AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081349663
Éditeur : Editions Arthaud (01/10/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Vivent les mangeurs d'hommes ! Requins, loups, ours, lions, crocodiles, piranhas? ces créatures à la fois haïes et admirées, belles ou étonnantes, parfois dangereuses pour l'homme sont pour la plupart en voie d'extinction. Notre espèce ? qui a dépassé les sept milliards ? se juge « menacée » par le tigre (moins de trois mille sujets) ou le requin blanc (à peine plus)? Et pourtant, l'ennemi du berger en France n'est pas le loup, mais l'éleveur de moutons d'Australie ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Folfaerie
  23 décembre 2014
Dans la même lignée que « Quand l'humanité disparaîtra, bon débarras ! », voici un essai rafraichissant et indispensable, saupoudré d'une bonne pincée d'humour noir et écrit d'une plume convaincue et intelligente.
Un mot d'abord, savez-vous que nous ne sommes pas si appétissants que cela? La chair humaine n'a pas bon goût pour les autres carnivores, et oui… Nous sommes bourrés de produits chimiques, notre chair est fibreuse, trop grasse, elle ne sent même pas bon, beurk ! de quoi dégoûter les autres prédateurs, lions, requins, loups, pumas, crocodiles et j'en passe. D'ailleurs, si on examine le dossier d'un plus près, force est de constater que nous ne figurons pas souvent au menu des autres espèces. Nous sommes le repas le plus dédaigné. Un prédateur choisira de nous manger parce qu'on offre moins de résistance qu'une autre proie, ce qui est bien pratique pour ledit prédateur, trop vieux ou trop malade pour croquer autre chose. Un autre nous attaquera parce que nous aurons constitué un danger pour lui ou sa progéniture. Mais pour une attaque d'ours sur l'humain, combien de ces plantigrades tués par l'homme ?
Comme le souligne plaisamment l'auteur, et parmi d'autres exemples, « le requin n'attaque que très rarement notre Grandiose Suffisance ». Mais les légendes sont tenaces et notre imaginaire collectif se plait à considérer tous les prédateurs de la planète comme autant de dangers pour l'homme. Une attaque de requin va traumatiser la population bien plus efficacement qu'un carambolage sur l'autoroute, relégué dans les oubliettes de la mémoire au bout d'une semaine !
En quelques portraits, notamment le requin, le loup, l'ours, Paccalet rétablit certaines vérités, rappelle que les solutions pour se protéger existent, et que les attaques d'animaux, ramenées à leurs justes proportions, ne sont que broutilles. Nous nous tuons entre nous de manière bien plus efficace, et par divers moyens.
Et nous ne faisons pas partie des espèces en voie de disparition. Les prédateurs le sont. Par notre faute.
Notre comportement vis à vis des autres espèces, et de nos concurrents en particulier, est révélateur de notre nature profonde.
Un essai qui m'aura beaucoup plu, qui remet l'homme à sa juste place et qui invite à réfléchir sur ce futur que nous préparons, pas seulement pour nous, mais pour les autres créatures avec lesquelles nous cohabitons sur notre pauvre planète.
Lien : http://labibliothequedefolfa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
RShaka
  17 février 2019
Excellent ouvrage qui donne de très bonnes remarques et vous fera réfléchir sur les "mangeurs d'hommes" que sont certaines -rares- espèces, très souvent injustement diabolisées. Une vision un peu à l'opposé des cris d'orfraie habituels, cela fait du bien, et cela pourra donner à reconsidérer notre rapport à ces espèces.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
FolfaerieFolfaerie   23 décembre 2014
La pollution de l’air : 7 millions de morts par an. Le tabac : 6 millions. Les accidents de la route : 1,3 millions. Les guerres : de 450 000 à 500 000. Les crimes de sang : 200 000. Les requins : 10.
Commenter  J’apprécie          120
HOSCHEITHOSCHEIT   08 décembre 2015
« le qualificatif « nuisible » n'a aucun sens écologique ou scientifique, excepté peut-être quand on l'accole au mot « homme ». Seul, notre genre se comporte en prédateur universel. Seul, il vole aux autres organismes la majeure partie des ressources planétaires en énergie, en eau, en nourriture, en refuges, en espace et même en air – puisque non seulement il pollue l'atmosphère, mais il dérègle de façon dramatique, et pour longtemps, les climats du globe.» p .197
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HOSCHEITHOSCHEIT   08 décembre 2015
« On n'a pas deux cœurs, un pour l'homme et l'autre pour l'animal : on a un cœur ou on n'en a pas. » Alphonse de Lamartine.

« Il n'y a qu'un pas entre le meurtre de l'animal et celui de l'homme » Léon Tolstoï.

« On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux. » Gandhi
Commenter  J’apprécie          30
superfouinesuperfouine   08 août 2015
La pollution de l'air: 7 millions de morts par an. Le tabac: 6 millions. Les accidents de la route: 1.3 millions. Les guerres: de 450000 à 500000. Les crimes de sang: 200000. Les requins: 10
Commenter  J’apprécie          40
superfouinesuperfouine   08 août 2015
On a pas deux cœurs, un pour l'homme et l'autre pour l'animal: on a un cœur ou on en a pas. Alphonse de Lamartine
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Yves Paccalet (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Paccalet
Paccalet.mov Discours d' Yves Paccalet lors de son élection comme tête de liste Savoie sur la liste Europe Écologie Rhône-Alpes, le dimanche 13 décembre 2009 aux Assises d'Europe Écologie Rhône-Alpes à Lyon. Vidéo amateur de Daniel BRET, Aix les bains
autres livres classés : biodiversitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre