AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707344052
Éditeur : Editions de Minuit (02/11/2017)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Si tout grand créateur est une énigme, aucun ne l'est autant que le célèbre écrivain russe Léon-Fiodor Tolstoïevski.
Qui mieux que cette personnalité multiple, auteur de romans aussi différents qu'Anna Karénine et Crime et châtiment, ou Les Frères Karamazov et Guerre et paix, peut nous aider, en nous entraînant dans les profondeurs de l'âme slave, à résoudre la question principale de toute réflexion sur le psychisme : pourquoi suis-je plusieurs ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JeanLouisBOIS
  31 mars 2018
Des héros qui ne manquent pas de personnalités.
Pierre Bayard a conservé son âme d'enfant. Il adore jouer et joue au plus vieux et au plus simple des jeux d'enfant : le « et si ? ». Il exerce cependant son imaginaire comme professeur de littérature et psychanalyste : Et si Tolstoï et Dostoïevski n'étaient que les pseudonymes d'un seul romancier ? Cet écrivain s'appellerait Léon-Fiodor Tolstoïevski. Il aurait une biographie (pages 20 à 28). Il serait le plus grand écrivain russe n'ayant jamais existé et aurait une oeuvre d'une richesse hors du commun … Bon, je sens que si je continue de cette manière, beaucoup de candidats lecteurs ne vont pas prendre au sérieux L'Enigme Tolstoïevski, ce qui serait une erreur ! Alors prenons le problème par l'autre bout : Qu'est-ce qui a poussé Pierre Bayard à rapprocher, à fusionner deux écrivains aussi dissemblables ? Ils sont russes, de la seconde moitié du 19ème siècle, ils sont l'expression de cette fameuse «âme russe »? Certainement pas. Mais comme il s'en explique lui-même (page 15) : « il s'agira de tenter de mieux nous comprendre à la lumière de l'oeuvre de Tolstoïevski en essayant d'imaginer quelle représentation du psychisme la lecture de ses romans pourrait permettre de construire à titre de fiction plausible. » Son but est donc une analyse du psychisme humain à partir de personnages de la fiction littéraire. le jeu s'avère ainsi beaucoup plus sérieux !
Que ce soit dans les passions, la destruction ou la réconciliation, chaque personnage ne présentent, ne manifestent pas un caractère simple, univoque mais différentes attitudes parfois contradictoires entre elles. Pour Bayard, il s'agit de personnalités multiples présentes chez un même individu mais qui peuvent chacune prendre le pouvoir, dominer les autres pour un temps donné dans un contexte donné. Il vient s'opposer, du moins partiellement, avec cette théorie à la psychanalyse classique qui prétend enfermer les individus dans une ambivalence de comportement caractéristique de l'inconscient. Il essaie ainsi de mieux comprendre le psychisme humain grâce à la littérature qui joue le rôle de laboratoire, Toltoïevski présentant le paroxysme de la mise à nu des comportements humains. le problème soulevé par l'auteur tient au fait que reconnaître à un homme des personnalités multiples revient à la dissolution du « je » ce qui peut être traumatisant pour l'individu et inextricable pour la société en ce sens qu'elle ne pourrait plus condamner une personne dont seule une de ses personnalités est coupable des délits ou crimes dont on l'accuse. Là se situe d'ailleurs la plus grande faiblesse du livre qui ne reconnait pas aux hommes la force morale, la responsabilité, la volonté de contrôle de chacune de ses actions, fussent-elles accomplies par des personnalités différentes. La deuxième faiblesse tient dans ce qu'il appelle « l'éthique du langage » (p.159) consistant à bannir le « je » et le « tu » comme faisant référence et imposant à soi-même et à ses interlocuteurs une personnalité unique. Il faudrait les remplacer par « nous » et « vous » : Belle idée abstraite mais difficilement réalisable (avec, en plus, son petit air Louis XIV). Dernier faiblesse, mineure celle-ci, l'utilisation répétée du concept de « Toltoïevski » tout au long du livre devient un peu lourde à la longue.
Mis à part ces quelques restrictions, la théorie des personnalités multiples permet de mieux comprendre la violence des luttes autant extérieures qu'intérieures exacerbées dans les romans des deux auteurs russes et qui, semble-t-il, dépassent leurs intentions. Cette théorie peut avoir des effets positifs en permettant au lecteur de mieux s'appréhender dans certaines limites et de faciliter ses relations avec les autres, multiples eux aussi. En résumé, un excellent essai sur les relations mutuelles entre littérature et psychisme et qui donne envie de lire ou de relire à partir de ce nouvel éclairage les oeuvres de « Toltoïevski ». Pour moi, ce sera le Double de Dostoïevski !

Lien : https://www.franceculture.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jpryf
  28 décembre 2017
Je me suis laissé tenter par une critique et j'ai acheté le dernier opus de Pierre Bayard: "L'énigme Tolstoievski" paru aux éditions de Minuit. J'avoue que je suis assez déçu par ce texte qui prend le parti de mêler et la chronologie et l'analyse des oeuvres de Dostoïevski et de Tolstoï qui n'est , selon moi, qu'un artifice et qui ne pourrait tromper que ceux qui ne connaissent pas ces deux écrivains.
L'idée est que les deux écrivains ont mis en évidence dans leurs romans la dualité des êtres humains, ce sentiment que l'on est deux personnes, que l'on ressent deux sentiments en même temps ce que d'ailleurs Montaigne avait déjà sans doute perçu lorsqu'il parle du moi "ondoyant et divers".
L'auteur analyse les sentiments ressentis notamment par Natacha dans Guerre et Paix et le Prince Michkine dans l'Idiot et montre des similitudes d'attitude d'abord lors du coup de foudre initial, puis dans le désamour puis dans le fait d'aimer plusieurs personnes en même temps.
Certes cela est vrai mais c'est tout simplement parce que la vie est ainsi faite et que ces deux romanciers ne pouvaient que la décrire ainsi qu'elle est! de là a vouloir les faire se ressembler au point de leur affubler le nom de Tolstoievski ce n'est, encore une fois, qu'artifice et cela ne m'a absolument pas convaincu. Ces cas de personnalités double, complexe existent à foison dans la la littérature. Que l'on songe aux héros de François Mauriac toujours partagé entre l'ange et le démon, à Julien Green qui décrit des personnages où se cache un noir démon et André Gide qui tout en aimant sa cousine Madeleine dont il fit sa femme poursuivait les jeunes garçons! Ne disait-il pas de lui-même qu'il était " une enfant qui s'amuse surveillé par un vieux Pasteur protestant" Donc , vraiment quelle originalité chez Dostoïevski et Tolstoï? Leur vraie talent est dans le style dans la façon dont ils décrivent les sentiments de leurs héros et là c'est tout de même la différence qui saute aux yeux. le livre de Pierre Bayard se veut une sorte d'étude de psychanalyse mais vraiment il vaut mieux écrire alors un traité de psychanalyse ou de psychologie appliquée! le seul intérêt de ce petit livre est de nous faire relire a travers de très nombreuses citations quelques passages des grands romans de Dostoïevski et de Tolstoï. Voici une critique plus positive mais qui ne m'a pas fait changer d'avis.
Lien : https://jpryf-actualitsvoyag..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
clement_M
  16 février 2018
Ayant beaucoup aimé Comment parler des livres qu'on a pas lus, je me suis lancé dans la lecture de ce nouvel essai de Pierre Bayard. le début m'a beaucoup faire rire, l'invention du personnage de Tolstoïevski est très bien faite. La suite du livre est une discussion, qui mêle psychanalyse et littérature, sur le thème du double. N'étant ni un fin connaisseur de psychanalyse ni des auteurs (enfin de l'auteur plutôt) qu'il aborde, j'ai beaucoup apprécié cette lecture même si j'aurais préféré lire un livre portant sur des questions littéraires uniquement.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
tolstoievskitolstoievski   08 novembre 2017
Pourquoi suis-je plusieurs ?
Il arrive à chacun de se poser un jour cette question en constatant qu'une partie importante de lui-même lui échappe par moments, au point d'avoir le sentiment d'être devenu une autre personne en laquelle il peine à se reconnaître.
Comment expliquer que nous en venions à haïr cette femme qu'hier encore nous portions aux nues, que nous ayons envie d'exprimer en même temps deux idées contradictoires ou que nous options avec enthousiasme pour la mauvaise voie au rebours de notre intérêt le plus évident ?
Face à ces situations incompréhensibles pour la raison, le sentiment nous vient alors de ne pas être tout seuls dans notre propre demeure et de devoir à notre corps défendant la partager avec d'autres personnes, qui ne se contentent pas de l'occuper mais prennent des décisions à notre place.

Prologue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   16 mars 2018
La force des grandes œuvres ne résident pas seulement dans leur pouvoir d'inventer des modèles psychologiques, elle tient aussi à nous proposer en parallèles des modèles éthiques, c'est-à-dire des réflexions organisées sur les comportements à adopter dans la vie courante. (p.117).
Commenter  J’apprécie          00
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   16 mars 2018
Un point essentiel pour comprendre la pluralité psychique: nous ne sommes pas la même personne selon nos interlocuteurs. [...] Parmi les Moi multiples qui nous constituent, ce ne sont pas les mêmes qui interviennent selon le contexte où ils sont placés. (p.55).
Commenter  J’apprécie          00
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   16 mars 2018
La littérature n'a pas pour seule fonction de décrire le monde de la manière la plus précise possible, mais elle exerce aussi une fonction plus haute, celle de nous aider , en en proposant une lecture juste, à mieux l'habiter. (p.16).
Commenter  J’apprécie          00
JeanLouisBOISJeanLouisBOIS   16 mars 2018
Cette écoute attentive des multiples personnalités qui nous entourent , si elle tend à nous rendre tolérants et à améliorer les relations interhumaines, peut difficilement constituer la base d'un projet de société. (p.150).
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Bayard (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bayard
Les Colloques de Bordeaux :
Jean-Michel Devésa, Université de Limoges, France « La Voix ?humaine, abandonnée? de Jean-Philippe Toussaint »
Jovanka Sotola, Université Charles de Prague, Tchéquie « Les Mécanismes de séduction de Jean-Philippe Toussaint, écrivain »
Jimmy Poulot-Cazajous (Université Toulouse Jean-Jaurès, France), « Dans le combat entre toi et la phrase, sois décourageant »
Pierre Bayard (Université de Paris VIII-Vincennes, France), « L?Art de la procrastination »
Christophe Meurée (Archives & Musée de la Littérature, Bruxelles) et Maria Giovanna Petrillo (Université de Naples, Parthenope), « ?Dire je sans le penser? : qui es-tu, Monsieur Jean-Philippe Toussaint ? »
Aurélia Gaillard (Université Bordeaux Montaigne, France), « Jean-Philippe Toussaint écrivain-coloriste infinitésimal ? »
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/Recherche/Auteur/0-1329378/jean-philippe-toussaint
Note de musique : ©mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : personnalités multiplesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

Un des chapitres débute avec la phrase : « L’idéal, pour séduire quelqu’un en parlant des livres qu’il aime, sans les avoir lus nous-mêmes, serait d’arrêter le temps ». Pierre Bayard étaie cette hypothèse en évoquant le film …

Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chain Saw Massacre)
Un jour sans fin (Groundhog Day)

7 questions
150 lecteurs ont répondu
Thème : Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? de Pierre BayardCréer un quiz sur ce livre