AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258134980
Éditeur : Les Presses De La Cite (05/10/2017)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 50 notes)
Résumé :
De retour d'une dangereuse mission humanitaire, Ginny erre dans New York en s'interrogeant sur le sens de sa vie. Une fois encore, elle s'apprête à fêter seule Noël et ressent âprement le vide laissé par ceux qu'elle a perdus trop tôt. Elle croise alors le regard bleu perçant d'un jeune garçon. Transi de froid, affamé et manifestement sans abri, il doit avoir une douzaine d'années. Ginny lui offre un repas chaud et l'installe chez elle, le temps de lui trouver un ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  11 novembre 2019
Ginny, ancienne reporter et présentatrice célèbre à Los Angeles, a abandonné sa vie là-bas suite à la mort tragique de son mari et de son fils.
Pour tenir le coup, elle s'est engagée dans l'organisation Human Rights et parcourt le monde dans des missions humanitaires. C'est la seule façon pour elle de survivre à son drame.
Quelques jours avant Noël, elle est de retour à New York, désespérée, entre deux missions.
C'est à ce moment qu'elle fait la connaissance d'un jeune garçon de 13 ans qui vit dans la rue.
Des liens se tissent peu à peu entre eux.
Blue est un garçon blessé par la vie.
Blue est doué également car il se révèle être un très bon musicien. Ginny se battra pour ses droits avec l'aide d'un avocat dévoué.
Pour son 100ème roman, Danielle Steel nous livre un récit très complet, très humain, qui aborde des thématiques très actuelles comme les droits humains dans le monde, les abus sexuels sur les enfants dans l'Eglise.
Je suis loin d'aimer tous les romans de l'auteure mais celui-ci je l'ai particulièrement apprécié.
On va dire que je l'ai dévoré tout en le savourant : pas de page turner dans ce cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
prune42
  09 février 2019
Cela fait 3 ans que Ginny Carter travaille dans l'humanitaire, dans des pays étrangers en guerre, pour essayer d'oublier la mort tragique de son mari et de son petit garçon. Mais la vie de Ginny lui semble vide et un soir, la veille de Noël, elle s'apprête à sauter dans le vide quand elle voit un jeune garçon seul, apparemment livré à lui-même. Ginny et Blue vont faire connaissance et la jeune femme va le prendre sous son aile. Il lui livre peu à peu son terrible secret : il a été abusé par un prêtre. Dès lors, Ginny va l'aider à se faire reconnaître comme victime. Parallèlement, elle découvre que l'adolescent a un véritable don pour la musique et va l'aider à reprendre des études. Mais Ginny ne peut pas tout concilier, elle doit faire un choix entre ses missions à l'étranger et veiller sur Blue à New York.
Je ne suis pas une fan de Danielle Steel mais ce roman a attiré mon attention à sa parution en raison du thème abordé, différent des autres habituellement traité. C'est donc par curiosité que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque de ma commune.
Je dois dire que je m'attendais à quelque chose d'autre en le lisant, je n'ai pas été vraiment séduite. J'ai trouvé certains aspects pas très convaincants ou un peu difficiles à croire, comme par exemple la confiance instantanée entre l'adolescent et la jeune femme ou l'attitude de la tante de Blue qui se désintéresse complètement de son neveu et le laisse vivre en SDF, livré à lui-même.
L'écriture de la romancière se lit facilement mais somme toute, pour moi l'intrigue manque de consistance, d'épaisseur, il ne se passe pas vraiment grand-chose. C'est un livre grand public et cela se ressent bien, il faut que cela reste accessible au plus grand nombre.
Je referme donc ce livre sans grande émotion, cette lecture n'a pas été désagréable en soi mais elle n'a rien eu pour moi d'exceptionnel non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Dupuisalex
  21 juin 2019
« Aucune rencontre n'arrive par hasard»
Lorsque Ginny rentre de mission humanitaire la date anniversaire de la mort de son mari et de son fils, elle n'a qu'une idée en tête, en finir avec sa vie. Malgré sa détermination, lorsqu'elle voit un enfant livré à lui même, Ginny se met en tête d'aider Blue, le garçon.
Ce 100 eme de Danielle Steel m'a d'abord attiré par par sa couverture, qui est plutôt belle et attirante.Je m'attendais à autre chose. On passe plutôt un bon moment, toujours dans le Steel de l'auteure, fluide et de lit avec Aisance. Un des thèmes abordés est plus ou moins récurant en ce moment. Certains personnages sont exécrables par leurs étroitesses d'esprit et d'autre irréalistes par leur maturité ou leur confiance rapide voir soudaine entre eux.
Lecture rapide et agréable .
Commenter  J’apprécie          160
LeParfumdesMots
  28 décembre 2017
Il s'agit du centième roman de Danielle Steel. A l'instar des auteurs proposant autant de romans, on pourrait croire que le talent stagne, voire s'amenuise. C'était sans compter sans le talent très atypique de Danielle Steel.
Dès les premières pages, on se rend compte que la boite de mouchoirs sera probablement vide à la fin de cette lecture. On y découvre Ginny, une femme dévastée par le chagrin causé par la mort prématurée de son mari et de son fils de 3 ans. Malgré son engagement dans des missions humanitaires dangereuses, on parvient à percevoir sa détresse, à un point où la lecture devient très douloureuse, on en vient à craindre par la vie d'un personnage de fiction.
C'est l'une des forces de ce roman, cette facilité à s'immerger totalement dans une histoire qui semble réelle. le lecteur se met à la place de Ginny et la comprend immédiatement. Les mots sont suffisamment bien choisi pour permettre à tous, même aux moins sensibles, de se mettre à sa place, d'éprouver toutes ses émotions, la tristesse, l'abandon, la peur, l'angoisse, …
Alors que tout semble perdu, Danielle Steel introduit Blue, L'enfant aux yeux bleus. Ce dernier est âgé de 13 ans à peine, vit dans la rue depuis trop longtemps. C'est alors que commence une merveilleuse histoire d'amour (dans le sens amour parental) entre deux personnes que tout semble opposer. L'une souhaite rejoindre son mari et son fils, décédés il y a 3 ans, l'autre a vécu une enfance cataclysmique et n'a plus aucune confiance en personne.
Danielle Steel propose entre 3 et 5 romans par an, impliquant une écriture rapide et simple. Et pourtant, le lecteur aura l'impression d'être face à un texte parfaitement écrit, pensé depuis de nombreuses années tellement ce dernier véhicule l'histoire sans la moindre coupure, sans le moindre temps mort. L'auteure parvient, comme souvent, à nous proposer une histoire complexe, mais très simplement.
Cela donne immédiatement à cette lecture une sensation de réalité. Danielle Steel nous transmet une partie de son vécu, ayant elle-même perdu une garçon âgé de 19 ans (suicide).
Cette malheureuse expérience lui permet d'évoquer de tels sujets dans ces romans. Elle essaie de véhiculer des situations très méconnues du grand public. Ce roman en est d'ailleurs un grand exemple. Elle évoque, en effet, des sentiments, des situations que certains jeunes vivent au quotidien, mais que trop d'adultes jugent obsolètes (Si votre fils vous annonce qu'il n'aime pas aller à l'Eglise, allez vous tout de suite penser qu'il est l'objet de sévices sexuels de la part du curé que vous aimez tant ?).
Parallèlement à ce combat contre la solitude et la mort, Danielle Steel nous propose d'en savoir un peu plus sur le travail des bénévoles, à travers le monde, qui viennent en aide aux personnes qui en ont vraiment besoin (Syrie, Inde, Pakistan, … Peut-être que ce roman permettra à notre civilisation d'arrêter de se plaindre d'aisance…
Les points positifs
Une écriture simple, mais très efficace. On y trouve un sentiment de réalisme, tout semble réel.
Des personnages au bord du gouffre que l'on suit avec beaucoup d'inquiétude. le lecteur vit l'histoire.
Une romance comme on en croise rarement. Cet amour « mère-fils » est si inattendu, mais plein d'espoir.
Danielle Steel aborde des sujets actuels très sensibles. Espérons que les choses changeront un jour.
Le point négatif ?
Un roman qui fait vivre aux lecteurs des situations très difficiles à supporter. Certains pourraient en être déstabilisés pour longtemps.
Ma note pour cette lecture : 20/20
Un centième roman, pour un centième succès. Danielle Steel, grâce à son vécu et une écriture simple, parvient à nous envouter une nouvelle fois dans une histoire tragique et pleine de rebondissements.
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
medelhedisam
  15 juin 2020
L'enfant aux yeux bleus est un roman très audacieux conjuguant maints sujets tabous.
En effet, adopter un bébé ou un enfant très jeune est de mise, à contrario, héberger un SDF de treize ans est moins courant alors qu'il devrait tomber sous le sens, cette discrimination peut s'apparenter à du préjugé et d'un égoïsme social…
Danielle a su intégrer un deuxième sujet épineux à son récit en s'aventurant sur le terrain miné de certains usages des religieux, devenus carrément des souffre-douleurs pour leurs victimes, et qui à leur tour gardent des séquelles psychologiques graves et indélébiles.
Elle a également crevé l'abcès du refus des croyants à concéder à la probité des religieux : ils sont humains et certains sont capables du pire.
J'estime que l'auteure a pu modeler un roman fluide et qui se lit avec aisance malgré les sujets consistants et difficiles abordés.
J'ose concéder un grand bravo à Danielle Steel !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   11 novembre 2019
- Comment va papa ? demanda-t-elle aussitôt.
- A peu près pareil que quand tu es venue. Il y a des hauts et des bas. Certains jours, il ne se lève plus du tout.
Le vieil homme était comme la flamme d'une bougie, qui vacillait lentement avant de s'éteindre.
Commenter  J’apprécie          191
rkhettaouirkhettaoui   24 octobre 2017
Les missions paraissaient toujours trop courtes. Les travailleurs humanitaires avaient tout juste le temps de se familiariser avec la situation du pays avant de se faire remplacer. Or leur tâche consistait autant à décrire en détail les conditions de vie des réfugiés qu'à les améliorer. Souvent, ils avaient l'impression de vider l'océan à l'aide d'un dé à coudre. Tant de pauvres gens étaient dans le besoin, tant de femmes et d'enfants vivaient dans la plus grande précarité, aux quatre coins du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 octobre 2017
on lui avait montré comment creuser un fossé, purifier de l'eau et prodiguer les premiers secours. Pourtant, rien ne l'avait préparée à ce qu'elle avait pu voir sur le terrain la première fois. Depuis, elle avait beaucoup appris sur la cruauté de l'homme envers l'homme et sur les malheurs qui frappaient les plus vulnérables dans les pays défavorisés ou en voie de développement.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 octobre 2017
Elle adorait son nouveau métier, le fait qu'il l'absorbait entièrement et l'empêchait de penser à sa vie passée. Jamais elle n'aurait cru vivre et travailler un jour dans tous ces pays lointains, qui lui étaient maintenant familiers. Elle avait aidé des sages-femmes à mettre des bébés au monde, s'en était même chargée elle-même quand personne d'autre n'était disponible. Des enfants étaient morts dans ses bras, elle avait consolé leurs mères de son mieux et s'était occupée d'orphelins dans des camps de déplacés. Elle avait séjourné dans des zones de guerre, entre deux insurrections locales et une révolution, elle avait vu la détresse et la pauvreté, elle avait vu des mondes dévastés. De quoi relativiser les aléas de l'existence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jeunejanejeunejane   11 novembre 2019
Enjamber la balustrade, laisser les flots se refermer sur elle, disparaître. Au lieu de quoi, elle avait été sauvée par un garçon sans domicile du nom de Blue, au regard d'azur. c'est à lui qu'elle pensa en sombrant dans le sommeil ce soir-là. Et, pour la première fois depuis plusieurs mois, elle dormit paisiblement.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Danielle Steel (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danielle Steel
Vidéo de Danielle Steel
autres livres classés : amour maternelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Honneur et courage, Danielle Steel

Qui est l'auteur du livre ?

Danielle Steel
Anna Gavalda
Marc Levy
Agatha Cristie

8 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Honneur et courage de Danielle SteelCréer un quiz sur ce livre

.. ..