AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2283027594
Éditeur : Buchet-Chastel (06/03/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
- Vous êtes impossible toutes les deux. Pourquoi ne pouvez-vous pas vous entendre?... Tu y tiens tant que ça aux meubles ?
- Et aux objets.
- Oui, aux objets aussi. Ils ont tellment de valeur pour toi?
- Oui ! comme pour vous. Tu serais prête à tout laisser?


Corinne, la trentaine, se retrouve avec ses tantes chez le notaire pour régler la succession de sa grand-mère. Ayant perdu son père, elle est en première ligne. To... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Juin
  22 avril 2014

Suite au décès de sa grand-mère, Corinne et ses deux tantes sont convoquées chez le notaire. Ce qui ne devrait être qu'une formalité se complique quand les tantes exigent un inventaire de tous les biens. Et Corinne a chez elle des meubles que son père avait récupéré chez sa mère. Ce père décédé maintenant, tant espéré par les parents, le préféré promis à un bel avenir mais légèrement rebelle. Corinne apprendra peu à peu la face cachée de ce père. Les secrets de famille, les souvenirs affluent et les confidences aussi.
Corinne est estomaqué par la demande de ses tantes. Et malgré les " ma chérie " au téléphone compte bien ne pas se laisser faire par ses 2 vieilles toupies, cupides et jalouses.
Une histoire de famile et d'héritage, un classique dans la littérature.
L'écriture fluide nous entraine dans ce récit où la mesquinerie des personnages nous font prendre partie pour la jeune trentenaire à la vie bouleversée par ses quelques jours.
Ce livre m'aura aussi fait découvrir un métier dont je n'avais jamais entendu parler...Community manager
Carole Sers écrit la vie, sans fioriture. le constat d'une société qui ne transige pas. Allez tante Jeanne et Tante Camille restez dans votre médiocrité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JuinJuin   22 avril 2014
Il allait y avoir une expertise. Une évaluation des meubles, tableaux, objets. Afin que nul ne soit lésé, comme l'avait martelé Tante Jeanne.
-Il va faloir que nous prenions en compte ce que tu as chez toi, lui avait glissé Tante camille un moment ou sa soeur discutait des détails tecnhiques avec le notaire.
Corinne, ahurie, avait à peine réussi à balbutier un "pardon? " suffoqué.
Commenter  J’apprécie          40
JuinJuin   19 avril 2014
Le Net était la caisse de résonnance de tous les irresponsables de la terre qui cherchaient un bouc émissaire au moindre de leurs faux pas
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Caroline Sers (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Sers
L'émission complète : https://www.web-tv-culture.com/emission/caroline-sers-les-belles-esperances-51455.html
Depuis son premier roman « Tombent les avions » en 2004, Caroline Sers a développé un univers littéraire qui lui est propre. Elle n?hésite pas à prendre des risques, s?aventurant dans divers registres, du roman social au polar en passant par le récit. Mais le fil rouge qui unit tous les titres de Caroline Sers est bien celui de la famille. Histoires d?héritage, perte d?un enfant, rébellion intergénérationnelle, conflits, secrets ou confidences, l?auteur décortique avec finesse tout ce qui fait le charme des relations familiales. Avec son 8ème roman « Les belles espérances », Caroline Sers nous entraine dans les beaux quartiers de Paris, entre le boulevard St Germain et la rue de Lille, où vit la famille Bouillard. Dans cet appartement cossu et bourgeois, Charlotte règne en despote depuis la mort prématurée de son époux. Sans qu?il s?agisse d?une suite, les lecteurs fidèles à Caroline Sers se souviendront du personnage de Charlotte, apparu dans un précédent roman, « Les petits sacrifices ». Face à ces deux grands fils, Pierre et Fabrice, Charlotte a fort à faire pour maintenir à flot la famille d?autant que nous sommes en mai 1968 et que les pavés volent dans les rues de la capitale. Pierre observera ce monde qui change sans bien le comprendre, restant dans le giron familial tandis que Fabrice, par amour et idéalisme, partira vivre en communauté, élevant des chèvres en Corrèze, avant de revenir quelques années plus tard, tel le fils prodigue. La force de ce roman est de nous raconter une famille française de 1968 à 2018 face aux soubresauts de la société. Au fil des décennies, les générations se succèdent, ceux qui tenaient les rênes sauront-ils laisser la place, ceux qui se croyaient tellement différents parviendront-ils à ne pas trahir leurs idéaux, ceux qui veulent casser les codes et sortir du moule éviteront-elles les sirènes de la liberté ? 50 ans de la vie d?une famille avec ses drames, ses blessures, ses incompréhensions mais aussi la complicité et la fierté d?être du même sang et de prendre sa place dans la ronde du monde. L?écriture de Caroline Sers porte avec justesse et finesse cette histoire dans laquelle chacun pourra se reconnaitre. « Les belles espérances » de Caroline Sers est publié chez Buchet-Chastel.
+ Lire la suite
autres livres classés : cupiditéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1046 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre