AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782374538310
343 pages
Éditeur : Les éditions du 38 (22/03/2021)
4.62/5   16 notes
Résumé :
Après une catastrophique opération conjointe avec la brigade des stups, lors de laquelle son meilleur ami et collègue se fait abattre, Jason Cusack, capitaine de la brigade criminelle de Paris, dépressif depuis son divorce, est suspecté d’avoir dérobé deux sacs de sport contenant au total 500 000 € en espèces, appartenant à un gros trafiquant.

Mis à pied après une enquête de l’IGPN, Jason est réintégré au bénéfice du doute. Pour l’éloigner de Paris, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Coetseslivres
  04 mai 2021
Arcachon. Un meurtre avec une mise en scène macabre évoquant le satanisme. Pour tenter d'élucider cette affaire, un duo va être formé, composé d'une gendarme et d'un policier.
Gina Bartoli est gendarme à la Section de Recherches. Célibataire, elle a du caractère et ne mâche pas ses mots. Lorsque son supérieur lui annonce qu'elle va faire équipe avec un policier, elle est plutôt sceptique. Non parce que c'est un flic, mais parce qu'il traîne une sale réputation, ce que lui explique son chef. Qu'à cela ne tienne, elle l'aura à l'oeil.
Jason Cusack. Un flic anciennement à la Crim'. Il peine à se remettre d'un divorce après 10 ans de mariage. Lors d'une opération conjointe avec les Stups, son équipier et ami Olivier perd la vie. Et Jason se sent coupable de ne pas l'avoir couvert correctement… de plus, il est accusé d'avoir dérobé deux sacs contenant chacun 250 000 euros. Il est relaxé faute de preuves. Muté à la SRPJ de Bordeaux, il aurait du se retrouver à la paperasse, mais grâce à son ancien patron qui le sait innocent, il va intégrer la section homicides.
Que ce soit une femme qui le commande ne l'embête pas, mais faire de nouveau équipe avec quelqu'un est pour lui compliqué…
Ils vont pourtant devoir « s'apprivoiser » et donner le meilleur d'eux-mêmes pour retrouver cet assassin. Hormis la mise en scène, ils n'ont rien. Personne n'a entendu quoi que ce soit, rien n'a été volé, aucune trace de lutte, aucun indice laissé par le meurtrier. La victime ne semblait pas avoir d'ennemi.
Est-elle une victime choisie ou bien est-ce le hasard ? Que signifie ce pentagramme tracé au sol ? Gina arrivera-t-elle à faire confiance à Jason ? Et lui, parviendra-t-il à surmonter ses démons ?
*******
Au sujet des personnages : J'ai découvert Gilles Milo-Vacéri à travers le 1er tome des aventures de son personnage fétiche, le commandant Gerfaut. J'avais adoré cette histoire et ce personnage. Alors redécouvrir l'écriture de l'auteur dans un autre livre en dehors de cet univers « gerfautesque » a été une grande tentation et une grande curiosité. Peut-être aussi une certaine forme de risque. Mais l'image de couverture et l'accroche me tentaient beaucoup. J'ai eu raison de me faire confiance parce que cette histoire m'a beaucoup plu elle aussi.
Gilles Milo-Vacéri nous offre ici de nouveaux personnages. D'un côté Gina, la « pure et dure » gendarme qui a quand même quelques faiblesses. Paraissant assez froide au départ, elle se révèle sympathique et attachante.
De l'autre côté Jason, qui a une épée de Damoclès au-dessus de la tête (l'IGPN). Il ferait presque pitié, mais on passe très vite à une certaine forme d'attachement. Il ne se complait pas dans son malheur, même s'il y pense. Il essaye d'avancer et de démarrer quelque chose de nouveau.
J'ai pris un grand plaisir à voir évoluer ces personnages au fil des pages. J'avoue avoir eu quelques craintes au début. Je me suis dit « encore un flic torturé et mal dans sa peau ». Mais l'auteur a su trouver les mots pour me le rendre sympathique. Peut-être déjà par son enthousiasme évident de se retrouver aux homicides plutôt qu'à faire de la paperasse…
Bref, deux personnages qui ne ressemblent pas à ceux habituels de l'auteur. Une certaine prise de risque et un pari réussi au final.
Au sujet de l'enquête : J'ai plongé d'emblée. Intrigante dès le début, elle pouvait prendre n'importe quelle tournure. Partir aussi bien dans le fantastique que rester dans le réel. Nous faire plonger dans le monde des sectes, ou de l'ésotérisme, de la folie, de meurtres en série ou dans celui d'une créature aux pouvoirs surnaturels. J'ai aimé cette ambigüité, ce sentiment que tout peut être possible avec cette histoire, qu'on ne sait pas de quel côté elle va basculer.
On se rend compte aussi, à travers les mots de l'auteur, des difficultés rencontrées par les forces de l'ordre. le manque d'effectifs, le surcroît de travail, la réalité d'une enquête avec le manque de sommeil, les limites imposées par un magistrat…
L'histoire est prenante de suite. L'auteur a une imagination fertile, pour notre plus grand plaisir ! Des pistes, vraies ou fausses, on ne sait plus, on doute de tout. Alors on continue la lecture, les pages se tournent, parce qu'on veut savoir qui, pourquoi, comment. L'auteur s'amuse à nous mener par le bout du nez jusqu'à la révélation finale qui nous laisse sans voix…
*******
En bref : j'ai passé un excellent moment en compagnie de Gina et Jason. Un thriller haletant, écrit dans un style qui fait mouche. Pas de répit avant la fin qui réserve des surprises. Mais n'est-ce pas là tout ce que l'on aime ? A réserver aux amateurs du genre.
Je vous souhaite une bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Solysbooks
  22 juin 2021
"Diabolica" est un thriller qui est sorti le 16 avril aux Editions du 38 : il s'agit cette fois d'un one-shot (et c'est bien dommage). Nous allons découvrir un nouveau policier, Jason Cusak, qui est au fond du trou quand le roman débute : en effet, non seulement, il a perdu son épouse après un divorce difficile (il est évident qu'il aime toujours son ex mais les circonstances de la vie (et surtout son métier) les ont éloignés l'un de l'autre ) mais en plus, il a perdu son coéquipier et ami dans une sombre affaire de trafics de stupéfiants, ce qui l'a fait, en plus, accuser d'être un flic ripoux (je ne révèle rien, c'est dit sur la 4ième de couverture) Bien que relaxé (faute de preuves), il n'en est pas pour autant totalement innocenté : il est donc "invité" à quitter son poste et est muté au SRPJ de Bordeaux. Là, il devra faire ses preuves auprès de son nouveau divisionnaire et surtout enquêter auprès d'une femme gendarme, le lieutenant Gina Bartoli qui est chargée de résoudre une série de meurtres des plus sordides et mystérieux. Entre les assassinats ésotériques qui leur tombent dessus, une procureure revancharde, la volonté de retrouver son honneur et de prouver son innocence et une enquête des plus obscures, rien ne sera épargné au capitaine Cusak et encore au moins au lecteur, qui une fois plongé dans cette ou ces enquêtes, aura bien du mal à lâcher son livre avant de trouver une éclaircie dans cette sombre affaire...
Mon avis :
Je ne lis que très peu de thrillers ou de polars et les seuls que je lis sont majoritairement de Gilles Milo-Vaceri. Pourquoi, me direz-vous? eh bien, parce que premièrement, sa plume est de qualité! Deuxièmement ses enquêtes sont "diaboliquement" efficaces et terriblement bien construites et même si parfois certains passages sont un peu trop noirs pour moi (c'est mon côté âme sensible ^^ -non non on ne rit pas!) , il n'en demeure pas moins que cela répond aux codes du genre du thriller et que ce n'est jamais trop ou surchargé : non, il trouve à chaque fois le juste équilibre entre des intrigues très sombres qui nous entraînent sur des pistes des plus mystérieuses (et qui nous perdent évidemment ) et des personnages terriblement humains auxquels l'on s'attache en quelques pages et qui sont ancrés dans la réalité. Si bien qu'on y croit! On plonge avec eux dans les méandres de la noirceur humaine et l'on frôle parfois une dimension inexplicable qui nous laisse des plus perplexes.
Or, force est de constater que si l'on retrouve des points communs entre certains de ses héros (j'ai beaucoup aimé le binôme Jason/Gina qui m'a rappelé par certains aspects celui de Gabriel et Adriana ) et un goût pour l'ésotérisme certain (la première victime est notamment retrouvée dans un pentagramme qui n'est pas sans rappeler les cérémonies sataniques, je ne vous dirai rien sur les autres) , chaque nouveau roman est unique et propose une histoire totalement différente de la précédente.
Ici, contrairement à d'habitude, nous avons un héros plus ou moins brisé au départ et qui a tout à reconstruire : il le doit notamment à son ami mais aussi à lui-même et enfin à ceux qui l'ont honoré de sa confiance alors que tout semble être le désigner coupable. Mais on ne se relève pas de telles épreuves du jour au lendemain surtout quand l'opprobre plane sur vous. Non seulement, il va devoir refaire ses preuves dans un service qui ne le connaît que par ce que l'on dit de lui (et évidemment, au départ, ils sont méfiants et cela se comprend) mais en plus, il est jeté manu militari dans une enquête des plus sordides et il va alors croiser (ou recroiser) des personnes plus ou moins bien intentionnées à son égard, tout en essayant de prouver son innocence. Bref, rien ne lui est épargné et même si sa nouvelle collègue, une femme brillante et intelligente (à l'image des héroïnes de Gilles Milo-Vaceri) semble vite voir en lui qui il est réellement, il va devoir se battre contre ses démons et ceux des autres. J'en resterai volontairement là : sachez simplement que vous allez vite succomber à son charme et que même si par moments, certains de ses actes vous surprendront, essayez de garder l'esprit ouvert... les apparences peuvent être trompeuses!
Gina Bartoli est une brillante gendarme et soyons claires, elle n'est pas ravie au départ d'être affublée d'un policier soupçonné d'avoir tué son camarade et d'avoir détourné de l'argent. Mais c'est avant tout une femme intelligente et qui sait voir au delà de ce qui se passe devant elle. Elle n'en demeure pas moins humaine et il lui faudra une force de caractère énorme pour affronter tout ce qu'ils vont vivre. Comme toute héroïne de Gilles, c'est une femme sexy, forte et à l'égale des hommes avec qui elle travaille. Bien que tous deux n'étant pas de la même maison (elle est gendarme, lui policier) ils travaillent intelligemment ensemble et vont se trouver plus de points communs qu'ils n'auraient pu le penser de prime abord. Bien sûr, tout n'est pas simple entre eux et l'on ne construit pas une relation de confiance en quelques jours, surtout quand les circonstances sont aussi effroyables et sibyllines. A vous d'aller voir comment ces deux super flic/gendarme vont réussir à démêler le vrai du faux!
Outre ces deux personnages principaux, j'ai bien aimé le personnage de Martine et ai détesté celui de la Procureure. L'on souffre avec la ou les familles des victimes et l'on se dit qu'en effet, l'argent ne fait pas le bonheur. Pour autant, mérite-t-on autant de souffrances? Vous aurez donc une galerie des personnages secondaires très différents les uns des autres et qui vous aguilleront ou vous éloigneront de la vérité. Là encore, tous sont bien réfléchis et sont un vrai plus pour cette enquête une fois encore hors-norme.
Bien que Gilles ait assuré que ce thriller ne soit qu'un roman unique (ou one-shot en bon français^^ ) on se prend à rêver d'autres enquêtes de ce duo ou mieux, d'une rencontre entre Gerfaut et Cuzac, Adriana et Gina et des divisionnaires qui ne sont pas sans rappeler le Vieux ^^
Bref, je pourrais continuer longtemps comme ça : à vous d'aller découvrir cet excellent thriller et comme à chaque fois, si vous êtes une âme sensible, pensez à vous endurcir (certains passages sont hard) ou passez votre chemin. Ce qui est sûr, c'est qu'une fois encore les fans du monsieur ne sont pas déçus et en redemandent déjà :)
Lien : https://solysbooks.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Goewin
  29 juillet 2021
Diaboliquement retors et addictif !
Un instant d'inattention, un moment d'absence et tout bascule… sans retour en arrière possible. Son collègue et meilleur ami, Olivier Santini, est abattu et lui, un flic intègre, douze ans de service irréprochable à la Crim, se retrouve accusé de « complicité d'homicide, corruption passive avérée et vol caractérisé avec dissimulation de preuves. » Jason Cusack n'est qu'au début de sa descente en enfer. IGPN, relaxe faute de preuves, poursuite de l'enquête, renvoi ignominieux de la Crim et mutation disciplinaire au SRPJ de Bordeaux, s'ajoutent à un divorce malheureux qui l'a conduit au bord du suicide. Dès le début de Diabolica, Gilles Milo-Vacéri nous fait vivre un tsunami d'émotions. J'ai été bouleversée par l'injustice qui frappe Jason car je n'ai aucun doute sur son innocence. Cela m'a rappelé de très mauvais souvenirs, quand tout s'effondre, qu'il ne reste plus rien. Jason m'a touchée en plein coeur. Heureusement, il peut compter sur le soutien de son divisionnaire, Jacques Gravière, qui ne doute ni de lui, ni d'Olivier, et qui les défend envers et contre tous. Cela nous donne une autre belle séquence d'émotions et d'humanité qui m'a mis la larme à l'oeil. Son nouveau divisionnaire, Richard de Guilhem, est également une belle personne. Dès son arrivée, Jason n'a guère le temps de se poser et il se retrouve à enquêter sur un meurtre atroce à Arcachon et travailler avec la Section de Recherches de Bouliac. Il va se trouver sous les ordres du lieutenant Gina Bartoli, une femme de caractère, d'origine corse, qui ne s'en laisse pas conter.
Je remercie Anita Berchenko et les Éditions du 38 pour l'envoi de ce service-presse. Une fois de plus, Gilles Milo-Vacéri nous offre un thriller particulièrement addictif, avec une intrigue ciselée, une écriture soignée et des personnages percutants. Ce que j'aime chez cet auteur, c'est qu'il crée toujours des personnages d'une profonde humanité, avec de belles valeurs, des idéaux, un courage à toute épreuve et il sait nous les rendre attachants. de plus, il ancre son récit dans la réalité et n'hésite pas à nous parler des problèmes que rencontrent les Forces de l'Ordre, manque d'effectif, de moyens financiers, de matériel performant… S'il est doué pour créer des personnages attachants, il l'est tout autant pour en créer d'antipathiques qu'on adore détester. Il joue avec nos sentiments de façon magistrale. Diabolica nous présente une série de femmes vénéneuses et dangereuses, au physique séduisant mais au coeur d'une noirceur incroyable.
Au fur et à mesure de ma lecture, j'ai de plus en plus apprécié Jason, sa délicatesse, sa sensibilité, son humanité. Gilles Milo-Vacéri nous fait ressentir, partager la douleur de ses personnages, la souffrance des familles confrontées à l'horreur de la mort d'un proche. Avec le lieutenant Gina Bartoli, ils forment un duo d'enquêteurs de choc, très sympathique et attachant.
Par contre, j'ai achoppé sur une scène de meurtre qui est d'un sadisme et d'une cruauté effroyables. Des semaines après ma lecture, j'ai encore l'impression de le voir se dérouler sous mes yeux. Jamais je n'ai autant souhaité que la mort vienne délivrer un personnage. Ce qui rend ces crimes insupportables, c'est la sympathie que j'éprouvais pour les victimes.et leur famille.
Jusqu'à la fin, l'auteur va nous envoyer sur de fausses pistes, faisant monter la tension et l'angoisse, entre sorcellerie, Moyen-Âge et dernières avancées de la Science. Et je n'ai pu éviter de frissonner à la lecture des dernières pages.
Conclusion : un thriller redoutablement efficace, addictif et angoissant qui ravira tous ceux qui aiment les enquêtes bien ficelées, les meurtriers d'une intelligence machiavélique, sans oublier la petite note de surnaturel et des personnages remarquables… Diabolica ne vous laissera pas insensible.

Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LuxMondi
  20 avril 2021
Les lecteurs qui connaissent Gilles Milo-Vacéri ne seront à nouveau pas déçus, cette enquête les mettra à rude épreuve.
Plusieurs histoires se croisent et s'entremêlent, l'intrigue est superbement mise au point, et vous chercherez le motif jusqu'à la fin (sans le trouver bien sûr).
Le duo d'enquêteurs est tout à fait spécial et on se demande souvent comment la situation va évoluer. le rythme va crescendo et les battements de votre coeur suivront.
Que dire du côté "diabolique" si ce n'est qu'il est dépeint de main de maître par quelqu'un qui est décidément à l'aise dans tous les genres qu'il explore.
Attention toutefois: si vous pensez pouvoir lire ce livre à votre aise, … détrompez-vous, vous ne pourrez pas le refermer avant d'être arrivé à la fin.
Commenter  J’apprécie          31
ElaRaleuse
  26 avril 2021
Pour rien vous cacher, je suis fan, une très grande grande fan depuis plus d'un an.
Si vous avez l'habitude de lire les romans de Gilles Milo-Vacéri, foncez, vous ne serez pas déçus.
Encore un régal, un excellent moment de lecture.
Une enquête avec nos deux personnages principaux que nous aimons dès le début.
De la torture, de l'amour, une intrigue, du suspense, des rebondissements.
Et une fin à vous couper le souffle.
Merci à vous Mr. Vous êtes un grand
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : satanismeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2453 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..