AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915978794
Éditeur : Editions Argol (23/03/2012)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Qu’est-ce l’astringent ? En France, le mot reste largement méconnu. Au Japon, il connaît une amplitude surprenante. On parlera ainsi d’un « homme astringent » ou de « couleurs astringentes » pour évoquer le bon goût, un certain raffinement. Comment expliquer une telle variété de l’univers astringent ?

Pour le découvrir, l’auteur nous convie à un parcours éclairé entre l’Orient et l’Occident qui, du haïku à l’artisanat de l’astringent de kaki, nous int... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MarianneL
  01 février 2015
Au cours de son expérience singulière du bilinguisme, Ryoko Sekiguchi a buté sur le mot astringent, ou plutôt sur l'écart entre ses significations françaises - où le mot désigne une substance qui a pour propriété de resserrer les tissus, ou, en tant qu'adjectif, ce qui est acerbe, âpre ou austère - et ses acceptions japonaises beaucoup plus étendues voire antinomiques lorsque ce mot prend en japonais un sens positif - signifiant alors peu voyant, d'apparence discrète et calme, d'une beauté discrète. Cette esthétique «astringente» trouve son origine au XIXème siècle, lorsque le shogunat imposât des restrictions vestimentaires strictes, interdisant l'usage des couleurs vives et limitant le recours à certains motifs.
«Un «homme astringent», c'est un homme distingué, voire un peu dandy mais d'une grande discrétion ; bref tout le contraire du bling-bling.»
Des passions de l'auteur pour la littérature et la cuisine, et de ce voyage permanent entre deux langues est donc née cette réflexion de l'entre-deux, et sur l'extension sémantique du mot astringent au Japon, sur l'esthétique associée à ce mot, et enfin sur le kaki qui incarne au Japon le goût de l'astringent. Arbre souvent croisé dans la littérature japonaise, le plaqueminier ou arbre à kaki, fruit qui «compte plus de mille variétés dont seulement dix-sept sont sucrées», est l'un des symboles les plus prégnants des paysages japonais, un archétype apprécié des auteurs de haïkus.
«Le vieux village
Pas une maison
Sans arbre à kaki» (Bashô)
Paru en 2012 en même temps que «Manger fantôme», L'astringent est un petit livre raffiné pour hommes et femmes de goût.
«Le kaki astringent
On en ferait
Un bon remède contre les imbéciles» (Shiki Masaoka)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AnaFouk
  22 mai 2012
Je suis tombée sur ce livre que je n'ai pas encore lu, en parcourant un de mes blogs préférés : le Divan fumoir bohémien, blog que je vous conseille fortement si, comme moi, vous êtes passionnés d'art, de culture insolite et de beauté du quotidien. Ecrire un livre entier sur un goût, à peine, une sensation plutôt, l'astringent, et découvrir toute la richesse que ce mot étrange et finalement peu connu, recèle, dans la culture japonaise ! Par la même occasion, j'ai découvert une collection, puisqu'il existe un autre tome sur l'amer et la cuisine italienne.
Commenter  J’apprécie          40
quinze
  09 mars 2014
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   24 avril 2016
Les douceurs peuvent nous procurer de la joie et du réconfort, le salé nous communiquer l'énergie vitale, mais face à l'énigme de la vie, le sucré ni l'acide ne fournissent de réponse. Au demeurant, il n'est pas de réponse qui fasse pendant à l'énigme. Le fait est bien connu : on ne saurait répondre à l'énigme que par une autre énigme. Et c'est bien là, je crois, le sens des goûts périphériques, seuls capables de nous accompagner dans notre parcours à la manière d'une nouvelle énigme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ryoko Sekiguchi (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ryoko Sekiguchi
Ryoko Sekiguchi Nagori éditions P.O.L : où Ryoko Sekiguchi tente de dire de quoi et comment est composé son nouveau livre "Nagori", et où il est question notamment du sens du mot "Nagori", et de la trace et de la nostalgie, du gout et des mots, de la mort et des saisons, de figues et de châtaignes, de Fukishima et de Hiroshima, de la triple catastrophe et des haïkus, d'olivier Roellinger et d'Anne-Sophie Pic, de l?éphémère et de l'éternité, à l?occasion de la parution de "Nagori", aux éditions P.O.L, à Paris, le 16 octobre 2018 "Nagori, littéralement « reste des vagues », qui signifie en japonais la nostalgie de la séparation, et surtout la saison qui vient de nous quitter. le goût de nagori annonce déjà le départ imminent du fruit, jusqu?aux retrouvailles l?année suivante, si on est encore en vie. On accompagne ce départ, on sent que le fruit, son goût, se sont dispersés dans notre propre corps. On reste un instant immobile, comme pour vérifier qu?en se quittant, on s?est aussi unis." ??????????Nagori???????????????Nagori?????????????????????????? ?????????????????????????????Roellinger?Anne-Sophie Pic??????? ???2018?10?16?????POL?????Nagori????????
+ Lire la suite
autres livres classés : goutVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
399 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre