AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782757866900
432 pages
Points (02/03/2017)
3.87/5   19 notes
Résumé :
S’entretenir avec Jean-Luc Mélenchon, c’est raconter un engagement politique dont l‘histoire commence en 1968 et traverse les heures chaudes de la gauche au pouvoir et dans l’opposition, des mouvements sociaux, des décolonisations, de la chute du Mur et de l’émergence de la globalisation du capitalisme. Autant d’expériences marquantes pour qui veut rester ancré dans la quête d’un autre futur possible pour le monde. Une exigence plus forte que tous les conforts de si... >Voir plus
Que lire après Le choix de l'insoumissionVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique

Je n'ai ni sa culture historique, ni sa culture politique. Je ne saurais donc discuter ou débattre du fond avec lui. En revanche, je peux dire le plaisir que j'ai eu à lire son entretien autobiographique car il est instructif et très riche en informations. Jean-Luc Mélenchon livre ici, en même temps que son parcours politique, le cheminement de ses pensées. Qui est-il ? D'où vient-il ? de quelle famille politique émerge-t-il ? Pourquoi et comment le PS ? Et ensuite, pourquoi son opposition féroce ? Ce livre est politique, férocement politique. Il entre dans le monde des idées, des combats politiques censés. Il plonge dans l'intelligence, emprunte les chemins tortueux de la complexité et en ressort revigoré. C'est le talent de Jean-Luc Mélenchon. Qu'importe les accords, les désaccords, il y a toujours ce plaisir à l'entendre, à l'écouter. L'homme a une verve, une tête pleine et il nourrit toujours l'intellect. Il est cet animal politique qui vit pour ses idées. Il me rappelle en cela tous ces militants et militantes politiques convaincus qui usent de leur vie pour améliorer le sort de l'humanité. J'ai pour eux et pour lui le plus grand des respects car je sais, pour l'avoir vu chez les Kurdes, que le militantisme a un prix à payer. Et peu nombreux sont ceux qui acceptent de s'en acquitter.


Et sinon, pour finir, je dois dire que ce livre conforte ma position. Je vote pour Jean-Luc Mélenchon depuis 2012, j'en connais les raisons et elles se trouvent ici renforcées, confirmées. Je vote pour lui pour son opposition féroce au Parti socialiste que j'ai toujours exécré. Je vote pour lui pour ce que les autres appellent un « autoritarisme » et qui n'est pour moi qu'une intransigeance politique d'une absolue nécessité. En effet si d'aucuns critiquent la France Insoumise pour son « sectarisme », je me félicite moi de la voir refuser toute tractation politique sur son corpus idéologique. C'est parce qu'ils ne transigent pas sur leur programme, parce qu'ils refusent de le voir détricoter au rythme des élections pour des raisons purement électoralistes que je vote et soutiens électoralement Jean-Luc Mélenchon.
La France Insoumise me plaît parce qu'elle ne négocie pas son programme. Elle veut convaincre le plus grand nombre sur la base de ses idées. La tache est dure, rude, elle le sait et j'espère qu'elle parviendra un jour à déverrouiller les esprits formatés.

Bien sûre, je vous conseille cette lecture. Peu importe que vous soyez un opposant ou un électeur de Jean-Luc Mélenchon car je vous l'assure: si vous êtes férue de politique comme moi, vous y trouverez forcément votre intérêt. Pour mieux le critiquer ou pour mieux l'apprécier.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Les miens étaient des gens simples et les Mélenchon d'Oran étaient très pauvres. Mon grand-père Antoine s'est tué les poumons à 33 ans à force d'utiliser le pistolet à peinture sans masque. Mais avant cela il avait été artiste peintre et même acrobate. Mon arrière-grand-père mangeait dans la même assiette que son épouse et il a été contraint à un travail misérable jusqu'à 75 ans avant de mourir. Je suis leur rejeton. Il y a ceux qui descendent des grandes familles, comme on dit, moi je monte de chez les durs à cuire ! Ce ne sont ni les Arabes ni les musulmans qui ont humilié les miens, mais les riches et les égoïstes.
Commenter  J’apprécie          200
On me colle chez les curés, parce qu'il n'y avait plus de place dans les lycées publics. Pas de problèmes : les curés étaient bons pères et bons pédagogues. Par contre, pour les mômes qui étaient là, j'étais le bougnoule, le bicot. Ils mélangeaient tous les Nord-Africains dans un même mépris. J'ai donc commencé une carrière d'immigré qui m'a suivi aussi longtemps que j'ai gardé l'accent pointu des pieds-noirs.
Commenter  J’apprécie          30
Il y a un fil conducteur dans ma vie, c'est l'importance de l'international dans mes choix et dans ma compréhension du monde. Il y en a un deuxième, c'est le refus des systèmes de parti unique, un refus viscéral, d'instinct. Même quand j'y ai eu de bons camarades, comme à Cuba, même quand je comprends les circonstances, je n'ai pourtant jamais supporté de tels systèmes. Je n'ai jamais accepté les systèmes de parti unique, ni dans le style révolutionnaire, ni dans le style « pensée unique » libérale.
Commenter  J’apprécie          20
Il faut dire une chose : quand on est des gens du peuple, où voulez-vous qu'on mette son orgueil ? Dans notre réussite personnelle à l'école ! Sinon quelle plus grande réussite que celle-ci pour un homme de mon milieu ? Est-ce que vous vous rendez compte, jeune homme, que j'ai été le premier bachelier de ma famille ? Ma mère était institutrice, mais elle n'avait jamais eu le bac. Et son époux non plus, et mon père non plus, ni son épouse ! Donc j'étais le premier bachelier de la famille, c'était une grande fierté.
Commenter  J’apprécie          10
On avance beaucoup politiquement si on part de la condition du plus empêché. Au cas particulier, l'angle fécond est venu pour nous du Nouveau Monde. C'est cela apprendre des autres en les rencontrant, sans cette condescendance qui est souvent la marque des Européens à l'égard du reste du monde.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Mélenchon (61) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Mélenchon
Le Lider Maximo de La France Insoumise expose ses idées sur le monde actuel, tel qu'il va et, surtout, tel qu'il ne va pas. Le capitalisme n'a pas d'avenir, et l'effondrement a déjà commencé. Bien sûr, il ne mâche pas ses mots, et l'outrance affleure parfois derrière la truculence, mais il met souvent le doigt là où ça fait mal, et l'on aurait tort de ne pas l'écouter.
autres livres classés : politiqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (46) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1770 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}