AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222631895X
Éditeur : Albin Michel (02/09/2015)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ils sont déjà parmi nous mais nous ne les voyons pas. Ce sont tous nos objets connectés qui détectent nos réactions, s’adaptent à nous, et parfois même orientent nos choix à notre insu. Bientôt, certains d’entre eux auront une apparence humaine, déchiffreront nos émotions, nous parleront, et pourront même nous manifester de l’affection, voire de l’amour. Ce sera « pour de faux » ? Et alors ? Il suffira de l’oublier pour être heureux.
Mais avons-nous envie de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tom_Otium
  04 octobre 2015
L'étude des relations homme-robot est un sujet passionnant et un nouveau champ de recherche multidisciplinaire. On y retrouve le mélange de fascination et d'inquiétude que chacun peut ressentir au cinéma devant un film de science-fiction. Les ingénieurs sont en général de fervents défenseurs de la cause technologique qui libérerait les hommes et proposerait des solutions à leurs problèmes. C'est le cas de David Levy qui, dans son livre « Love and Sex with robots », se montrait très enthousiaste quand à la capacité des humanoïdes de répondre à nos besoins d'attention, d'affection et même d'amour.

Mais la technologie peut également nous asservir en nous rendant dépendant d'elle ! Ainsi les psys - même les plus technophiles comme Sherry Turkle - tirent la sonnette d'alarme. C'est également un avertissement que lance Serge Tisseron : « L'empathie entre l'homme et la machine pourrait constituer un piège redoutable ». Il en appelle donc à l'altruisme, à l'authenticité, à cette empathie morale propre à l'homme qu'il définit comme la « décision de nous orienter vers une utilisation de notre empathie émotionnelle et cognitive dans celui d'un bien vivre-ensemble plutôt que dans celui d'une manipulation permanente de notre entourage. ». A mon avis beaucoup de gens préfèreront leur propre bien-être avec leur robot à un bien-vivre-ensemble d'ores et déjà mis à mal par l'égoïsme consumériste et l'individualisme contemporain. Comme l'auteur le dit lui-même « l'homme est constamment partagé entre le désir d'emprise et celui de réciprocité ». Ce dilemme pourrait être résolu par des robots qui pourraient « satisfaire notre désir d'emprise tout en entretenant l'illusion de la réciprocité ». Sherry Turkle pense quand à elle que ces « robots sociaux » pourraient nous offrir le plaisir de leur compagnie sans le poids de la responsabilité ou d'une intimité qui nous effraie. L'enfer c'est les autres ; le paradis (artificiel), c'est les robots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Campana
  30 juin 2016
Une fois le sujet du titre assez vite et correctement traité, j'en avais finalement tout entendu dans mon transistor par l'auteur lui-même invité à faire de la promotion. Puis le manque total de l'aspect économique de ces mimétismes anthropomorphiques m'a énervé car il ne s'agit pas non plus d'un récit sympa, voire épique sur l'avenir à la limite de la SF, je m'ennuie ; bof, une succession de prospectives d'un futur évidement dans un quotidien de toutes sortes de technologies et d'assistances pour tous... Pour tous ? Ah ah ah ! je le termine pas
Commenter  J’apprécie          00
Justome
  09 novembre 2017
voir la rencontre que j'ai animée avec S.Tisseron sur ce livre chez Mollat à Bordeaux.
Lien : https://www.mollat.com/podca..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Tom_OtiumTom_Otium   04 octobre 2015
Même si cela ne cadre pas avec notre culture humaniste, il nous faudra accepter l'idée que l'homme fabrique des machines pour trouver en elles un partenaire idéal qu'il puisse choyer et aimer sans ambivalence, parce que totalement sous son contrôle.
Commenter  J’apprécie          30
Tom_OtiumTom_Otium   04 octobre 2015
les robots pourraient bien être rapidement perçus, et conçus, comme des moyens de guérir les humains de leurs déceptions quotidiennes avec d'autres humains.
Commenter  J’apprécie          40
Tom_OtiumTom_Otium   04 octobre 2015
L'intelligence artificielle fait peur, l'empathie artificielle sera là pour nous rassurer.
Commenter  J’apprécie          31
Tom_OtiumTom_Otium   04 octobre 2015
les robots deviendront l'allié de la phobie de l'autre, et plus précisément de son caractère toujours imprévisible.
Commenter  J’apprécie          20
Tom_OtiumTom_Otium   04 octobre 2015
nos semblables […] ont la possibilité de refuser à tout instant le rôle que nous attendons d'eux […] et même de nous imposer leurs propres règles du jeu. C'est évidemment la raison pour laquelle les robots sont promis à un bel avenir. Ils ne seront pas aussi exigeants...
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Serge Tisseron (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Tisseron
https://www.librairiedialogues.fr/livre/12952052-les-dangers-de-la-tele-pour-les-bebes-tisseron-serge-eres Rencontre avec Serge Tisseron, qui a eu lieu le 2 mars 2018 à la librairie dialogues à Brest, à l'occasion de la parution du livre "Les dangers de la télé pour les bébés" , (Érès). Entretien mené par Laurence Bellon. Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
autres livres classés : robotsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Horla, Guy de Maupassant

Quel est la figure de style de cette nouvelle fantastique ?

Journal Intime
Substitution
Opposition
Insistance

32 questions
173 lecteurs ont répondu
Thème : Le Horla de Guy de MaupassantCréer un quiz sur ce livre