AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Huet (Traducteur)
ISBN : 2723433927
Éditeur : Glénat (13/06/2001)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Dans la citadelle de Sapata, les civils dorks, retenus prisonniers par les troupes tolmèques sont finalement libérés. Malheureusement, c’est pour tomber de Charybde en Scylla : le Saint Empereur a décidé de livrer leurs terres au fungus, une arme bactériologique qui détruit les terres !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Masa
  27 novembre 2016
Nausicaä 4 – Je poursuis mon odyssée dans le monde fantastique de Nausicaä. Ce quatrième tome redémarre là où il s'était arrêté le troisième opus.
J'ai eu plus de mal à me replonger dans cet univers si particulier. La guerre entre Tolmèques et Dorks va prendre une tournure inattendue. La nature se réveille et une flopée d'insectes ravageurs s'incrustent dans l'histoire.
Les peuples de la forêt sont présents au début, toujours aussi énigmatiques. On y apprend un peu plus sur les origines de la forêt. Et puis il y a ce monstre qu'on avait entraperçu dans le précédent volet. Pour sa part, sa présence se fera tardivement.
On y découvre aussi deux nouveaux personnages. le premier étant le frère de la princesse Kushana. le second protagoniste est un enfant qui va devenir un allié important de Nausicaä. Désormais tous les trois (en plus de son familier rivé sur son épaule) sont inséparables. Enfin, ce que j'ai le plus apprécié c'est de voir l'évolution de Nausicaä – bien qu'elle soit peu présente dans cet ouvrage – où on lui découvre un nouveau don.
La nouvelle édition Glénat nous offre encore un beau livre avec et toujours un bel artwork où l'on distingue Nausicaä et un Ômu. D'ailleurs en parlant d'Ômu, on ne les voit plus depuis un moment, pourtant, l'auteur en parle encore. Je me demande si ces animaux ne seront qu'un mythe du premier opus ou bien s'ils vont revenir sur le devant de la scène. J'ai été un peu moins emballé cette fois-ci même si ça reste magnifique tant par l'histoire que par les dessins de Hayao Miyazaki, sans oublier les messages forts (écologie, conflit,…).
N'ayant pas encore les trois prochains tomes, je vais prendre mon mal en patience et surtout j'espère les voir sous le sapin de Noël.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CS_Constant
  04 février 2016
Nous sommes désormais au coeur des conflits qui opposent les Dork aux Tolmèques, entraînant tous les petits peuples frontaliers dans leurs sillages. Mais une guerre plus sourde et beaucoup plus vaste est en train de se mettre en place : celle de la nature contre les hommes.
Le prince des Dork est un espèce d'ersatz d'être vivant, un vieux croûton accroché à son corps et à son empire par on ne sait quelle force obscure (ça vous rappelle quelqu'un ?), tout ce qu'on sait, c'est qu'il devrait être mort depuis longtemps et qu'il est maintenu en vie artificiellement. Son seul but est de maintenir la cohésion de l'empire, à tous prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tachan
  17 octobre 2019
Mon dieu, mon dieu, quel tome ! Alors qu'à cause de mes lectures espacées, je pensais avoir du mal à replonger dans l'histoire, celle-ci m'a totalement happée ! Il se passe quelque chose d'assez fou dans ce tome avec une brusque montée en puissance de la nature contre les humains qui fait froid dans le dos.
Ici, Miyazaki fait la part belle à la nature sous toutes ses formes. Insectes et autres créatures se lancent dans la Grande marrée, migrants et éclosant tous d'un coup, ce qui forcément effraie les hommes, qui ont des réactions très diverses. J'ai beaucoup aimé la façon dont cette peur brusque et omniprésente se manifeste. On ressent très bien l'angoisse qui prend soudainement les gens à la gorge et les oblige à changer de plan. Surtout qu'au même moment, l'ensemble des puissances est en plein conflit meurtrier.
L'arbitraire de la situation est balayée par une force plus grande, celle d'une nature en colère (?), d'une nature qui elle aussi à peur face à ce qui se passe (?). Il reste quand même énormément de question face à ce qui se passe sous nos yeux. Et si on peut saluer l'intelligence de l'auteur pour faire se rejoindre des fils assez inattendu, l'ensemble reste quand même assez flou et nécessitera probablement une relecture pour mieux saisir et retenir la chaine des événements.
Dans ce tome, j'ai également beaucoup aimé l'humanité dont le mangaka fait preuve envers ses personnages, montrant aussi bien leurs qualités que leurs failles. J'ai été ravie de la brève mise en avant de Kushana, qui révèle en tragique passé et un attachant très beau à sa mère. J'ai également aimé le sacrifice et l'habileté de son coéquipier. On voit moins Nausicaa dans la première partie pour laisser la place aux seconds couteaux et c'est appréciable. Ça permet de revoir Yupa et ses compagnons de voyage ainsi que les amis de Nausicaa de la Vallée du vent. Cependant quand cette dernière réapparait, on ne peut nier que l'histoire prend une toute autre dimension, Nausicaa dégageant un charisme tel qu'elle brille de mille feux au milieu de se désastre annoncé. Une fois de plus, elle fait preuve d'un héroïsme et d'un sang-froid incroyable, se mettant à portée de tous et essayant de comprendre chacun. Même si ça lui donne un côté un peu trop lisse, j'aime beaucoup ce personnage.
Après un tome 3 un peu plus faible, la saga reprend du poil de la bête de la plus belle des façons dans ce nouvel opus passionnant, qui marque un tournant dans l'histoire et nous conduit brusquement dans la seconde partie de la série.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Ardwen
  08 septembre 2018
Tome 4, on y découvre un nouveau personnage très intéressant, celui de Chikuku. L'histoire marque encore plus le lien entre la nature et les dérives de l'homme (mais aussi les bons côtés). A travers cela, la quête pacifique de Nausicaä poursuit son cours avec toujours autant de panache. Bref, toujours aussi bien !
Commenter  J’apprécie          40
moertzombreur
  15 septembre 2014
Nausicaä 4
Nausicaa s'enfuit à nouveau pour poursuivre son chemin vers le sud, elle recherche les origines du mal qui ronge la Terre. Par ailleurs on en apprend un peu plus sur le peuple de la forêt. Un passage étonnant où l'on transporte un Dieu Guerrier plongé en pleine léthargie. Nausicaa va par ailleurs combattre l'un des princes Tolmèques, mais sur un terrain inattendu. Toujours beaucoup d'action, une héroïne de plus en plus charismatique, parvenant même à provoquer admiration et respect chez ses ennemis.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka   14 octobre 2015
Le Dieu que nous vénérons est considéré comme une hérésie par ceux qui se sont donné le titre de Saints Empereurs. Se réclamant d’origine Divine ces usurpateurs apparurent de nulle part, prirent le pouvoir et nous dépossédèrent même de nos préceptes religieux.
Commenter  J’apprécie          60
BridgecastleBridgecastle   03 avril 2014
hélas, ils savent mieux que quiconque que l'envahisseur n'obtient jamais le pardon du peuple qu'il veut soumettre.
Commenter  J’apprécie          70
okkaokka   14 octobre 2015
L’être vêtu de bleu est-il vraiment comme l’annonce la religion ancienne des Dorks … où est-ce les hommes que l’on crée à chaque fois que la menace d’une destruction se précise et met la vie même de l’humanité en péril…
Commenter  J’apprécie          30
CS_ConstantCS_Constant   04 février 2016
vous-même, vous vous arrangez aussi pour quitter le champ de bataille quand celui-ci tourne à votre désavantage, abandonnant vos propres hommes, selon vos princières habitudes !
Commenter  J’apprécie          10
CS_ConstantCS_Constant   04 février 2016
- Aahr... je te tiens, mais... je... je ne vois plus rien...
- Moi, je vois votre vrai visage. Quel être si triste, et si misérable...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Hayao Miyazaki (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hayao Miyazaki
À Tokyo, Hokada, un lycéen sans argent, devient assistant dans une revue dédiée au paranormal au moment où un phénomène météo extrême touche le Japon, avec des pluies ininterrompues. Hokada est chargé d?enquêter sur l?existence de prêtresses du temps. Sceptique, il va changer d?avis après sa rencontre avec Hina, une orpheline aux pouvoirs surnaturels?
Trois ans après Your Name, qui avait battu les records d?entrée des films de Hayao Miyazaki, Makoto Shinkai revient avec un nouveau long métrage d?animation fantastique et poétique, sur fond d?urgence climatique.
Les Enfants du temps (Weathering With You), l?un des plus gros succès de l?année au Japon sortira en salles le 8 janvier 2020. Découvrez sa bande-annonce, en exclusivité pour Telerama.fr
???????
+ Lire la suite
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Nausicaa de la valée du vent

Qui est l'auteur de ce livre ?

Hayao Miyazaki
Moi
Hayao Myiazaki
Jean-Claude

7 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Nausicaä de la vallée du vent, Tome 1 de Hayao MiyazakiCréer un quiz sur ce livre