AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791032704738
Éditeur : Editions Ki-oon (09/05/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Senri est l’unique rescapé d’un massacre qui a emporté toute sa famille. À cinq ans, il a été retrouvé seul au milieu des cadavres de ses deux parents assassinés. Kazuto, son jumeau, a quant à lui été kidnappé puis tué. Depuis, le meurtrier reste introuvable…

13 ans plus tard, la colère de Senri ne s’est toujours pas apaisée. Et pour cause : Kazuto et lui étaient plus que des frères. Douleur, peur… les émotions de l’un étaient ressenties par l’autre, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  06 mai 2019
J'aime beaucoup ce que fait Kei Sanbe, à qui l'on doit entre autre le berceau des esprits, L'île de Hozuki ou plus récemment l'excellent Erased, tous édités chez Ki-oon. Il revient cette fois-ci, plus en forme que jamais avec Echoes, un titre qui démarre sur les chapeaux de roues, et toujours édité chez Ki-oon. le premier tome sort le jeudi 09 mai, et le manga est toujours en cours au Japon avec trois tomes parus.
Il ne faut pas trop de pages à Kei Sanbe pour poser son ambiance et présenter les personnages, dans un registre qu'il apprécie particulièrement, à savoir, les drames familiaux. On suit ici un ado de seize ans, qui semble assez aigri par la vie, et pour cause, il a perdu ses parents et son frère jumeau il y a dix ans, alors qu'il était encore enfant.
Avant le drame, la vie de Senri n'était pas très drôle, son père alcoolique battait les deux enfants ainsi que sa femme, et les deux jumeaux ne pouvaient compter que sur eux pour se soutenir mutuellement. Ils avaient d'ailleurs pris l'habitude de prendre des coups, et souvent l'un des deux frères se sacrifiait pour l'autre (ils jouaient ça à Pierre, feuille, Ciseaux… Triste n'est-ce pas ?) Mais un lien particulier, unissait les deux frères, puisque lorsque l'un prenait un coup, l'autre ressentait également la douleur. Par certains moments, Senri avait aussi la faculté de voir au travers des yeux de son frère, comme s'il était en caméra embarqué.
Et un soir, alors que Senri se trouvait caché dans un placard alors que leur père, imbibé d'alcool s'apprêtait à taper sur la famille, un drame survint. Un homme pénètre dans leur maison et massacre le père, la mère et enlève le frère jumeau de Senri. le temps que ce dernier sorte de sa cachette il était trop tard. La dernière vision qu'il a eu de son frère, ce fut l'avant bras marqué de cicatrices d'un homme trainant son petit frère inanimé. Dès lors, Senri n'aura de cesse de vouloir retrouver le meurtrier de sa famille afin de se venger.
Voilà de quoi poser de bonnes bases bien sympa pour commencer ce nouveau manga ! On retrouve tout le talent de Kei Sanbe pour nous captiver dès les premières pages, avec un trait toujours aussi bon et une narration exemplaire. le vécu des personnages et leur volonté de toujours se battre font que l'on s'attache tout de suite à eux. C'est vif, incisif et tout comme pour Erased on se plait à suivre ces personnages qui n'ont pas mérités ce qui leur arrive et qui ne demandent que justice.
Sachez qu'il y a également un personnage féminin, tout comme dans Erased, puisque Senri a grandi dans un un foyer, avec d'autres enfants. Enan va se révéler avoir elle aussi un passé difficile et sera un soutien pour Senri, quitte à lui rentrer dedans s'il va trop loin. Il est clair que leur relation est amené a évoluer, tout comme c'était le cas dans Erased.
Une fois de plus, Kei Sanbe ne déçoit pas et livre un récit fort, captivant, dont on à qu'une hâte, lire la suite ! Ça me donne envie de lire Erased (je n'ai vu que l'anime), ce qui tombe bien puisqu'un Starter-pack des deux premiers tomes est sorti le mois dernier *-*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Under_the_Moon
  29 novembre 2019
Senri a perdu son frère jumeau et ses parents dans d'horribles ciconstances. En plus d'être orphelin, il vit avec le poids d'être non seulement le seul survivant de son foyer mais aussi celui d'ignorer totalement ce qui s'est passé et pourquoi.
En grandissant, il devient tête brûlé, allant au devant des bagarres, souvent pour de l'argent. Mais il s'est aussi juré de retrouver celui qui a hanté ses nuits de petit garçon et trucidé sa famille. Seulement, lorsqu'il retrouve sa trace, force est de constater que ce ne sont pas les petits caïds du dimanche dont il a l'habitude...
Pour ceux qui ont aimé Erased, il faut sans hésitation se ruer sur cette nouvelle série. Les personnages torturés et l'ambiance sombre et oppressante crééent tout simplement ne histoire hyper haletante et à couper le souffle. Impossible de le lâcher tant qu'on a pas été au bout. Et à la fin du tome... quelle frustration de se dire qu'il faudra attendre !
Commenter  J’apprécie          200
Tachan
  21 mai 2019
Cent ans après la guerre, je découvre enfin Kei Sanbe, cet auteur de thriller qui semble bien populaire chez nous puisque voici sa 6e oeuvre publiée en français. Je suis toujours un peu réticente avant de commencer un thriller à cause de ma petite âme sensible mais les nombreux avis positifs que j'ai lu lire sur celui-ci ont achevé de me convaincre, ainsi que sa couverture douce amère.
Dans Echoes, Kei Sanbe, nous relate les suites d'un fait divers comme il s'en produit des dizaines chaque année. Un petit garçon perd sa famille suite au meurtre de celui-ci par un type qu'on n'a jamais retrouvé, qui après avoir tué ses parents a aussi enlevé son frère jumeau. On retrouve ce garçon des années plus tard, devenu un adolescent tout sauf équilibré, qui monte des coups avec les petits caïds du coin pour se faire des sous. Rien d'extraordinaire en soi, mais c'est oublier un peu vite qui est aux manoeuvres.
En effet, la force du mangaka est de partir de quelque chose d'assez banal au final pour nous balancer une histoire nerveuse et pleine de mystères. le héros n'est pas un type lambda, c'est un garçon qui tout petit partageait les ressentis de son frère et pouvait même parfois voir à travers ses yeux. Alors quand le terrible incident a eu lieu, il a brièvement entraperçu le meurtrier. Donc tout ce qu'on voit de lui une fois adolescent n'est pas juste une colère mal rentrée, il y a un but derrière. Il cherche à découvrir qui est responsable de la mort de sa famille et surtout de son frère qu'il aimait tant.
En partant de ce postulat, Kei Sanbe va bâtir un récit que je sens déjà plein de promesses en rebondissements, mais ce n'est pas tout. Il se sert également de cette affaire pour faire, comme d'autres avant lui, une critique grinçante de la société moderne japonaise où les enfants envoyés dans les foyers sont vraiment malmenés par le système et laissés sans aides véritables suite à leur traumatisme, et où des enfants vivent sous le joug tyrannique de gens qui auraient mieux fait de ne pas être parents. J'ai trouvé intéressant de retrouver cela dans ce genre de titre.
Le héros est ainsi un garçon ambigu, qui peut se montrer assez peu attachant sous sa forme d'adolescent magouilleur, mais qui renferme en fait une personnalité bien plus riche et complexe, où le drame qu'il a subi mais également la vie qu'il a mené avant, vont être des facteurs décisifs. Autour de lui, peu de personnages marquants pour le moment, si ce n'est cette espèce d'amie d'enfance qu'il a rencontré au foyer et dont on découvre peu à peu le sordide passé également. Avec eux, cela pose d'emblée le ton dur de l'histoire, un ton dont je doute qu'on démorde de sitôt, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Ainsi dans ce premier tome, Kei Sanbe dépeint déjà une histoire dont on sait qu'elle va être rude. Que ce soit le cadre, les personnages ou les événements rien n'épargne le lecteur, qui va se retrouver face à un fait divers glaçant qui va refaire surface des années plus tard. C'est extrêmement bien écrit avec des va-et-vient intelligents entre présent et passé, entre rythme tranquille et rythme plus stressant.
Ma seule réticence vient des dessins des personnages que je n'aime pas trop, que ce soit au niveau des regards et surtout de la bouche de la copine du héros, cela me laisse une trop grande impression de maladresse, alors que pourtant le mangaka devrait être aguerri vu son parcours. Pour le reste, je suis séduite et je poursuivrai la série avec curiosité.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MassLunar
  31 juillet 2019
Le nouveau thriller de Kei Sanbe, auteur du remarquable Erased et de l'angoissant Île de Hozuki s'annonce prometteur.
Ce premier volume nous plonge de suite dans une ambiance glauque et traumatisante autour d'un meurtre des plus sordides.
C'est avec beaucoup de noirceur, aussi bien au niveau de l'encrage qu'au niveau de l'histoire, que le mangaka nous entraîne dans une intrigue de vengeance et d'enquête.
J'avais bien aimé L'île de Hozuki qui, malgré un final un peu trop abrégé et des ficelles scénaristiques trop faciles, s'était révélé être un titre effrayant assez captivant au niveau de l'ambiance. J'ai également adoré l'animé Erased adapté du manga de Sambe.
Pour ce troisième titre, nous retrouvons la figure d'une enfance traumatisé cher à l'auteur. C'est à travers la gémellité que Sambe va tisser ce nouveau thriller, thème sur lequel il impose avec subtilité une petite touche fantastique. Dès le premier volume, le mangaka brouille les pistes, soulève des détails et favorise un rythme haletant qui n'est guère entaché par les longs flash-backs.
Graphiquement, c'est du très bon avec un style assez réaliste, des personnages bruts, marqués par les épreuves. J'ai beaucoup aimé certains effets telles que la vision partagée avec le jumeau qui est représentée par des hachures et des "grésillements" sur la page. Il y a vraiment de bons effets qui témoignent de l'inventivité de ce mangaka.
Kei Sanbe introduit son nouveau thriller sans fioritures avec adresse, inventivité et rapidité. C'est aussi plus sombre qu'Erased. Attendez-vous à un titre plus raide . Je ne mettrais pas une note maximale car au niveau du scénario, aussi efficace soit-il, nous sommes quand même dans un postulat un peu plus classique. Toutefois, ce premier volume d'Echoes annonce un thriller des plus prometteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
druspike
  19 juillet 2019
Insta: https://www.instagram.com/druspike/
Facebook: https://www.facebook.com/Les-lectures-de-druspike-1848209112084092
Ceux qui me suivent un peu savent que je ne lis pas beaucoup de Mangas, je m'y mets seulement depuis janvier et par petites doses.
J'ai littéralement craqué sur celui là dans un magasin de mangas, juste pour sa couverture que j'ai trouvé sublime et quand je l'ai ouvert pour le feuilleter j'ai adoré le dessin !
C'est donc le premier Keri Sanbe que je lis (oui désolée).
De quoi ça parle ? « Senri est l'unique rescapé d'un massacre qui a emporté toute sa famille. À cinq ans, il a été retrouvé seul au milieu des cadavres de ses deux parents assassinés. Kazuto, son jumeau, a quant à lui été kidnappé puis tué. Depuis, le meurtrier reste introuvable…
13 ans plus tard, la colère de Senri ne s'est toujours pas apaisée. Et pour cause : Kazuto et lui étaient plus que des frères. Douleur, peur… les émotions de l'un étaient ressenties par l'autre, parfois accompagnées de visions pendant les pics d'angoisse. Senri a donc vécu le calvaire de son jumeau comme si c'était le sien. Son seul indice pour retrouver l'assassin, des cicatrices sur le bras du coupable, entraperçues à travers les yeux de Kazuto… Alors le jour où il voit par miracle à la télé un homme avec les mêmes stigmates, son sang ne fait qu'un tour : il tient sa vengeance ! »
J'ai toujours un peu de mal à parler des mangas, toujours peur d'en dire trop …
Je suis totalement tombée en amour de ce manga ! L'histoire, les dessins, les personnages tout m'a convaincue !
J'ai trouvé le personnage de Senri extrêmement touchant ! le jeux de temporalité est vraiment bien maîtrisé, l'auteur nous livre les infos petit à petit sur le massacre dont a été victime la famille de Senri. Les pages défilent toutes seules, c'est hyper addictif, on est emporté !
J'ai super hâte d'avoir la suite !
Un seul truc m'a dérangé en fait c'est les lèvres de Enan !
Note 10/10 COUP DE COEUR
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Sceneario   02 août 2019
Voilà, en tout cas, un nouveau thriller de qualité. Certes, il souffrira de la comparaison avec Erased, qui avait atteint un tel niveau de qualité qu’il ne sera pas facile de faire aussi bien.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   20 mai 2019
Un style graphique propre à l’auteur et une complexité psychologique recherchée présagent d’une lecture haletante pour les amateurs du genre.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AgillianAgillian   01 juillet 2019
On partageait pratiquement tout... Les jouets, les vêtements, mais aussi les émotions, puisqu'on était très souvent ensemble... Jusqu'à la souffrance, et la vue !
Quand l'un de nous subissait une forte douleur, l'autre la ressentait au même instant ! Et tout de suite après, ce que la victime directe avait vu juste avant le choc défilait dans la tête de son frère.
Pour nous c'était parfaitement normal, on croyait que tous les jumeaux étaient comme ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stephanie39Stephanie39   27 novembre 2019
N'oublie jamais. .. que quand on fait le mal on est toujours puni ! Et ceux qu'on aime aussi. ..
Commenter  J’apprécie          10
AgillianAgillian   01 juillet 2019
Au fil des jours, j'ai bien fini par me rendre à l'évidence... Kazuto était mort ! L'espoir qui m'avait aidé à tenir le coup a cédé la place à une nouvelle émotion... la terreur !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Kei Sanbe (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kei Sanbe
Senri est l?unique rescapé d?un massacre qui a emporté toute sa famille. À cinq ans, il a été retrouvé seul au milieu des cadavres de ses deux parents assassinés. Kazuto, son jumeau, a quant à lui été kidnappé puis tué. Depuis, le meurtrier reste introuvable?
13 ans plus tard, la colère de Senri ne s?est toujours pas apaisée. Et pour cause : Kazuto et lui étaient plus que des frères. Douleur, peur? les émotions de l?un étaient ressenties par l?autre, parfois accompagnées de visions pendant les pics d?angoisse. Senri a donc vécu le calvaire de son jumeau comme si c?était le sien. Son seul indice pour retrouver l?assassin, des cicatrices sur le bras du coupable, entraperçues à travers les yeux de Kazuto? Alors le jour où il voit par miracle à la télé un homme avec les mêmes stigmates, son sang ne fait qu?un tour : il tient sa vengeance !
Après le brillant et touchant Erased, voici Echoes, le nouveau bijou de Kei Sanbe ! Meurtres atroces, mystère et émotions fortes sont au rendez-vous dans ce thriller empreint de fantastique. Comment résoudre une énigme du passé avec la rage pour seul guide ?
+ Lire la suite
autres livres classés : vengeanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..