AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Béatrice Commengé (Traducteur)Rupert Pole (Préfacier, etc.)
EAN : 9782253933625
544 pages
Le Livre de Poche (24/04/2002)
3.97/5   33 notes
Résumé :
Voici enfin la version intégrale d'un ouvrage dont Henry Miller, dans son enthousiasme de premier lecteur, affirmait qu'«il prendrait place à côté des révélations de saint Augustin, de Pétrone, d'Abélard, de Rousseau, de Proust...» Voici surtout Vénus Erotica telle qu'en elle-même, superbement impudique dans la description de ses rapports multiformes avec les hommes : amour passionné avec Miller, amour tendresse avec l'époux, amour rêvé avec Artaud, amour consommé a... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Anaïs Nin est née en 1903 à Neuilly de parents cubains ; son père les abandonne quand elle est enfant. La mère emmène ses trois enfants vivre à NYC. Anaïs, alors mannequin, se marie à 20 ans avec Hugh Guiler, puis le couple part vivre à Paris. Elle est connue pour sa relation fusionnelle avec l'écrivain Henry Miller. « Inceste » est extrait de son "Journal de l'amour " (qui comprend 7 volumes) et il est longtemps resté inédit puisqu'il a été expurgé des passages pouvant compromettre des proches d'Anaïs, selon son souhait ; la version non expurgée a donc paru pour la première fois après sa mort, en 1979.

Le Journal d'Anaïs Nin, qu'elle commence à 11 ans, est un cri d'amour à son père abandonnique, cette relation interdite qui sera le point d'orgue de son journal, puisqu'elle sera consommée et consentie, les scènes de sexe avec lui étant les plus crues du livre. Aux pages seules elle dit la vérité, elle qui ment comme elle respire et manipule ses amants autant qu'elle les collectionne. de son propre aveu, elle n'est fidèle à personne, sauf à l'amour... Dotée d'une lucidité déconcertante sur elle-même et les autres, elle s'en sert pour assouvir son besoin de passion et de liberté, vivant de multiples vies parallèles sans la moindre entrave. Bipolaire, de santé fragile, sa vocation littéraire s'épanouira dans l'élaboration de mensonges sophistiqués qu'elle sert aux hommes de sa vie (son mari Hugh, Miller, Artaud, ses psys Allendy et Rank, sans oublier son père et la femme de Miller, June, et j'en oublie...) et tiendra même 2 journaux parallèles pour ne pas se compromettre en même temps qu'elle transgressera tous les interdits fondamentaux (l'inceste, donc, coucher avec ses psys, avorter à 6 mois de grossesse...). Si ses frasques amoureuses peuvent lasser à la longue, Anaïs est sincère : c'est une éternelle amoureuse, incapable de se contenter d'un seul amour, virevoltant comme une girouette au gré du vent... Transcendée par une énergie sexuelle créatrice, Anaïs est une femme voluptueuse qui passe son temps à analyser ses sentiments et à jouir de son corps sans limites, à tenter de dépasser la dualité qui la tiraille, s'autoanalysant en permanence, à la recherche d'un absolu mortifère et inaccessible. Ce journal c'est la tentative d'émancipation d'une femme en tant qu'artiste, qui n'aime rien tant qu'être la muse de Henry Miller, qu'elle entretient et dorlote comme une mère, supportant son égoïsme notoire avec un plaisir coupable. C'est vertigineux, choquant, sensuel, une ode à la vie et à la créativité.

Commenter  J’apprécie          40

Il est difficile de commenter et d'avoir un avis sur ce livre. Parmi les points positifs, comme celui de la découverte de l'intimité d'une femme de cette époque, plusieurs sont aussi des points négatifs. Il est captivant de lire un tel journal tant on navigue dans les méandres du psychisme d'Anaïs Nin. Pour autant, cela rend la lecture très, voire trop, dense. Dans le même sens, le phénomène de répétition dans la vie de l'auteure est passionnant à analyser mais peut également devenir pénible (peut-être parce qu'il nous renvoie à nos propres répétitions ?). Il n'en reste pas moins que le plongeon dans les pulsions de l'auteure et dans ce qu'elle met en place pour se sauver (fantasmes d'un dieu-homme ; sublimation par l'art) est une expérience littéraire exceptionnelle. Un regret : qu'elle ait écrit en anglais, ce qui rend difficile toute analyse poussée.

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation

Aucun art n'égale la vie. Quand je dis du mal de la vie, c'est parce que j'ai peur de ma passion pour elle, de sa fragilité.

Commenter  J’apprécie          30

Voilà pourquoi l'artiste est l'être le plus seul au monde : parce qu'il vit, combat, lutte, meurt et renaît seul, et toujours seul.

Commenter  J’apprécie          20

Morale du journal ? De quoi a besoin le monde ? de l'illusion que j'ai donnée dans la vie ou de la vérité que j'ai offerte dans mes écrits ?

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anaïs Nin (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anaïs Nin
Un roman envoûtant sur celle qui fût la muse de l'écrivain Henry Miller.
Au fin fond de l'Arizona, une femme affaiblie s'est réfugiée dans le ranch de son frère. À ses pieds, des malles contiennent les derniers souvenirs de son grand amour : le sulfureux écrivain Henry Miller. Après leur coup de foudre dans un dancing de Broadway, elle l'a encouragé à écrire, a été son épouse et l'a entretenu pour qu'il puisse donner naissance à son oeuvre. Elle s'appelle June Mansfield. Tour à tour entraîneuse, serveuse ou comédienne, June n'a eu de cesse de brouiller les pistes. Sous la plume de l'auteur de Tropique du Cancer et d'Anaïs Nin, avec qui elle a formé un célèbre triangle amoureux, elle est devenue un personnage de fiction, mais n'a jamais livré sa vérité. Emmanuelle de Boysson nous entraîne dans le New York de la Prohibition et le Paris des années 1930. Elle fait revivre cette personnalité fantasque, ô combien attachante, et recompose le puzzle d'une existence aux nombreuses zones d'ombre. https://calmann-levy.fr/livre/june-9782702185117
+ Lire la suite
autres livres classés : années 30Voir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre