AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330098863
Éditeur : Actes Sud (03/01/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Elísa Bjarnadóttir méritait d'être punie. Elle devait payer. Mais quelle faute pouvait justifier une telle violence ? On vient de retrouver la jeune femme à son domicile, la tête entourée de gros scotch, exécutée de la façon la plus sordide. L'agonie a dû être atroce. Sa fille de sept ans a tout vu, cachée sous le lit de sa mère, mais la petite se mure dans le silence. Espérant l'en faire sortir, l'officier chargé de l'enquête se tourne alors vers une psychologue po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Valettesangpages
  11 janvier 2018
Repéré au hasard d'un vagabondage dans un librairie (Je ne sais pas comment je me suis retrouvée là...Je vous jure 🙄). Quoi qu'il en soit, j'ai tout de suite été interpellée par ce livre et n'ai pu résister (Je suis faible, je sais 😁) à l'envie qu'il soit mien et à l'attaquer de suite !
Je ne vais pas vous demander de répéter le nom de l'auteure 10x sans respirer mais une chose est sûre, retenez-le ou écrivez-le quelque part si vous n'y arrivez pas (ce qui est fort possible.)
Une atmosphère toute particulière. Très nordique bien sûr avec ce petit truc qu'eux seuls réussissent à instiller dans un récit mais pas que, vraiment pas que.
Me suis retrouvée ficelée au livre et malgré toutes mes protestations, mes "Mais je dois aller travailler !" "Mais je dois aller préparer le repas !" "Mais il faudrait que j'aille dormir !" et bien croyez-le ou pas, le livre n'a rien voulu savoir et m'a clairement séquestrée 😜
Qu'ont en commun une mère de famille, une professeure de biologie à la retraite et un radio amateur ? Que signifie cette série de chiffre que le tueur laisse derrière lui ? Qui sont ces enfants ? Quel tueur peut être aussi pervers pour infliger de telles sévices à ses victimes (Et je vous dis pas l'imagination que peut avoir Ysra...My god ! (Et pourtant je ne suis pas novice en la matière !)
"ADN" est un livre très percutant, très fort.
D'une part parce qu'il est principalement question d'enfants et lorsqu'on touche à ce sujet-là, c'est forcément dur.
Les enfants sont présents à chaque chapitre. Ils sont là, page après page avec leur traumatisme, leur réflexion, leur douleur, leur innocence bafouée...Percutant ...Vraiment ! Les interrogations de la petite Margaret donnent à ta peau cette drôle d'apparence qu'on appelle, je crois, chair de poule. Sans pourtant tomber dans le voyeurisme ou dans l'excès...juste dans le réalisme.
Et d'autre part, parce que son intrigue est tellement bien torchée qu'elle a mis mon cerveau en ébullition. On ne voit rien venir et pourtant lorsqu'on reprend le fil de l'histoire après avoir terminé, on ne peut s'empêcher de se dire "Ah ben oui !".
Chaque élément, même le plus insignifiant, même celui qui semble inutile ou en trop, prend tout son sens au final.
Des personnages très réalistes, très Monsieur et Madame tout le monde. Un inspecteur, Huldar Jònas, très attachant et qui, semble-t-il, promet de revenir parmi nous. Une psychologue, Freyja, à la fois forte et fragile. Un chef, Egill, un peu à l'image du Malberg de Camilla Läckberg et une pléthore de personnages haut en couleur.
C'est touchant, bouleversant, rotor à souhait, rondement bien mené et addictif ! Mais ça, vous l'aviez compris mais est-ce que vous avez compris qu'il est nécessaire, que dis-je ? Impératif que vous vous précipitiez dans un de ces lieus maudits qu'on nomme librairie et que vous vous procuriez ce petit bijou ?
Lien : https://sangpages.com/2018/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2018
Contrairement aux autres enfants, ils ne gigotaient pas et ne bougeaient pas leurs pieds. Leurs chaussures neuves planaient immobiles au-dessus du lino brillant. Leurs visages n’exprimaient ni curiosité, ni ennui, ni impatience. Tous trois fixaient le mur blanc droit devant eux comme si un dessin animé de Tom et Jerry y était projeté. De loin, on aurait dit une photo : trois enfants sur un banc.
Assis là depuis presque une demi-heure, ils pourraient bientôt se lever, mais aucun des adultes qui les observaient ne souhaitait précipiter les événements. Le bouleversement que ces enfants venaient de vivre n’était rien en comparaison de ce qui les attendait. Lorsqu’ils auraient quitté les lieux plus rien ne serait jamais pareil. On agirait au mieux et seul le temps révélerait si le bénéfice de ces changements l’emporterait sur les dommages qu’on ne pourrait éviter. C’était là que le bât blessait. Personne ne pouvait savoir d’avance, il fallait absolument résoudre le problème et tous étaient en proie au doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2018
Ce jingle permettait aux auditeurs de les repérer ou servait à les alerter pour qu’ils se mettent sur écoute. Il était souvent répété plusieurs fois avant la diffusion du message proprement dit, des énumérations de chiffres et de lettres souvent précédées d’une information sur le nombre de listes diffusées. Chaque station avait aussi une manière caractéristique d’annoncer la fin de la transmission, pour la plupart c’était simplement le mot “Fin” ou “Message terminé” dans des langues variées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2018
Les enfants ont besoin d’un foyer définitif, on ne doit plus attendre. Plus ils seront âgés, moins on aura de chances de trouver des familles adoptantes. On ne peut pas traiter de la même façon le cas de la fillette et celui des garçons, j’insiste là-dessus. Tout le monde le sait, plus les enfants sont jeunes, plus c’est facile pour eux de s’adapter à leur nouvelle vie. D’ici à deux ans la petite aura le même âge que son plus jeune frère, on sera bien avancés !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2018
Plus on frappait à la porte, plus il était évident que personne de conscient ne se trouvait à l’intérieur. L’un des parents avait dû quitter la maison avec sa fille et quelque chose était forcément arrivé à l’autre. Impossible de croire que quelqu’un dormait là-dedans, avec tout le boucan qu’on faisait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 janvier 2018
Il faudrait faire un test ADN pour déterminer le lien de parenté des enfants mais on ne dispose ni du temps ni de l’argent pour ça. Et puis qui a vraiment envie de savoir ? Il vaut mieux garder l’illusion qu’ils ont un père normal. Tous les trois, pas seulement le plus âgé.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1234 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre