AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782322502387
192 pages
Books on Demand (06/09/2023)
4.33/5   68 notes
Résumé :
Ce livre est un R.O.M.A.N. d'amours, de mystères et d'aventures. Valche Eugnal et Elzbieta Gurnlang tombent amoureux. Ils se marient et s'embarquent à bord du luxueux voilier de la chanteuse Sophie Schapska et du compositeur de musique Philoxène Schapska, Le Polycarpe arpenteur. Mais comme dans la vie, rien ne se passe comme prévu. Sans labyrinthes, les voyages seraient-ils intéressants? "Les Barricades mystérieuses" de François Couperin ponctuent les actions et les... >Voir plus
Que lire après Le Polycarpe arpenteurVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 68 notes
5
34 avis
4
28 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Rentrée littéraire 2023

Intriguée par ce titre quelque peu énigmatique, j'ai très vite été hypnotisée et émerveillée par ce livre dont le coeur de l'énigme est justement le R.O.M.A.N., Rapide Objet Manipulable Aimant Naviguer : le Polycarpe arpenteur
Depuis les quais du port d'Alexandroûpoli en Grèce, la belle Elzbieta Gurnlang, originaire du Danube, autrice de renom, et son époux Valche Eugnal, Roumain, né dans la banlieue de Leipzig, mais moins à l'aise avec les mots, embarquent à bord de ce grand et luxueux voilier fantastique de la célèbre chanteuse Sophie Shapska et du talentueux compositeur de musique contemporaine Philoxène Schapska. Ce dernier compte sur Elzbieta pour l'aider à composer son livret d'opéra.
Ce devait être un voyage d'agrément, mais le Polycarpe arpenteur qui était censé les conduire vers un séjour enchanteur sur l'île de Samothrace, coule subitement dans les flots, corps et biens. Seule Elzbieta a pu regagner la terre. le chef de la police d'Alexandroûpoli est chargé de l'enquête…
Le Polycarpe arpenteur est un livre absolument magique et d'une immense richesse même s'il m'a manqué sans doute quelques clefs pour une compréhension optimale et en saisir toutes les subtilités.
Il se présente comme un récit d'aventures avec des retournements vertigineux, un roman à mystère, à énigmes, un roman d‘amour et je l'ai lu d'une traite, emportée par la poésie, le rythme et la créativité de l'écriture de Pierre Thiry (Valse froide), l'écrivain n'hésitant pas, parfois à s'adresser au lecteur lui-même, rendant l'histoire encore plus vivante.
La musique y joue un rôle important et Les Barricades mystérieuse de François Couperin scandent les actions, les retournements et les drames du roman.
Des rappels historiques mais aussi de nombreuses références à la mythologie sont insérés naturellement au récit, l'enrichissant superbement.
Un jardin ensablé et un décor final bien terne nous rappellent le réchauffement climatique.
L'écologie s'invite d'ailleurs et est même le coeur de l'énigme.
En effet, Vincent Voiture, rien à voir, en apparence, avec le poète, mais ingénieur naval utopiste a construit le magnifique navire en tentant de respecter scrupuleusement ses objectifs et son ambition d'améliorer l'avenir de l'humanité, de contribuer à la paix du monde et à la préservation de la nature.
Pierre Thiry, auteur déjà de nombreux ouvrages et animateur d'ateliers d'écriture, excelle dans l'art de combiner les mots, les sonorités, les rythmes pour évoquer des images, suggérer des sensations, des émotions. Cet art, il le décline à merveille dans ce récit aussi bien dans sa prose que dans les poèmes parsemés au long du récit.
J'ai beaucoup aimé ces passages récurrents dans lesquels un personnage au chapeau de paille déambule dans un potager dominé par « le rocher du dent », à Poligny, et où une femme passe avec un théorbe, une belle allégorie qui montre que l'esprit, comme le jardin se doit d'être cultivé.
C'est à un voyage absolument insolite, avec une histoire qui nous mène de Poligny dans le Jura à la vallée de la Seine, en passant par Chalon-sur-Saône, les Baléares et la Thrace occidentale, que nous convie Pierre Thiry.
Ce Polycarpe arpenteur m'a fait rêver, m'a subjuguée de bout en bout par sa musicalité et sa poésie.
Je suis encore sous le charme, épatée par le style, par l'écriture très personnelle et tellement variée de Pierre Thiry, et ébahie par son imagination débordante.
La belle photo de couverture incite à elle seule à embarquer pour ce beau périple imaginaire et littéraire à bord du Polycarpe arpenteur...
Lu en Service Presse
Commenter  J’apprécie          870
Qu'est-ce donc que ce Polycarpe arpenteur. Si l'on regarde dans un premier temps les définitions :
Polycarpe est un prénom d'origine grecque ancienne très peu cité aujourd'hui. Il signifie « qui a beaucoup de fruits » (« fruit abondant » ou encore « corne d'abondance »).
Arpenteur : Celui qui parcourt un espace, souvent avec vitesse et à grand pas

Alors oui, le Polycarpe arpenteur est cela, un lieu où beaucoup de fruits vont voir le jour, un lieu qui va parcourir de nombreux espaces.
Mais c'est avant tout un roman, ça vous vous en doutiez, Je voulais dire en l'écrivant différemment un R.O.M.A.N. ou Rapide Objet Manipulable Aimant Naviguer.

Vous n'êtes pas beaucoup plus renseigné. Il faudra découvrir ce texte pour en savoir plus….

Fin de la critique



Allez, je suis dans un jour de bonté, je vais vous en dire un peu plus. C'est un livre pour lequel il m'a fallu un peu de temps, un livre qu'on ne dévore pas en une soirée tellement il est riche de références, mais sans que cela ne devienne pesant. On peut choisir d'en consulter certaines, on peut choisir de se laisser voguer au gré de l'aventure. Et voguer est bien le mot puisque c'est la vocation de cet objet, ce R.O.M.A.N.

Ils sont plusieurs à bord, une autrice, son époux, un compositeur, une chanteuse, tous amoureux des arts, de la poésie, des traces qu'ils ont laissé au fil du temps. On y croisera aussi un policier grec, un polytechnicien, un ancien amoureux, de sinistres individus à la poursuite d'un train, et puis bien sur des tomates et des laitues, parfois ensablées, parfois non.
Un livre d'aventures, un livre de mystères, un livre d'amour aussi, un livre dans lequel je me suis parfois un peu perdue, un livre où les temps passés prennent une grande place, mais aussi pleinement ancré dans l'époque actuelle, où les effets du réchauffement climatique se font sentir, où le développement de techniques nouvelles est à l'honneur, un livre de voyages sur mer et sur terre et quelques escales dans un potager, une expérience de lecture inédite.

Mais aussi, et c'est là que le point commun avec mes lectures précédentes de l'auteur, une écriture qui m'a enchantée. Poétique, drôle parfois, surprenante, ponctuée çà et là de mots inconnus pour moi qui enrichissent maintenant mon vocabulaire (certains tout au moins).
Je n'ai pas été immédiatement séduite, mais peu à peu l'auteur m'a prise dans ses filets. Il ne ravira pas dans mes préférences la première place au charme du recueil de poésies (Cinquante-deux reflets) de l'auteur mais pas si loin.
Merci à l'auteur pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          5722
Ici, Pierre Thiry accomplit quelque chose d'absolument extraordinaire et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce livre est inclassable : roman, poésie, enquête policière, intrigue amoureuse...et j'en passe. Ce livre est tout cela à la fois. Ici, embarquez à bord du R.O.M.A.N "Le Polycarpe arpenteur" car oui, si ce titre évoque un roman, il évoque aussi un R.O.M.A.N , acronyme dont je ne vous donnerai pas la définition exacte afin d'éveiller votre curiosité. Indice cependant : cet engin a été conçu par un certain Monsieur voiture et peut aller sur l'eau, sous l'eau...dans les aies ! Bref, c'est une révolution qui lui a commandé Philoxène Schapska afin de pouvoir y retransmettre ses opéras avec sa femme Sophie. Oui, cet engin non identifié serait favorable à la création littéraire mais il n'est pas le seul à vouloir la trouver. C'est ainsi qu'un certain Valche Eugnal s'est retrouvé à son bord, après avoir fait un peu le tour du monde avec sa compagne Elzbieta Gurnlang. Cette dernière l'a éveillé à la sensibilité des arts.

Drame cependant le jour où le Polycarpe arpenteur fera une première disparition de la surface des océans avant de réapparaître bien plus tard. Mais son second naufrage lui aurait-il été fatal cette fois-ci. Tout porte à le croire, du moins de la part des autorités qui ont même trouvé les coupables de cette odieuse manigance mais se pourrait-il qu'ils soient dans l'erreur ? Se pourrait-il que même le lecteurs soit induit en erreur ? Oui oui, je vous le confirme, Pierre Thiry, en tant que grand amoureux des mots et de la langue française s'amuse avec ces derniers, de sorte que le lecteur reste en suspens jusqu'à la toute dernière phrase de ce livre !

Un ouvrage extrêmement bien écrit, qui prête à sourire mais à réfléchir aussi et je vous assure qu'une fois que vous serez plongé dans cette lecture, vous ne voudriez jamais en sortir tant cette dernière prête à rêver et à s'évader ! Merci, cher Pierre, de m'avoir permis à moi, de m'envoler dans tin monde !
Commenter  J’apprécie          481
Bonjour, aujourd'hui je vous invite à pénétrer à l'intérieur d'un R.O.M.A.N et là, je vous entends d'ici vous demander pourquoi je mets des points entre chaque lettre ! Eh bien tout simplement parce que vous allez entrer dans un roman et vous délecter de l'histoire, mais aussi entrer dans le R.O.M.A.N. qui n'est autre que l'acronyme de Rapide Objet Manipulable Aimant Naviguer soit : le Polycarpe arpenteur !

C'est super ! Nous partons en croisière ! Oui, mais ne vous réjouissez pas trop vite, nous allons faire naufrage (prenez une bouée, ça peut servir)… La bonne nouvelle, c'est qu'il va y avoir une enquête…

Bon, je reprends du début : Elzbieta Grunlang et Valche Eugnal se sont rencontrés à la Forge, restaurant tenu par Lola Diamant amie d'Elzbieta et tombent amoureux. Les deux tourtereaux se marient et partent en croisière sur le Polycarpe arpenteur, qui appartient à la chanteuse Sophie Schapska et au compositeur de musique Philoxène Schapska… le Polycarpe ne va pas arpenter bien longtemps puisqu'il va faire naufrage… Après enquête, la police soupçonne Lola Diamant et son mari Richard Fleurdelion qui se font coffrer (ils ont mis le Diamant au coffre… ha, ha!).

Bien entendu, l'histoire n'est pas aussi simple, il y a une multitude d'imbroglios, de rebondissements et j'en passe… Des gens qui ne sont pas ce que qu'ils prétendent, un commissaire fouineur, un mystérieux monsieur avec un chapeau de paille, une gitane… Des personnages, il y en a pléthore et le narrateur s'adresse même directement à nous, histoire de nous mettre dans l'ambiance et de bien nous faire profiter de l'aventure ! Une enquête assez rocambolesque qui va nous faire voyager…

Dans ce roman hybride, Pierre THIRY s'amuse et nous entraîne dans une histoire assez déjantée et très drôle. D'abord il y a l'histoire des personnages, puis celle du Polycarpe ; mais c'est aussi l'occasion de croiser de nombreux personnages célèbres (artistes, musiciens, écrivains, peintres…), de la poésie si chère à l'auteur, et des jeux de mots à profusion : un exemple : Où hâte Herr Low (vous avez trouvé ? Waterloo!), je vous laisse débusquer les autres.

Bref, il s'agit ici d'un roman pas très sérieux, avec une enquête ubuesque et des personnages hauts en couleur, avec des références à nous rendre plus intelligents et des citations à nous faire tordre de rire ! Que demander de plus ? Alors bienvenue sur le Polycarpe arpenteur.

À lire confortablement installé(e) dans une barque, ou sur la terre ferme c'est plus prudent, en dégustant un délicieux Kouglof avec un bon chocolat chaud. Bonne lecture, et ne riez pas trop fort !

Commenter  J’apprécie          284
Voici mon retour de lecture sur le Polycarpe arpenteur de Pierre Thiry.
Ce livre est un R.O.M.A.N. (Rapide Objet Manipulable Aimant Naviguer) d'amours, de mystères et d'aventures.
Valche Eugnal et Elzbieta Gurnlang tombent amoureux.
Ils se marient et s'embarquent à bord du luxueux voilier de la chanteuse Sophie Schapska et du compositeur de musique Philoxène Schapska, le Polycarpe arpenteur.
Mais comme dans la vie, rien ne se passe comme prévu.
Sans labyrinthes, les voyages seraient-ils intéressants ?
Le Polycarpe arpenteur est un ROMAN ou.. un OLNI (Objet Littéraire Non Identifié).
Un ouvrage que, je l'avoue, je ne sais pas trop comment le chroniquer !
C'est un roman d'amour, d'humour, d'aventures, de mystère.. Difficile de dire quel genre c'est car en plus, c'est un roman remplit de poésie.
Si vous ne connaissez pas la plume de Pierre Thiry, je vous la recommande car c'est un poète dans l'âme qui vous ravira.
Je suis amatrice de ses poèmes en vers libres mais j'aime aussi le lire quand il écrit des textes beaucoup plus longs, comme c'est le cas ici.
C'est un ouvrage qui se déguste tranquillement, comme un bon vin. En effet, ce n'est pas un roman qui se lit d'une traite, il est important de prendre son temps pour savourer le texte.
Cette histoire nous mène de Poligny dans le Jura à la vallée de la Seine, en passant par Chalon-sur-Saône, Les Baléares et la Thrace occidentale. Et oui, Pierre Thiry aime nous faire voyager :)
Le Polycarpe arpenteur est un ROMAN que je vous invite à découvrir, tout simplement, car il se déguste mais il est difficile de le décrire :)
N'hésitez pas à l'acquérir, et c'est avec plaisir que je le note cinq étoiles.
Commenter  J’apprécie          250

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Le mystère restait entier. Mais il voulait le résoudre. Alors il se fit archéologue, psychologue, pneumologue, cardiologue, sociologue, radiologue, philologue, musicologue, phénoménologue, bouledogue. Il n'en démordait pas.
Il enquêtait, recoupait, redécoupait, galopait, s'étonnait, s'esquintait, démontait, remontait. Il voyageait, surnageait, s'enrageait, se dégageait, s'engageait, se ménageait, mélangeait tout, ne se ménageait plus. Il recommençait inlassablement.
Soudain, il lui sembla que l'opacité de cette énigme parvenait enfin à lui devenir aussi transparente que l'atmosphère claire d'une aube sans brume. Il avait compris.
Commenter  J’apprécie          302
Le constructeur de bateaux Vincent Voiture était né en 1949 à Saint-Dizier. Il faisait partie de ces ingénieurs formés à l’école Polytechnique qui pensent que l’intelligence d’aujourd’hui prépare les sociétés pacifiques et réconciliées de demain. Il supposait qu’après les temps des guerres, les temps de conflits liés à la pauvreté et à la destruction de la nature, viendrait le futur de la pensée rationnelle et de l’intelligence raisonnable, dans une société intelligente et généreuse.
Commenter  J’apprécie          323
Le Polycarpe arpenteur pouvait surfer sur les vagues, il pouvait s’enfoncer dans les flots, mais il pouvait aussi à l’aide d’un procédé révolutionnaire s’élever dans les airs pour flotter dans les nuages (étant de ce fait invisible de la terre). C’était l’aspect le plus mystérieux et le plus révolutionnaire de sa conception. Il pouvait voguer dessus et dessous la vague aquatique que les soleils marins teignent de mille feux. Il pouvait se mêler aérien et plastique aux nuages d’accords, à leur riche musique. On pouvait y vivre dans la volupté calme en écoutant le monde pour y puiser l’harmonie de lendemains meilleurs.
Commenter  J’apprécie          231
Face à la puissance de la nature, seule la poésie demeure une activité humaine réellement invincible, insubmersible. La poésie (comme le souvenir d’Orphée) flotte impalpable, inatteignable ruisselet affable. Elle est toujours prête à bouillonner. Elle est soutenue par le secours des rythmes ou des rimes. La nymphe Sequana incarne mieux que quiconque la poésie.
Commenter  J’apprécie          300
C’est ainsi que ce qui peut paraître irrationnel aux peuples ignorants s’explique rationnellement dès lors que l’on connaît la raison des choses. La technologie mise au service d’une cause idéaliste rejoint parfois la poésie.
Commenter  J’apprécie          341

Videos de Pierre Thiry (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Thiry
Présentation de Sois danse au vent par Pierre Thiry
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (85) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
437 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..