AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782363150882
54 pages
Éditeur : Storylab Editions (24/09/2012)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 30 notes)
Résumé :
C'est le plus grand best-seller de tous les temps. Le livre raz-de-marée. En quelques semaines, il se vend à des centaines de millions d'exemplaires, le monde entier est subjugué. Mais bientôt d'étranges phénomènes frappent les lecteurs.
Frédéric Mars est l'auteur de plusieurs best-sellers, a priori inoffensifs : Les Écriveurs (Baam), Le Sang du Christ (Michel Lafon), Non Stop (Hachette), etc.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Sachka
  02 mai 2020
Je ne vais pas vous mentir, j'aime la poésie, j'aime que les mots me fassent rêver, voyager, loin... Et le roman de Frédéric Mars ne s'y prête pas vraiment mais de part son sujet, il mérite qu'on lui accorde un peu d'attention.
Que feriez-vous si demain on vous offrait la gloire de l'Écrivain, la reconnaissance de toute la profession, le Goncourt, votre portrait à la Une de tous les journaux, les interviews et la vie qui va avec sans que vous ayez à faire preuve d'un quelconque talent ?
Le style d'écriture de Frederic Mars est pertinent, caustique et cela apporte une dynamique tout au long de ce court roman dont le récit se situe entre le pamphlet et le billet humoristique. L'auteur dégomme allègrement le petite monde fermé et élitiste de l'édition et des médias culturels. de l'éditeur en passant par le lectorat, personne n'est oublié !
Frédéric Mars n'a pas la langue dans sa poche c'est le moins que l'on puisse dire. Il manie l'art de l'ironie et de la joute verbale à la perfection et au final il ne fait que dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas en nous racontant cette histoire dont le narrateur (anonyme) est un jeune apprenti écrivain à l'égo surdimensionné (étudiant en Sociologie à la Fac de Nanterre) qui voit son manuscrit publié du jour au lendemain et vend des milliers d'exemplaires de ce qui sera son premier mais aussi son dernier roman.
Un unique texte intitulé "Mon canard", un nanar au pouvoir étrange et qui, pour des raisons dépassant l'entendement, devient le best-seller de tous les temps et rafle tous les prix, Goncourt, Renaudot, Flore, Médicis, etc... du jamais vu !
Son ascension est fulgurante. Il quitte son modeste
5 m2 de la Cité U pour un 155 m2 rue de Vaugirard. Il prend le "melon" (le contraire eut été étonnant), se vautre dans la luxure avec la belle Fadila, écume les soirées mondaines en compagnie de Bernard son éditeur et de Jean-Gilles son pseudo-mentor.
Mais la gloire est éphémère et le soufflet peut parfois retomber aussi bas qu'il est monté très haut car c'est bien de sa cellule de prison que le narrateur nous confesse son histoire. L'histoire d'un texte, mauvais, qui par l'on ne sait quel sortilège se transforme au contact du lecteur qui s'en approprie la lecture puisqu'il y lit ce qu'il veut bien y voir. Étrange, non ?
Une satire qui donne matière à réfléchir notamment sur la manière dont les prix (toujours plus nombreux) sont attribués et les romans mis en avant dans l'univers impitoyable qu'est le milieu de l'édition.
Un court roman qui ne pas rendue dingue comme le laissait présager son titre mais qui m'aura permis de passer un agréable moment de lecture. Toutefois j'aurais bien apprécié quelques pages supplémentaires sur la fin qui elle m'a laissée un peu sur ma faim !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2913
gruz
  07 octobre 2012
Nouvelle publiée au format électronique, une histoire comme une autre corde à l'arc du talentueux Frédéric Mars.
Une sorte de dézinguage du milieu littéraire, par l'absurde, plein d'humour, caustique. Un récit qui montre une fois de plus le talent d'écriture protéiforme de l'auteur, à l'aise quel que soit le domaine.
c'est tout simplement jubilatoire à lire, parce que plein de dérision et de bons mots. du pur divertissement astucieux.
L'auteur s'amuse dans cette courte histoire et retombe parfaitement sur ses pieds lors de son final.
Mars est clairement un auteur à suivre, tout ce qu'il touche porte la marque de l'intelligence et d'un talent sans prise de tête.
Commenter  J’apprécie          204
NathalC
  21 janvier 2016
Original, très original...
Roman court qui se laisse lire.
L'histoire, la confession d'un auteur qui ne gère pas un phénomène extraordinaire.
Un peu déçue par la fin cependant.
Commenter  J’apprécie          160
Lowra
  26 septembre 2012
¿ est le phénomène de la rentrée littéraire. Premier roman de son auteur, tout le monde en parle avant même sa sortie. Les librairies sont prises d'assaut, les gens n'hésitent pas à faire la file sur le trottoir. Tout le monde se l'arrache, tous les prix littéraires lui sont décernés, ... c'est du jamais vu !
Mais pourquoi un tel entrain ? Ce livre se révèle être une "auberge espagnole" littéraire, chaque lecteur apporte ce qu'il a et se retrouve dans ce qu'il lit, ne comprenant pas comment l'auteur a-t-il pu si bien comprendre ce qu'il avait vécu.
Le livre parfait, donc ! Un problème se pose cependant ; que se passe-t-il quand le lecteur n'a rien à apporter ? Ou quand ses pensées sont extrémistes, dangereuses ou suicidaires ?
Comment donner mon avis sans aller dans l'extrême ? Ce n'est pour une fois pas facile
car j'ai vraiment adoré. le sujet m'intriguait beaucoup et le moins que l'on puisse dire c'est que l'auteur a su le traiter de telle sorte que le soufflé ne retombe pas.
Le livre qui rend dingue a même réussi à me faire réfléchir car il m'a emmené plus loin que je ne le pensais. Je n'aurais par exemple jamais pensé qu'un lecteur ne puisse rien avoir en lui qu'il puisse apporter au livre et j'ai été très intéressée par cette question.
Ce livre - qui heureusement n'a pas l'air de m'avoir rendu dingue - se lit vite, très vite. Il ne m'aura fallu qu'un trajet de bus aller-retour pour être tout à la fois plongée dans ma lecture, étonnée, amusée et finalement ... eh bien non, en fait, je ne vous dirai pas mon sentiment final parce que je pense que cela gâcherait votre lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Amnezik666
  03 juillet 2013
Frédéric Mars et les éditions StoryLab (dont le deal est de proposer des bouquins au format numérique qui se lisent en moins d'une heure) nous livrent un petit bijou du genre OLNI (Objet Litteraire Non Identifié). Imaginez que LE meilleur best-seller de tous les temps, unanimement salué par le public et la critique, provoque des effets secondaires plutôt inattendus chez bon nombre de lecteurs...
L'auteur ne se contente pas de nous offrir quelques pages drôlatiques (pour ne pas dire totalement décalées), il balance sans vergogne sur le monde de l'édition, les auteurs et les éditeurs en prennent pour leur grade... Et aussi, un peu, les lecteurs. C'est parfois acide mais toujours traité avec humour et de façon intelligente. de fait la lecture est non seulement divertissante mais aussi franchement agréable. Pari réussi pour StoryLab et Frédéric Mars, ça se lit d'une traite en moins d'une heure, et on se régale du début à la fin !
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SachkaSachka   29 avril 2020
Je peux le dire sans trop de forfanterie, lecteur, si un jour tu le tiens dans tes mains, ce roman tu vas le dévorer, te l'arracher à toi-même, t'en faire des insomnies et t'y brûler les yeux.
Mon livre, c'est le grand consensus, la grande réconciliation. Que tu lises d'ordinaire du Lévy naze ou du Levinas, ou les deux, tu en auras pour ton compte. Crois-moi. Mon livre réconciliait l'inconciliable, juifs et musulmans l'adoraient. De Gaza à Tel Aviv on n'avait jamais rien lu d'aussi juste sur la guerre, sur la paix, sur la vie, merde, quoi. Mon livre faisait rire en cœur le pédé et le curé, se gondoler la pute et vibrer les cardinaux dans un dernier spasme parkinsonien. On a vu des matons le refiler avec un sourire ému aux détenus enragés.
Pas un chef d'état du dernier G8 qui n'aura eu son exemplaire, offert par José Bové, avec ses compliments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          175
NathalCNathalC   19 janvier 2016
L'effet dépend toujours de celui qui lit. Je crois que le lecteur apporte au moins 50 % de ce qu'il y a dans le texte. A moi, en tant qu'auteur, de savoir trouver des lecteurs talentueux.
Commenter  J’apprécie          160
NathalCNathalC   21 janvier 2016
D'une manière générale, je déteste les surprises. C'est comme les cadeaux de Noël, ça fait beaucoup plus plaisir à celui qui les fait qu'à celui qui les reçoit.
Commenter  J’apprécie          180
StregaStrega   02 avril 2013
Y a une thèse à écrire sur la méchanceté du lecteur attentif. Le bon lecteur est distrait, il surfe sur les phrases, il se refout un coup d’indice 12, il emprunte Gala à sa voisine, il file une baffe à son gosse, il va chercher une bière, il reprend deux pages, il va pisser dans la mer et il vous remet au lendemain. Voilà le bon lecteur, pas chiant, pas exigeant, toujours content de vous retrouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
StregaStrega   29 mars 2013
– Au fait…
– Oui ?
– C’est toi ?
– C’est moi quoi ?
– Ben… le… toi, quoi ?
– Mais moi QUOI ? m’échauffai-je un peu, en secouant les glaçons de mon LoungeLagoon.
– Non, mais, tu me connais, tu as ma confiance, je te loge, je te coache, je t’adore, t’es un peu comme mon fils dans une chanson de Maxime le Forestier, tu vois…
– C’est un frère, pas un fils.
– M’embrouille pas.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Frédéric Mars (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Mars
Ces quatre parutions originales Ring sont dès à présent précommandables dans toutes les librairies.
Guerilla - le temps des barbares, Laurent Obertone Signalements - Karine et Laurence Bunet-Jambu Crépuscule des titans - Papacito Les recettes barbares - Marsault & Frédéric Mars.
autres livres classés : éditionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des mots autologiques

???

mot
phrase
paragraphe
texte

10 questions
174 lecteurs ont répondu
Thèmes : mots , linguistique , ludiqueCréer un quiz sur ce livre