AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782848659015
Sarbacane (07/09/2016)
4.07/5   85 notes
Résumé :
Les grands champions de boxe, Ray les connaît bien. Mais devenir comme eux, même pas en rêve ! Ce qui ne l'empêche pas de se battre à tout bout de champ... Une main tendue va le mettre sur un chemin imprévu - et transformer sa vie.
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 85 notes
5
18 avis
4
7 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
1 avis

balloonvenus
  05 octobre 2017
Ray est un jeune garçon noir dans une école de blancs dans l'Amérique des années 70. Son père est parti et Ray est plein d'une colère rentré. Il est une fois de plus convoqué chez le principal, mais c'est un nouveau qui l'accueille. Plutôt que de punir Ray, le principal va le convoquer sur une piste d'athlétisme et le faire courir. le jeune homme va découvrir les bienfaits de la course et se dépasser jusqu'à se voir ouvrir un nouveau destin. Je ne suis pas très fan d'albums et j'ai lu ce livre dans le cadre du prix des Incorruptibles. Bons sentiments, dessins sympathiques... sans plus... J'ai connu Davide Cali plus mordant
Commenter  J’apprécie          150
Sandram47
  26 janvier 2017
Vrai leçon de vie : vrai coup de coeur aussi.
"Prendre le temps d'aider un enfant qui n'attend que cela, qu'on lui tende la main. Transmettre sa passion et ses idées par les actes. " davidrpa. Je suis d'accord avec lui ! C'est tout à fait ça. Oublier les préjugés et tendre la main, ne pas juger sans savoir...
Transformer sa colère en élément positif, en faire une force... Magnifique.
Des illustrations qui soulignent bien les moments importants de l'histoire même si je trouve les couleurs/teintes un peu fades.
Commenter  J’apprécie          140
EsseG71
  17 décembre 2017
Ray est un jeune garçon bagarreur, et qui sait bien que la couleur de sa peau est un problème dans cette société. Jusqu'à ce qu'il rencontre le nouveau directeur de son école, qui va prendre le temps de l'écouter, et lui apprendre la valeur de l'effort et de la persévérance.
Un bel album sur la différence (de couleur de peau) et l'engagement auprès des autres. Chacun d'entre nous à son rôle à jouer, il suffit de prendre le temps et s'écouter.
Commenter  J’apprécie          110
melinesixiemeb
  20 février 2018
Ce livre m'a plu car l'histoire est captivante. L'action est dynamique, rythmée. Les personnages sont amusants, drôles, attachants. Il permet de s'évader, de rêver... Je recommande ce livre à ceux qui aiment les aventures, qui aiment rire, la boxe et qui cherchent des livres faciles à lire.
Commenter  J’apprécie          120
Jangelis
  15 mars 2019
Un superbe album, autant par le sujet que par l'écriture qui m'a emportée d'un bout à l'autre, bien que je ne sois intéressée ni par la boxe ni par la course !
Après Ruby Tête haute, un autre album qui parle d'un enfant noir dans une école de blancs, mais aussi différent que possible.
Ray, le narrateur, déteste tout et tout le monde, l'école et le reste. Parce qu'il est malheureux parce qu'il ne voit pas d'issue à son malheur. Obligé de se défendre, il ne se laisse pas faire mais c'est sur lui que tombent toutes les punitions.
Et puis, par chance, va arriver la bonne personne, celle qui le sauve, un nouveau proviseur bienveillant.
Qui va lui faire comprendre d'où vient cette rage, et comment la canaliser pour qu'elle ne le détruise pas mais au contraire.
Finalement, il ne se dirigera pas vers la boxe comme il aurait dû, mais il est sauvé tout de même.
Comme je le disais au début, j'ai eu beaucoup de bonheur à lire cet album, je l'ai lu d'un trait , il est prenant.
Après, on réfléchit, et on se dit qu'hélas, pour un enfant qui va croiser la bonne personne au bon moment, il y en a tellement qui vont mal tourner alors qu'on aurait pu les sauver "facilement".
Mais ce texte est excellent et je vais vite le partager avec mes écoliers. (Merci à mes collègues qui l'avaient mis de côté en vue de notre fil rouge de l'année, qui va porter sur tolérance et racisme. Sans elles, il m'aurait encore échappé sans doute)
Et la chute est à la fois drôle et émouvante.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Ricochet   28 novembre 2016
Un récit fort et sensible qui place l'homme au centre des priorités.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana   24 septembre 2016
-Courir permet de canaliser son trop-plein d'énergie. Ça
[...] t'évitera de taper sans arrêt sur les autres. Tu as beaucoup d'énergie à dépenser, il faut donc que tu coures beaucoup.
-Je me bats parce qu'on m'embête. C'est pas une question d'énergie, comme vous dites.
-Peut-être, mais à ton âge, on se cherche souvent les uns les autres parce qu'on ne sait pas quoi faire de son énergie. Si tout le monde courait, je parie même qu'il n'y aurait plus de guerres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
kleanesixiemebkleanesixiemeb   20 février 2018
Cours m'a fait éprouver de la haine envers ceux qui embêtent David. Mais, malgré tout, j'ai beaucoup apprécié le livre car il parle de la boxe et j'aime bien les sports de combat! Je recommande très fortement ce livre!
Commenter  J’apprécie          55
ebardinebardin   02 novembre 2017
"J'étais en colère contre tout et tout le monde!Je détestais le monde entier." (p. 1)
"Dans la vie, il y a toujours quelqu'un pour t'embêter. Et il faut se battre. Ou baisser la tête. Comme un mouton. Mais moi, je ne suis pas né mouton." (p. 4)
"ton problème, c'est juste un trop-plein d'énergie. Il suffit de trouver comment le canaliser." (Dernière page.)
Commenter  J’apprécie          20
Mimosa81Mimosa81   21 juin 2018
Mange. Le corps est plein de ressources, il te surprendra. Et plus encore que le corps, la tête. Tout est là-dedans. On peut réussir des exploits, mon gars, si on le veut vraiment.
Commenter  J’apprécie          40
Mimosa81Mimosa81   21 juin 2018
Peut-être, mais à ton âge, on se cherche souvent les uns les autres parce qu'on ne sait pas quoi faire de son énergie. Si tout le monde courait, je parie même qu'il n'y aurait plus de guerres !
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Davide Cali (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Davide Cali
Dans le contexte de mutation de la Colombie, trois jeunes photographes colombiens – Hilda Caicedo, Andrés Donadio et Laura Quiñonez – et deux françaises – Leslie Moquin et Émilie Saubestre – tous diplômés de l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles, ont mené, lors d'une résidence, un travail artistique et culturel sur les terres colombiennes. Historique ou organique d'un côté, ethnographique de l'autre, les regards multiples des photographes créent un échantillon de matières. L'exposition collective présente cette multiplicité de regards sur l'exploration d'un espace pluriel. de Barranquilla à Cali en passant par Bogota, tous ont abordé cette matière mouvante qu'est le territoire avec le même désir : le relier à la richesse de sa culture et à ceux qui l'habitent ou l'ont habité. En coréalisation avec le Festival Parallèle 8 — Marseille, l'Ensp Arles et le Théâtre du Gymnase. Commissariat d'exposition : Juliette Vignon.
+ Lire la suite
autres livres classés : coursesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Cours ! de Davide Cali

Comment s'appelle le nouveau proviseur ?

M. Hopper
M. Cali
M. Chapman
M. Parker

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Cours ! de Davide CaliCréer un quiz sur ce livre