AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782745929761
203 pages
Éditeur : Milan (18/10/2007)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 132 notes)
Résumé :

Sur le parking d'une forêt de Vancouver, la voiture d'une jeune femme est retrouvée abandonnée. C'est celle de Rachel Cross. 24 ans, étudiante... et fille unique d'un sénateur américain multimillionnaire. Fugue ? Enlèvement ? Assassinat ? Pour Kate Kovacs et son équipe du CSU (Crime Support Unit), tout est possible. Et le temps est compté...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
MickaelS12
  05 décembre 2012
Je viens de terminer un livre que je trouve très bon. Il se nomme « Portée Disparue » de Caroline Terrée. Caroline Terrée nous embarque dans une enquête dans un livre de 200 pages. C'est un roman policier qui s'adresse surtout aux adolescents. Il manque peut de suspense, mais le livre reste bien pour le groupe d'âge à qui il s'adresse.
Dans le stationnement près d'une forêt, une jeune fille disparait. C'est Rachel Cross, 24 ans, étudiante et la fille unique d'un sénateur américain. La journée de ça disparition, Rachel s'est disputé avec son petit ami Mike. Mike est un jeune qui se drogue et qui travail dans un garage. L'équipe du CSU dirigé par Kate Kovacs feront une enquête sur cette disparition. Est-ce que Rachel s'est enfuie, suicidée ou enlevée? Il y a trois suspects : Mike le petit ami de Rachel, un garde forestier qui à donné l'alerte de Rachel et un ancien des Delta Force, un groupe de soldats élites, qui avait les clés d'auto de Rachel.
L'univers que Caroline Terrée a créé avec ses personnages est vraiment intriguant. Chaque personnages ont leurs caractères, on s'attache assez bien à eux et ils nous permettent d'embarquer pleinement dans le livre. L'auteure à une façon de décrire l'univers et le suspense qui est propre à elle. Sa façon d'écrire qui nous insiste à le lire d'une traite le roman. Malgré le magnifique suspense et la façon de décrire l'univers, qui nous insiste à lire ce roman jusqu'à la fin, livre reste très prévisible. Nous savons quel seras l'action que l'équipe de Kate fera et nous savons se que ferons les personnages secondaires.
Caroline Terrée est une auteure très aimée des jeunes. La série CSU a gagné le prix « Coeur Noire Jeunesse 2008 ». Chacun de ses livres de cette série ont reçues des prix. Ce livre mérite d'être lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Cielvariable
  27 mars 2014
Une jeune femme est portée disparue alors que sa voiture est retrouvée sur le stationnement d'un parc forestier. C'est Kate Kovacs et son équipe qui devront enquêter et trouver qui, des trois suspects potentiels, est le véritable coupable.
Ce premier roman de la série CSU est très similaire aux épisodes de séries télévisées dont il s'inspire (CSI). de plus, l'auteure a su créer tout un mystère autour de son personnage d'enquêtrice et le lecteur a envie de lire les autres romans pour connaître toute son histoire. de surcroît, le suspens lié à l'enquête est excellent. L'écriture est directe, sans descriptions inutiles ni longueurs. C'est un roman policier jeunesse efficace et bien de son temps, avec une bonne complexité dans l'intrigue et les personnages, sans violence inutile ni romance à l'eau de rose.
Mon avis
J'ai bien aimé! L'intrigue est intéressante et je n'ai pas découvert le meurtrier dès les premiers chapitres. le suspens en fin de roman est aussi particulièrement bien amené et les multiples questions soulevées à propos de Kate Kovacs ont eu l'effet escompté : j'ai envie d'en découvrir plus sur elle et donc de lire les autres romans de la série!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leslecturesdeVal
  22 décembre 2016
Mon avis: Un roman qui était dans ma PAL depuis 2014, je l'ai enfin sorti de celle-ci et j'ai passé un excellent moment de lecture. L'intrigue est assez particulière, la plume de l'auteure est agréable cela a été pour moi une très belle découverte livresque.
Du coté de l'histoire: L'alerte est donnée, Rachel Cross, une jeune femme âgée de 24 ans à disparue, fille unique d'un sénateur américain, la jeune femme vivait jusqu'ici, une vie tranquille, loin de ses parents en colloc et amoureuse de Mike, un jeune homme qui fait usage de stupéfiant. Habituée à faire son jogging dans cette foret où sa voiture a été retrouvée, la jeune femme n'a plus donné signe de vie depuis la veille au soir. Kate Kovacs, agent du CSU, va prendre cette enquête très au sérieux et en compagnie de toute l'équipe, elle va fouiller dans la vie de la jeune disparue mais aussi dans celle des principaux suspects.
Mike, son petit ami avec lequel elle s'est disputée juste avant de disparaitre, le garde forestier au passé un peu trouble qui a donné l'alerte de cette disparition et un ancien soldat des Delta Force qui vit en ermite dans cette foret et qui avait les clés de la voiture de la jeune femme. Kate va devoir démêler le vrai du faux, Rachel s'est elle enfuie, s'est elle suicidée après la dispute avec Mike ou a elle été enlevée pour une rançon ou par un pervers sexuel ? Une enquête délicate que va mener tambour battant toute l'équipe réunie du CSU.
Du coté de l'écriture : J'ai beaucoup aimé l'univers de cette auteure, l'enquête est magnifiquement bien menée et les personnages sont vraiment bien décrits . J'ai été vraiment embarquée dans l'histoire dès le premier chapitre et même si parfois j'ai trouvé un peu de longueurs ce livre m'a fait passé un excellent moment. La plume fluide et addictive de l'auteure est vraiment agréable et les situations que nous vivons en compagnie de Kate sont vraiment sympathiques.
En conclusion : C'est un excellent polar jeunesse, la plume fluide de l'auteure fait qu'on ne peut qu'être embarqué rapidement dans l'intrigue, quelques longueurs lors des recherches mais cela n'entrave en rien la qualité de ce roman.
j'ai vraiment passé un très bon moment livresque
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lagagne
  12 avril 2011
Un policier pour ado ? pourquoi pas... En fait, la seule différence que je vois avec les policiers pour "adultes" que je lis c'est la simplicité. L'écriture est simple, les phrases aussi, et démasquer le coupable un jeu d'enfant (ou d'ado si on préfère).
Ca se lit facilement, mais ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          30
marie36
  13 septembre 2011
Une jeune femme a disparue, sa voiture abandonnée...Elle se trouve être la fille d'un homme politique....Alors fugue, enlèvement....l'équipe du CSU avec Kate Kovacsà sa tête enquête.....
Un thriller pour adolescents, à la manière des séries policières américaines, avec expertise scientifique, rythme rapide, haletant, inquiétant.....et ça fonctionne très bien.....
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
MickaelS12MickaelS12   05 décembre 2012
Je viens de terminer un livre que je trouve très bon. Il se nomme « Portée Disparue » de Caroline Terrée. Caroline Terrée nous embarque dans une enquête dans un livre de 200 pages. C’est un roman policier qui s’adresse surtout aux adolescents. Il manque peut de suspense, mais le livre reste bien pour le groupe d’âge à qui il s’adresse.

Dans le stationnement près d’une forêt, une jeune fille disparait. C’est Rachel Cross, 24 ans, étudiante et la fille unique d’un sénateur américain. La journée de ça disparition, Rachel s’est disputé avec son petit ami Mike. Mike est un jeune qui se drogue et qui travail dans un garage. L’équipe du CSU dirigé par Kate Kovacs feront une enquête sur cette disparition. Est-ce que Rachel s’est enfuie, suicidée ou enlevée? Il y a trois suspects : Mike le petit ami de Rachel, un garde forestier qui à donné l’alerte de Rachel et un ancien des Delta Force, un groupe de soldats élites, qui avait les clés d’auto de Rachel.

L’univers que Caroline Terrée a créé avec ses personnages est vraiment intriguant. Chaque personnages ont leurs caractères, on s’attache assez bien à eux et ils nous permettent d’embarquer pleinement dans le livre. L’auteure à une façon de décrire l’univers et le suspense qui est propre à elle. Sa façon d’écrire qui nous insiste à le lire d’une traite le roman. Malgré le magnifique suspense et la façon de décrire l’univers, qui nous insiste à lire ce roman jusqu’à la fin, livre reste très prévisible. Nous savons quel seras l’action que l’équipe de Kate fera et nous savons se que ferons les personnages secondaires.

Caroline Terrée est une auteure très aimée des jeunes. La série CSU a gagné le prix « Cœur Noire Jeunesse 2008 ». Chacun de ses livres de cette série ont reçues des prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   31 mars 2018
Je sors de la douche et je commence à me sécher les cheveux d'une main tout en me brossant les dents de l'autre. Une habitude aussi ancrée dans mon quotidien que celle de cuisiner en parlant au téléphone ou de travailler en écoutant de la musique. Une habitude qui faisait mourir de rire Aidan. Surtout quand j'étais crevée et que les choses avaient tendance à déraper…
Je me regarde dans la glace, incrédule, en me maudissant intérieurement d'avoir osé penser à lui dans un moment pareil. Puis j'enfile un jean et un T-shirt gris en essayant de chasser l'image de son visage souriant de mon esprit.
Sans succès.
Furax d'avoir laissé mes réactions physiques prendre le dessus aussi facilement, j'attrape le reste de mes affaires et je sors de la salle de bains étouffante de vapeur pour passer dans le salon. Une pièce neutre, spacieuse, dans laquelle il n'y a pas la moindre trace de notre vie commune. Et, immédiatement, je sens mon corps se détendre au contact des différents éléments qui m'entourent.
La texture du plancher qui crisse sous mes pieds nus… Les reproductions de Mirò qui se découpent sur les murs blancs… Les feuilles du yucca qui s'élancent presque à la verticale vers le plafond…
Toujours contrariée, je m'assois sur le rebord du sofa et j'enfile une paire de chaussures à crampons en regardant le décor qui s'étend derrière la baie vitrée. Terrasse en bois entourée de sapins. Marine Drive juste en dessous – la longue route qui serpente le long du front de mer de West Vancouver. Avec en toile de fond, les eaux du Pacifique qui s'étendent jusqu'à la ligne d'horizon.
Un paysage qui dégage une sensation de calme absolu, de jour comme de nuit, et devant lequel j'ai passé des centaines d'heures assise. Absorbant sa tranquillité comme on déguste une tasse de café brûlant. Rassurée par son existence même. Par l'idée que certaines choses sont immuables, indestructibles. Comme la silhouette des montagnes du North Shore qui n'ont pas changé depuis l'ère glaciaire.
J'attache mes lacets et je me dirige vers la pièce du fond qui me sert de bureau en imaginant déjà la scène qui m'attend sur le parking du Lighthouse Park. Une forêt à moins de dix minutes d'ici qui faisait jusqu'à ce matin partie de mon univers « privé ». Un endroit qui est probablement maintenant grouillant de voitures de police et de questions sans réponses.
Je sors le Beretta 9 mm de son coffre et je le glisse dans son holster. Puis je vérifie le contenu du sac de sport posé à mes pieds – gilet pare-balles, menottes, coupe-vent, talkie-walkie, torche électrique, tenue de rechange, dictaphone, appareil photo numérique – et alors que je le passe sur l'épaule, je commets ma seconde erreur en moins de cinq minutes.
Je me retourne.
Et le mur de gauche me renvoie froidement les images qui peuplent mes cauchemars depuis des années. Des images que j'ai moi-même dessinées à la main et épinglées au milieu de pages de texte et de photos du FBI classées top secret.
Un mur auquel je ne fais d'habitude même plus attention mais qui ce matin, m'aide à me reconcentrer sur une seule et unique chose : l'enquête qui m'attend.
Retrouver à tout prix la jeune femme portée disparue. Afin que son visage ne finisse jamais sur un mur similaire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   31 mars 2018
Sur le papier, je travaille pour le FBI. Agent Kovacs (prononcer Kovatch), 35 ans, spécialisée en criminologie et victimologie – ou comme les Anglo-Saxons l'appellent, le profiling, une technique d'analyse de données scientifiques et humaines qui permet de mieux cerner la personnalité de personnes impliquées dans des affaires criminelles.
Sur le terrain, je dirige depuis six ans le CSU - Crime Support Unit -, une unité d'élite basée à Vancouver, rattachée au Bureau, dont le but est d'épauler les forces de police locales dans leurs enquêtes les plus difficiles. Une unité qui comprend trois détectives du Vancouver Police Department que j'ai moi-même recrutés :
Nick Ballard, 39 ans, un officier au physique d'athlète qui a fait partie pendant près de dix ans d'un groupe d'intervention rapide de la GRC1.
Connie Chang, 32 ans, originaire de Hong-Kong.
Première de sa promo en médecine légale. Une experte dans la collecte et l'analyse d'indices matériels.
Keefe Green, 28 ans, petit génie en informatique. Capable de travailler 24 heures d'affilée sur le terrain ou devant l'écran d'un ordinateur.
Ensemble, nous travaillons en étroite collaboration avec les officiers du VPD2 qui couvrent la ville et ses environs – et grâce à un accord entre le FBI et les forces de police locales, nous pouvons être déployés à tout moment sur le terrain et gérer différents types d'enquêtes de façon autonome. Un accord qui nous permet d'opérer dans des conditions optimales, mais qui me rend aussi, de par sa nature même, officiellement responsable des résultats de mon équipe. Quelque chose qui ne fait qu'augmenter la tension que je ressens toujours au début d'une nouvelle enquête. Comme en ce moment précis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   31 mars 2018
Cela fait plus de six ans que je vis à Vancouver et que je fais du jogging tous les samedis matins autour de Stanley Park – et pas une seule fois ce moment-là n'a manqué de m'emplir d'une sensation de bonheur profond, diffus… Une sensation physique basée sur une impression irrationnelle de ne faire plus qu'un avec son environnement, de pouvoir soudain apprécier le moindre détail avec une intensité quasi spirituelle.
Je me redresse pour obliger l'oxygène à circuler plus librement à travers mon corps et je reste immobile un long moment, à observer le paysage changer imperceptiblement sous mes yeux…
Je commence par suivre du regard les petits nuages d'humidité que la forêt relâche… Glissant le long des cimes avant de disparaître, comme par magie, dans le bleu du ciel. Comme de mystérieux signaux de fumée indiens, comme si la forêt avait du mal à se réveiller et qu'elle s'étirait lentement… En bâillant.
Puis je passe à la baie de Vancouver qui s'étend devant moi sur des kilomètres et des kilomètres…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   31 mars 2018
J'appuie sur la touche PLAY et les premières notes de musique commencent à s'enchaîner.
Limpides. Tristes. Comme jouées par les doigts d'un extraterrestre capable de transmettre les sentiments les plus profonds avec de simples sons. Étirés. Syncopés. Se succédant les uns aux autres pour former une texture à la limite de la dissonance.
Un univers étrange, mystérieux, qui me fait oublier en quelques secondes l'endroit où je me trouve. La texture des rochers sur lesquels je suis assise en tailleur. La masse sombre de l'océan qui s'étend à mes pieds. La forêt frémissante de bruits nocturnes derrière moi.
Je ferme les yeux pour profiter au mieux de cette mélodie muette et je sens soudain des larmes se mettre à couler sur mon visage quand la voix de Thom Yorke s'ajoute enfin à l'enchaînement complexe de notes. Aussi intime qu'un murmure au creux de l'oreille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..