AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754816847
136 pages
Futuropolis (08/02/2018)
3.07/5   7 notes
Résumé :
C'est la rencontre de deux personnages que tout oppose. Lui, timoré et effacé, vit sa vie en pointillé. Dessinateur de bande dessinée, il trimballe sa vie comme il trimballe son obésité. Tout est une charge. Le suicide d'une gamine le hante. Même s'il n'y est pour rien, il se sent coupable. Il aurait dû voir, dire, parler, intervenir... Il supporte docilement sa maîtresse, acariâtre et véritable manipulatrice, qui lui fait espérer une vie qu'il n'aura jamais. Puis i... >Voir plus
Que lire après Cintré(e)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Cintrée est un terme peu élogieux pour dire qu'une personne est un peu exubérante. Ce trait de caractère cache en réalité bien d'autres soucis d'ordre psychologique. Il est vrai que le monde regorge de personnes pas très équilibrées et il y a sans doute de quoi avoir peur. Cependant, si on possède un gramme d'empathie, pourquoi ne pas commencer une relation avec une cintrée ? C'est ce qui arrive à notre héros dont on suit le cheminement.

Derrière tout cet humanisme de bon aloi dans le dégoulinement de bons sentiments, je me suis un peu perdu dans ce récit un peu interminable et je n'ai pas trouvé de plaisir. le fond est bon et sincère mais la forme pas convaincante dans la manière de raconter une histoire. Ce récit m'est apparu assez ennuyeux sur la longueur. Bref, ce n'est pas pour moi-même si objectivement, cela peut le faire pour d'autres plus en phase.
Commenter  J’apprécie          50
Tout en noir et blanc. La vie simple et pas facile d'un dessinateur, qui aimerait vivre de son art. Qui se laisse mener par le bout du nez, par son pote qui serait son scénariste. Et pourtant, quand il saisit sa chance - un entretien dans une agence de graphiste - ça marche. Il gagne sa vie. Et fait une rencontre marquante. En réalité il est là pour s'occuper de la fille du patron. Une jeune fille, pas dans les clous, pas vraiment bien dans son corps. Mais qu'il va accompagner. du mieux qu'il peut. Et comme il est humble, le mieux qu'il peut sera beaucoup. Mais comme les rencontres dans la vraie vie, leur histoire ne durera qu'un temps.
Un joli opus, sur la vie de dessinateur. Qui interroge les rapports à la réalité (un peu comme "Un monde à portée de main" de Maylis de Kerangal, que je viens de lire). Sur la difficulté de se lier. Sur les rapports à la nourriture. Sur les rapports humains. Tout simplement. Sur l'absence aussi puisque l'album est dédicacé à un personnage qui apparaît peu dans le livre mais qui l'imprègne, sans doute la nièce morte au début de l'histoire.
Un livre qui donne envie de prendre soin des gens qu'on croise dans la réalité.
Commenter  J’apprécie          00
Un roman graphique (autobiographique?) qui dépeint avec délicatesse la quête de soi. Deux personnages un peu "à l'ouest" qui se trouvent sans le vouloir, qui se cherchent sans le vouloir ou qui se quittent aussi sans le vouloir. Un récit à l'image de ce "dessinateur sans emploi" et de cette "employée sans dessin" à la fois drôle, frustrant, touchant et déroutant.
Commenter  J’apprécie          50
Un récit touchant, discret et intimiste. Voilà ce que nous propose Jean-Luc Loyer en nous permettant d'entrer un peu dans son intimité. Des questions personnelles, des doutes, des peurs et quelques angoisses, voilà ce qu'il livre à nos regards curieux, sans jamais livrer l'élément superflu et tout en préservant cette pudeur que l'on sent. Un témoignage rare, presque fragile tant on sent qu'il touche à quelque chose qui n'est pas encore cicatrisé… ou mal cicatrisé. Jusqu'à présent, j'avais eu l'occasion de lire deux de ses albums, des récits engagés, l'un taillant un costard à la société de consommation (c'est l'excellent « le Grand A » réalisé en collaboration avec Xavier Bétaucourt) et l'autre revenant sur la condition des mineurs au début du XXème siècle (il s'agit de « Sang noir » qui est un bon documentaire édité chez Futuropolis).
Un récit simple, sans démonstrations excessives, sans exploits autres que ces petites victoires que l'on gagne de temps en temps sur la vie, la routine ou la maladie. Un récit plein d'humanité qui n'est pas allé jusqu'à m'ébranler mais qui m'a touché par sa sincérité, son humilité… et finalement la réflexion qu'il sous-tend. Tendre une main sans rien attendre en retour. Prêter une oreille attentive et accorder un peu de temps à l'autre, cet autre en morceau, cet autre bringuebalé par la vie… et grandir à son contact, se remettre en question et avancer doucement, pas à pas, vers un mieux (...)
La chronique complète : https://chezmo.wordpress.com/2018/03/02/cintree-loyer/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          30
(SC971) Un récit touchant que l'histoire de ces deux personnages fragilisés par la vie et qui vont presque sans l'avoir réellement voulu faire un bout de chemin ensemble, peut-être pour tenter de guérir leurs blessures. Cependant cet album s'adresse plus à un public d'adultes, donc pour moi c'est non pour le Prix.
(IK971) Effectivement, récit et album intéressant pour un public adulte. Non pour le Prix.
(BMA971) Je partage. Non pour le Prix
Commenter  J’apprécie          11


critiques presse (1)
BDZoom
26 février 2018
Dans ce nouveau roman graphique, de plus de 130 pages, l’Angoumoisin Jean-Luc Loyer raconte, avec une tendresse inouïe, l’improbable rencontre entre un auteur de bandes dessinées un peu paumé, mal dans sa peau avec une jeune femme extravertie, écorchée vive et anorexique.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Quand on est cintré comme toi, on porte un écriteau, on prévient.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Loyer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Loyer
Les nouveautés Futuro de janvier 2021
autres livres classés : psychismeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (14) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5156 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}