AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266166133
445 pages
Éditeur : Pocket (04/05/2006)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 116 notes)
Résumé :
C'était évident ! Martial ne peut se contenter éternellement d'une existence plate et sans imprévus. Quelques mois encore et il serait mort d'ennui à Bordeaux ! Aussi, lorsque, en 1879, il apprend que le Chili, son pays d'adoption, est en guerre contre le Pérou et la Bolivie, son sang ne fait qu'un tour. Il débarque à Valparaiso avec une cargaison d'armes et rejoint ses amis. Ensemble, ils se jettent à corps perdu dans ce conflit sans merci et n'hésitent pas à jouer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
BVIALLET
  03 novembre 2017
En 1879, alors que la guerre du Pacifique oppose le Chili à la Bolivie et au Pérou, Pauline et Antoine poursuivent leur implantation en Amérique du Sud en diversifiant leurs activités. Mais Martial et Rosemonde, eux, sont retournés en France. Atteinte du mal du pays, Rosemonde est retournée à Bordeaux où elle goûte aux plaisirs de l'oisiveté et ne compte pas du tout franchir à nouveau l'Atlantique. Pendant ce temps, de l'autre côté, leur ami banquier et financier, Herbert Halton ayant été capturé par une bande de guérilleros lors d'une expédition dans le désert, Antoine et Edmond se lancent à sa recherche et mettent tout en oeuvre pour le délivrer. Dans cette mission difficile, ils seront aidés par Romain Deslieux, un prospecteur français qui a eu bien des mésaventures et qui deviendra bientôt leur ami et partenaire commercial…
« Pour un arpent de terre » est la passionnante suite des « Promesses du ciel et de la terre », saga sud-américaine de Claude Michelet. Dans ce tome, l'auteur fait encore plus oeuvre d'historien que dans le précédent. En effet, la plus importante part de la narration est consacrée aux épisodes d'une guerre assez mal connue mais qui fut d'une folie et d'une cruauté peu commune. L'attaque d'Arica, la prise de Lima et les pillages qui s'ensuivirent sont très minutieusement décrits. Les rebondissements et les péripéties se succèdent à un rythme accéléré à tel point qu'il est difficile de lâcher le livre pourtant assez épais (487 pages). de plus en plus attaché aux personnages, le lecteur ne peut s'empêcher de vouloir connaître leur évolution dans ce monde rude et exaltant où tout est à construire et parfois malheureusement, à détruire !
Lien : http://www.bernardviallet.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Wyoming
  21 décembre 2018
Le deuxième opus de la série commencée avec Les promesses du ciel et de la terre se poursuit au Chili en guerre contre la Bolivie et c'est donc une page d'histoire romancée que Michelet ouvre pour ses lecteurs avec son style simple et un enchaînement d'événements qu'apprécient les adeptes de cet auteur. Toujours des personnalités marquantes parmi ses héros. Une bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          40
lapetitefadette
  21 avril 2015
Les héros du 1er volume ont construit une vie aisée sur les terres de leur nouveau pays. Mais alors qu'ils avaient fuient La Commune de Paris et sa violence, les voici embarqués avec leur nouvelle patrie dans un autre conflit qui oppose le Chili à la Bolivie et au Pérou. avec ce 2nd volume Michelet nous fait découvrir une page de l'histoire de l'Amérique du Sud tout à fait méconnue
Commenter  J’apprécie          00
mimi5751
  26 octobre 2016
J'ai beaucoup beaucoup aimé les 3 romans
Commenter  J’apprécie          20
meknes56
  02 septembre 2019
Même remarque que pour le premier tome.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
StefEleaneStefEleane   10 avril 2013
Dégoûté par l'odeur ambiante, il fronça les narines et puisa trois cigarillos, noirs et tordus, dans une des poches de sa veste; il en tendis un à son voisin, en lança un autre à Joaquin, assis, pensif et boudeur, au pied du mât et alluma le sien.
Commenter  J’apprécie          30
LevantLevant   19 janvier 2014
Pour la première fois, Antoine s'était alors demandé s'il n'allait pas devoir faire fouetter quelques récalcitrants, à titre d'exemple. Il était en effet impossible de laisser croire aux péons qu'ils pouvaient ainsi, à leur guise, refuser de travailler sous prétexte qu'ils avaient peur des machines.
Commenter  J’apprécie          20
sweetie9sweetie9   11 février 2015
Malgré cela,Romain était absolument certain qu'un événement précis avait interrompu ses rêves.Ou,alors, c'était la chaleur!Comme toujours la température qui régnait dans la cabine était épouvantable et Romain,qui pourtant était presque nu,ruisselait de sueur.Il maudit une fois de plus le sinistre ahuri qui avait la géniale d'installer la cabine de passagers si près de la salle des machines;
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31Annabelle31   29 décembre 2016
Tout occupé à remâcher sa colère, il ne regardait absolument pas ce qui se passait autour de lui. Ce fut donc par chance que ses yeux se posèrent distraitement sur une goélette amarrée là au milieu d'autres navires de tout tonnage. Il n'y prêta d'abord aucune attention et poursuivit même sa marche nonchalante pendant près de cinquante mètres. Puis il réalisa soudain et se retourna vivement. « Nom d'un chien ! marmonna-t-il, que je sois pendu si ce n'est pas la Gaviota blanca !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   29 décembre 2016
Portée et retenue par les épaisses volutes de la garúa, ce brouillard gluant qui nimbait le petit port de Tocopilla, l'odeur frappa Antoine. Il avait, jadis, trop longtemps vécu au milieu de ces effluves pour ne pas les reconnaître aussitôt. Et, ce soir, la brume empestait la guerre.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Claude Michelet (2) Voir plusAjouter une vidéo

Des romans de la rentrée
Emission consacrée aux romans de l'été qui réunit sur le plateau de Bernard PIVOT plusieurs auteurs. Nella BIELSKY pour "Si belles et fraîches étaient les roses" elle évoque l'intrigue de son roman (Odessa 1918), sa vie en France, depuis qu'elle a quitté l'URSS Claude MICHELET, pour "Les palombes ne passeront plus" (la suite des"grives aux loups), la vie d'une famille dans un petit...
autres livres classés : chiliVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox