AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070648597
276 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (14/03/2013)
3.71/5   31 notes
Résumé :
Camp Paradis. Un nom qui sonne comme une promesse au milieu de nulle part, entre la brousse et la forêt. Le refuge où Pa et Ma accueillent des enfants et des adolescents dans un pays d'Afrique en plein guerre civile. Chaque nouvel arrivant est un mystère à déchiffrer : Fatouma, Victoire, Serge, Djodjo... Ces "éclopés de la vie" qui fuient leur passé forment ici une nouvelle famille en couleur sous la protection de Ma et Pa alors que, dehors, le danger menace...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 31 notes
5
3 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

orbe
  07 avril 2013
Un couple recueille des enfants blessés par la vie : c'est Camp Paradis. Boris est l'un deux. C'est lui qui va nous raconter l'histoire de ce lieu hors du temps et surtout des destins qui s'y croisent. Leur arrivée, comme leur histoire, est toujours particulière, unique. Nous allons suivre plus particulièrement le parcours de cinq d'entre eux, chacun ayant sa propre blessure : enfant soldat, enfant violenté, enfant dans tous les cas rejetés par leur milieu en raison de leur différence ou d'un coup du destin.
Le récit s'accélère avec l'arrivée de la guerre aux portes même de Paradis...

Un roman fort, universel qui a pour thème principal celui de la seconde chance avec pour arrière plan celui des enfants dans la guerre. La construction est réussie, les personnages continuent à vivre en nous une fois le livre refermé. 
Lien : http://0z.fr/FPf24
Commenter  J’apprécie          220
IreneAdler
  27 janvier 2014
Un nom prometteur pour des enfants qui ne furent pas épargnés par la vie : guerre, faim, esclavage... Sous la houlette de Pa et Ma, ils peuvent se reposer, se reconstruire, réapprendre à vivre ensemble... Les saisons passent, avec le moins de contacts avec un extérieur blessant. Les 5 pensionnaires seront épargnés par la réalité 3 années durant...
Même s'il se termine sur une note d'optimisme et d'amour, je l'ai trouvé un peu plus sombre que ses autres romans. Néanmoins, un beau texte sur la seconde chance, la renaissance à soi et aux autres. En même temps, la guerre est toujours présente, et pas uniquement dans les cauchemars de certains pensionnaires. Elle rôde, puis finit par montrer le bout de son AK-47.
Un roman qui permet d'aborder beaucoup de thématiques avec de jeunes adolescents. Des thématiques certes difficiles mais indispensables pour comprendre le monde hors de notre petite bulle.
Commenter  J’apprécie          140
caro_albertini
  15 avril 2013
Un livre qui décrit l'histoire de 5 enfants confrontés aux horreurs de la guerre, au racisme, à la malnutrition ; 5 "éclopés de la vie" qui sont recueillis par Ma et Pa dont on ne connait que très peu l'histoire et qui veulent redonner espoir et confiance en ces enfants.
Boris, à travers les yeux duquel on voit tout le roman, a grandi parmi les trafiquants d'armes. Victoire fut une enfant esclave, vendue par ses parents. Fatouma fut une enfant soldat, obligée de se déguiser en garçon pour survivre. Serge, lui, est handicapé et maltraité par les gens de son village, et enfin Djodjo dont le frère jumeau est mort, a atterri dans le camp complètement affamé.
Ce livre très émouvant donne une leçon d'humanité, car dans un pays en perpétuelle lutte pour le pouvoir, ou les peuples ne cessent de se battre, existe un camp dont la fraternité, l'espoir, l'amour, sont les maîtres mots. Et ce camp, se nomme le camp paradis ... Mais pourra-t-il perdurer ?
Commenter  J’apprécie          90
myriampele
  08 février 2016
Un pays imaginaire...Une situation fictive, ah oui, je veux bien le croire mais dans ce cas les personnages du roman ressemblent fort à des êtres qui existent et dont , bien au chaud dans notre petite bulle aseptisée, on n'aimerait connaître que l'histoire. La fin heureusement peut nous sortir de ce mauvais rêve, l'espoir existe, au-delà de la mort de l'enfance, de la souillure de l'innocence, de la bêtise de la guerre.
Commenter  J’apprécie          90
Virgule-Magazine
  23 juin 2015
Dans un pays d'Afrique déchiré par la guerre civile, Camp Paradis est une oasis de paix, un refuge au milieu de la brousse, où Pa et Ma accueillent des enfants, des « éclopés de la vie » : il y a Boris, quatorze ans, le fils d'un trafiquant d'armes ; Victoire, treize ans, qui a connu l'esclavage ; Fatouma, qui revient de l'enfer de la guerre, et puis Serge, un jeune handicapé victime des préjugés et rejeté par les gens de son village, et enfin Djodjo, qui a perdu son frère jumeau…
L'avis de Nils, 13 ans : Un livre émouvant faisant comprendre les horreurs de la guerre, mais aussi la valeur du bonheur qui demeure envers et contre tout. Un très bon livre, que je conseille. 
L'avis de la rédaction : Camp Paradis n'existe pas, et le pays africain où se déroule le récit est imaginaire, tout comme les événements racontés dans ce roman… Pourtant, l'histoire a les accents de la réalité, de l'horrible réalité dont sont victimes tant d'enfants dans le monde. 
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
HistoiresSansFin   20 août 2013
Un bon roman sur l'amour, sur l'humanité qui tente de survivre, de refleurir, de grandir au cœur de cette forêt, laissant la douleur partir peut-être dans le courant du fleuve Tiploc, non loin de là.
Un sacré récit initiatique dont on sait que certains émergeront, fort heureusement.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe   07 avril 2013
- A Paradis, n'entrent ni les races, ni les couleurs de peau, ni les religions, ni l'argent, ni le désir de possession, ni le désir de dominer les autres, ni la violence, ni les égoïsmes, ni les rivalités, prévenait Ma, le premier jour de l'arrivée d'un éclopé de la vie.
Les termes du contrat étaient clairs et furent tenus. Du moins jusqu'au survol de Paradis par ce maudit avion.
Commenter  J’apprécie          130
myriampelemyriampele   08 février 2016
Quans Serge et Djodjo rejoignirent le camp Paradis, j'étais loin de me douter que nous n'avions plus qu'un an à vivre heureux ensemble au bord de la Tiplok.
Commenter  J’apprécie          70
berouneberoune   26 juin 2013
– C'est quoi, cinquante millions de dollars ? demanda Djodjo, aussitôt les soldats partis.
– Cinquante millions de problèmes et autant de dangers, répliqua Pa.
Commenter  J’apprécie          20
berouneberoune   20 juin 2013
Si tu veux mon avis, Boris, il vaut mieux ne pas s'éterniser sur le passé quand il rend malheureux.
Commenter  J’apprécie          30
berouneberoune   20 juin 2013
Les continents sont des puzzles de pays des fois pas plus grands qu'un timbre alors pour s'y retrouver il faut une carte.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Jean-Paul Nozière (1) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Paul Nozière : Bye bye Betty
Depuis le café le Rostand, à Paris, Olivier BARROT présente le livre de Jean-Paul NOZIERE "Bye-bye betty". Un roman publié aux éditions Gallimard dans la collection Scripto.Photo de Jean Paul NOZIERE.
autres livres classés : enfants soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QCM Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul Nozière

Complétez la phrase: Nourredine Hallack est

un fou
un gendarme
un passeur qu'Alice a rencontré
un mirage

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou de Jean-Paul NozièreCréer un quiz sur ce livre