AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Margueron (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070118618
320 pages
Éditeur : Gallimard (18/10/2007)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Prolongement du premier volume de la collection, consacré à André Parrot à Sumer, Assur prend le relais, illustrant la culture de l'Orient mésopotamien et iranien, de l'émergence de l'Empire assyrien (IIe millénaire avant J.C) jusqu'à la conquête d'Alexandre le Grand (356-323 avant J.C). Les lions androcéphales du palais de Khorsabad, les chasses d'Assurbanipal sur les reliefs de Ninive, les peintures de T... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  22 octobre 2015
Ce très beau livre fait suite au volume sur Sumer, bien qu'il puisse se lire et se feuilleter indépendamment de lui. Son format commode permet de jouir de la beauté des images sans problèmes de place et de posture. La première partie est consacrée aux Assyriens proprement dits, et l'on sera attentif à la splendeur des reliefs reproduits ici, mais l'ouvrage se poursuit avec les périodes néo-babylonienne et perse, qui sont dans la suite logique du premier grand empire assyrien. Une deuxième partie présente les techniques, la littérature et la musique mésopotamiennes, sans tenir compte d'une perspective chronologique contraignante.
Commenter  J’apprécie          30
Enroute
  26 septembre 2020
Assur, c'est la capitale de ShamshiAdad Ier, et c'est aussi la naissance de l'Assyrie, qui aura aussi Nimrud et Ninive (Mossoul) pour capitale. Une histoire passionnante, des palais, des jardins, des conquêtes et des histoires...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   22 octobre 2015
Le palais de Persépolis, comme les palais assyriens, était sous bonne garde. Mais alors que, dans ces derniers, on s'en remettait volontiers à d'innombrables génies célestes, les Achéménides les avaient proscrits. Quelques sphinx androcéphales à l'extérieur, de temps en temps l'emblème d'Ahura-Mazda et, d'une efficacité encore plus certaine, le contingent indéfectible des dix mille Immortels.
Les réminiscences assyriennes ou mésopotamiennes, dans l'un ou l'autre des thèmes du décor sculptural, sont indéniables.

p. 179
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

>Arts>Arts : généralités>Histoire et géographie des beaux-arts et des arts décoratifs (478)
autres livres classés : mésopotamieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2221 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre