AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2840967707
Éditeur : Parigramme (14/03/2013)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
« Le carrefour du Montparnasse est le centre du monde »… proclame en 1921 le catalogue d’une exposition. L’espace de deux ou trois décennies, accourent en effet au rendez-vous de Montparnasse l’étudiant des Beaux-Arts de Vilnius, le peintre de Barcelone, le photographe de Philadelphie, le sculpteur de Bucarest, l’écrivain du Minnesota… Ils ont vingt ans, du talent et pas un sou en poche. Premiers arrivés, Allemands et Scandinaves ont leurs habitudes au Dôme. Suivent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bigmammy
  08 janvier 2019
J'habite ce quartier depuis plus de quarante ans et je croyais le connaître. Mais ça, c'était avant …
Avant d'avoir lu ce bel ouvrage bourré de photos (avant-après) sur les rues, les cafés et les places qui en font un village plein de surprises. Mon périmètre préféré, c'est celui qui englobe la rue de Vaugirard, le jardin du Luxembourg, la rue d'Assas, le carrefour Port-Royal, la rue Boissonnade, le boulevard Raspail, la rue Delambre, le boulevard Edgar Quinet, la place du 18 juin …
Mais jamais je n'aurais imaginé que tant d'artistes – écrivains, peintres, sculpteurs, hommes de théâtre, de toutes les nationalités se sont installés dès le début du XXème siècle, dans cette enceinte privilégiée.
Au début, il y a les cafés. Certains ont disparu, mais l'essentiel demeure. Pourquoi ici, pourquoi ce carrefour Vavin a-t-il attiré de tous les coins du monde autant de talents qui ont révolutionné l'art de façon aussi radicale ?
Au départ, un avantage fiscal : le secteur est situé hors les murs de l'octroi et le vin y est moins cher : les guinguettes y fleurissent. En 1911, on ouvre le boulevard Raspail, la ligne de métro Nord-Sud relie depuis 1910 les deux monts où vivent les rapins (Montmartre et Montparnasse), les loyers sont abordables.
Le premier des cafés est le Dôme, ouvert en 1898, puis viennent le Sélect et La Coupole en 1924. La Closerie des lilas a pris la suite du bal Bullier, un peu à l'écart, au « diable vauvert ». Ce sera un des repaires d'Ernest Hemingway … Pendant la Grande Guerre, les cafés du carrefour Vavin deviennent les QG des permissionnaires ; ils regardent passer les processions de corbillards vers le cimetière Montparnasse lors de l'épidémie de grippe espagnole qui relaie l'hécatombe du front.
Ce livre est à la fois un manuel d'histoire de l'art – le cubisme, les surréalistes, dada, le fauvisme, l'art moderne – et un guide pour retrouver tous les ateliers de ceux qui ont bousculé les certitudes artistiques issues du XIXème sicle : Picasso, Modigliani, Matisse, Foujita, Soutine, Kisling, Zadkine, Rembrandt Bugatti, Alberto Giacometti, Tamara de Lempicka, Othon Friez, Calder, Duchamp, Marie Vassilieff, Bourdelle, Fernand Léger, Marc Chagall, Diego Rivera, Brancusi … et aussi Paul Fort, Blaise Cendrars, Pierre Benoît, Claude Simon, Francis Scott Fitzgerald, Aragon et Elsa Triolet, les Stein, André Salmon, Zborowsky, Henri-Pierre Roché, Jacques Prévert, Alfred Döblin …
Des cartes, des photos d'hier et d'aujourd'hui : voici presqu'à domicile un voyage dans le temps à travers les plus grandes figures de la littérature et de l'art modernes.
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
eternel
  16 septembre 2013
Excellente introduction à la vie artistique de ce quartier mythique à son apogée du début du 20ième siècle. Bien évidemment ce n'est plus le cas; ces temps de gloire sont révolus, mais pour les amoureux de Paris, connaître ce qui s'est passé derrière les façades encore présentes est un enrichissement.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
Lexpress   23 avril 2013
Dieu sait que le sujet n'est pas nouveau! On croyait avoir déjà tout lu sur le Montparnasse des Années folles. Et pourtant, le livre d'Olivier Renault renouvelle le genre. Au lieu de ressasser l'éternel folklore habituel, ce libraire du quartier a enquêté et propose une promenade joliment illustrée, en une centaine de lieux ...
Lire la critique sur le site : Lexpress
Liberation   15 avril 2013
Au fil des rues et des numéros, Olivier Renault, libraire dans le XIVe arrondissement de Paris, nous propose une jolie promenade dans son quartier à une époque où ce dernier était encore le foyer de l’art dans le monde.
Lire la critique sur le site : Liberation
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
535 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre