AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748511425
Éditeur : Syros (01/09/2011)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 211 notes)
Résumé :
Nathalie Girard se tourne à nouveau vers Jules et lui met son cahier sous les yeux :
- Vous arrivez dans une rave, vous ne connaissez personne, vous n'avez jamais pris de drogue et vous en prenez une dose suffisante pour assommer un cheval? Vous trouvez cela logique, vous ? Jules ne répond rien.
Il évite son regard en fixant les plis des draps sur son lit. Pendant ce temps, le lieutenant Tatger relit pensivement leur dialogue.
- Vous vous dout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (102) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  20 novembre 2011
Une soirée entre ados à l'insu des parents, deux garçons pour la même fille, on veut faire le coq... et de fête foraine en rave party, d'auto-tamponneuses en cachets d'ecstasy, ça dérape. Un des jeunes en gardera de lourdes séquelles.

Voilà un roman pour adolescents simple et agréable à lire - bien que crispant - dans lequel tout un chacun peut s'identifier. Les pistes de réflexion sont multiples. Comment vivre avec un handicap ? Quelles contreparties pour avoir envie de continuer en ayant perdu une partie de ses capacités ? Et les copains dans tout cela ? Vont-ils rester ? Quid de la drogue ? de la solidarité ? de la délation ? des représailles des dealers ?

Ce livre ne peut laisser les jeunes lecteurs indifférents, il montre qu'on a vite fait de mettre le petit doigt dans un engrenage terrifiant. le ton n'est pas moralisateur pour autant : on est sans cesse subtilement amené à s'interroger sur ses propres comportements (d'ado, de parent, d'adulte).

A faire lire dès 14-15 ans, pour effrayer sur les conduites à risque, le sentiment d'être plus futé que la moyenne, l'assurance du "ça n'arrive qu'aux autres"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Jangelis
  22 février 2016
Scotchée !!
Je n'ai pas pu lâcher ce livre, et ce n'était pas à cause du suspens, il n'y en a pas vraiment.
Plus que le sujet, c'est l'écriture je pense qui m'a empêchée de poser le roman avant la fin.
Des chapitres courts, pas de laïus, pas de pathos, des personnages qui sonnent vrai. Une histoire dont on a l'impression qu'hélas elle pourrait arriver presque à n'importe qui. Et des remises en question pour tous, adultes et jeunes.
On découvre peu à peu ce qui s'est passé, en même temps que Jules essaie de s'en souvenir, de se renseigner, et de comprendre. C'est vraiment très prenant.
Un petit côté plus léger, avec le personnage de la petite soeur, à la fois affectueux, drôle, mais aussi qui apporte à Jules les infos dont il a besoin.
Et de la chaleur humaine et du réconfort avec Damien, l'infirmier.
J'ai un peu regretté le passage en langage SMS. Evidemment, je ne suis pas vraiment le public visé, et donc j'ai un peu de mal à comprendre. Mais je ne suis pas sûre que c'était indispensable pour faire "jeune" ou plus vrai (et ça risque de dater rapidement, non ?)
Et j'avoue ne pas savoir ce que veut dire le terme "root" en français.
Je ne sais pas ce qu'en pense le public ado ; avec mes yeux d'adultes, j'ai vraiment apprécié ce roman et il me semble important de le faire lire aux jeunes.
Je remercie au passage Aurélien, du blog "Mes romans de collégien" grâce auquel j'ai découvert par hasard ce livre.
http://mesromansdecollegien.over-blog.com/2015/11/silence.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Aurore_M
  29 octobre 2013
A la suite d'une soirée qui a mal tourné, Jules est devenu sourd. Après avoir pris une forte dose d'ecstasy, il s'est évanoui à côté d'enceintes qui lui ont fait perdre l'audition et tomber dans le coma pendant trois jours. Dans ce récit, Jules apprend à vivre avec son handicap tout en faisant face à la pression policière et à l'évolution de ses relations amicales et familiales.
Ce livre m'a beaucoup plu et ému. Il est très touchant et explique à sa manière le handicap d'un adolescent et ses problèmes. Jules m'a beaucoup touché au court de ce récit. Il se bat, se décourage et retrouve la motivation et le moral auprès de Faouzi ou de Damien, deux personnages que j'ai beaucoup appréciés et que j'étais heureuse de retrouver dans le livre. J'aime aussi sa soeur, peu présente mais très sympathique contrairement à Alf, que je n'ai pas du tout aimé. J'ai eu l'impression qu'il manipulait Jules même si à la fin, j'ai vu que c'était inconsciemment et que lui aussi été victime de manipulation par Xavier, son frère.

L'auteur a une très belle façon d'écrire, très fluide, et le peu de pages facilitent la lecture pour ceux qui n'aurait pas l'habitude de lire. le récit n'est pas à la 1e personne mais quand on referme le livre, c'est comme si ça l'étais. On connait bien les pensées de Jules, ses secrets, ce qu'il cache au policier etc… Les dialogues sont très bien construits malgré le fait que Jules soit sourd ! Et mettre en relation la drogue et le handicap n'était pas une mauvaise idée.
En conclusion, le livre reste simple et facile pour faciliter son accès au lecteur occasionnel et je trouve que c'est un bon choix de livre avec de bons thèmes pour les Incorruptibles. Eh oui, Silence est présenté parmi les livres des incorruptibles de cette année ! Alors bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Marly
  02 août 2013
Avec Silence, j'ai découvert un très bon court roman-société sur le handicap et la drogue, qui décrivait assez bien, pour les adolescents, le fonctionnement d'un réseau de dealers qui pourrait être parmi nous, parmi les jeunes.
Mais c'est aussi un roman sur amitié et la remise en question, traitant de la frivolité d'un amour de jeunesse, la solidarité des proches inattendus(profs, parents, soeur, cousine...) ou les rapports d'amitié discrets entre copains. La grande part donnée à l'amitié, vue, par une fois, du côté des garçons, met en valeur les sentiments de proximité qui sont à peine effleurés, dans les non-dits, provoquant des doutes, des incertitudes et des suppositions.
On retrouve, enfin, la vision intéressante et inédite d'un handicap peu abordé : la surdité. En y réfléchissant... dans quel livre en avons-nous entendu parler ? Pense-t-on souvent que la surdité peu influer l'oreille interne et donc l'équilibre ? Savons-nous des éléments sur la rééducation ? Non, surement, mais grâce à ce petit livre, Silence, nous allons en apprendre plus sur tous ces éléments. C'est un joli plaisir, une instruction intéressante et surement nécessaire pour mieux comprendre notre entourage, et des personnes pouvant vivre une situation similaire.
Des Texte et récit touchants, qui sont peut être prétextes à une critique de la société, mais celle-ci passe si bien auprès de notre coeur durant cette lecture, qui apprend, simplement, les risques des travers de notre société : classes sociales, jeunes et leur univers, dealers, non dits, mensonges et duplicité... et surtout, un ouvrage matière à un avertissement aux mots parfaitement maîtrisés. Silence est à découvrir pour et à faire lire aux ados comme un message autant de prescription, que de tolérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Gaoulette
  19 avril 2017
Note : 5/5
Vous voulez avertir votre enfant des dangers de la drogue, mettez lui dans les mains le petit récit de Benoit Séverac. C'est court mais très instructif. C'est très bien écrit et même bourré de suspense. C'est émouvant et palpitant. Un concentré de dénonciation de la stupidité humaine.
Benoit Sévérac avec moins de 200 pages nous raconte le retour à la réalité de Jules suite à une grosse bêtise. Il se retrouve sourd à 16 ans après avoir voulu faire le beau-gosse.
L'auteur nous raconte les semaines qui suivent ce drame et nous plonge dans la surdité, mais aussi les conséquences de son acte sur son entourage.
Une belle claque pour le parent et l'adolescent. Je le conseille fortement.
Commenter  J’apprécie          161

critiques presse (1)
Ricochet   11 juin 2012
Les événements sont décrits simplement, au fil des jours. Pas de discours moralisateur. C'est contrôlé, direct, un peu prévisible, mais bien vu et positif.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   31 août 2011
- Je te propose de travailler à partir de cette liste.
Jules met ses sourcils en point d’interrogation.
- Tu remplaces chaque petit plaisir perdu / par un petit plaisir de substitution, / chaque activité devenue impossible / par une activité de substitution possible pour un sourd.
- De substitution ?
- De remplacement. Que tu pourras faire à la place de.
- Par exemple ?
- Ton premier point : écouter de la musique. / Remplace la musique par une autre activité artistique. Quelque chose que tu voudrais explorer. / La peinture, par exemple.
- Beurk.
Damien tourne les paumes des mains vers le ciel et incline la tête, l’air de dire : « Ah, ça, mon gars ! » puis il prend le stylet :
- Il va falloir t’intéresser à des choses nouvelles.
- Ma passion, c’est la musique.
- Tu en entretiendras le souvenir, mais…
Jules n’attend pas que Damien finisse sa phrase :
- Je ne pourrais pas vivre sans musique.
Damien essaie d’écrire aussi vite qu’il peut :
- Il te faudra pourtant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ZilizZiliz   20 novembre 2011
J'ai travaillé dans des centres de désintoxication. J'ai aussi fait du bénévolat pour le SAMU social, la nuit. Les dealers, je ne les ai jamais fréquentés, mais je connais bien leurs victimes : ce ne sont pas tous des paumés ou des pauvres types. La came, ça bousille n'importe qui et ça touche tous les milieux. Les dealers, c'est la pire espèce que je connaisse. Je ne suis pas un admirateur des forces de l'ordre, mais franchement, si tu peux faire quelque chose pour les aider à mettre quelques uns de ces salopards derrière les barreaux, tu dois le faire. (...) Faut savoir dans quelle société tu veux vivre et agir en conséquence. Ca demande du courage. (p. 87-88)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ZilizZiliz   20 novembre 2011
- Tu as voulu impressionner une fille ?
(Jules fait oui de la tête sans cesser de pleurer.)
- Tu n'es pas le premier. C'est typiquement masculin.
- Typiquement con.
- L'homme reste un animal, même évolué. Tu as agi comme unanimal.
- Comme un con.
(p. 38)
Commenter  J’apprécie          230
ZilizZiliz   19 novembre 2011
La fête foraine St Michel, c'était LA sortie qu'ils attendaient depuis la rentrée ! Pas une simple soirée. (...) La fête St-Michel de septembre, à Toulouse, c'est l'événement que personne ne veut rater : plusieurs jours de folie, un monde incroyable, de la musique partout, des concerts improvisés dans le square d'à côté... La liberté ! (...) Les deux garçons avaient "emprunté" son scooter à la soeur d'Alf (...) Jules savait qu'ils étaient en train de faire une bêtise mais, au moment où il enfourchait la selle arrrière du scooter et où Alf mettait les gaz, c'était encore une bêtise sans conséquences.
Jamais ils n'auraient pensé que ça tournerait aussi mal. (p. 14-15)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   20 novembre 2011
Cet homme [l'infirmier Damien], qu'il ne connaît que depuis quelques jours, le comprend mieux que ses propres parents. A la maison, on ne lui laisse jamais le temps de s'exprimer ; ou, au contraire, on le presse de questions quand il n'a pas envie de se confier. Damien, lui, ne demande rien. Il écoute sans forcer la parole et sans juger. (p. 36)
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Benoît Séverac (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Séverac
Rencontre avec Benoit Sévérac au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale 2018 à Arras, le 1er mai. Dernier roman : Wazhazhe. Editions le Passage
Médiation : Julien Delorme Captation : Colères du Présent
autres livres classés : surditéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz autour du livre SILENCE de Benoit Severac

Comment s'appelle le personnage principal ?

Maxime
Alpacino
Guiseppe
Jules

8 questions
38 lecteurs ont répondu
Thème : Silence de Benoît SéveracCréer un quiz sur ce livre
.. ..