AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782081344655
224 pages
Flammarion Jeunesse (13/01/2016)
3.92/5   63 notes
Résumé :
Née en 1884, Nelly Martyl rêve de devenir chanteuse à l'Opéra de Paris. Malgré toutes les difficultés qu'elle doit affronter, elle atteint son objectif et devient rapidement une vedette, l'emblème de sa génération. Après son mariage avec le peintre Georges Scott, Nelly est une femme heureuse et épanouie. Mais tout bascule en 1914, lorsque la guerre éclate entre la France et l'Allemagne. Nelly souhaite aider son pays et ses compatriotes.
Elle abandonne sa car... >Voir plus
Que lire après La fée de VerdunVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,92

sur 63 notes
5
11 avis
4
12 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
1 avis
Portrait romancé de l'infirmière et cantatrice Nelly Martyl et de son destin particulier qui traverse les deux guerres mondiales, à partir de documents et de témoignages, à la manière d'une enquête.

En 1943, une enfant de dix ans aperçoit sur le trottoir le corps d'une femme. Aujourd'hui, son petit-fils vient lui conter sa trajectoire, digne d'un film hollywoodien.

A partir d'une longue recherche généalogique, historique et dans toutes les archives disponibles, il a réussi à comprendre les faits marquants de sa vie.

Il nous fait découvrir en direct ses trouvailles et son émotion devant cette personnalité hors du commun, voire exemplaire.

Le récit est entrecoupé d'extraits de documents qui éclairent directement les événements et nous entraînent dans le passé, notamment celui de la guerre de 14-18.

Un roman original par sa construction et son propos. Il nous retrace une recherche avec tous les lieux à explorer, ses impasses et ses résultats. Nous alternons ainsi entre témoignages touchants et faits historiques.

Il nous offre en plus une réflexion sur les traces et plus généralement sur ce que nous laissons après notre mort.

Un livre multidimensionnel à explorer !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          320
Une histoire vraie, la biographie romancée de Nelly Martyl, célèbre cantatrice de la Belle Epoque, aujourd'hui tombée dans l'oubli, mais également héroïne de la guerre de 14-18.

L'écrivain et historien Philippe Nessmann dresse un portrait attachant et captivant de cette femme remarquable. Née à Paris dans un milieu modeste, dès son enfance elle a toujours rêvé de chanter et d'en faire son métier. Soutenue par ses parents, qui hélas décèderont alors qu'elle est encore mineure, aidée matériellement par un ami de la famille, et surtout à force de courage et de volonté, la jeune femme réussira le concours du Conservatoire de Paris, sera admise à l'Opéra Comique et deviendra une cantatrice adulée. le déclenchement de la première guerre mondiale viendra bouleverser sa vie et sa carrière mais encouragera le sentiment patriotique de Nelly Martyl, qui ira chanter au front pour soutenir le moral des soldats, mais avant tout suivra une formation d'infirmière pour aller soigner les blessés sur les champs de bataille au péril de sa vie.

L'auteur a découvert par hasard l'existence de cette femme aujourd'hui méconnue, il s'est pris d'un grand intérêt pour elle et est parti à la recherche de ses traces. Il a fouillé les archives (militaires, état civil, Croix Rouge, Val de Grâce, Gallica), il est allé sur sa tombe au cimetière de Passy, en Bretagne à la rencontre d'un ancien admirateur... Il a ainsi pu reconstituer les grandes lignes de la vie de la "fée de Verdun" et nous les transmettre ici. Certains pans de sa vie manquent, mais l'auteur les a imaginés habilement au vu du contexte historique et des témoignages qu'il avait pu recueillir. Tout cela semble véridique.

Cette biographie parfaitement documentée est un Livre Jeunesse, son écriture est donc simple, claire et très didactique. Elle est enrichie de nombreuses photos et documents d'époque, dont des actes d'état civil, des coupures de journaux. Et pour donner plus de vie et de dynamisme à son roman, Philippe Nessmann a imaginé que les recherches avaient été faites, non par lui-même, mais par un jeune homme de vingt ans étudiant en histoire, dont la grand-mère, dont il est très proche, avait découvert Nelly Martyl ensanglantée sur le trottoir un soir de 1943. Un souvenir dramatique marquant de son enfance. Saurons-nous le fin mot de l'histoire ?

Ce livre destiné à la Jeunesse peut bien entendu être lu par tout public. Mené comme une enquête (presque policière) le jeune étudiant nous relate avec précision le déroulement de ses recherches, c'est prenant et très instructif, il y mêle enthousiasme et curiosité, et une grande tendresse envers sa grand-mère. J'ai bien aimé aussi les témoignages des soldats combattant dans les tranchées, les lettres qu'ils écrivent à leur famille et aussi les réflexions sur l'absurdité et la mauvaise gestion de cette guerre.
Voici un livre qui doit avoir sa place dans tous les CDI de collèges.

#Challenge illimité des Départements français en lectures (55 - Meuse)

Commenter  J’apprécie          182
Une grand-mère raconte à son petit-fils un souvenir d'enfance. Un soir de1943, sa mère et elle sont tombées sur le corps d'une jeune femme, victime d'une agression. Elle apprit le lendemain qu'il s'agissait d'une certaine Nelly Martyl mais ne sut jamais si elle avait survécu.
Devenu historien, son petit-fils décide de s'intéresser à cette mystérieuse jeune femme après avoir lu dans la presse qu'on allait abattre une bâtisse sans grâce, « La fondation Nelly Martyl ». Intrigué, par cette femme dont tout le monde semble avoir oublié le souvenir, il se lance sur ses traces et effectue une véritable enquête, mettant au jour, un par un, les épisodes de sa vie.
J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce jeune homme dans ses recherches et à découvrir la vie de Nelly Martyl, une jeune femme étonnante. Je me demande cependant si la construction narrative de ce récit mi roman historique, mi documentaire convient vraiment aux enfants de 11 ans comme il est indiqué sur la couverture.
En effet, deux narrations se mêlent : la biographie romancée de Nelly Martyl dont tous les aspects sont réellement authentiques et l'avancement des recherches du narrateur qui appuie ses notes de photos et de documents d'époque. Cela rend ce livre très riche et très intéressant et permet d'avancer dans l'histoire en même temps que lui. On découvre alors les deux vies de Nelly : avant 1914 et après. Mais cela ne risque-t-il pas d'être difficile à suivre pour des enfants ? A essayer avec les plus jeunes car ce récit en vaut la peine.
L'auteur, que je découvre avec ce roman, est un conteur remarquable et captivant. J'ai particulièrement apprécié la partie qui se déroule au front. Il nous offre un texte poignant, décrivant les conditions de vie difficiles dans les tranchées et à l'hôpital, qui devrait plaire à tous les jeunes amateurs d'Histoire ou désireux de la découvrir.
Nelly Martyl est de ces femmes à qui tout a réussi sans qu'elle devienne pour autant superficielle et insensible aux autres. Décorée quatre fois de la Croix de guerre et honorée de la Légion d'honneur, elle fait partie de ces femmes courageuses qui se sont battues pour la liberté. A travers elle, c'est à toutes ces femmes que ce livre rend hommage. Une belle façon de célébrer les 100 ans de la bataille de Verdun.
Commenter  J’apprécie          130
En voyant que ce livre avait été recommandé par le magasine Histoire Junior que j'apprécie et en qui je fais confiance, je l'ai emprunté à la médiathèque. Les thèmes me tentaient particulièrement.
L'histoire est une biographie romancée de Nelly Martyl, une femme qui a vraiment existé. Après avoir fait des débuts glorieux dans la musique ( elle a été cantatrice), elle devient infirmière lors de la première guerre mondiale. Alors par patriotisme, elle décide de chanter pour les poilus à l'arrière pour leur changer les idées et leur donner du courage d'où le surnom de" la fée de Verdun". Philippe Nessmann nous brosse le portrait d'une femme déterminée et incroyable.
On suit le narrateur dans ses recherches, on sait peu de choses lui hormis le fait que c'est un étudiant passionné d'histoire. Cela nous permet de se concentrer sur le personnage de Nelly qui est très intéressant. On apprend sa vie sans que cela soit monotone ou ennuyeux, au contraire!
Le récit nous en apprend plus sur la condition de vie des soldats dans les tranchées et sur la première guerre mondiale. C'est un roman historique ni trop court ni trop long qui possède une histoire intéressante et agréable à lire.
La fée de Verdun nous raconte le combat incroyable d'une femme au 20ème siècle.

Je vous invite à aller voir ce site sur la vie de Nelly Martyl, si cela vous intéresse:
http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/verdun-2016-le-saviez-vous-la-fee-de-verdun
Commenter  J’apprécie          150
Critique de Melissa :

Au début de l'histoire Nelly Martyl est retrouvée morte par la grand-mère et l'arrière grand-mère du garçon. On apprend ensuite que cette fille était chanteuse d'opéra à Paris. C'était son rêve, qui l'a rendu riche et célèbre. Pendant la Première Guerre Mondiale, elle a voulu devenir infirmière pour aider les soldats. Elle a réussi à devenir infirmière à la Croix Rouge. Elle a continué sa voie de chanteuse pour que les soldats ce sentent comme chez eux et les divertir dans ces moments difficiles. de plus en plus de personnes venaient la voir chanter et étaient heureux grâce à elle. Suite à ça, des soldats l'appelaient ''La fée de Verdun''. Nelly Martyl a joué un grand rôle dans la Première Guerre mondiale.

J'ai aimé cette histoire car elle a abandonné son rêve pour servir son pays et sauvé la vie de millier de soldats. le livre est assez simple à lire et il y a certaines images pour aider à le comprendre. Je recommande ce livre car il est intéressant, simple à lire et à comprendre.


Critique de Sasha :

C'est l'histoire d'un jeune homme qui enquête sur une femme mystérieuse décédée dans la rue. Il commence à enquêter et il découvre que cette femme s'appelait Nelly Martyl. Elle était chanteuse d'opéra à Paris et décide de devenir infirmière pendant la Première Guerre mondiale.

J'ai bien aimé ce livre car on voit que Nelly était très impliqué dans son travail d'infirmière. Elle a abandonné son métier de chanteuse pour sauver les soldats qui se faisaient soigné par Nelly l'a renommé « la fée de Verdun ». Nelly a fait des miracles dans la médecine. Pendant la Première Guerre mondiale, elle a sauvé de nombreuses personnes. Nelly a même décidé d'aller soigner les soldats immobilisés et blessés. Ce livre m'a plu car la lecture est directement prenante dès le début et à chaque fois que le chapitre se termine on veut lire la suite. Je recommande ce livre car il y a beaucoup de choses détaillées sur la vie avant et les conditions de cette époque.


Critique de Félicie :

En 1943, Une femme et sa fille découvrirent une personne inanimée au bord de la rue, le visage ensanglanté.
Elles sont allées prévenir la police et quelques jours plus tard, les journaux ont informés qu'il s'agissait d'une ancienne chanteuse qui avait eu son heure de gloire 30 ans plus tôt. Nelly Martyl est née en avril 1884. Déjà petite, elle aime chanter. Ses parents d'origine modeste, font tout leur possible pour lui offrir des cours de chant pour lui permettre de réaliser son rêve. A force de persévérer, Nelly Martyl chante dans les plus grands opéras de Paris. En quelques années seulement, elle devient riche et célèbre.
Très vite, elle abandonne sa carrière de chanteuse et s'engage comme infirmière au front. Elle se fait admirer par son courage et sa volonté. Nelly Martyl fait partie des femmes qui se sont battues pour les soldats.
Cette histoire est racontée par la petite fille qui a vu le corps de Nelly Martyl, maintenant grand-mère d'un étudiant voulant retracer l'histoire de la chanteuse.
J'ai beaucoup apprécié ce livre pour la recherche que l'étudiant a fait et aussi que Nelly Martyl se batte pour sauver des personnes malades pendant la Première Guerre mondiale.
« Plus elle chantait, plus les soldats se tournaient vers la scène et se mettaient à écouteur. La magie de la musique opérait : les poilus ne pensaient plus à la guerre. Ils étaient simplement heureux d'être là, de profiter de ce moment de paix »


Critique de Juliette :

Ce livre reflète l'histoire d'une jeune femme à l'opéra de Paris. Cette jeune et jolie jeune femme s'appelle Nelly Martyl. Pendant plusieurs année, elle eu son heure de gloire
Mais quand la Première Guerre mondiale éclate, la jeune femme Nelly Martyl abandonne ses rêves et tout ce qu'elle avait construit pour s'engager en tant qu'infirmière.
J'ai beaucoup aimé ce livre.
La lecture et simple et compréhensible, les images qui sont placées à plusieurs endroits du livre me permettent de comprendre les moments de l'histoire. Je suis attachée au personnage de Nelly parce que c'est une femme qui a eu le courage de tout laisser derrière elle pour sauver les soldats qui se battent pour notre pays.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet
22 mars 2016
Bien écrit sans sensation d’artifice outrancier, le roman-documentaire adopte donc une forme quasiment inédite en littérature jeunesse, et sait se faire modèle d’intelligence.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Je l'ai découverte un peu par hasard, mais depuis sa vie me passionne. J'ai déjà fait beaucoup de recherches et trouvé pas mal de choses. Je vous les montrerai. Mais il y a des questions que je me pose et auxquelles vous pourrez peut-être me répondre. C'est pour ça que je souhaite vous rencontrer.
Commenter  J’apprécie          241
Des poilus ont dit : Pour parler de la guerre, il faut l'avoir vécue ; il faut avoir pataugé dans la boue, couru sous des averses de torpilles ; il faut avoir tremblé dans l'attente des coups durs ; il faut avoir entendu les hurlements des blessés, avoir vu après les attaques de longues rangées de cadavres hideux ; seuls des combattants peuvent traduire les souffrances, les angoisses et les défaillances d'hommes jetés dans le terrible supplice de la bataille moderne!
Commenter  J’apprécie          140
Et, pour qu'une armée soit efficace, il fallait de la discipline ; il était inadmissible qu'un soldat refuse d'obéir. Mais que devait faire un soldat lorsque son chef était incompétent ? Avait il le droit de désobéir à un ordre absurde ? Mourir pour la patrie était une chose, mourir pour rien en était une autre.
Commenter  J’apprécie          110
Quand je lis un roman, les mots sur la page se transforment en images dans ma tête. Les personnages deviennent réels, vivent, bougent, parlent. Je vois des forêts et des villes, je sens l'odeur de ruelles obscures, j'entends le bruit du vent dans les feuillages, je ressens le picotement froid de la neige. Je combats avec les chevaliers et vibre avec les amoureux.
C'est la magie des livres.
Commenter  J’apprécie          70
Nous avions pour habitude avant la guerre de considérer nos jolies femmes de théâtre comme des artistes de talent, mais aussi comme des petits êtres frivoles, des marionnettes qui portaient agréablement les costumes de leurs rôles, ou encore comme de luxueux mannequins en perpétuelle exhibition. Nos cigales, depuis plus de deux ans et demi que durent les hostilités, viennent de nous prouver que nous les jugions très mal.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Philippe Nessmann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Nessmann
Vidéo "En cuisine", réalisée en 2023 par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. L'auteur Philippe Nessmann présente ses ingrédients pour écrire un livre.
autres livres classés : Verdun (Meuse)Voir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (128) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3166 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..