AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211089944
117 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (13/03/2008)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Quand la mono du centre aéré a demandé ce qu'on avait comme Passion pour animer son propre Atelier Création et Découverte d'Activités Ludiques, Sportives et Artistiques, Gaspard a répondu " Haïku ".

Ça commençait très mal. Les haïkus, les autres ne savaient même pas ce que c'était et une grosse brute l'a surnommé " Aïe-mon-Kiki " et traité de tapette.

Tant mieux, après tout. Parce que en vérité, cette Passion, Gaspard ne souhaite la p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
saphoo
  04 mars 2017
un petit livre vite lu, qui conte l'histoire de Gaspard passionné par les haïkus, il fait découvrir cette passion au centre aéré. C'est un peu fifille comme disent les garçons mais bien vite, ils s'en serviront pour flirter.
Gaspard, s'est passionné de genre de poésie 5-7-5 dont le titre par le biais de son père qui est au Japon. Gaspard écrit pour soulager sa peine suite à la perte de son petit frère.
C'est émouvant et à la fois tendre. Gaspard évolue au milieu d'ados pas toujours tendres entre eux , voyez-vous Gaspard est roux et en plus il aime les activités de fifille. il devient copain avec le seul qui est tout comme lui "à part", lui il n'est pas roux mais c'est le seul aux cheveux noirs et frisé. Ils se tiennent les coudes et s'entraident dans cette jungle de jeunes ados boutonneux.
Le centre aéré finit pas tourner à la franche débandade, les monos passent leur temps siroter leur apéro et Gaspard à rêvasser dans l'herbe à regarder les nuages. Pour se soulager la vessie il file au fond du parc et c'est là que le rejoindra le grand Bruce amoureux de Barbie. Bruce ravale sa fierté et demande à Gaspard de lui filer un coup de main pour épater la grande Barbie en écrivant un haïku. Pari gagné, et depuis c'est le défilé au fond du parc. ainsi grâce à son art, Gaspard gagne en notoriété et bien vite il finira aussi à reconquérir le coeur de Félicie.
Une histoire tendre qui ne mange pas de pain mais qui nous émeut malgré tout.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
zazimuth
  18 septembre 2010
Gaspard a été inscrit par sa mère au centre aéré pour l'été... mais il y entre avec deux jours de retard car elle avait oublié la date ! Il n'était déjà pas chaud chaud pour cette expérience mais ce qu'il découvre est encore pire que prévu : des monos bizarres à l'enthousiasme surjoué, des ados à mille lieues de ses préoccupations personnelles et des activités qui tournent toutes à la catastrophe. Seulement il y a cette fille en survêtement violet qui refuse de sourire... Est-ce pour l'épater qu'au moment de choisir le thème de l'atelier découverte qu'il devra animer notre héros répond "le Haïku" ?
Malgré des adultes en dessous de tout et une ambiance de départ vraiment pas fôlichonne, ces vacances vont se révéler... étonnantes !
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          90
margui
  19 octobre 2018
Gaspard vit seul avec sa mère après la mort de Léo, son petit frère et la séparation avec son père séjournant souvent au Japon pour son travail. En plus de ces épreuves, il est confronté à 2 autres obstacles de taille : il est roux et il aime la poésie japonaise . Pour les vacances d'été, il se retrouve placé contre son gré dans un centre aéré, et c'est en assumant sa passion pour l'écriture des haïkus qu'il finira par avancer et s'accepter tel qu'il est...et découvrir ses premiers émois amoureux avec Félicie...
Belle idée d'écriture avec des chapitres courts construits tels des haïkus !
Commenter  J’apprécie          20
Norlane
  12 août 2019
Je découvre Dominique Mainard version jeunesse et j'y retrouve sa belle écriture, la place qu'elle fait à la différence, aux émotions, aux chagrins (et un peu plus). Un joli petit roman de résilience, sur fond de poésie qui n'oublie pas l'humour (peut-être pas à mettre entre les mains de monos de centres aérés :-D ).
Commenter  J’apprécie          40
paullilas
  06 octobre 2010
Humour, tendresse
Nostalgie de ces journées
avec Félicie
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   08 juillet 2015
Je suis monté dans le car et bien sûr tout le monde me regardait, parce que j'arrivais trois jours après les autres, parce que ma mère me tenait la main et aussi parce que je suis roux. J'ai l'habitude, ça s'est passé comme ça pour mon premier jour à la maternelle, à l'école et au collège ; il y a quelque chose chez les roux qui fascine alors que c'est juste une couleur comme une autre, châtain ou brun ou blond ou roux, pas de quoi en faire un plat. (p.15)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Dominique Mainard (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Mainard
Rencontre avec Dominique Mainard qui présente son roman, "Je voudrais tant que tu te souviennes" au Poivre d'Ane.
autres livres classés : haïkuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
854 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre