AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818943868
Éditeur : Bamboo Edition (31/01/2018)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 10 notes)
Résumé :
[PEUT ETRE LU INDÉPENDAMMENT]

« Je t’embrasse pour la dernière fois, comme un fou. Crie après ma mort contre la justice militaire. »

Dans sa dernière lettre à sa femme, le 11 juin 1916, le sous-lieutenant Gustave Herduin, fusillé sans jugement sur le champ de bataille de Verdun, clame son innocence. Pour Fernande, son épouse, commence alors une bataille judiciaire de longue haleine pour obtenir sa réhabilitation. Plainte contre les chef... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
RChris
  16 novembre 2018
C'est une femme qui se dresse...la veuve d'un homme condamné sans procès, qui veut qu'on lui rende son honneur. Ils étaient deux sous-lieutenants pour lesquels une stèle a été érigée à Fleury sous Douaumont le 04/11/2009, à l'endroit où ils ont été fusillés. "Ceux qui furent exécutés ne s'étaient pas déshonorés, n'avaient pas été lâches. Mais simplement ils étaient allés à l'extrême limite de leur force" dira alors Sarkozy.
C'est le sous lieutenant Henry Herduin qui commanda le peloton parce que son capitaine n'arrivait pas à le faire : "et maintenant visez bien, ne nous faites point souffrir " dit-il à ses hommes composant le peloton d'exécution.
La B.D. alterne les faits qui se sont passés en juin 1916 et le procès en réhabilitation mené par la veuve et gagné en 1926.
Commenter  J’apprécie          280
Oliphant
  09 mars 2018
Fernande a perdu son mari, mort sur le champ de bataille de Verdun en 1916. Pour toute consolation une lettre étonnante de son mari, qui lui révèle qu'il va être exécuté. Herduin, son mari, était sous-lieutenant, un bon soldat décoré. Alors que son bataillon était cerné par les allemands sur le champ de bataille de Verdun, lui et Millant, le deuxième sous-lieutenant, ont pris la décision de fuir le champ de bataille pour sauver la trentaine de soldats français restant.
Mais une fois le bataillon en « sécurité », alors qu'ils avaient à peine dormi et bu pendant trois jours, un général reçoit l'ordre d'exécuter à mort les deux sous-lieutenants Herduin et Millant pour avoir fui du champ de bataille. Et contre cette injustice, la seule réponse que reçoit le général, c'est que cette exécution doit servir de leçon aux autres, cela leur rendra le moral pour combattre encore plus…
Alors Fernande va se battre pour réhabiliter son mari. Cette bande dessinée raconte une histoire vraie, une injustice et une histoire d'amour pour l'honneur de deux hommes. Un combat acharné pendant dix ans contre des politiques qui voulaient oublier et ne pas reconnaitre leurs tords. A la fin de cette lecture, on ressent cruellement cette injustice. Deux hommes qui se sont battus jusqu'au bout, qui ont eu faim et tellement de peine, qui ont vu l'horreur. Et qui sont morts sous des balles françaises. Ils ont dû admettre l'impossible, et tant d'autres sont morts comme ça. Une histoire importante pour se rappeler que la guerre et l'horreur ne viennent malheureusement pas que du camp ennemi… Les dessins de cette bande dessinée permettent de rendre cette injustice et ce combat plus poignants encore, mené bien après la guerre. Je remercie Babelio et la maison d'édition Bamboo Edition pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gwenbihan
  10 avril 2018
Merci à Babelio et à Masse critique pour cette nouvelle découverte !
Il s'agit ici du tome 3 de la série, mais les histoires sont indépendantes les unes des autres, ce qui permet de tout comprendre sans avoir lu les deux premiers.
Ce tome raconte l'histoire d'une femme, d'une veuve en fait, dont le mari a été fusillé dans les tranchées pour non respect des ordres. Elle veut lui rendre justice après la guerre, pour cette sanction injuste et définitive. Elle s'adresse à un avocat qui remue ciel et terre pour réhabiliter son mari.
Cette histoire est d'autant plus prenante qu'elle est réaliste (je ne sais pas si elle est vrai, mais elle est crédible), car l'un des scénaristes est un historien spécialiste de cette période trouble de l'après Première Guerre Mondiale, pendant laquelle on essayait de retrouver une vie pacifique, en pansant les nombreuses plaies que la boucherie des tranchées avaient laissées dans toutes les catégories de la population. Période floue et de transition dans laquelle tous ceux qui avaient souffert ont eu bien du mal à trouver leur place, le mouvement vers l'avant étant trop rapide...
Une belle BD donc, un dessin soigné, une reconstitution crédible et un personnage principal auquel on s'attache, tellement on a envie qu'elle retrouve l'honneur perdu de son mari...
Je recommande et lirai les autres tomes à l'occasion !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnitaBomba
  13 mars 2018
Un récit et un dessin classique et efficace pour une tranche d'histoire de la guerre 14-18 et du combat pour une réhabilitation qui suivit. Pour ne pas oublier que les criminels étaient galonnés, et les victimes parfois abattues par leur propre "camp".
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (3)
ActuaBD   23 avril 2018
À travers cet album, le débat sur la réhabilitation de tous les fusillés de la Grande guerre ressurgit. Mais le sujet est complexe. Sur les 700 identifiés, certains ont été exécutés pour des actes criminels (viol, meurtre...) ; pour d’autres, la cause n’est pas connue.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre   23 mars 2018
Une lecture intéressante pour sa propre culture générale !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   23 mars 2018
Ce troisième tome de la série Verdun est un très beau tome, tout aussi différent des deux premiers, mais qui reste très humain, très émouvant. Un œuvre à lire et à partager pour ne pas oublier justement.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gouelangouelan   18 juillet 2018
- Cherche-t-il à se hisser sur des cadavres pour faire de la politique ?
- Vous devriez avoir honte , monsieur le ministre de la guerre !
Car il ne s'agit pas ici de politique, mais de l'honneur de deux de ces poilus que vous couvrez de fleurs pour mieux les étouffer.
Commenter  J’apprécie          20
gouelangouelan   18 juillet 2018
La victoire a une sale gueule !
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Video de Marko (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Marko
Vidéo de Marko
autres livres classés : Verdun (Meuse)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1705 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre