AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021282955
192 pages
Seuil (06/10/2016)
4.29/5   38 notes
Résumé :
La guerre d'Algérie fut le grand épisode traumatique de l'histoire de la France des Trente Glorieuses et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu'elle continue de soulever. En 250 pages, Benjamin Stora et Sébastien Vassant retracent en textes et en images les moments-clés de cette guerre longtemps restée " sans nom ", avec ses épisodes majeurs et ses acteurs principaux, français comme al... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Kirzy
  01 avril 2018
Remarquable BD historique !
Le récit respecte parfaitement la complexité de l'engrenage de cette guerre qui a laissé des plaies ouvertes de part et d'autre de la Méditerranée. J'ai par exemple découvert les luttes fratricides entre le FLN et le MNA de Messali Hadj pour s'imposer dans le camp des nationalistes algériens. Pas de tabous, tout est évoqué.
Bien évidemment, un expert de la guerre d'Algérie n'apprendra pas grand chose de cette BD, mais pour tous les autres et notamment nos jeunes, c'est juste impeccable ! Benjamin Stora fait montre de pédagogie et on comprend ainsi avec clarté les étapes et les enjeux. Chacun des 5 chapitres correspond à une phase de la guerre, le tout dans un ordre chronologique. Mais quand il y a besoin, le récit fait une pause et les auteurs nous proposent des sortes de fiches présentant les acteurs et faisant des retours en arrière pour éclaire l'histoire par le passé.
Au-delà de ses qualités pédagogiques, ce que j'ai beaucoup apprécié dans cette histoire dessinée, ce sont les planches interviews d'acteurs de la guerre, des personnalités parfois mais surtout des anonymes, appelés français, harkis, civils algériens, fellaghas. L'histoire s'incarne , s'humanise, devient sensible et touche son lecteur.
Le style semi-réaliste de Sébastien Vassant, avec son dessin moderne, trouve la bonne distance, sans fausse note et apporte de la force au récit : magnifique double page évoquant l'exode des pieds-noirs, aucun mot, juste des dessins d'intérieurs de maisons vides mais intacts.
A compléter avec le remarquable documentaire de Patrick Rotman, La Déchirure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          563
ErnestLONDON
  19 janvier 2019
Excellente histoire illustrée de la Guerre d'Algérie qui arrive à ne pas perdre et à lui restituer une fresque synthétique, intelligible et objective.
Commenter  J’apprécie          200
LauraDranreb
  08 mai 2017
Je n'ai rien a reprocher aux illustrations, aux graphismes, aux couleurs que j'ai vraiment apprécié et qui interviennent bien souvent dans le choix de mes achats.
Le contenu s'avérait intéressant étant donné le peu d'informations reçues (et encore moins stockées) durant ma scolarité, mes connaissances sur le sujet sont quasi nulles.
Je suis d'un naturel assez empathique, trait souvent exacerbé lors de mes lectures, pourtant, je ne suis pas parvenu à me projeter dans cet ouvrage que j'ai pourtant apprécié d'un bout à l'autre. C'est assez étrange, j'ai appris beaucoup, j'ai apprécié l'univers, la structure mais je n'ai pas l'impression d''avoir pris part, je suis restée dans quelque chose de purement formel et informatif. Et si cet aspect est déjà satisfaisant, ce que me fait ressentir une oeuvre l'est beaucoup plus. Ma déception concerne cette absence de ressenti, comme une impression de survole de l'information.
Donc je concède un bilan plutôt mitigé, qui est probablement dû à moi plus qu'au roman graphique en lui même, il me faudra certainement le relire d'ici quelques temps !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Arthemyce
  05 août 2019
La densité d'informations contenues dans cette BD sur les « événements » d'Algérie est particulièrement appréciable.
N'ayant pas été conquis sur le plan esthétique, c'est surtout l'aspect Historique qui m'a attiré dans cet ouvrage. Benjamin STORA étant un spécialiste de l'Algérie au CV remarquable, je me suis laissé tenter en espérant trouver un récit fidèle des événements se voulant le plus neutre possible.
Pari réussi. Les divers acteurs, groupes, peuples, mouvements, questionnements... sont présentés en détails et l'ensemble dresse une fresque bouillonnante dont les remous ne s'évanouiront jamais. A bien des égards, le pays des Droits de l'Homme n'a pas que des leçons à donner. L'Histoire de sa « grandeur » s'appuie malheureusement trop souvent sur une ingérence impérialiste dont les méthodes fascistes ne sont jamais bien loins.
A relire pour le foisonnement de détails et pour la mémoire.
Commenter  J’apprécie          50
EmericTellier
  07 mai 2021
Les éditions du Seuil ont fait paraître Guerre d'Algérie, histoire dessinée d'une tragédie, fruit de la collaboration entre le dessinateur Sébastien Vassant – récemment remarqué pour Juger Pétain (Glénat, 2015) et Politique Qualité (Futuropolis, 2016) – et l'historien Benjamin Stora, auteur de nombreux ouvrages de référence sur la guerre d'Algérie.
Cet ouvrage de quelques 250 pages s'ouvre sur les attentats du 1er novembre 1954 organisés par le Front de Libération Nationale (FLN) et se déroule de manière chronologique, sans s'interdire les éclairages historiques, pour s'achever avec l'indépendance de l'Algérie le 3 juillet 1962. Il s'appuie sur de nombreux documents d'archives, comme des photographies, des affiches, des lettres de soldats ou encore des témoignages écrits et filmés.
De lecture agréable, cette bande dessinée aux tonalités ocre et beige constitue une porte d'entrée intéressante pour celles et ceux qui entendent comprendre les ressorts d'une guerre coloniale longue de sept années qui occasionna la mort d'un demi-million de personnes, dont 400 000 Algériens musulmans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
BoDoi   21 février 2017
Un sens aigu de la pédagogie : portraits, cartes, affiches, symboles et paysages convoquent toute une imagerie, support efficace d’un récit au visuel sobre, adouci par des couleurs intelligemment délavées.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   20 janvier 2017
Un album sans concession ni parti pris qui donne envie d’aller plus loin dans la compréhension de ce conflit peut-être mal connu et de ses séquelles.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BulledEncre   16 novembre 2016
Une histoire de la guerre d’Algérie qui se veut la plus claire possible.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Culturebox   25 octobre 2016
Benjamin Stora et Sébastien Vassant apportent une réponse à la fois efficace, originale et sensible qui respecte l'histoire dans sa complexité sans nier les souffrances engendrées de part et d'autre par ce conflit.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ErnestLONDONErnestLONDON   09 janvier 2019
La guerre est toujours une intimité, deux flots ennemis qui s'affrontent et mêlent leurs vagues. Mais dans le cas de la France et de l'Algérie, une intimité quotidienne a préexisté à la guerre et a ensuite coexisté avec elle... La plus grande fureur, emmêlée avec la plus grande intimité, tel a été pendant sept ans le destin de tous les habitants de l'Algérie, quelle que soit leur origine. (Germaine Tillion)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NievaNieva   28 juin 2020
La « politique de la terre brûlée » atteint son point culminant le 7 juin 1962 : l'OAS incendie la bibliothèque d'Alger et quelque 60 000 volumes. La mairie, la bibliothèque municipale et quatre écoles sont détruites, ainsi que les cuves de raffinerie d'essence...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Benjamin Stora (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Stora
150 journalistes, 300 photographes, 128 numéros, 3 700 pages de reportages spectaculaires, d'entretiens décisifs, de portraits fouillés mêlant les grandes figures et les témoins anonymes, de tribunes et de commentaires de tous bords, superbement choisis et illustrés : telle est la collection spéciale que la revue Historia commande, en 1971, à Yves Courrière dont le quatrième tome de la Guerre d'Algérie vient d'être couronné par l'Académie française. le prix Albert-Londres s'entoure d'experts français et algériens. Ensemble, sur quatre ans, ils vont bâtir une somme inégalée.
Récits, photos, paroles, visages, lieux, faits, quotidiennetés, événements, destinées : à chaque page, c'est le choc. Un monument dont, sous la forme d'une suite chronologique et thématique, La Guerre d'Algérie en direct offre le meilleur.
Si l'Amérique a produit une profusion d'albums et de films sur le Vietnam, en France, sur l'Algérie, les études abondent mais les récits et les images manquent. L'hypermnésie des acteurs ou de leurs héritiers rivalise avec l'amnésie dans la conscience collective et populaire. L'absence de représentation commune nourrit l'oubli des événements, creuse l'ignorance de l'histoire, nuit à l'apaisement des nouvelles générations. C'est ce vide que comble cet album sans précédent.
Écrivain, journaliste, cinéaste et observateur capital de notre temps, Philippe Labro présente cet album. En 1959, à l'âge de 22 ans, il est appelé en Algérie où il servira pendant 730 jours. Affecté à la revue Bled puis à la radio F5, il connaît entretemps la violence des combats. En 1967, il publie son deuxième roman, Des feux mal éteints, bréviaire de toute une génération. Un récit sans concession de la terreur, de la torture et de la mort. Mais aussi un chant d'amour nostalgique célébrant Alger, la mer, le soleil.

Historien, spécialiste internationalement reconnu de la guerre d'Algérie, Tramor Quemeneur a édité cet album. Enseignant aux universités Paris-VIII et CY-Cergy Paris, il est membre de la Commission mémoires et vérité instaurée à la suite du « Rapport Stora », ainsi que du Conseil d'orientation du Musée national d'histoire de l'immigration. Il est l'auteur entre autres, avec Benjamin Stora, de Lettres, carnets et récits des Français et des Algériens dans la guerre (prix des lectrices de Elle 2011) et, avec Slimane Zeghidour, de L'Algérie en couleurs. 1954-1962.
+ Lire la suite
autres livres classés : guerre d'algérieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4359 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre