AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782846792325
141 pages
Éditeur : Ginkgo (20/05/2014)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ce vingt-huit avril de l'an deux mille, à quatre heures de l'après-midi, l'inspecteur Morrigane assistait à l'enterrement d'une célèbre actrice, Simone Vitelli.
Un appel du commissaire Blondeau pour lui confier une enquête sur un crime barbare celui d'un comédien, allait en raviver l'intense souvenir.
A drôle d'inspecteur, étrange enquête!
A pied et e métro, sur les traces de l'assassin, dans le milieu de l'Art, dans le monde du cinéma, Morrigan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Roggy
  09 mai 2014
Mon premier livre de Guy Marchand... ça démarre bien, même très bien: drôle, cocasse, spirituel, cet humour un peu "à la Jean Teulé"... des personnages attachants... et tout d'un coup ça s'effiloche, ça tombe comme un soufflé, les personnages ne s'épaississent pas au fur et à mesure qu'on tourne les pages, l'histoire patauge... dommage!!!
Commenter  J’apprécie          90
nathalie_MarketMarcel
  29 juillet 2014
Ce n'est pas vraiment un roman policier : Maurice fait son enquête en vadrouillant dans la rue et en dînant avec ses amis jusqu'à ce que le criminel lui tombe tout cuit dans le bec. C'est un homme marqué par une femme, mélancolique, vivant seul avec son chat. Ses déambulations parisiennes sont au rythme de réflexions désabusées sur la vie, il vit avec un chat nommé Marlowe – c'est l'univers personnel de Marchand.
L'écriture alterne petites trouvailles et petites faiblesses, aussi parce que le roman se meut consciemment parmi les stéréotypes. On trouve des jeux de mots, de l'humour grinçant, un ton d'irrespect tranquille. Ça se lit avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          40
keisha
  06 juillet 2014
Pas besoin de présenter l'auteur, je l'espère, remarqué dans plein de domaines; mais j'ignorais son incursion dans l'écriture.
Un roman qui logiquement fera la part belle au milieu de la police et du cinéma, ainsi qu'à la nostalgie d'un amour perdu (je n'ai compris pourquoi qu'en fouinant ensuite sur internet)
Maurice Morrigane est un inspecteur de police atypique, sans voiture (vivent les transports en commun parisiens et la marche), lisant et relisant Les souffrances du jeune Werther, retrouvant de vieux amis au café, et menant sans stress une enquête.
"Maurice ne travaillait jamais à son bureau, il restait chez lui à dialoguer avec son chat, ou il se promenait dans Paris."
"Le quai des Orfèvres ne le trouvait pas toujours, tant sa façon d'enquêter non-conformiste et sa réputation de fumiste efficace lui laissaient beaucoup de liberté."
On l'aura compris, cette histoire policière est plus un prétexte à narrer une histoire douce-amère, à plonger dans une ambiance bien rendue de décontraction élégante et de nostalgie.
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissMymoo
  19 juin 2014
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RoggyRoggy   09 mai 2014
La situation du père Voltaire n'était pas originale comme celle de tous les paumés de la vie: un peu trop de déceptions, un peut trop de trahisons, trop d'abandons, un peu trop de tristesse et soudain le loyer de l'existence n'est plus payé; c'est aussi facile de faire un paumé qu'un mort, il suffit de s'endormir au volant de la vie et on sort de la route.
Commenter  J’apprécie          60
shousounshousoun   23 mai 2014
 « - Pourquoi les femmes sont-elles si essentielles et si mystérieuses, dit Alain avec son petit air candide…
- Parce qu’on sort de leurs jambes et qu’on a toujours envie d’y retourner, répondit Maurice. On leur a tiré les cheveux pendant la préhistoire pour les traîner dans nos grottes, on les a brûlées au Moyen Age en les traitants de sorcières, violées, battues, humiliées, bousculées et lapidées tout au long des siècles ; couvertes d’opprobre, de burkas, pour se les garder dans nos bras et nos harems, à les étouffer : on les a tondues à la Libération, on les a massacrées en Afrique à la machette, et maintenant quand elles vous trompent parce qu’on a perdu son charme, on les traite de garces, on est vraiment des sales cons ! » [p. 50]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RoggyRoggy   09 mai 2014
Rien de plus triste qu'un homme seul vieillissant qui fait ses courses, en hésitant sur les courgettes et les concombres, les oignons et les échalotes ça se ressemble tellement! Pourquoi ne pas donner des croquettes aux vieux célibataires avec tout ce qu'il faut dedans comme pour un vieux chien, ça serait plus pratique.
Commenter  J’apprécie          30
shousounshousoun   23 mai 2014
 « Même si tu ne vas jamais au cinéma, tu connais l’acteur Fred Morange, lui dit Blondeau.
- Non, répondit Maurice.
- Hé bien tu vas le connaître… dans son dernier rôle… Un rôle de mort car on l’a envoyé dans l’au-delà, assez sauvagement je dois dire. Fais-moi plaisir et rend-toi sur le décor avant que ça coagule. C’est à Neuilly, au 101 boulevard du Château, je te préviens, c’est assez barbare … » [p.17]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   29 juillet 2014
Ils commençaient à lui plaire, les acteurs ! Parce qu’après tout c’était des désennuyeurs au milieu d’un monde d’emmerdeurs.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Guy Marchand (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Marchand
Hugues Delatte (Alias Raphaël Mezrahi) s'attaque cette fois-ci à Guy Marchand.... qui va très vite perdre patience :) !
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5800 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre