AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782211042444
205 pages
L'Ecole des loisirs (30/11/-1)
3.77/5   39 notes
Résumé :
Il y a quelques jours, la vie d'Elmir était une vie normale.
C'était avant que les " Combattants de l'ombre " fassent régner la terreur. Avant les attentats. La ville est prise dans un étau entre les bombes, les assassinats, les contrôles permanents. Le couvre-feu a été instauré. Elmir n'a plus le droit de prendre le tramway pour se rendre au collège. Son père, qui est journaliste à La Liberté, est menacé. La bibliothèque où travaillait sa mère a été incendi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 39 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

latina
  14 août 2013
A 14 ans, quand on vit dans un pays ouaté, on est à mille lieues de penser aux jeunes de son âge recroquevillés par la peur dans un pays du Maghreb menacés par les « Combattants de l'ombre ».
Et pourtant...
Elmir, fils d'un journaliste au quotidien « La Liberté » et d'une bibliothécaire passionnée, est un jeune ado comme il y en a tant : il va au collège, il a deux grands amis : Naïa, fille de médecins, et Ismène, de condition sociale plus pauvre. Sa vie tout entière bascule lorsque les « barbus » comme les appelle son père viennent semer le chaos.
Ce roman adoptant le point de vue de l'ado fera prendre conscience aux jeunes de nos contrées que la vie dans certains pays est loin d'être un paradis et leur fera accepter la venue « d'étrangers » fuyant l'enfer.
Le terrorisme en Algérie apporte son lot d'horreurs : la mort de personnes proches, la trahison d'un ami, la dure séparation, la dépression, la peur ou la révolte des adultes...
Mais il est aussi le déclencheur d'une belle amitié qui mène tout droit à l'oasis de Timimoun.
Sans fioritures, sans chichis, sans masque, une histoire à faire lire à nos jeunes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Thomas_Anne
  10 janvier 2014
L'Oasis est le sixième roman de Xavier-Laurent Petit, le premier publié chez l'École des loisirs, dans la collection destinée aux adolescents, Médium en 1997. Roman pour lequel, l'auteur a reçu plusieurs prix, dont le prix du roman historique jeunesse 1998. Xavier-Laurent Petit est un auteur important de l'École des loisirs. Sur ses vingt-sept romans, onze ont été publiés dans la collection Médium. Dans ce livre apparaissent des thèmes – la guerre, le terrorisme,… – ainsi qu'un choix narratif – l'histoire vu à travers les yeux d'un enfant – qui deviendront récurrent dans le travail de l'auteur.
L'histoire se déroule en Algérie dans les années 90, aux prémices de la guerre civile (la décennie noire), où les groupes terroristes islamistes entament une série de manifestations et d'attentats. Au milieu de cet environnement hostile, nous suivons le quotidien d'Elmir (narrateur), jeune collégien, et de ses amis Ismène et Naïa. Leur âge n'est pas mentionné, mais certains éléments nous indiquent qu'ils viennent de rentrer au collège, ils ont donc probablement douze ans. Ismène habite dans la haute ville, le quartier pauvre. Il est fils d'une famille nombreuse et peu éduqué. Tandis qu'Elmir est fils unique et habite le quartier de la Source, comme Naïa. Les trois comparses mènent une vie normale, dans l'âge de l'insouciance. Ils rendent visite à la vieille Nourrédia qui les accueille en bougonnant et les sermonnant, mais qui ne peut s'empêcher de les gâter de beignets. Eux, lui sont restés fidèles. Ils ne sont pas allés au nouveau café occidental qui a ouvert en face du collège. Tout semble se passer pour le mieux, mais en quelques pages à peine, la tension monte. Elmir et Naïa, rentrant chez eux, se retrouve au milieu d'une inquiétante manifestation.
L'histoire oscille tout le long du livre entre ces moments d'insouciances de la vie du petit Elmir, et ces rappels brutaux à une terrible réalité. Celle de la guerre et du terrorisme. Comme l'agression d'un monde totalement étranger à ce qu'il connaissait jusque ici. À chaque fois, Elmir glisse dans cet environnement dont il ne voudrait pas être concerné. Lui qui voudrait simplement rester ami avec Ismène et écouter Mickaël Jackson, que sa mère puisse continuer à faire la lecture dans la haute ville, que son père puisse travailler sans être menacer de mort, que la fille du prof d'histoire ne soit pas victime d'attentat, que Naïa ne soit pas obligée de partir…
X-L Petit montre comment les affaires politiques et religieuses des adultes viennent briser l'innocence de la jeunesse, de leurs propres enfants. Il montre l'horreur de la guerre civile, par le prisme de l'enfance, ce qui la rend d'autant plus injuste et déraisonnée.
Dans ce roman, il est aussi question de liberté, enfin surtout de libertés bafouées : celle de la presse – qui est la cible répétée des terroristes, puis du gouvernement ; celle de penser – on oblige les jeunes à choisir leur camp ; celle de rester vivre dans son pays – la fuite de Naïa et de ses parents en France ; etc.
L'autre grand thème du livre, il me semble, est la fidélité. Ou plutôt les fidélités, et comment chacune d'elles peuvent rentrer en conflits avec les autres. La fidélité d'un ami, et d'un amour : que ce soit Elmir qui se préoccupe malgré tout d'Ismène, la fidélité des enfants envers Nourrédia, ou l'amour d'Elmir pour Naïa. La fidélité envers la famille : les enfants sont fidèles aux idées des parents, à leur conditions, quitte à défendre l'indéfendable (Ismène et son frère Larrid). La fidélité aux idées et aux valeurs : le père d'Elmir restera journaliste coûte que coûte, malgré les menaces de mort ; la mère d'Elmir restera fidèle à ses livres, jusqu'à en perdre la raison ; les « combattants de l'ombre » sont fidèles à leur engagement, quitte à commettre des attentats…
L'auteur a le bon goût de ne pas user d'un langage de la jeunesse qui pourrait apparaître comme caricatural, et culturellement daté. Pas d'expressions « à la mode », de vocabulaire trop spécifique. le style reste relativement sobre, et plutôt efficace puisque l'on passe d'une ambiance à une autre étant pris par les mêmes angoisses qu'Elmir. le point de vue du garçon est bien retransmit, et l'on comprend parfaitement ses doutes, ses peurs,… L'auteur a l'intelligence d'équilibrer son récit entre une distance historique sur les événements, que le garçon subit totalement, et une intimité qui permet au lecteur de s'identifier s'en trop de difficultés au jeune collégien. Il y a une forme de pudeur dans le style (pas d'excès de bons sentiments), qui procède presque par touches – un peu d'humour distillé ici et là, un peu de tendresse, de suspens,… Au sein d'une grande fresque historique. L'écrivain évite un manichéisme trop évident et facile sur ce genre de sujet. Si l'on ne peut excuser les terroristes et leurs actes meurtriers, on peut comprendre, par exemple, la fidélité d'Ismène à sa famille, ainsi que la colère d'une partie de la population (plutôt pauvre), qui l'a poussée vers l'extrémisme et la haine. le gouvernement n'étant pas présenter comme exempt de tout reproche.
Pour toutes ces raisons, le livre réussit le pari de parler de sujets importants et graves aux adolescents (et pré-adolescents), en les plongeant au coeur des événements. En les amenant à réfléchir, à prendre position sur l'actualité et à commencer à développer un regard critique sur le monde et ses évènements. Ce qui est l'objectif de la collection Médium dans laquelle s'inscrit pleinement cet ouvrage.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
mlkgrt
  11 avril 2019
L'oasis est un livre super facile à lire et en plus de ça, c'est une histoire accrochante jusqu'au bout...On ne se lasse pas de lire ce livre, il y a de l'imagination, de l'action, de l'amitié et de l'amour...
Ce livre est le récit de la vie d'Elmir, un adolescent vivant en Algérie. Il est heureux, a des parents aimants, des amis charmants... Mais un jour, alors qu'il rentre de l'école en tramway avec son amie Naia, tout bascule. Des "barbus" y montent et terrorisent tout le monde C'est alors le début du cauchemar pour Elmir et sa famille, comme pour tous les autres habitants. La terreur s'installe sur la ville : attentats, bombes, assassinats se succèdent. le père d'Elmir, parce qu'il est journaliste à La Liberté, est menacé de mort par les intégristes. La bibliothèque de sa mère est incendiée, la plongeant dans un profond désespoir qui la conduit à l'asile. Une nuit, le rédacteur en chef de ‘'La Liberté'' est assassiné. Les choses ne vont faire que s'aggraver lorsque le père d'Elmir décide de prendre sa place : lettres de menaces, déménagements, escortes, gardes du corps, déguisements, gilets pare-balles... Comment Elmir réagira-t-il face à cette situation ? Sa mère guérira-t-elle ? Son père continuera-t-il à pratiquer son métier malgré les risques que cela comporte ?
C'est un livre magnifiques qui a plusieurs thèmes abordés dont : Les événements d'Algérie, le terrorisme et ses victimes et la vie qui doit continuer malgré tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mimienco
  23 juin 2009
Résumé: "Il y a quelques jours, la vie d'Elmir était une vie normale.C'était avant que les "Combattants de l'ombre " fassent régner la terreur. Avant les attentats. La ville est prise dans un étau entre les bombes, les assassinats, les contrôles permanents. le couvre-feu a été instauré. Elmir n'a plus le droit de prendre le tramway pour se rendre au collège. Son père, qui est journaliste à La Liberté, est menacé. La bibliothèque où travaillait sa mère a été incendiée. Mais ce n'est que le début du cauchemar. Une nuit, le rédacteur en chef de la Liberté est assassiné, et le père d'Elmir accepte de le remplacer. Elmir ne quitte plus la maison que pour aller, sous escorte, au collège. Et a-t-on encore envie d'aller au collège lorsqu'on sait que, son meilleur ami est du côté des "Combattants de l'ombre"?"
Mon opinion: bien. Ce roman nous plonge dans le quotidien d'un adolescent de 12 ans, Elmir, qui se résume à une petite vie tranquille entre ses parents, le collège, ses amis. Mais les débuts des attentats, le climat de suspicion, les menaces et la peur viennent bouleverser son existence. Il est séparé de ses amis, soumis à des contraintes pour protéger sa vie et à la peur des menaces qui pèsent sur sa famille...
C'est un roman, bien écrit, qui traite, tout en nuance, un conflit complexe et une situation difficile à vivre. Ce n'est pas un chef d'oeuvre, mais il a au moins le mérite de raconter, sans, manichéïsme, ni parti pris, l'histoire d'un adolescent, ses sentiments, ses questions face à des évènements qui le dépasssent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
melina1965
  10 septembre 2013
Elmir passe ses samedis après-midi avec ses copains et a la tête dans les nuages quand il est avec Nadia, sa voisine. Bref, une adolescence banale… Jusqu'au jour où les « combattants de l'ombre » commencent leurs attentats. Des "barbus" sont montés dans le tram et ont terrorisé tout le monde, marquant ainsi le début d'une période d'épouvante ponctuée d'attentats et de meurtres. La bibliothèque où travaille la mère d'Elmir est incendiée, son père, journaliste à La Liberté, est menacé... L'oasis de la paix est encore loin. Elmir vit alors dans une ville prise en étau entre attentats et couvre-feu.
Un récit bien écrit, sans pathos ni manichéisme. On découvre avec lui la montée du terrorisme, la peur et le doute. C'est d'autant plus difficile pour Elmir qu'il n'a qu'une douzaine d'années et qu'il vit donc très mal les restrictions que lui imposent ses parents et que commandent les circonstances. Bien que né dans un milieu très favorisé, tout n'est pas rose pour lui en ces temps plus que difficiles pour tous.
On le voit précipitamment grandir et commencer à s'inquiéter alors qu'au début, inconscient du danger, Elmir est avant tout un enfant. Tristement témoin de scènes violentes, il vit le drame au quotidien, surtout depuis qu'il sait que toute la famille de son meilleur ami est engagée auprès des terroristes.
Le quotidien est dépeint pour permettre au héros de regretter cet âge d'or de la quiétude et de l'insouciance, mais aussi pour entraîner le lecteur dans l'action en même temps que le héros. le sujet exposé clairement ici est celui du terrorisme. Les étrangers sont victimes du racisme des barbus qui censurent le journal du père d'Emir « La liberté ». Les cassettes de Michael Jackson sont aussi interdites. La liberté de la presse est bafouée et les journalistes emprisonnés.
Ce roman présente avec justesse une histoire et un contexte proches de nous et pourtant souvent méconnu. Xavier-Laurent Petit est fortement dénonciateur. Son écriture engagée nous fait ressentir les tensions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
meme98meme98   01 août 2015
-Tu rigole, c est bon signe, il ne te reste plus qu a manger pour reprendre vite . Bon, dis donc , ce n est pas tout ça mais j opére ce matin a l hôpital , alors je m habille et je file vite fait sur le gaz . fais comme chez toi et je te confie la lourde tache d aller réveiller ta petite chérie vers 7heures
Je le regarde en rougissant comme une tomate
-bah oui quoi ?ce n est pas ta petite chérie NaÏa ? Bon alors ne me regarde pas comme si je te l apprenais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
c.brijsc.brijs   13 novembre 2011
Là où règne la censure la liberté s'arrête.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Xavier-Laurent Petit (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier-Laurent Petit
Xavier-Laurent Petit est l'auteur de la série "histoires naturelles", dans la collection Neuf de l'école des loisirs : Mission mammouth - Histoires naturelles https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/mission-mammouth-histoires-naturelles
Les loups du clair de lune - Histoires naturelles https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/loups-du-clair-lune-histoires-naturelles Un temps de chien - Histoires naturelles https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/temps-chien-histoires-naturelles
autres livres classés : algérieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Be safe

Quels sont les livres préféré de la grand mère d'Oskar ?

Des romans policiers
Des romans de science fiction
Des romans d'amour
Des livres d'histoire

7 questions
172 lecteurs ont répondu
Thème : Be safe de Xavier-Laurent PetitCréer un quiz sur ce livre

.. ..