AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266236792
Éditeur : Pocket (03/04/2014)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.95/5 (sur 1318 notes)
Résumé :
À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu elle va tout naturellement hériter de l'empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur. Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (327) Voir plus Ajouter une critique
AudreyT
  13 novembre 2015
Alors qu'elle croyait hériter de l'entreprise de cosmétique, Brett, inconsolable suite au décès de sa mère, ne récupère auprès de son avocat qu'une liste de rêves qu'elle souhaitait atteindre quand elle avait 14 ans. Après l'étonnement, la colère et le désespoir, elle va vite se rendre à l'évidence : sa mère la connaissait mieux que personne et elle a compris qu'elle devait pousser sa fille à changer de vie. Elle doit se mettre en danger pour faire battre son coeur et retrouver la jeune fille qu'elle est vraiment...
Un roman frais, léger, plein d'amour et de bons sentiments. Une écriture plaisante et pétillante, qui nous fait passer du sourire aux larmes avec beaucoup de finesse. Un roman qui fait du bien !!!
Commenter  J’apprécie          620
alainmartinez
  19 juillet 2015
Nous avons tous au fond de nous-mêmes ou au fond d'un tiroir une liste de rêves et de choses qu'on voudrait faire dans la vie. « Demain est un autre jour » de Lori Nelson Spielman nous ramène à cette liste, que souvent nous avons oubliée ou abandonnée.
Brett vient de perdre sa mère, une femme d'affaires qui entretenait une relation fusionnelle avec sa fille. A l'ouverture du testament, Brett, persuadée de reprendre l'entreprise familiale, reçoit de l'avocat une lettre de sa mère avec la liste qu'elle avait rédigée quand elle n'avait que 14 ans. La mère lui demande, pour recevoir son héritage, d'accomplir les choses marquées sur la liste et qu'elle voulait faire lorsqu'elle était jeune.
« Demain est un autre jour » est d'une lecture agréable et plaisante. Notre liste nous représente et nous devrions toujours la garder à portée de main pour ne pas oublier qui nous sommes, ce que nous voulions être.
Commenter  J’apprécie          510
Eve-Yeshe
  04 janvier 2017
Plutôt encensé sur les réseaux sociaux, ce livre m'a relativement déçue. Certes, l'héroïne est sympathique et on a envie qu'elle réussisse le challenge que sa mère défunte lui a imposé : une liste des rêves qu'elle voulait réaliser lorsqu'elle avait quatorze ans.
La mère était à la tête d'une entreprise brassant beaucoup d'argent et contre toute attente, elle en cède la direction à sa belle-fille, le genre de femme que je déteste, m'as-tu-vu, je sais tout, je suis bien habillée, je régente la vie de tout le monde…
A elle, la direction de la boîte, à Brett une vieille liste sur un vieux bout de papier et cela ne choque personne, c'est pour son bien, pour qu'elle trouve sa voie, s'éclate dans la vie alors que la mère est passée à côté d'une partie de la sienne…
Bref, j'ai râlé pendant les cent premières pages, mais comme j'avais deux neurones en état de marche en cette période de fêtes, j'ai continué, car Brett est sympathique dans son côté naïf, ingénu et son angélisme… certains personnages sont caricaturaux, antipathiques, tels son petit ami Andrew pour ne citer que lui.
           J'allais oublier le psy qui donne des conseils par téléphone sur sa vie privée à une personne avec laquelle il collabore dans la prise en charge d'un ado. Cf. extrait ci -dessous.
S'occuper des déshérités, enseigner à domicile, chercher l'amour, on a droit à tout l'arsenal… Tout est beau au pays des Bisounours…
Bref, je renonce définitivement à ce genre de lecture, ce n'est vraiment pas pour moi, même quand je suis épuisée. La prochaine fois je choisirai un polar ou une BD.
Par contre, j'ai ma résolution du nouvel an : faire le nettoyage dans ma PAL et lire en priorité les livres que je gardais pour plus tard, quand je ne serai plus en état d'aller à la médiathèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          468
quiliravivra
  01 novembre 2014
Une vraie déception pour moi, à contre courant des critiques élogieuses qui m'avaient pourtant donné envie de lire ce livre.Je n'ai pas pu pénétrer dans l'univers tellement romantique de ce roman qu'il en devenait mièvre et me semblait insipide au fil des pages. Il n'y a pas de faute dans la construction et le style, mais je n'ai pas cru un instant à cette histoire de pauvre jeune femme riche qui ,en perdant sa mère adorée, perd aussi tout son confort de vie. Elle doit alors suivre un difficile parcours initiatique orchestré outre-tombe par sa mère et fondé sur la réalisation successive de ses souhaits d'adolescente.
Cela a tout l'air d'un vrai conte de fée sauf que pour moi un conte de fée ne se vit pas "en vrai" mais dans un espace-temps irréel que chacun peut imaginer et transposer à son gré. Et justement ce livre ne m'a pas du tout fait rêver.
Cette histoire de Lori Nelson Spielman m'a semblé également moralisante : tout ira mieux demain si l'on reste fidèle à ses rêves d'adolescence.
La dernière phrase des remerciements de l'auteur est à l'image de l'ambition de ce livre, un peu trop arrogante à mon goût :
"Pour finir, ce livre appartient à toutes les femmes et à toutes les filles qui, en entendant le mot "rêve", voient un verbe au lieu d'un nom commun"
Qui peut prétendre ainsi que certain rêvent et d'autres pas ?
En tous cas dans mon choix littéraire le verbe rêver se conjugue avec bien autre chose !
Mais bien entendu il ne s'agit que de mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
jeunejane
  19 février 2016
Brett Bohlinger a 34 ans.
Au décès de sa mère, elle croit hériter de l'entreprise cosmétique fondée par celle-ci car ses deux frères ont des professions différents et elle travaille déjà comme directrice du marketing dans l'entreprise avec sa belle-soeur.
Pas du tout, sa belle-soeur hérite de l'entreprise et Brett d'une longue liste d'objectifs à réaliser en rapport avec des rêves d'adolescente.
Au début, elle trouve cela ridicule et est en colère contre sa mère.
Elle est habituée à vivre dans sa tour d'ivoire mais elle va s'atteler à réussir avec l'aide du jeune avocat désigné par sa mère car elle est sûre qu'il y a un héritage à la clé.
Au début, je pensais lire un livre léger, sans consistance.
Très étonnant dans ce monde américain de voir une jeune femme passer petit à petit du monde superficiel à un monde humain sans artifices.
En cela, j'ai trouvé le roman vraiment intéressant, bourré de dynamisme.
J'ai vraiment aimé cette lecture et son message.
Commenter  J’apprécie          400
Citations et extraits (128) Voir plus Ajouter une citation
LitteratureEtSanteLitteratureEtSante   18 octobre 2014
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d’être vécue.

« Ma chère Brett,
Peut-être te souviens-tu de cette histoire que je te racontais, au sujet du vieil homme en quête du bonheur. Il erre à travers le monde et demande à tous ceux qui croisent son chemin s’ils peuvent partager avec lui le secret d’une vie heureuse. Personne n’en est capable. Le vieil homme rencontre Bouddha, qui accepte de lui révéler ce secret. Bouddha se penche et prend l’homme par les mains. Il plonge son regard dans ses yeux las et lui dit : « Ne faites jamais le mal. Faites toujours le bien. »
Le vieil homme le dévisage, perplexe. « Mais c’est trop simple. Je sais cela depuis que j’ai trois ans ! »
« Oui, dit Bouddha. Nous savons tous cela à l’âge de trois ans. Mais lorsque nous atteignons quatre-vingts ans, nous l’avons oublié. »
Félicitations, ma fille, de répandre le bien autour de toi. C’est le secret d’une vie heureuse. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
MarquePageMarquePage   29 novembre 2013
"Ma chère Brett,
Peut-être te souviens-tu de cette histoire que je te racontais, au sujet du vieil homme en quête du bonheur. Il erre à travers le monde et demande à tous ceux qui croisent son chemin s'ils peuvent partager avec lui le secret d'un vie heureuse. Personne n'en est capable. Le vieil homme rencontre Bouddha, qui accepte de lui révéler ce secret. Bouddha se penche et prend l'homme par les mains. Il plonge son regard dans ses yeux las et lui dit : "Ne faites jamais le mal. Faites toujours le bien."
Le vieil homme le dévisage, perplexe. "Mais c'est trop simple. Je sais cela depuis que j'ai trois ans !"
"Oui, dit Bouddha. Nous savons tous cela à l'âge de trois ans. Mais lorsque nous atteignons quatre-vingts ans, nous l'avons oublié."
Félicitations, ma fille, de répandre le bien autour de toi. C'est le secret d'une vie heureuse."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
HamisoitilHamisoitil   14 juillet 2013
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d'être vécue.
Commenter  J’apprécie          400
jeunejanejeunejane   19 février 2016
Brad ne me laisse pas finir et continue sa lecture.
"Quand as-tu décidé qu'il te fallait être parfaite?
J'ai beau essayer, je ne vois pas du tout quand c'est arrivé mais quelque part sur le chemin de ta vie, tu as perdu ton audace. La petite fille joyeuse qui adorait raconter des histoires et danser est devenue anxieuse et mal assurée."
Commenter  J’apprécie          200
MarquePageMarquePage   29 novembre 2013
Je frissonne. Pas étonnant que ma mère m'ait obligé à changer de direction, à m'éloigner de cette autoroute superficielle et trop rapide sur laquelle je fonçais. Le route que j'emprunte désormais est sans doute moins rapide, le paysage n'est peut-être pas aussi glamour mais, pour la première fois depuis des années, je prends plaisir au voyage.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Lori Nelson Spielman (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lori Nelson Spielman
Lori Nelson Spielman parle de "Un doux parfum". Partie 1
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Demain est un autre jour

Comment s'appelle l'héroïne?

Clara Nelson
Brett Bohlinger
Britany Bohlinger
Emily Nelson

6 questions
86 lecteurs ont répondu
Thème : Demain est un autre jour de Lori Nelson SpielmanCréer un quiz sur ce livre
. .