AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824613548
Éditeur : City Editions (31/10/2018)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :
En 1792, la guerre France-Autriche nécessite l'acheminement de la paie de l'armée française sous l'escorte du lieutenant Victor Dauterive. Mais le convoi est attaqué et Dauterive, à la poursuite des voleurs, se retrouve aux Tuileries, le nouveau palais royal infesté d'espions.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Herve-Lionel
  22 novembre 2018

La Feuille Volante n° 1294
L'espion des TuileriesJean-Christophe Portes – City éditions.

En pleine tourmente, le roi Louis XVI dont le pouvoir vacille, est contraint par les Girondins qu'il a appelés au gouvernement de déclarer la guerre à l'Autriche au début de l'année 1792. Ce faisant, il espère sauver son trône. le lieutenant de gendarmerie Victor Dauterive, toujours fidèle à La Fayette, est chargé, dans ce contexte politiquement difficile et en ce mois d'avril, d'escorter un convoi transportant la paye de l'armée du Nord cantonnée en Lorraine, pas moins de 500 000 livres, autant dire une petite fortune. La région fourmillant d'espions et de déserteurs, le convoi est attaqué et l'argent disparaît. Il ne fait aucun doute que ce vol est destiné à porter préjudice à l'image du marquis De La Fayette, général en chef de cette armée, qui charge son protégé Dauterive d'en retrouver les auteurs. S'engage donc une course poursuite à travers le nord de la France, fertile en rebondissements, désertions et assassinats. Dans un tel contexte de grande confusion, avec massacres d'officiers, démissions ou trahisons de l'encadrement souvent composé d'aristocrates et rébellions au sein d'une armée populaire souvent miséreuse et indisciplinée, l'idéal de liberté suscité par la Révolution a laissé la place à l'anarchie. Face à cette guerre qui menace de s'enliser, Victor est dépêché par La Fayette pour rencontrer le roi à Paris et lui soumettre un projet visant à restaurer l'autorité royale. Cette mission s'annonce difficile compte tenu de la position ambiguë du général dans cette période d'insécurité, de la difficulté d'atteindre le roi et ce d'autant que la vie de Dauterive est menacée entre arrestations arbitraires et tentatives d'assassinat, et cette histoire de vol qui refait surface, attise les convoitises et complique quelque peu les choses pour le lieutenant.
A la suite de Victor et de son fidèle Joseph, un jeune mendiant dont il décidé de prendre en charge l'éducation et qui lui sert aussi de messager, le lecteur va, grâce à une carte de 1791, déambuler dans les vieux quartiers de la Capitale, rencontrer des petits métiers qui servent parfois de couverture aux mouchards de la police, accéder au palais des Tuileries où siège la Cour puisque le peuple a contraint le roi à y résider trois ans plus tôt. Il y règne une ambiance délétère où le secret et la délation le disputent à la crainte d'autant qu'à l'extérieur on réclame la tête du monarque. le lieutenant y croisera des personnages historiques, des tribuns révolutionnaires qui parfois jouent double-jeu, des écrivains comme Olympe de Gourges, une pamphlétaire dont il est secrètement amoureux, de simples citoyens fanatiques ou animés par l'opportunisme et qui voient dans cette période troublée un moyen de se mettre en valeur dans les clubs comme à l'Assemblée ou des aristocrates séduits par les idées nouvelles. Cette fiction qui est remise dans son contexte historique fourmille de petits détails culinaires dont la recette est parfois parvenue jusqu'à nous, de descriptions vestimentaires, de petits notes anecdotiques ou historiques, de dénonciations de trafics et de remises en cause de nombres d'idées reçues sur cette époque, la menace de coup d'état, les conspirations, la spéculation sur le pain... L'immersion dans l'ambiance de cette période est totale et le dépaysement garanti, un vrai travail d'historien !
L'auteur affine le portait de Dauterive commencé dans les romans précédents. Il nous présente un jeune homme qui n'est pas insensible à la beauté des femmes qu'il croise et se révèle parfois secoué dans ses certitudes personnelles, lui qui, ancien aristocrate, a changé son nom pour un patronyme plus populaire, attiré par les idées généreuses et novatrices de la Révolution. Ici, il est tiraillé entre son choix intime de changement de cette société fondée sur l'arbitraire et l'intolérance, sa fidélité à La Fayette et à la mission qu'il lui a confiée qui est une marque de loyauté envers un roi imprévisible, tantôt courageux face au peuple, tantôt indécis, et le rôle toujours ambiguë du marquis, désireux à la fois, dans ce contexte difficile, de servir la Révolution et de sauvegarder la personne de Louis XVI. Victor a beau n'être qu'un personnage de fiction, il n'en est pas moins un témoin de son temps marqué par la peur, la colère, la violence, la trahison, la solitude, l'égoïsme, la corruption, la duplicité, les illusions qu'on se fait sur autrui, autrement dit l'ordinaire de l'espèce humaine !
Comme toujours, par son le style fluide baigné par le suspense, l'auteur s'attache son lecteur jusqu'à l'épilogue. Je suis avec plaisir et depuis le départ, le parcours du lieutenant Dauterive avec d'autant plus d'intérêt que le roman policier historique m'a toujours enthousiasmé comme ont retenu mon attention les romans de Jean-François Parot qui nous a quittés récemment et à qui cet ouvrage est dédié. La plume de Jean-Christophe Portes fait revivre une période, certes agitée et meurtrière, mais qui m'a toujours passionné par le bouillonnement des idées qu'elle a portées et l'évolution de la société qu'elle a engendrée.
© Hervé Gautier – Novembre 2018. [http://hervegautier.e-monsite.com]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Bigmammy
  25 novembre 2018
Ma lecture de cette nouvelle mission de Victor Dauterive sera toujours marquée par la télévision montrant en boucle les émeutiers environnés de gaz lacrymogènes et leur tentative de pousser jusqu'à l'Elysée. Car cette aventure se situe entre le 20 avril et le 2 juillet 1792 et sa scène majeure est l'envahissement du palais des Tuileries par le peuple de Paris le 20 juin, ce jour où les émeutiers parviennent jusqu'à la famille royale, le flegme de Louis XVI et de Marie-Antoinette, pourtant clairement menacés de mort …
Victor, 20 ans, est toujours en mission pour le compte du Marquis de la Fayette, général en campagne contre les Autrichiens. Il escorte un convoi de fonds destiné à solder les troupes qui va être dévalisé par une équipe d'assassins. Toute cette affaire n'est pas claire, car il ne s'agit pas seulement d'un acte crapuleux … Victor rentre à Paris pour retrouver les voleurs dont les accointances avec les factions parisiennes apparaissent bientôt. Car à Paris, après le renvoi du ministère Girondin par le roi, la colère du peuple gronde et la peur d'une bourgeoisie éclairée qui voulait la Révolution mais redoute les désordres s'accroît.
Toujours secondé par le jeune Joseph, il y retrouve son amie Olympe de Gouges et va devoir porter un message important au roi lui-même, étroitement surveillé aux Tuileries et en butte aux influences délétères de conseillers avides d'argent et qui veulent la perte.
C'est le quatrième volet de cette saga très soigneusement documentée sur la période révolutionnaire, les mouvements des différentes factions en présence, la manipulation des foules, les trahisons et les revirements … Nous ne sommes pourtant qu'en 1792 et tout va bientôt s'emballer bien plus violemment. Cet épisode est encore plus réussi que les trois précédents. Les décors, les caractères, les odeurs, les combats, le rythme … tout est haletant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Emma7874
  14 février 2019
Le retour de Victor d'Hauterive ou Dauterive selon les opinions politiques de son interlocuteur.
Le jeune gendarme de vingt revient dans un quatrième volume L'espion des Tuileries.
Les personnages récurrents principaux sont bien présents, Victor bien sûr, son fidèle Joseph, Olympe de Gouge et le loyal Duperrier.
Une fois encore, La Fayette va projeter Victor dans une mission périlleuse, le convoyage de 500 000 livres devant servir au paiement de armée de la Nation qui fait route vers l'est pour affronter l'Empire autrichien.
Le chargement est volé et Victor va se lancer au péril de sa vie et de celles de ses amis aux trousses des bandits.
Il va alors découvrir l'étendue de l'affaire et les complots qui se jouent contre La Fayette, contre le Roi et contre la Révolution.
Une nouvelle enquête haletante et parfaitement documentée historiquement, le décor est magnifiquement rendu et le lecteur est plongé dans la France de 1791 et plus particulièrement Paris et ses abords.
L'écriture toujours aussi fluide comme dans les trois premiers opus fait de cette lecture un vrai moment de détente et de plaisir intelligent.
Le final est digne des meilleurs cliffhanger de série américaine et ne laisse qu'une seule question : « Mais quand paraît le volume 5 ?! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeMaryline
  10 février 2019
La France est encore dans l'époque de la Révolution et nous connaissons Victor Dauterive depuis 1 an maintenant. Après l'avoir suivi dans les tomes 1, 2 et 3 toute l'année 1791, nous continuons avec le tome 4 et le début de l'année 1792.
Cette saga de polars historiques est vraiment parfaite! L'auteur connait bien son sujet, on sent qu'il aime L Histoire et tout particulièrement cette époque. Je trouve que c'est un bon compromis de faire vivre une nouvelle intrigue à chaque fois dans l'Histoire de France, avec des personnages ayant existé et d'autres complètement sortis tout droit de l'imagination de l'auteur. Ça donne un côté personnel à ces polars.
J'adore ce genre d'intrigue, même si je ne m'intéresse pas beaucoup L Histoire. C'est léger (même si l'auteur donne un peu trop de détails historiques parfois!), ça apporte un vrai plus à l'enquête et ça permet de nous resituer dans un contexte particulier (et ça va un peu m'aider à faire réciter les leçons à ma fille qui approche de cette période!).
Victor Dauterive va être confronté cette fois à une affaire délicate. Des morts se succèdent et il faut rapidement trouver une solution à tout ce massacre avant que le peuple ne finisse par se révolter encore plus. L'époque est déjà difficile, la France est en pleine révolution et voilà qu'une enquête compliquée va venir semer encore plus la zizanie... Et quand l'argent est en jeu, la vie l'est aussi!
Je lis cette histoire pendant une période difficile en France 2019 également. le peuple se révolte, il y a des manipulations dans l'air, des magouilles, du mécontentement... La France chauffe!! Comme aujourd'hui! C'est rigolo de voir comment ça se déroulait avant et comment ça se passe maintenant.
Bravo encore à l'auteur pour ce quatrième volet, c'est encore une réussite et à chaque fois je me fais avoir : j'aime! Les personnages et les ambiances sont tels qu'on s'imprègne sans problème et qu'on se croirait vraiment au milieu de tout ça à démêler le vrai du faux. Victor est un personnage attachant même s'il reste encore un peu naïf et en retrait.
Merci pour ces moments de lecture, merci de me faire aimer L Histoire!
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
1001histoires
  30 janvier 2019
L'espion des Tuileries : entre fin avril et début juillet 1792, récit de cinq semaines durant lesquelles la Révolution a été fragilisée et la Royauté ébranlée. Ces évènements méritaient d'être racontés d'heure en heure, Jean-Christophe Portes le fait avec brio dans ce roman mélange d'enquêtes policières et d'aventures historiques où Victor Dauterive tient une place prépondérante.
Le jeune lieutenant de Gendarmerie accompagné de son fidèle Joseph ont suivi La Fayette à Metz où il commande une des armées levées contre l'Autriche. L'entrée en guerre est une catastrophe pour la France, troupes mal préparées et indisciplinées expliquent une spirale de défaites. Pire, cinq cent mille livres, un véritable trésor indispensable à l'armée De La Fayette ont été volés, le lieutenant Dauterive en assurait le convoyage. Il entame alors une folle course poursuite qui restera vaine mais qui permet au lecteur de découvrir l'état désastreux des troupes françaises sur le front du nord. C'est le récit d'une page d'Histoire tragique agrémenté d'aventures pleines de suspense durant lesquelles le voleur également tueur psychopathe reste insaisissable et le trésor introuvable.
Désormais la survie politique De La Fayette se joue à Paris. Désormais l'avenir de la Liberté, le respect des pouvoirs du Roi garant de la Constitution se jouent à Paris où Victor est envoyé. La Fayette lui demande d'entrer en contact avec Louis XVI pour l'alerter et lui proposer son aide face aux menaces représentées par les Jacobins. Victor Dauterive abandonne son uniforme pour accomplir une mission clandestine. Il n'y a plus de combat direct, l'ennemi est invisible et partout à la fois. Une guerre souterraine se déroule autour du Roi isolé dans le palais des Tuileries. Messagers clandestins, comploteurs et espions s'activent. Victor doit apprendre à la fois à patienter et à agir promptement, filatures, déguisements et rencontres secrètes deviennent ses armes alors que continue de planer l'ombre du tueur qu'il poursuit.
Ce roman fourmille de portraits et d'anecdotes sur un pan de l'Histoire qui mérite bien un récit à la manière d'Alexandre Dumas. Dans ce qui est une véritable rétrospective parfaitement maîtrisée par l'auteur, Victor Dauterive et ses proche, Joseph, Olympe et Duperrier, apportent force et attrait. Et de l'attrait pour le lecteur, il y en a à foison. Jean-Christophe Portes a semé tellement d'intrigues qu'une suite ne sera pas de trop pour éclairer le lecteur.
Lien : http://mille-et-une-feuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Herve-LionelHerve-Lionel   16 novembre 2018
Décidément, songeait le jeune homme, le pouvoir était comme une fièvre maligne qui brûlait les âmes et corrompait les hommes; les calculs l'emportaient sur l'intérêt commun. Il leur fallait vaincre à tout prix, quitte à régner sur un champ de ruines.
Commenter  J’apprécie          80
Herve-LionelHerve-Lionel   21 novembre 2018
Dauteville sourit. Ils se laissèrent tomber sur un banc en pierre aux pieds mangés de mousse. La Constitution était un ensemble de règles que les citoyens d'un oays libre se donnaient, les règles dictées par le droit naturel et la morale, et que chacun doit respecter expliqua-t-il, l'index levé.
Commenter  J’apprécie          50
talou61talou61   05 janvier 2019
Décidemment, songeait le jeune homme, le pouvoir était comme une fièvre maligne, qui brûlait les âmes et corrompait les hommes
Commenter  J’apprécie          50
talou61talou61   05 janvier 2019
Les colères du peuple étaient comme une tempête : irrésistibles et dévastatrices.
Commenter  J’apprécie          50
Herve-LionelHerve-Lionel   21 novembre 2018
Songez que pour abattre le monde ancien il faut en bâtir un nouveau.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean-Christophe Portes (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Portes
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 19 octobre 2018 :
Le Bureau des légendes décrypté de Bruno Fuligni aux éditions https://www.lagriffenoire.com/126560-livre-d-art-et-histoire-de-l-art-le-bureau-des-legendes-decrypte.html
Henri de Rothschild de Nadège Forestier aux éditions Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/125713-divers-litterature-henri-de-rothschild---un-humanitaire-avant-l-heure.html
Les enfants du dernier salut de Brull-Ullmann Colette et Jean-Christophe Portes aux éditions City https://www.lagriffenoire.com/99913-divers-histoire-les-enfants-du-dernier-salut.html
Qu'est-ce qu'elle a ma famille ?: récit3 octobre 2018 de Marc-Olivier Fogiel aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/126602-livres----vie-pratique--qu-est-ce-qu-elle-a-ma-famille----recit.html
Des lions et des hommes - Nouveaux défis à Valrêve22 juin 2018 de Anouk Journo-Durey aux éditions Fleurus https://www.lagriffenoire.com/118500-romans-pour-enfants-nouveaux-defis-a-valreve.html
Des lions et des hommes T.1 - le Refuge de Valrêve6 octobre 2017 de Anouk Journo-Durey aux éditions Fleurus https://www.lagriffenoire.com/94970-romans-le-refuge-de-valreve.html
Les photos insolites des présidents de la Ve République de Caroline PIGOZZI et Philippe GOULLIAUD aux éditions Gründ-Plon https://www.lagriffenoire.com/128564-article_recherche-les-photos-insolites-des-presidents-de-la-ve-republique.html
Valéry Giscard d'Estaing de Eric Roussel aux éditions de L?Observatoire https://www.lagriffenoire.com/127924-divers-55-valery-giscard-d-estaing.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre