AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811208135
Éditeur : Milady (13/07/2012)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 83 notes)
Résumé :
Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer les erreurs du passé, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, mais aussi faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu est devenu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
lilu60
  07 février 2013
Ian Mc Donald, en voulant aider son amie Sileas qui s'est enfuie du joug de son beau-père, se retrouve contraint de l'épouser pour ne pas salir son honneur. Seulement il n'avait pas du tout prévu ce mariage avec celle qui est encore une enfant. Pour échapper à cette situation, il part faire la guerre en Angleterre pendant 5 ans. A son retour, il s'attend à retrouver Siléas telle qu'il l'a laissée, mais les 5 années passées ont transformé une enfant en une superbe jeune femme, qui ne le laisse pas insensible. Il est alors beaucoup plus enclin à valider son mariage sous la couette, mais la jeune femme, délaissée depuis 5 ans, n'est pas du tout du même avis. Mais plus que des enjeux de coeur, des jeux de pouvoir dépendent de ce mariage. Ian va t'il réussir à se faire pardonner par Siléas? Pour le savoir, il faudra le lire^^
Je ne sais pas trop pourquoi mais j'aime bien les histoires d'highlanders, et si je me rappelle bien j'avais lu plusieurs avis positifs sur celui-ci, alors je me suis laissée tenter. Viou, une autre blogueuse, l'ayant également dans sa PAL, nous avons convenu de le lire en Lecture commune (pour le 13 janvier) et comme toujours, je suis en retard dans ma chronique^^.
Je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire, le style de l'auteur étant parfaitement abordable. Il s'agit d'une romance historique, mais le côté historique est très peu développé, et le langage n'est pas modifié en fonction de l'époque. On peut donc facilement rentrer dans l'histoire, même si l'on n'est pas habitué à ce style de roman.
Si j'ai bien tout compris, ce tome est le premier d'une saga qui en comptera 4, et qui sera centrée sur chaque membre du groupe qui regroupe Ian, Connor, Duncan et Alex. Comme il s'agit du premier tome de la saga, l'auteur, en plus de nous raconter l'histoire de Ian et Siléas, va également "planter le décor". Cela ne prend pas le dessus sur le reste de l'histoire, ce qui est vraiment appréciable. On est vite plongé dans la romance sans être débordé de trop de détails sur les guerres de clans, le nom des membres des familles etc.. Cela se fait progressivement, au fil de l'histoire, ainsi on ne ressent pas de longueur, et les pages se tournent sans s'en rendre compte.
L'ensemble du roman est intelligemment équilibré entre la romance et les affrontements qui opposent le clan de Ian, aux autres clans, même si la romance conserve la part la plus importante ( pour mon plus grand bonheur!). La relation entre Ian et Siléas va subir des hauts et des bas ce qui permet de maintenir un minimum de suspense jusqu'à la fin du roman.
Ian et Siléas peuvent recevoir la palme de l'indécision! Entre Ian qui aime beaucoup Siléas en tant qu'amie, mais la trouve vilaine au moment où il l'épouse, et ne veut pas consommer leur mariage. Mais qui, une fois qu'elle a pris de l'âge et des formes, devient fou d'elle ( ah les hommes!). Et Siléas, qui est amoureuse de lui depuis toujours, patiente 5 ans qu'il revienne, et qui, une fois qu'elle peut l'avoir, le rejette, on n'est pas sorti de l'auberge! Bien que je comprenne parfaitement la façon de voir de Siléas! D'ailleurs j'ai beaucoup aimé son personnage, fort et fragile à la fois. Malgré son enfance difficile, et le fait d'être rabaissée, elle a réussi à se construire une personnalité solide, avec le coeur sur la main, et la main lourde parfois aussi ^^ Ian est fidèle en amitié, c'est pour cela qu'il a toujours été proche de Siléas étant enfant, et qu'il est maintenant inséparable de ses cousins Alex, Duncan et Connor. L'histoire nous dira s'il peut éprouver d'autres sentiments pour Siléas. J'ai bien apprécié également le personnage d'Alex, charmeur invétéré, que l'on retrouvera dans le second tome justement.
Une romance efficace pour passer un bon moment, sans réel défaut, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Je lirai cependant la suite avec plaisir pour connaître les aventures d'Alex^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kllouche
  25 août 2012
C'est à la mode dans la littérature américaine de faire un tome/un héros. Cette série ne fait pas exception.
Dans ce premier tome, nous découvrons donc Ian MacDonald (venez comme vous êtes ^^) qui rentre de cinq de guerre avec ses amis. Il retrouve la belle Sìleas, son épouse qu'il a quitté quelques heures après leur mariage sans même avoir consommé leur union. Sìleas lui en veut fortement de l'avoir abandonné et d'avoir joué les indifférents pendant leur mariage. Il va donc devoir tout mettre en oeuvre pour la reconquérir.
Passionnant comme pitch, non ?
En parallèle de cette intrigue « romantique », l'auteure nous propose une histoire de lutte de pouvoir pour la direction du clan et de reconquête de château. C'est de là que vient la vraie bonne surprise : seul point positif su roman, cette sous-intrigue permet de casser avec l'ambiance niaise et primitive de l'histoire d'amour. Il y une vraie histoire dans ce roman avec un peu d'actions, un peu de suspens et surtout un vrai fil narratif.
Le gardien aurait en fait très bien pu être publié dans la collection Milady classique tant il mêle action, famille et sexy sur le même front.
Le personnage principal masculin ne m'a vraiment pas convaincue. Il correspondrait plutôt au meilleur pote du héros du tome 1 qui couche avec tout le monde et qui va tomber amoureux de la meilleure amie de l'héroïne du premier tome dans le deuxième tome… En bref, le connard pervers par excellence ! Et dès le premier opus d'une saga, ça ne passe pas. En plus, Sìleas, l'héroïne féminine, est un très bon personnage.C'est une jeune femme forte et autoritaire (jusqu'à ce qu'elle rencontre des pectoraux^^). du coup, le couple qu'ils forment n'est pas du tout crédible.
Les prochains tomes seront consacrés aux amis/cousins d'Ian : Connor, Alex, Duncan,... D'eux tous, il n'y a bien que Connor, le nouveau chef de clan qui me donne envie de le connaître davantage.
L'auteure utilise un style oral. Pour de la romance, je trouve ce choix très étrange. Je m'attendais plutôt à de grandes envolées lyriques dans le même style que dans les Harlequins. Ici, les dialogues sont bruts de décoffrages. Ça aurait plutôt été une bonne surprise si elle n'avait pas été gâchée par la traduction. Cette dernière n'est vraiment pas d'une grande qualité. J'ai noté ce qui semble être des traductions littérales de l'anglais comme « il s'était agi » qui ne se dit jamais en français.
Mon premier Milady Romance n'est pas un franc succès. La relation entre Ian et Sìleas ressemble à une tentative de soumission préhistorique de la femme par l'homme. Autant dire que ça ne me fait pas fantasmer. L'intrigue sur la guerre des clans donne un certain intérêt au livre mais ne m'a pas empêché de vouloir abandonner ce livre à plusieurs reprises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Milka2b
  19 décembre 2013
J'accroche très facilement avec les histoires commençant à une certaine époque pour ensuite se dérouler quelques années plus tard.
Le récit commence donc par la présentation de 4 jeunes amis et futur guerriers se faisant lire leur avenir par la guérisseuse, voyante de leur Clan.
8 années plus tard, nous retrouvons Ian et Sileas, notre couple de ce tome 1.
Sileas, gamine souillon d'une douzaine d'années, mais héritière d'un immense château, idolâtrant Ian depuis son plus jeune age et folle amoureuse de lui.
Ian, jeune guerrier, « amoureux » d'une demoiselle de la cour et voulant l'épouser, pour l'avoir dans son lit.
Mais voilà, Ian et Sileas seront surprit dans une situation très compromettante pour l'époque, et ils se voient dans l'obligation de se marier ensemble. Enfin Ian sera plutot contraint par son propre pere avec la menace d'un couteau dans le dos. Et il s'enfuira livré bataille en France durant 5 ans, abandonnant son épouse le lendemain des noces.
L'histoire débute réellement avec le retour de Ian dans sa famille, où son épouse a grandit et évolué durant 5 ans.
Mais là on a envi de prendre à coup de pied aux fesses notre fier guerrier qui ne réagit pas en homme face à la transformation de sa magnifique épouse. (13 ans le jour du mariage, 18 ans au retour de notre guerrier).
Cette histoire d'amour évoluera avec des hauts et des bas, et plus de bas qu'autre chose, le tout sous fond de guerre de clan, qui ajoute beaucoup de piment à cette belle romance.
Même si celle-ci finit bien (comme souvent) le récit n'en laisse rien paraître, il y a tellement de non-dit, de situation compromettante et catastrophique qu'on arrive à penser au pire au fil des pages.
Je n'ai pas beaucoup lu de romance avec des Highlanders, et je me demande bien pourquoi car j'adore cette atmosphère Ecossaise avec ses beaux guerriers en tartan et ses guerres de clans.
Et Comme toute romance on a toujours droit à la belle jeune fille en détresse, face au male musclé et dominant...mais qu'est qu'on aime ca ;p
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sharon
  13 août 2014
Le retour des Highlanders est une saga qui comporte quatre tomes, chacun centré sur un des quatre héros, j'ai nommé Ian, Alex, Connor et Duncan (aucun prénom impossible à retenir, même pour de fiers Highlanders). En prologue, les quatre z'amis consultent Tearlag, une voyante respectée, afin de connaître leur avenir – vous vous doutez bien qu'ils n'étaient pas venus prendre le thé ! Et ce que vous Tearlag ne les satisfait pas vraiment. En plus, Sileas, une gamine très amie avec Ian, déboule juste après. Collante, cette gamine !
Les années passent, et là, catastrophe : à la suite de circonstances totalement indépendantes de sa volonté (et une arme dans le dos), Ian se voit contraint d'épouser Siléas, qui est toujours son amie, toujours collante, mais… il aurait vraiment aimé avoir une autre femme. Au revoir, Sileas, à peine marié, Ian prend la poudre d'escampette et espère sincèrement que la gamine jeune fille l'oubliera (et qu'il trouvera le moyen de se séparer d'elle, non mais !).
Cinq ans passent, il revient après avoir combattu avec ses amis, et avoir échappé à maints périls – autant vous le dire tout de suite, ce ne sont que les premiers. de retour au pays, il découvre que les combats ont fait rage aussi sur l'île, bien plus qu'il ne l'imaginait, et la situation est désespérante. le père et le frère aîné de Connor ont été tués, son propre père est gravement mutilé, et il n'a dû sa survie qu'à l'aide de son jeune fils, au soin de sa femme et de sa belle-fille, Siléas.
Et là, boum ! Ian a un choc. Déjà, il se rend compte qu'il aurait peut-être dû rentrer bien plus tôt, pour aider sa famille, et il n'aurait pas dû sous-estimer l'évolution de Siléas, devenue une magnifique jeune fille. Et c'est là que commence un jeu de : "je t'aime, moi non plus", assaisonné de "je te désire, moi aussi, mais je n'en laisse rien paraître". Ian, en plus de défendre son clan et sa famille, doit conquérir la jeune fille, la difficulté étant inversement proportionnelle à la confiance en lui, en ses charmes, en son bon droit (n'est-il pas son mari ?) qu'a le jeune homme. Autant dire que ce n'est pas gagné du tout !
Vous l'aurez compris, nous sommes dans une romance historique, et la romance l'emporte largement sur l'historique. le contexte est vaguement présenté, la reine est là, on vient lui demander secours, mais elle n'est pas vraiment concerné, les intrigues se nouent autour d'elle dans la (presque) indifférence et les liaisons sont nombreuses. Voilà pour la cour. A Skye, les clans luttent, s'allient, se désunissent, sans que l'aspect romance ne quitte jamais le premier plan. D'ailleurs, la langue utilisée est très contemporaine, un peu trop parfois. Un peu plus de rigueur, sans sombrer dans la reconstitution historique linguistique, n'aurait pas été gênant.
Le retour des HIghlanders est une sympathique saga, distrayante, avec suffisamment de rebondissements pour retenir l'attention, même si le dénouement ne laissait aucun doute.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
VoyLitteraires
  25 mai 2015
Des Highlanders, des Highlanders et encore des Highlanders ! Vous l'aurez compris, je suis dans ma période hommes en kilts (ou pas, mais toujours dans les Highlands).
Aujourd'hui, je vous présente le premier tome de la série "Le Retour des Highlanders" de Margaret Mallory que j'ai reçu par Gwenlan lors du swap Highlanders. Après avoir lu ce premier tome je comprends mieux pourquoi Gwenlan est fan de cette série.
On commence l'histoire en rencontrant les quatre compères Ian, Alex, Duncan & Connor (chaque tome est centré sur l'un d'entre eux), amis d'enfance. Au début de l'histoire, nos Highlanders se rendent chez Teàrlag, la doyenne du clan, pour connaitre leurs avenir. Ils sont rejoints à leur dépends par Sileas, jeune fille (garçon manqué) qui n'a d'yeux que pour Ian.
Puis, huit ans plus tard, suite à un malentendu, Ian se retrouve dans l'obligation d'épouser cette jeune fille qui ne représente rien pour lui. Après un mariage express et 5 années d'absence Ian est de retour sur l'île de Skye où il retrouve son clan en péril et sa femme ... devenue une belle jeune femme. Toutes les résolutions qu'il avait pris avant de revenir sont mises en périls face à la beauté de sa femme. (Les mecs, tous les mêmes. Si elle ne s'était pas embelli, il serait partir ...).
Ian a tout du Highlander qui tient ses promesses et fait passer les intérêts de son entourages avant les siens. Il a été élevé dans une famille unis et aimante contrairement à Sileas qui n'a connu que la peur et la tristesse, sauf en présence d'Ian et ses amis. Elle est fragile et incertaine alors qu'Ian est fort et sur de lui. Il endosse alors le rôle de gardien et se jure de toujours la protéger.
Comme dans beaucoup de livres sur ce thème, les femmes qui se frottent aux Highlanders, ne sont pas dépourvues de caractère et ne se laissent pas mener par le bout du nez. En effet, elles sont têtues , ce qui est le cas de Sileas qui en fait voir de toutes les couleurs à Ian (bien-fait pour lui. Oui, je suis du côté de Sileas même si j'aime bien Ian.), elle ne lui pardonnera pas facilement ses 5 années d'absence et ... il va bien ramé pour se faire pardonner.
En parallèle de l'histoire d'amour, une histoire de rivalité et de guerre des clan tient un rôle important. On découvre en même temps qu'Ian les conséquences des conflits entre les Highlanders et les Anglais. On a des méchants (que l'on peut manipuler) et des méchants méchants (qui ne changeront jamais d'avis).
Comme Gwenlan, quelques temps plutôt, je ne peux que vous conseiller cette série. Une vrai petite merveille, un tome à suffit à me convaincre. Les personnages principaux sont attachants & touchants. Les personnages secondaires sont géniaux, Alex, le clown de service, je l'adore, il m'a fait rire tout au long du livre. Connor et Duncan sont un peu moins présents mais sont indispensables à l'histoire et j'ai hâte de lire les prochains volumes pour en savoir plus sur eux.
"Le Gardien", c'est un livre comme je les aimes avec des personnages attachants, hauts en couleurs, qui ont du caractères. Une intrigue assez complexe et une belle histoire d'amour. Donc si vous ne connaissez pas encore la série de Margaret Mallory foncez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
kllouchekllouche   25 août 2012
- Dans ce cas, est-ce que vous pouvez me dire quelle femme je dois choisir? s'enquit Connor, le visage inquiet et les sourcils froncés.
- C'est elle qui te choisira, répondit-elle en lui pinçant la joue. Il te faudra simplement être assez judiceux pour t'en apercevoir.
(p.17)
Commenter  J’apprécie          70
ArcaaleaArcaalea   22 mars 2013
"- Alors qu'allons-nous faire ? s'enquit Niall.
- Ce que les Highlanders ont toujours fait face à un adversaire plus fort qu'eux, répondit l'aîné en regardant son frère droit dans les yeux.
- C'est à dire ?
- Nous allons user de ruse et de tromperie, bien sûr."
Commenter  J’apprécie          50
missmolko1missmolko1   25 janvier 2016
-Qu'est ce que c'est ? demanda-t-il. Une fille ou un garçon ?
Il espérait qu'il s'agissait d'un garçon, car la simple pensée d'avoir une fille le terrifiait au plus au point. Que faire si elle suivait les traces de sa mère et se fourrait dans tous les ennuis imaginables ? Il se ferait des cheveux blancs bien avant son heure.
-Prends donc ta fille, lui proposa Sileas.
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   18 décembre 2013
Un homme, un vrai, n'abandonne pas sa famille quand elle a
besoin de lui, rétorqua-t-elle. La protection du clan commence par celle de ta
famille.
Commenter  J’apprécie          40
archi19archi19   01 août 2017
- Et ne négligez pas les femmes, intervint sa mère. Ne prêtez pas attention à ceux que les femmes ne respectent pas.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1665 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre