AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Claude Demanuelli (Traducteur)Jean Demanuelli (Traducteur)
EAN : 9782709635042
402 pages
J.-C. Lattès (02/06/2010)
3.53/5   36 notes
Résumé :
Le mas Lunel, une vieille ferme de pierre isolée dans une vallée silencieuse. Aramon Lunel, son propriétaire, est un alcoolique invétéré hanté par un passé de violence qui l’a réduit à un état d’hébétude, dans lequel il laisse ses chiens de chasse mourir de faim et ses terres à l’abandon. Non loin de là, sa sœur Audrun, qui vit seule dans un pavillon modeste, rêve d’une redistribution équitable de leurs biens après les trahisons inavouées qui ont empoisonné sa vie. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
tynn
  18 juillet 2020
Ambiance rurale et âpreté des campagnes cévenoles, rigueur du climat et isolement de l'habitat, tempérament abrupt des habitants.
Rose Tremain a une connaissance intime de cette région des Cévennes, y étant propriétaire d'un vieux mas, et cette terre si particulière par sa sévérité est un contexte parfait pour imaginer un thriller noir où les rancoeurs couvent en silence.
Par la confrontation de deux mondes inconciliables, l'auteure plante un décor où la vieillesse qui s'annonce est aussi l'heure des comptes à rendre. Elle crée des personnages complexes, très travaillés psychologiquement, insolites par cette double association de frère et soeur.
Pour les deux anglais, Veronica et Anthony, le projet de nouvelle vie en France est une nécessité pour se sentir encore vivants. Mais sauront-ils y faire face ? Passée la soixantaine, est-on encore capable de désir ou faut-il y renoncer?
Pour Aramon et Audrun, la vie s'est fossilisée dans un drame familial intime et nauséabond qui les laisse bloqués, comme soudés dans leur secret, haine et regret mêlés.
Le projet de vente entre parties de la terre et de la vieille maison va confronter chacun à ses choix passés.
Un livre qui m'a comblée par cette retenue dans la narration qui refuse la surenchère accrocheuse, rendant crédible le parcours de chacun. Les choses sont dites et prévisibles mais le sens de l'observation et l'atmosphère sont des atouts indéniables et produisent un roman noir puissant et addictif.
Rose Tremain évoque aussi bien la beauté de la nature que le déclin économique de la région, la problématique de la désertification rurale et de l'implantation touristique étrangère.
Je conseille!
#objectif disparition PAL
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Cronos
  01 octobre 2021
Je m'attendais à un roman plutôt en longueur avec une histoire d'amour en fond mais pas du tout, et c'est une bonne nouvelle pour moi car il s'agit en fait d'un thriller ! Ce n'est pas non plus un thriller plein d'action mais plutôt posé sur l'ambiance, sa lourdeur sur le moral des personnages. J'ai bien aimé, agréablement surpris même. Si les descriptions sont longues, elles ne m'ont pas dérangé pour autant, j'étais prêt à en lire, elles servent même bien à poser l'ambiance lourde de la suite du roman, on a tout de suite une vision globale des personnages, leurs caractères et pensées. Les chapitres courts m'ont aidé à facilement entrer dans le récit, j'ai tendance à plus lire avec un découpage comme ceci qu'avec des chapitres longs où je suis souvent impatient d'atteindre la fin.
En ce qui concerne l'intrigue, les Cévennes sont un magnifique lieu pour ce qui va s'y passer, à la fois sauvages et chaleureuses, avec des traditions encore bien ancrées, reculées de tout et des paysages magnifiques. Bon choix, et encore peu lu dans mon cas tout genre confondu. On avance lentement mais on avance, le décor une fois posé devient oppressant tout comme les personnages, à commencer par le vieil antiquaire Antony Verey, attiré par la jeunesse et la virilité de garçons bien plus jeunes que lui. Son arrivé déclenche une série d'évènements destructeurs. Andrun quant à elle, voit sa vie basculer lentement mais sûrement vers un drame encore plus grand que ce qu'elle a déjà vécue. J'ai adoré l'ambiance, les personnages bien travaillé, l'intrigue aussi, je ne lui trouve pas de gros défaut mais ce n'est pas un coup de coeur pour autant. Si ma surprise de départ m'a fait l'apprécier, la fin m'a, sans être déçu, pas vraiment surpris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
marysedepe81
  25 mai 2012
Histoire croisée de deux familles, l'une anglaise riche, l'autre paysanne cévenole, et des ravages que font les secrets, les non dits, les silences sur des frères et soeurs que la vie à bien abîmés.
Coté anglais : un antiquaire, Anthony,vieux londonien cynique qui voit sa vie se déliter et décide de rejoindre sa soeur Véronica dans le sud de la France. Il décide d'acheter un mas pour finir ses jours près d'elle.
Coté cévenol : un ivrogne raté qui vit dans son mas comme un clochard et en a chassé sa soeur, forcée de s'installer au bout de la propriété, dans une cabane. Leurs destins vont se téléscoper et les desirs inavoués cristalliser autour de la possession de ce mas et finir par un meurtre.
Grande dame de la littérature anglaise Rose Tremaine à obtenu de nombreux prix pour ses romans publiés dans 27 pays :
Orange Prize en 2008
prix Fémina étranger en 1994.
Rose Tremain a été décorée par la reine Commander of the British Empire.
Commenter  J’apprécie          50
ClarissaDalloway
  14 juin 2010
Les silences ou tout ce qui est tu, non dit, jusqu'à l'écoeurement, les petites rancoeurs, les immenses souffrances, jusqu'à l'infamie….
Quelque part dans les Cévennes, terres arides, dures et ensorcelantes tout à la fois, se côtoient sans se connaître les gens « du cru », les vrais, héritiers des terres et des traditions, pas très argentés souvent mais riches de leur patrimoine, et les touristes, un peu jaloux, ceux venus d'ailleurs, les citadins ou étrangers qui un beau jour franchissent le pas et s'installent, achetant parfois à prix d'or d'anciens mas aux pierres rugueuses.
D'un côté, dans sa vieille ferme cévenole, il y a Aramon, vieil homme décati, ivrogne et à bout de souffle, sa soeur et sa vieille bicoque construite sur le terrain familial, une véritable verrue d'ailleurs sa maison - Aramon ne veut pas tarder à s'en rendre compte, lui qui laisse pourtant tout pourrir et moisir chez lui.. Et puis, il y a les deux anglaises, passionnées de jardinage et luttant comme il se doit sur ces terres, contre la sécheresse, l'ennemi numéro un du jardinier.
Quand le frère de Veronica, Anthony, un antiquaire des quartiers huppés de Londres décide de venir rendre visite à sa soeur, Kitty, la compagne de cette dernière redoute la rencontre et en frémit d'avance, un peu jalouse, déjà.... Un lien étrange, inaliénable, unit la soeur et le frère, un secret de famille aussi... Anthony, dont les affaires sont au plus mal, se verrait bien s'installer dans ce coin de France, seul au milieu des montagnes mais à quelques encablures de sa soeur, au grand dam de Kitty, bien évidemment.
La suite, ci-dessous :
Lien : http://lily-et-ses-livres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
albatoride
  14 février 2013
Une chose est certaine, l'histoire est vraiment bien et elle mériterait un 4 ou 5 étoiles. Mais alors, le style: les phrases sont bien trop longues, c'est fatiguant... Et puis, la traduction n'a rien arrangé!
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ides60ides60   06 octobre 2014
Audrun se souvenait des vieilles magnaneries du mas, de leur odeur, de la fraîcheur soudaine de l'air quand on montait les marches vers les pièces bien ventilées, du bruit que faisaient trente mille vers mastiquant des feuilles, un crépitement qui évoquait la grêle sur le toit.
"C'était terrible comme travail, lui avait raconté Bernadette. Vraiment terrible. Il fallait ramasser des paquets et des paquets de feuilles de mûrier, tous les jours que le bon Dieu faisait. Et s'il avait plu, et que les feuilles étaient mouillées, on savait que beaucoup de vers allaient mourir, parce que l'humidité leur causait une sorte d'infection intestinale. Mais on n'y pouvait rien. Chaque matin, on n'avait plus qu'à enlever les vers morts et à continuer. Quelle puanteur ils laissaient là-haut, qui s'ajoutait à celle des déjections. C'était épouvantable. Certains jours, j'en aurais vomi. Je détestais ce travail, vraiment !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ClarissaDallowayClarissaDalloway   14 juin 2010
Elle savait - peut-être parce qu’elle était plus cultivée que Lloyd, avait lu et compris à la fois Ibsen et Lewis Carroll - que le « foutu fond des choses », ça n’existait pas, et que quand les hommes entendaient le trouver, ils finissaient en règle générale par parler voitures.
Commenter  J’apprécie          70
line70line70   28 mars 2011
C'est difficile de parler des fois. Des fois, on est comme un insecte qui, privé de voix, doit se contenter de remuer une partie de son anatomie, pendant que, tout autour, le mistral n'arrête pas de souffler, les feuilles de tomber, même au beau milieu de l'été.
Commenter  J’apprécie          40

Video de Rose Tremain (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rose Tremain

Interview de Rose Tremain
Rose Tremain nous parle de son travail.
autres livres classés : Cévennes (France ; massif)Voir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1292 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre