AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782746740242
384 pages
Éditeur : Autrement (19/08/2015)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 72 notes)
Résumé :
Sophie Stark est une réalisatrice de génie. Jeune femme inadaptée à la vie quotidienne, elle transcende sa timidité derrière la caméra. Et pour réaliser ce qu’elle considère comme le film parfait, peu importe le prix à payer. Pour elle, mais surtout pour ses proches. Elle n'hésite pas à pousser ses acteurs dans leurs derniers retranchements, exploitant leurs peurs les plus intimes pour obtenir, l'espace d'une seconde, l'expression tant désirée. Tour à tour séductric... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Annette55
  16 juillet 2020
Voici le portait éclaté d' Emily Backley ( de son vrai nom) qui a créé le personnage de SOPHIE STARK:
Réalisatrice de génie , étoile montante du cinéma américain indépendant à travers la voix de ses proches ou de ceux qui l'ont rencontrée à un moment - clé de sa vie: Daniel Volker, ancien champion de basket, qui se remet d'un très grave accident : son flirt d'adolescence, Allison à la fois sa muse et sa maîtresse, qui jouera dans le film «  Marianne , Jacob son mari, Robbie son frère, George , producteur Hollywoodien . ....
Petite,aux yeux immenses, talentueuse et tourmentée, à la sensibilité extrême , à la fois lucide et dépressive elle ne communique que «  par son art » .
Inadaptée à la vie quotidienne , tour à tour séductrice , attachante et manipulatrice elle sacrifie les gens qu'elle aime au nom de l'art.
«  Elle faisait d'eux ce qu'elle voulait » ...
Attachée au cinéma elle embarque les autres dans sa passion.
Peu douée pour les relations humaines ,elle transcende sa timidité et ne se révèle que derrière la caméra,
Héroïne atypique, pas forcément sympathique , le roman découpé habilement en témoignages , multiples points de vue de ceux qui ont succombé à ses charmes font émerger la femme derrière «  l'artiste » .
Secrète , parfois recluse, dans ses interviews , elle est moins évasive que simplement absente comme si cette interaction humaine consistant à répondre à des questions ne l'intéressait pas.
Le film «  Isabelle » révèle une méconnaissance ——-ou pire du mépris—-vis à vis de ce que peut penser et ressentir le public .
Déjà à l'école , elle ne cherchait pas à plaire aux professeurs , se fichait pas mal de s'intégrer.
Fascinante , géniale et insaisissable Sophie transforme et transcende la vie de ceux qu'elle croise pour le meilleur —— et le pire.——Très différente de la norme avec une perception du monde qui la singularise , elle et ses sources d'inspiration.
Cet ouvrage est aussi une source de réflexion à propos de la création artistique .
Comment concilier intégrité et succès ?
Création et amour?
Un livre émouvant , étonnant , original dans sa conception , surprenant !
Amour et Mort au cinéma !
Extraits : «  Je n'ai jamais été une personne comme les autres ».
«  C'est difficile pour moi de parler de l'amour , je pense que je le fais «  à travers mes films ».
«  Je ne suis pas quelqu'un de très bien » .
«  J'essaie de montrer ce que je vois » .
Je trouve que la première de couverture avec le titre placé n'importe comment n'aide pas , peut- être est- ce fait exprès ?
Ce n'est que mon avis , bien sûr !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Stockard
  09 mai 2018
"Sophie Stark fascine tous ceux qui l'approchent". C'est vrai, j'ai même failli me faire avoir... au début. Jusqu'à ce que je me rende compte que ce qu'il y a de fascinant chez ladite Sophie, c'est surtout le discours élogieux que tiennent les fascinés. Alors là, oui, quand on les écoute, on est carrément devant le résultat des amours exotiques de Mona Lisa avec Jack l'Éventreur; elle est belle, mystérieuse, un peu flippante parfois mais c'est ce qui fait son charme. Bref, elle attire, elle plait, elle enchante, on pourrait y passer le dictionnaire des synonymes qu'on aurait pas encore tout dit.
Voilà ce qu'on retient de celles et ceux qui, chacun à leur tour, prennent la parole dans ce roman choral ou chaque intervenant nous permet d'en apprendre toujours un peu plus sur celle qui illumine leur vie.
Par contre, si on oublie toutes ces voix dithyrambiques et qu'on se concentre juste sur le personnage éponyme de ce livre, qu'est-ce qu'on entend ? Beaucoup de vent et de temps en temps, si on prête bien l'oreille, un petit clapotis mais rien de plus.
Alors d'accord, Sophie Stark, c'est le personnage qu'on ne peut qu'aimer par excellence : incomprise dans sa jeunesse (tellement différente, pensez bien !), tourmentée par ses petits camarades de classe et prenant des décisions à contre courant de tout ce qui se fait. Incapable d'exprimer ses sentiments, elle devient réalisatrice de films arty pour pouvoir les extérioriser un peu malgré tout. Encensée par les médias indés, voilà que la petite Sophie prend sa revanche sur le monde. C'est beau... ou en tout cas, ça le serait s'il y avait une revanche à prendre mais le problème c'est que Sophie Stark, si on s'y arrête un peu, c'est juste madame tout-le-monde. Qui peut se vanter d'exprimer ses sentiments comme il respire ? Qui ne s'est jamais senti paumé en ayant l'impression que tout le monde suivait une route bien tracée pendant qu'il galérait sur un chemin cahoteux ? Et franchement, aujourd'hui, qui ne se sent pas parfois un peu (tout p'tit peu) bipolaire ?
Le summum est atteint le jour où un journaliste parti l'interviewer chez elle la découvre dans sa cuisine en train de manger du poulet et s'en émeut dans son article. Oh mon dieu, mais vous vous rendez compte ? Chez elle ?! En train de grignoter une cuisse de poulet ?!! Mais d'où vient ce génie extra-terrestre ?!!!
C'est dommage, c'était plutôt bien parti, impression qu'on allait faire la connaissance de Jonathan Caouette au féminin, ô joie, mais en fait non et, si Anna North s'en sort pas mal niveau écriture avec un style fluide assez plaisant, il est bien regrettable qu'elle n'ait pas su insuffler un peu de profondeur à son personnage, c'était quand même important de lui donner un minimum d'épaisseur vu que c'est l'unique sujet du livre cette protagoniste qu'on aurait dû trouver intéressante, romantique et ténébreuse, malheureusement si sa petite cour aveuglée par l'admiration ne nous l'avait pas dit, on ne l'aurait sûrement jamais deviné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Bazart
  23 décembre 2015
Dans la rentrée littéraire de septembre, deux grands romans américains parlaient de cinéma et de ce fait m'intéressaient énormément avant même qu'ils ne sortent.
Si malheureusement je n'ai pas (encore ?) eu le temps de découvrir "Intérieur Nuit "de Marissa Peisl, qui parait il est génial, "Vie et mort de Sophie Stark", premier roman traduit en français de la romancière Anna North ne m'a pas déçu le moins du monde.
A travers ce roman qui a fait fureur aux USA et qui a notamment été encensé par le New York Times –, la romancière se propose de faire le portrait d'une réalisatrice et étoile montante du cinéma indépendant américain mais uniquement à travers les voix de ses proches ou de ceux qui l'ont rencontré à un moment clé de sa vie.
Ainsi, grâce à ces visions parcellaires et subjectives, on apprend à connaitre un peu cette personnalité fascinante, pas forcément très sympathique de prime abord, mais singulière et assez géniale, qui incarne tout à fait le mythe de l'artiste maudit qui n'aime rien de plus que se consumer dans son oeuvre.
Inadaptée au monde qui l'entoure, les personnes qui décriront la personnalité de Sophie Stark n'arriveront pourtant pas à la haïr tant celle-ci leur aura donné à tous une possibilité de s'épanouir d'une façon à une autre.
A travers ces portraits, l'auteur s'interroge et nous interroge sur la relation que chacun de nous entretien de l'art, et l'impact il a sur notre vie, et cette réflexion intelligente et sensible contribue pour beaucoup à la grande réussite du livre.
Comme dans les meilleurs romans choraux, Anna North parvient largement à adapter son écriture à chaque personnalité différente, donnant à ce récit à plusieurs voix une fluidité et une maitrise énorme.
Et la description de l'univers du cinéma américain indépendant, cruelle mais nuancée achève de rendre ce roman comme une des meilleures surprises littéraires de l'année 2015.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Allantvers
  31 janvier 2016
Portrait en mosaïque de Sophie Stark, personnage atypique, asocial, cinéaste avant-gardiste, à travers les échos qu'en donnent plusieurs personnes qui l'ont côtoyée tout au long de sa vie et dont elle aura influencé l'existence tant par sa personnalité hors normes que par le biais de l'exercice de son art.
Découverte mitigée pour ma part que ce « Vie et mort de Sophie Stark » : Si j'ai aimé la lecture fluide avec quelques passages d'une belle profondeur, la construction originale, la coloration américaine contemporaine très marquée, l'interrogation sur l'exercice de l'art, le trouble face à un personnage ambivalent, j'ai eu du mal à entretenir un lien constant avec cette succession de récits d'intérêt inégal, la langue ne m'a pas vraiment séduite, et je suis au final passée, peut-être volontairement, à côté du propos, tant il est dérangeant de se confronter à l'extra-lucidité dépressive et déprimante de Sophie, sorte d'astre noir extraterrestre.
Quoiqu'il en soit, je garderai certainement un oeil sur les productions à venir d'Anna North, dont « Vie et mort » est le prometteur premier roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Margotmatou
  02 juillet 2015
Sophie Stark, jeune réalisatrice indépendante, brillante mais sociopathe, ne parvient à manifester ses émotions que par le biais de ses films. Pour cela, elle n'hésite pas à manipuler, briser ses acteurs, jusqu'à obtenir ce qu'elle veut. Roman à plusieurs voix, chaque personnage raconte son chemin avec ce curieux personnage, dressant tous ensemble la fresque de sa vie.
Ce roman ne m'a pas accrochée, et ne retiendra sûrement pas ma mémoire. En cause, d'abord l'héroïne Sophie, qui ne m'est pas apparue comme un personnage vraiment fascinant comme le roman le voudrait, ce qui est problématique pour une biographie, aussi fictive soit-elle ! Sophie est clairement asociale mais pas si manipulatrice que ça, ni si "transcendante" ; son génie pour la réalisation est finalement plutôt limité si l'on en croit les critiques cinématographiques qui ponctuent le récit. Certains des personnages secondaires qui racontent l'histoire ne sont parfois ni très intéressants ni très enrichissants dans l'histoire (je pense notamment à Daniel, amour du lycée de Sophie, et à George, producteur). Mais le parcours de la jeune femme dans le monde du cinéma et son ascension restent intéressants ! le style est correct, malgré des répétitions. le livre pourra piquer votre curiosité si vous êtes intéressé par le cinéma car il donne un aperçu du travail de réalisateur, même si Sophie reste vraiment... à part.
Clairement pas le roman de l'année donc, mais ça se lit vite et bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (2)
LaPresse   18 décembre 2015
Talentueuse et tourmentée, Sophie Stark est fascinante.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Telerama   23 septembre 2015
Portrait captivant d'une artiste aussi attirante que toxique pour son entourage, qui la raconte.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
StockardStockard   02 mai 2018
Il est facile de croire que tout ce qu'il y a de mieux en matière d'art a déjà été fait. C'est encore plus facile de penser cela si vous avez toujours voulu devenir écrivain mais que, quand vous commencez enfin à le devenir, l'écriture est désormais si peu considérée que vous êtes censé céder votre travail gratuitement. Puis vous assistez au même phénomène avec la musique, et vous comprenez que le cinéma est sans doute le prochain sur la liste, jusqu'à ce que les seules choses auxquelles on attribue encore un peu de valeur soient les plus merdiques, les plus nulles, celles qui ne valaient justement rien. Si vous avez assisté à tout cela, il est difficile de comprendre pourquoi des gens intelligents continueraient à essayer de faire du bon travail, pourquoi ils ne brûlent pas leurs ordinateurs, leurs guitares et leurs caméras pour partir vivre en Antarctique ou ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Annette55Annette55   15 juillet 2020
«  Elle était emmitouflée dans une couverture afghane prise sur le canapé dans la maison, et cela lui donnait un peu une allure de folle, comme quelqu’un qui ne savait pas s’habiller.
Elle avait la voix enrouée, entrecoupée de hoquets à force de pleurer , et je me sentais trahi, comme si je m’étais préparé pour rien , mais je n’allais pas me battre avec elle maintenant »...
Commenter  J’apprécie          100
BazartBazart   13 octobre 2015
« Je pensais qu'en réalisant des films, je ressemblerais plus aux autres... Mais parfois, j'ai l'impression que ça me fait ressembler encore plus à ce que je suis. »
Commenter  J’apprécie          210
BazartBazart   16 décembre 2015
"Je pensais qu’en réalisant des films, je ressemblerais plus aux autres… Mais parfois, j’ai l’impression que ça me fait ressembler encore plus à ce que je suis."
Commenter  J’apprécie          170
StockardStockard   04 mai 2018
J'étais dans ce curieux état d'esprit qui survient parfois en pleine nuit, comme si le monde n'était pas réel et tout ce que vous faisiez n'avait pas d’importance.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Anna North (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna North
Anna North - Vie et mort de Sophie Stark .À l'occasion de la 8ème édition du festival America, le festival de littératures et cultures d'Amérique du Nord, Anna North vous présente son ouvrage "Vie et mort de Sophie Stark" aux éditions Autrement et traduit en français par Jean Esch. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/3393/anna-north-vie-et-mort-de-sophie-stark Notes de Musique : "TENNESEE HAYRIDE" by Jason Shaw - Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5771 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre

.. ..