AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

William Olivier Desmond (Traducteur)
EAN : 9782020591928
448 pages
Éditeur : Seuil (02/04/2004)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Encore un livre sur le fascisme ? Oui, mais Paxton n’a pas écrit un énième ouvrage théorique. Il est parti des faits ; il retrace les genèses des mouvements fascistes ; il montre que leurs idéologies ont suivi et non précédé la lutte engagée pour la conquête du pouvoir. Son analyse porte sur l’ensemble des mouvements — explicitement fascistes ou non —, jusqu’à l’Irak de Saddam Hussein. Le fascisme en action.
Le phénomène fasciste, phénomène clé du XXe siècle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ay_guadalquivir
  29 juillet 2011
Robert Paxton est le grand spécialiste de la France de Vichy, l'un des premiers à étudier le régime de collaboration, ce qu'assurément aucun historien français n'était alors en mesure de faire. Dans cet ouvrage sur la dynamique des fascismes, il tente de définir les caractéristiques communes (plutôt d'ailleurs les trajectoires que les caractéristiques figées) aux mouvements politiques que l'on nomme habituellement fascistes. Ainsi, il décrit les phases qui selon lui sont déterminantes dans l'avènement du fascisme, de la naissance du mouvement à son enracinement. Ce livre n'a pas le travers simplificateur qu'on pourrait craindre, puisque l'analyse est poussée, sur la base des exemples très concrets qui ont bouleversé l'Europe. Il montre surtout que la dynamique du fascisme est redoutable.
Commenter  J’apprécie          90
jsgandalf
  25 mai 2012
Robert Paxton à ouvert plus d'une voie sur l'histoire de la seconde guerre mondiale, surtout sur le régime de Vichy ouvrant des portes à de nombreux chercheurs français.. Dans cette ouvrage, il se sert de ses connaissances, les mets en doute face à ses élèves pour donner une définition du fascisme. Certes, il n'est pas le premier à s'essayer, à se frotter à cette tentative de définitions ; il n'est pas non plus le plus célèbre. Il va chercher dans les faits la vérité du fascisme, en s'appuyant aussi sur les écrits de ses prédécesseurs dont on ne citera que la plus connu : Hannah Arendt.
Il y a une vrai tentative pour comprendre comment certains mouvements politiques de l'extrême droite européenne on fait pour basculer dans le fascisme et pas d'autre. Pourquoi certain pays, ayant un parti fasciste ne sont pas tombé dedans ? On voit par exemple que le chef charismatique n'est pas suffisant. Mais justement ou est le point de flexion.
Commenter  J’apprécie          60
lehibook
  30 mai 2020
« le fascisme en action » Fasciste et fascisme font partie de ces termes employés à tort et à travers dans le langage médiatico-politique actuel . Cet ouvrage permet de fixer ou du moins d'approcher de façon documentée une définition de ce phénomène. Approche chronologique d'abord , puis analyse de son exercice du pouvoir . Enfin une partie fort intéressante analyse les possibilités de postérité du fascisme. Un livre clair et important.
Commenter  J’apprécie          41
chartel
  10 octobre 2007
Un étude remarquable sur le phénomène fasciste, recommandée pour les étudiants, professeurs ou amateurs d'Histoire. Tout en suivant les différentes étapes du développement fasciste (surtout en Allemagne et en Italie): création, enracinement, conquête et exercice du pouvoir, puis radicalisation paroxystique, selon une trame chronologique, Robert O. Paxton en profite pour analyser ses différentes formes, ses traductions contemporaines à travers le monde et ses différences vis à vis d'autres régimes à parti unique.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
chartelchartel   10 octobre 2007
L'accession au pouvoir de Mussolini comme de Hitler n'était pas inévitable. L'examen attentif de la manière dont les dirigeants fascistes sont devenus l'un et l'autre chefs de gouvernement est un cas d'école en matière d'antidéterminisme. On peut tout à fait admettre que la légèreté des traditions libérales, l'industrialisation tardive, l'existence des élites pré-démocratiques, la force des poussées révolutionnaires, un mouvement de révolte contre l'humiliation nationale ont contribué à donner de l'ampleur à la crise et à réduire l'éventail des choix réalistes, en Allemagne et en Italie. Mais les dirigeants conservateurs rejetèrent les autres possibilités, comme gouverner en coalition avec la gauche modérée, par exemple, ou sous les pouvoirs d'exception du roi ou du président. Ils ont au contraire choisi les fascistes. Quant à eux, les fascistes ont su procéder à la "normalisation" indispensable pour accéder au partage du pouvoir.

Il n'y avait aucune nécessité pour que les choses prissent cette tournure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
chartelchartel   10 octobre 2007
La plupart des mouvements fascistes en étaient réduits à la propagande et aux gestes symboliques pour trouver une place dans le jeu politique.
Commenter  J’apprécie          30
lehibooklehibook   30 mai 2020
..toute nouvelle forme de fascisme diaboliserait forcément un ennemi intérieur et/ou extérieur:mais cet ennemi ne serait pas forcément les Juifs.Un mouvement fasciste américain authentique serait religieux, anti-noirs , et , depuis le 11 septembre 2001 , de surcroît anti-islamique;en Europe Occidentale il serait séculier et , ces temps-ci , sans doute plus anti-islamique qu'anti-sémite;en Russie et en Europe de l'est ,il serait religieux , antisémite, slavophile et anti-occidental.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lehibooklehibook   30 mai 2020
Les fascistes sont proches du pouvoir lorsque les conservateurs commencent à leur emprunter leurs méthodes , font appel aux "passions mobilisatrices" et essaient de coopter leur clientèle feasciste.
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   30 mai 2020
Ce qui nous empêche essentiellement de succomber à la tentation de taxer de fasciste ,les mouvements islamiques fondamentalistes comme Al Quaida et les talibans est qu'ils ne sont pas le produit d'une réaction contre des démocraties dysfonctionnelles .
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robert O. Paxton (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert O. Paxton
« Enfin la biographie que ce géant méritait »
Robert Paxton
S'appuyant sur une très large masse d'archives et de mémoires, Julian Jackson explore toutes les dimensions du mystère De Gaulle, sans chercher à lui donner une excessive cohérence. Personne n'avait décrit ses paradoxes et ses ambiguïtés, son talent politique et sa passion pour la tactique, son pragmatisme et son sens du possible, avec autant d'acuité et d'esprit. Des citations abondantes, éblouissantes d'intelligence, de drôlerie, de méchanceté parfois, restituent la parole de De Gaulle mais aussi les commentaires de Churchill et de tous ceux qui ont appris à le connaître, à se méfier de lui ou à s'exaspérer de son caractère vindicatif, de son ingratitude ou de ses provocations… Aucun détail inutile ici et aucun des défauts de ces biographies-fleuves où l'on se perd, mais une narration toujours tendue, attachée aux situations politiques, intellectuelles, sociales et aux configurations géopolitiques qui éclairent une action et son moment. Julian Jackson relit cette existence politique hors norme et son rapport à la France à la lumière des questions du passé, qu'il restitue de manière extraordinairement vivace, et de celles qui nous occupent aujourd'hui – et notamment l'histoire coloniale et l'Europe, la place de la France dans le monde, mais aussi évidemment les institutions de la Ve République. En ce sens, c'est une biographie pour notre temps. C'est aussi une biographie à distance, par un observateur décalé qui mieux qu'aucun autre fait ressortir le caractère extravagant d'un personnage singulier à tout point de vue, extraordinairement romanesque dans ses audaces comme dans ses parts d'ombre, et dont l'héritage ne cesse de hanter la mémoire des Français.
Spécialiste de l'histoire de la France au XXe siècle, Julian Jackson est professeur d'Histoire à Queen Mary, University of London. Sur toutes les listes des meilleurs livres de l'année en Grande-Bretagne, sa biographie de De Gaulle a été couronnée du très prestigieux Duff Cooper Prize.
+ Lire la suite
>Idéologies politiques>Collectivisme>Fascisme, National-socialisme (21)
autres livres classés : fascismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2109 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre