AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marion Martin-Suhamy (Éditeur scientifique)
EAN : 9782080720443
108 pages
Éditeur : Flammarion (10/12/1998)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.33/5 (sur 154 notes)
Résumé :
Que de passions en Italie! Voici la belle princesse romaine, Vanina Vanini, qui a mis sa vie en danger par amour pour un jeune révolutionnaire... Et voilà le fougueux Don Fernando, bravant, pour revoir sa fiancée, son terrible rival, Don Blas, le directeur de la police de Grenade! Où l'amour défie le pouvoir... et en paie le prix.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
aouatef79
  03 juin 2017
" Vanina Vanini" est une nouvelle de Stendhal écrite au début du XIX e Siècle .
A cette époque , l' Italie n' était pas unifiée et elle est divisée en mini - états indépendants les uns des autres .Ces micros-états étaient sous la solde des
puissances limitrophes de l' époque : l' Autriche , la France bonapartiste et
Rome est sous l' autorité du pape souverain .
Mais par des révoltes répétées et récurrentes , les Italiens sont arrivés à
constituer un état unifié dont Rome est la capitale . A cette époque , l' état
constitué est un royaume .
C' est dans cette ambiance que se déroule la nouvelle " Vanina Vanini".
Les thèmes dominants de cette nouvelle sont : La révolution , la passion ,
l' amour , le patriotisme et la trahison .
le protagoniste principal est le jeune révolutionnaire et carbonaro, Piétro
Missirilli . Ce dernier est, un jour, blessé . Il a été caché par un prince aristo-
-crate don Asdrubale Vanini . C' est durant cette cache que Missirilli fait la
connaissance de la princesse, Vanina . C' est le coup de foudre pour cette
dernière qui tombe follement amoureuse de Missirilli .
Les deux amants ne voient pas les choses de la même façon . La princesse
ne veut que son amant mais ce dernier est un patriote et veut le bien de toute l' Italie . Deux rêves opposés et contradictoires qui font que tout se brise entre les deux amants .








































































































































































































































































































































































































+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
PiertyM
  19 février 2017
Sur une cinquantaine de page, Stendahl gère son histoire de manière à nous faire vibrer dans diverses émotions...La princesse Vanina Vanini, fille caractérielle, offense son père en déclinant toute offre de mariage même pour des meilleurs partis, elle veut un homme qui sait recréer la vie plutôt que de la subir par rapport à naissance...elle va s'éprendre d'un révolutionnaire...vive l'aventure...
Commenter  J’apprécie          260
olivberne
  26 juin 2014
Cette nouvelle de Stendhal, assez connue des élèves car courte et simple à lire, est plaisante, agréable et pleine d'énergie.
On plonge au coeur de l'Italie du XIXe siècle, des combats entre carbonari et état papal et dans une grande et belle histoire d'amour, de passion et de trahison. Il y a a tout cela en quelques pages, des baisers enflammés, des duels , des évasions, des poursuites et de courtes mais utiles descriptions.
Bref, c'est un moyen simple de découvrir l'Italie de l'époque, le style de Stendhal (ah, le rôle de l'enfermement dans l'univers Stendhalien!) et de passer un bon moment.
Commenter  J’apprécie          220
argali
  27 novembre 2011
Cette nouvelle est la 1e des quatre publiées dans le recueil des éditions Folioplus classiques.
Cette nouvelle de Stendhal est parue en 1829 comme le Philtre et le Coffre et le Revenant qui suivent, et auxquelles se joint San Francisco a Ripa. On connait essentiellement Maupassant comme auteur de nouvelles, mais Balzac, Musset, Dumas, Stendhal et d'autres auteurs romantiques y ont gouté. Ce genre étant alors très à la mode. C'est un récit bref où se retrouvent émotions fortes, passion, dénouement dramatique auxquels s'ajoute souvent un certain exotisme. Ici, comme dans San Francisco a Ripa, l'histoire se passe en Italie, dans les autres, ce sera en Espagne.
Les talents de conteur de Stendhal et son goût pour l'anecdote sont judicieusement mis au service de ce genre où il excelle. En quelques pages, il nous raconte avec précision, sur le ton de la confidence, un destin tragique, comme s'il s'agissait de la dernière rumeur en date.
Dans les quatre nouvelles rassemblées ici, on découvre de jeunes femmes, au caractère fort et à l'énergie hors du commun, en proie à un amour passion impossible qui, on le pressent dès le départ, conduira à une fin tragique. Stendhal s'amuse à nous montrer dans ces récits, le côté sombre et destructeur de l'amour. Dans chaque nouvelle, les personnages se débattent avec des sentiments contradictoires que sont l'orgueil, l'amour, la vanité, l'honneur, la jalousie, la morale, l'éducation… Et à chaque fois, tel un cataclysme, l'amour emportera tout sur son passage.
Ce n'est pas un hasard si les héroïnes de Stendhal sont Italiennes ou Espagnoles. Qui mieux qu'elles peuvent incarner cet amour passionnel, immodéré, déraisonnable ? La vie en France semble bien triste et fade en ces temps de Restauration, l'insouciance n'est plus de mise et le Sud apparaît comme une terre d'énergie, de sentiments à fleur de peau et les gens du Midi comme des passionnés dans l'âme. de quoi faire rêver. (On retrouve d'ailleurs ces idées dans de l'amour que Stendhal publie en 1822 et où il est question « des nations par rapport à l'amour »)
Cet amour-passion que Stendhal magnifie, laissant accroire que les Françaises en sont incapables, est-il cependant l'amour vrai, réel, absolu ? le moins que l'on puisse dire c'est que cet amour ravageur ne rend pas heureux ceux qui tombent dans ses griffes. Inéluctablement, il y aura punition, mort, malheur. Cet amour, à en croire Stendhal, n'assure en aucun cas le bonheur.
J'ai aimé me plonger dans ces nouvelles, retrouver un style vif et précis, un vocabulaire choisi et la société du XIXe siècle. Une lecture idéale pour un après-midi maussade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
sarahdu91
  01 mars 2017
Une petite découverte du XIXè siècle avec l'écriture de Stendhal que je n'avais jamais encore lue.
J'avoue que ces trois petites nouvelles latines sont bien écrites, non loin d'être tendres vu l'époque à laquelle elles ont été écrites mais c'est la passion des amants qui anime ces individus. Ils sont barbares, n'hésitent pas à tuer du fait de leurs jalousies, mais vivent des passions amoureuses qui vont leur êtres fatales à un moment de leur existence.
"Vanina vanini" et "le philtre" se déroulent en Italie quant à "le coffre et le revenant", cette dernière a lieu en Espagne.
Que de trahisons, de passions chez ces femmes mais qui leur vaudra la vie ou bien encore le couvent...
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
olivberneolivberne   26 juin 2014
Au milieu de la nuit, Vanina vint le voir ; il lui dit l'incertitude où il venait d'être plongé, et la discussion à laquelle, parce qu'il l'aimait, il avait livré ce grand mot de "patrie". Vanina était heureuse.
"S'il devait choisir absolument entre la patrie et moi, se disait-elle, j'aurais la préférence".
Commenter  J’apprécie          150
argaliargali   27 novembre 2011
Une coquette est jalouse par amour-propre ; une femme galante l’est par habitude ; une femme qui aime avec sincérité et passionnément a la conscience de ses droits.
Commenter  J’apprécie          160
aouatef79aouatef79   03 juin 2017
Un soir, après avoir passé la journée à le détester et se bien promettre d' être avec lui encore plus froide et plus sévère
qu' à l' ordinaire, elle lui dit qu' elle l' aimait . Bientôt elle
n' eut plus rien à lui dire .
Commenter  J’apprécie          100
SachenkaSachenka   15 octobre 2016
[Vanina] a déjà dix-neuf ans, et a refusé les partis les plus brillants. Quelle est sa raison? La même que celle Sylla pour abdiquer, son mépris pour les Romains.
Commenter  J’apprécie          130
aouatef79aouatef79   07 juin 2017
Le devoir est cruel , mon amie ; mais s' il n' y avait pas un peu de peine à
l' accomplir , où serait l' héroïsme ? Donnez-moi votre parole que vous ne
chercherez plus à me voir .
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Stendhal (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Stendhal
1/15 Réalisation : Michel Sidoroff. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Adaptation : Hélène Bleskine. Adapter “Le Rouge et le Noir” en fiction radiophonique. "Capter la voix de l'auteur, tel est le défi que je me suis imposé. La voix de Stendhal est présente tout au long du roman. Et nous sommes au royaume de la subtilité. Une voix comme un fil électrique rattaché aux Lumières du XVIIIème siècle, légèreté et enthousiasme. Stendhal est amoureux de Mozart, de Cimarosa: « Les jours de bonheur, vous préférerez Cimarosa. Dans les moments de tristesse, Mozart aura l'avantage. » Stendhal est amoureux de la fougue, de l'énergie, de l'imprévu. « Il s'agit de ne pas bâiller d'ennui. » Des émotions vives, l'ardeur, le courage. Il écrit par exemple : « Le caractère des Français est gai, brave, moqueur, insouciant. » Stendhal est le prince de la nuance, de la complexité. Et il n'oublie jamais « la vérité, l'âpre vérité ». C'est pourquoi “Le Rouge et le Noir” est aussi un grand roman politique. Aucune aigreur, aucun ressentiment, ses pensées intérieures sont sans acrimonie. Ce qui est le grand art. Le grand art justement de l'esprit des Lumières. Et ce qui est ravissant, ce sont toutes les voix intérieures de tous les personnages, les monologues secrets, l'invention de l'intime en soi, ce qui s'appelle penser par soi-même au fur et à mesure que se déroule l'action. « L'intime du cerveau » comme l'écrivait Baudelaire à propos de Delacroix : « Il donne à voir l'intime du cerveau, une intense méditation. » Stendhal a inventé cette intimité du cerveau dans le roman. C'est pourquoi ces voix intérieures qui courent dans “Le Rouge et le Noir”, ont été comme des fugues, des intermèdes presque chuchotés, quelque chose d'inouï pour attraper le rythme, la musique de ce roman." Hélène Bleskine Episode 1: Le narrateur: Simon Duprez Julien Sorel: Damien Zanoly Mr de Rênal: François Kergourlay Mme de Rênal: Vanda Benès Le curé Chélan: Philippe Laudenbach Le père Sorel: Charlie Nelson Le geôlier: Daniel Krellenstein Et les voix de: Clara Noël, Cindy Lemineur et Leslie Menahem Bruitage: Patrick Martinache Prise de son, montage, mixage : Jehan-Richard Dufour, Emmanuel Armaing Assistant à la réalisation : Félix Levacher Et la participation de : Daniel Krellenstein, Michel Baladi, Catherine Artigala, Myrène Astrée, Agnès Delachair, Arthur Mazet, Nathalie Kanoui, Claire Latreille, François Briault, Thomas Coux, Xavier Clion, Justin Blankaert, Myriam Ajar, Susanna Poveda, Flora Bourne-Chastel, Annie Ameline, Jérôme Chapatte, Cyril Texier, Antoine Cordier, Sophie Bézard, Karine Huguenin, Samuel Charles, Clémentine Bernard, Axel Bry, Olivier Pilloni, Guillaume Burstyn, Leslie Menahem, Cindy Lemineur, Clara Noël.
Thèmes : Création Radiophonique| Grands Classiques| Le Rouge et le Noir| Littérature| France Culture| Stendhal
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La chartreuse de Parme

De quel pays est originaire le héros du roman ?

France
Italie
Espagne
Allemagne

10 questions
186 lecteurs ont répondu
Thème : La Chartreuse de Parme de StendhalCréer un quiz sur ce livre

.. ..