AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782092493014
64 pages
Nathan (02/09/2021)
4.42/5   33 notes
Résumé :
« Au milieu de la cour, dans les couloirs du lycée, à l’arrêt de bus, c’est à qui sera le plus viril. Moi évidemment, avec mes bras comme des bretzels et mes livres, je suis hors circuit. »

C’est la fête de fin d’année au lycée. Sur scène, seul face aux élèves, professeurs et parents, un adolescent prend la parole, comme un numéro de stand up. Avec beaucoup d’humour et d’intelligence, il raconte en une heure son histoire, celle d’un garçon rejeté, moq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 33 notes
5
11 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

cathulu
  27 octobre 2021
Quand un élève de Terminale gaulé comme une allumette, qui aime les livres de surcroit , le genre à être toujours choisi en dernier lors de la formation des équipes en sport, prend la parole pour un seul en scène censé être humoristique lors d'un spectacle de fin d'année, nul ne s'attend à ce qui va se passer.
A savoir une dénonciation non seulement de la culture genrée, de l'application de stéréotypes dès l'enfance , et ce  quelque soit le milieu social,  mais aussi des humiliations quotidiennes pour un garçon qui ne correspond pas aux critères de la virilité, sans pour autant qu'il soit homosexuel.
Un véritable jeu de massacre argumenté et nuancé qui va bientôt prendre une tournure plus douloureuse, pleine d'émotion, avec l'évocation d'un épisode traumatique vécu par ce jeune homme et une jeune fille lors d'un séjour scolaire à la montagne.
Les adultes ,qui ne prennent pas ou ne veulent pas prendre la mesure de tels comportements , ne sont  non plus épargnés mais c'est bien la société dans son ensemble qui est mise en cause.
Un roman qui nous entraîne dans un tourbillon d'émotions. Un énorme coup de coeur. Et zou, sur l'étagère des indispensables.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
Shaynning
  19 janvier 2022
Incontournable Janvier 2022
Ce petit roman de la fratrie "Court toujours" vient de me percuter de pleins fouet. La dernière fois, c'était son grand frère "Silent boy" qui m'avait remué, et je en vous parle pas de "Quelques secondes encore", assez poignant dans son genre, mais "Miette", malgré son petit nom mignon et sa parenthèse amusante qui laisse présager de l'humour, c'est du niveau Jab-Punch-Uppercut. Là, tout de suite, j'aimerais juste pouvoir le rependre dans toutes les écoles et les bibliothèques, mais bon, je ne suis peut-être pas encore assez "revenu" de ma lecture pour juger le tout...
On entre en scène avec celui qui monte justement dessus, un protagoniste sans nom, qui amorce son numéro pour le spectacle de fin d'année de son lycée avec un ton incertain, un peu cafouiller, sur un sujet peu orthodoxe, qui devrait en principe être drôle, si on se fit au "(Humour décalé)". Puis, de sujets en sujets, tous liés par un même fil qu'on commence à percevoir de plus en plus nettement, où humours ironique et noir se côtoie, comment dire...on passe d'une meringue à un véritable béton.
[ Je vais décanter un peu cette lecture coup de poing et je vous reviens!]

Pour un lectorat du second cycle secondaire, 15 ans+.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbe
  13 octobre 2021
Un jeune homme détourne un one man show prévu par son lycée pour combattre les stéréotypes de genre et les clichés et pour dénoncer les violences induites.
Il commence par évoquer les attendus aussi bien quand on est une fille que quand on est un garçon.
Il énumère aussi bien celles qui naissent et éclosent dans la famille que celles qui sont présentes à l'école et au sein de la société plus largement.
Alors que le programme mentionné un numéro humoristique, c'est un véritable message revendicatif que déploie le lycéen.
Jusqu'à l'explosion finale qui fera oeuvre de dévoilement sur des violences, mais aussi acte de revendication...
J'ai beaucoup aimé que ce soit un garçon qui porte ces valeurs. Il interroge ainsi l'identité et le caractère imposés en fonction du sexe de manière très claire et approfondie.
En peu de pages beaucoup de thèmes sont traités : la popularité, l'alcool, le phénomène de meute, la peur de s'opposer au leader, les relations filles garçons...
Il est question de sensibilité, mais aussi de blessure avec la dénonciation de violences subies par le narrateur lors d'un voyage scolaire.
Enfin, il est bien montré à la fois la force de la parole pour se libérer de ces carcans et de ses peurs et à la fois la nécessité de trouver des alliés qui nous accompagnent.

Lien : https://www.nouveautes-jeune..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
saomalgar
  24 novembre 2021
C'est la fête de fin d'année au lycée et le narrateur monte sur scène pour présenter son One man show à l'"humour décalé".
Il y a de quoi être surpris car il est plutôt timide, effacé, très souvent raillé à cause de son corps fluet et ses allures peu viriles.
Et pourtant, après quelques blagues qui tombent à plat, c'est un véritable coup de gueule qu'il pousse haut et fort, avec courage et détermination !
Un coup de gueule contre les clichés sur le genre, contre l'obsession des gens à vouloir à tout prix mettre les autres dans des cases bien étanches, contre l'intolérance et surtout contre les violences faites aux personnes comme lui qui ne se reconnaissent justement dans aucune de ces cases, qui les traversent ces cases.
Car si le narrateur est en miettes face à ces violences, il est aussi composé des miettes de tous les déclassés, les artistes, les forts en thème, les dénigrés, les attentionnés, les émotifs, les curieux, les étranges, les passionnés... Et pourquoi ne pourrait-on pas être soi tout simplement, sans être harcelé, jugé, violenté ?
Un cri du coeur que chacun devrait entendre, porté par la plume sensible, déterminée et puissante de Stéphane Servant.
Un vrai coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EsseG71
  03 octobre 2021
Unité de temps, unité de lieu. C'est le spectacle de fin d'année, et un garçon en terminale entame son stand-up. Sur les conseils d'un prof, il va se raconter : lui qui n'est pas choisi lors de la composition des équipes en sport, lui qui préfère les livres aux stades de foot, lui qui n'a pas l'aisance des autres garçons. Petit à petit son humour se fait plus grinçant. Des miettes, c'est ce qu'il a l'impression d'être....
Quelle excellente idée cette forme de roman ! Essentiel pour ouvrir les esprits de nos élèves à ce que les stéréotypes font d'eux. Et d'elles. Mais en l'occurrence c'est l'éducation des garçons qui est ici mise en avant : être forts, être sportifs, draguer, être un mâle quoi ! Coup de coeur !!!
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MeresauvageMeresauvage   26 octobre 2021
Depuis toujours on répète aux garçons : "Le monde est à toi, il t'appartient." et ça justifie tout. Les guerres, les viols, les mains au cul et les humiliations.
Non mais, sérieusement, qui a décidé, un jour, que les dix centimètres entre nos jambes nous donnaient droit au pouvoir ? Au respect ? A l'amour ? Que les plus forts d'entre nous pourraient écraser les autres ?
Commenter  J’apprécie          20
cathulucathulu   27 octobre 2021
Le problème, c'est que les filles, la plupart du temps, elles ne sont pas endormies, et que nous, les garçons, on sait pas vraiment comment être charmants.
Commenter  J’apprécie          30
H0rageH0rage   23 octobre 2021
Un livre... c'est ... c'est un peu comme des lunettes magiques qui te font voir le monde autrement. Chaque livre, c'est des lunettes différentes.
Commenter  J’apprécie          30
EsseG71EsseG71   03 octobre 2021
Moi, je la ramène pas trop. Je suis une miette. Et une miette, je sais que ça s'écrase ! Alors je m'écrase, tout seul.
Commenter  J’apprécie          30
lecturesrelectureslecturesrelectures   24 octobre 2021
Les rois sont faits pour livrer bataille, régler leur compte à des dragons et boire des bières devant la télé… Les princesses pour être belles, en danger, repasser et feuilleter des magazines féminins avant d’aller se faire épiler.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Stéphane Servant (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Servant
Avec l'autrice-dessinatrice Manon Debaye (La Falaise, Sarbacane), les autrices et auteurs Nadine Brun-Cosme (La Courbe de tes yeux, Courtes et longues), Stéphane Servant (Miettes (humour décalé), Nathan) et Hélène Vignal (Queen Kong, Thierry Magnier). Présenté par Willy Richert avec Dima Lecrest.
Et avec la participation d'Anaïs, Ariel, Chaïma, Dayann, Djibril, Elya, Julia, Lydia, Simine, Yasmina et Zoé du collège Sólveig Anspach de Montreuil pour « Nous ? le feuilleton ».
Quand le groupe exclut, quand le groupe marginalise... Comment être soi face à un nous normatif ? Quelles sont les formes de cette violence particulière ? Et comment en sortir ?
+ Lire la suite
autres livres classés : éloquenceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Guadalquivir

Quelle épreuve Frédéric va-t-il surmonter pour sa meute ?

Le feu
La glace
La terre

15 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Guadalquivir de Stéphane ServantCréer un quiz sur ce livre

.. ..