AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755640774
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/02/2019)

Note moyenne : 4.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Calla Flectcher avait tout juste 2 ans quand sa mère a quitté l'Alaska, fuyant la vie trop rude, et laissant derrière elle le père de Calla. Calla a aujourd'hui 26 ans et mène une vie bien remplie à Toronto. Lorsqu'elle apprend que les jours de son père, très malade, sont peut-être comptés, elle entreprend le voyage jusqu'à son village natal. Elle va alors découvrir le quotidien « à la dure », les journées qui comptent peu d'heures de clarté, les nuits à la belle ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  11 février 2019
J'adore ces lectures qui sont un total dépaysement, celles qui vous permettent de voyager et de découvrir de nouvelles contrées, bien loin de l'endroit où l'on vit. J'ai lu, il y a peu un autre roman qui se passait en Alaska, nous confrontant à la vie, si différente et si difficile qu'est celle de ses habitants. En commençant Alaska Wild, j'ai ressenti la même émotion face à ce pays qui est vraiment à part.
Nous découvrons l'Alaska, à travers le regard de Calla, vingt-six ans, canadienne qui va rendre visite à son père, qu'elle n'a pas vu depuis plus de vingt ans. C'est le regard d'une jeune femme, citadine, à la pointe de la mode, qui aime prendre soin d'elle et qui se retrouve dans un pays inconnu, sans ses bagages, auprès d'un père qu'elle ne connait pas. Calla aurait pu être en totale contradiction et opposition avec ce monde, mais si elle n'est pas habituée à cette vie, elle accepte les choses telles qu'elles sont et tente au mieux de s'y faire. J'ai beaucoup apprécié sa personnalité et la façon dont elle se comporte face à l'inconnu, tant l'inconnu qu'est ce pays que l'inconnu qu'est aussi son père, qu'elle ne connait pas et dont elle s'est dressée un portrait depuis sa plus jeune enfance. Nous allons les voir se cotoyer, apprendre à se connaitre et K.A. Tucker a su trouver les mots pour exprimer l'amour d'un père pour une fille et vis versa, avec beaucoup d'émotions. Au fil des pages, nous les verrons finir par s'ouvrir l'un à l'autre et devoir faire face aux regrets et à la colère que des actes manqués ont engendré.
Calla a toujours ressenti un vide en elle, par l'absence de son père, de venir le voir, elle comprend alors bien des choses sur lui, le passé ainsi que sur ce qui a pu se passer avec sa mère. Même si beaucoup de choses restent sous silence et que certains sujets ne sont pas abordés, cette démarche lui sera en bien des points bénéfique. Elle va vivre aux côtés de tous ces habitants, vivant les uns auprès des autres et découvrir quelle est la vie dans ce pays, où la solidarité et l'amitié prennent un sens tellement important.
La narration est unique, c'est Calla que nous allons suivre tout du long. Sa découverte de l'Alaska ainsi que ses rapports avec son père, qui se veulent émouvants. On ressent bien les peines et les sentiments contradictoires qui animent Calla, face à cet homme dont elle a tellement rêvé. de la jalousie à la colère, en passant par la peine et les regrets, on comprendra aisément que ce roman nous offre un véritable ascenseur émotionnel. C'est aussi la façon dont un autre personnage masculin, Jonah prendra sa place auprès d'elle qui nous rendra cette lecture plus légère, tout en étant très sérieuse car on sait qu'elle devra repartir à un moment donné. Jonah, ce héros masculin, le norvégien blond en mode viking, bourru et pourtant si attirant, on craque facilement pour ce type de personnage. Face à Calla, il n'hésite pas à lui faire remarquer qu'elle est différente et certainement bien superficielle pour son monde, mais elle sera lui tenir tête. Ils nous offriront bien des moments qui font sourire, car on sait que qui se cherchent, finissent toujours par se trouver et ce sera délectable de les voir se rapprocher petit à petit pour finir par succomber. K.A. Tucker a trouvé les mots pour nous compter ces moments, intenses, sensuels et uniques.
Le point de vue de Jonah m'a manqué par moments, je me disais "et lui que pense-t-il ?" mais je me suis dit aussi que la lecture n'aurait pas eu la même saveur, si nous l'avions eu. Voir tout ceci, par le regard de celle qui ne fait pas parti de ce monde, celle qui découvre un père et qui se découvre aussi elle-même au contact des autres, j'ai trouvé que c'était approprié et parfait. A travers Calla, on aime ce père, qui n'a jamais cessé d'être amoureux de sa mère, on comprend les décisions, aussi dures soient-elles mais aussi les regrets. C'est admirable de voir la vie de ses personnages qui vivent en Alaska, ils sont courageux, passionnants et pour certains irrésistibles, on s'y attache très facilement. J'ai apprécié de les connaitre, de voir quelles étaient leur différente personnalité.
Je me suis vraiment bien plu dans cette romance, bien loin de tout. L'Alaska reste ce pays fascinant, bien qu'un peu effrayant pour moi, car la nature y a tous les droits et l'homme ne fait que tenter de l'apprivoiser. Il faut être fait pour y vivre, si ce n'est pas le cas, on ne peut pas s'y forcer. C'est un point important de ce récit, puisque déjà la mère de Calla n'a pas pu s'y résoudre, et ce malgré cet amour immense qu'elle éprouvait pour Wren. Au dépend de cet amour, l'Alaska a remporté la manche et Wren n'a jamais pu l'abandonner pour rejoindre sa femme et sa fille. Quand Calla vit quelque choses avec Jonah, cette même opposition s'impose à eux, sa mère l'avait prévenu que l'on tombait facilement amoureux des cow-boys célestes.
K.A. Tucker a su justement bien doser les émotions qui vous submergent à la lecture de ce récit, mais elle a insufflé aussi de l'humour dans les échanges entre les personnages et beaucoup d'amour sous différentes formes. Cette lecture fut un ravissement, tant dans le dépaysement que dans les rapports qu'entretiennent les personnages : l'amour d'un père pour sa fille, un amour naissant entre deux personnes qui viennent de milieu tellement différent. Les émotions vous saisissent car on s'attache à eux, et ce qu'il vivent vous touche. Encore un roman de K.A. Tucker que j'ai adoré lire, je le recommande chaudement. du Yeti au viking, vous craquerez pour son personnage masculin et serait ému de voir la relation entre un père et une fille se dévoiler tant d'années après l'abandon. Un roman très beau, où l'Alaska vous embarque et où les émotions vous feront rire, pleurer et vous attendrir.
Lien : http://www.livresavie.com/al..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AliceNeverland
  15 février 2019
Calla a grandi à Toronto et est une vraie citadine. Une vraie Barbie même, dont les préoccupations tournent autour de ses habits, de son maquillage et des derniers points qui font la mode. Une vie futile en soi, mais qui lui convient parfaitement. Jusqu'au jour où un coup de fil va faire basculer son monde : son père est malade. Ce père, dont elle ne sait rien, qui vit au fin fond de l'Alaska et qui dirige une compagnie d'aviation locale. Un père dont elle n'a plus eu de nouvelles depuis ses douze ans. Un père qu'elle n'a jamais vu, sa mère ayant quitté l'Alaska tandis qu'elle n'avait même pas deux ans…
Le contraste entre la vie citadine et la vie en Alaska va être saisissant : profitant de sa mise à pied, Calla va en effet partir rencontrer ce père dont, finalement, elle ne sait pas grand chose. Calla ne se fait pas d'illusions. Quoique, peut être que si finalement… Imaginez une belle jeune fille blonde, au brushing impeccable, maquillée des pieds à la tête, débarquant avec ses sandales compensées et son T-Shirt rose dans une des contrées les plus reculées de l'Amérique, où les gens vivent de ce qu'ils produisent… Vous avez bien le tableau en tête ? Alors voilà Calla.
Pour autant, Calla n'est pas méchante, elle n'a juste connu que cette façon là de vivre. Et, en arrivant en Alaska, Calla va découvrir ses racines, son histoire, ses origines, mais aussi une façon de vivre plus difficile mais plus riche, pleine d'amour, d'amitié et de ce sentiment de félicité d'avoir réussi par soi-même. Alors, non, Calla ne va pas virer paysanne pour autant, et restera attachée à son I-Phone. Mais cette expérience va lui permettre de se découvrir et de se recentrer sur elle-même.
K.A. Tucker nous entraine dans une très belle leçon de vie et d'amour. D'amour entre un père et une fille qui ne se sont jamais connus. D'amour aussi entre une jeune fille pas si futile et un jeune homme bourré de préjugés. L'histoire reste simple mais très profonde, et K.A Tucker arrive à nous faire partager tout un maelstrom d'émotions dont je ne suis pas ressortie indemne.
J'ai pouffé de rire et j'ai pleuré comme une madeleine ; j'ai eu la gorge nouée à plus d'une reprise, et j'ai refermé ce livre avec un réel sentiment de bien être… J'adore ce genre de romance qui nous font vivre à travers la magie des mots. K.A. Tucker a encore réussi à me subjuguer par une plume simple mais o combien émotive. Une vraie bouffée d'air frais !
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nosbookboyfriends
  04 février 2019
J'avais très envie de retrouver K.A. Tucker. le dernier roman que j'avais lu de sa plume était Une lueur d'espoir, de chez Hugo Roman également, retrouvez ma chronique ici, et depuis je me languissais de cette auteure.
J'aime beaucoup les romans de K.A. Tucker car je trouve qu'elle y couche des moments simples mais plein de vérité. Ses personnages sont attachants. Ils sont vrais et ont des défauts et les romans de l'auteure sont pour ainsi dire basés sur ces défauts. C'est juste et réaliste. Et bien entendu, c'est encore le cas ici dans Alaska Wild.
Calla a quitté l'Alaska alors qu'elle n'avait que dix-sept mois car sa mère ne supportait plus la rudesse d'une vie isolée de tout.
Aujourd'hui, à vingt-six ans, Calla vit chez sa mère et son beau-père dans une belle et confortable maison de Toronto, au Canada. Calla a un emploi, un blog, un compte instagram, un millier de fringues et de produits de beauté, des amis et un petit ami. La parfaite jeune femme soignée et moderne.
Malheureusement, en quelques heures, la vie de Calla va être secouée de séismes. Elle est d'abord remerciée de son emploi, rencontre un homme étrange dans les transports en commun, reçoit un coup de fil inattendu et enfin se sépare de son petit ami.
Cela fait des années que Calla et son père resté en Alaska ont rompu toute relation, plus de son plus d'image, jusqu'à ce que le téléphone sonne.
Wren est malade et Calla est invitée à son chevet. La jeune femme ne comprend pas, son père et elle ne sont plus que des étrangers l'un pour l'autre, et voilà qu'il la réclame…
Là-bas, en Alaska, elle est accueillie par le sexy mais agaçant Jonah. Un pilote hirsute, risque-tout mais a priori employé de confiance de Wren à Alaska Wild, son entreprise de transport aérien. Et par Agnès, l'encore énigmatique « amie » de son… père. Car quelle relation Calla et Wren peuvent-ils ragaillardir après tant d'années et de non-dits ? Et avec Jonah, le très présent employé et voisin, si quelque chose devait naître entre eux, quel avenir auraient-ils ?
Dépaysement total. Si je ne m'attendais pas exactement à ses grands espaces-là, c'est pourtant avec une curiosité bien assouvie par l'auteure que j'ai découvert cette partie reculée de l'Alaska. Une terre isolée. Certes. Mais cet endroit reculé et ses habitants sont très bien rendus, et expliqués. On y prendrait presque goût. Sans rire, même pas peur. À part peut-être des moustiques.
Quel plaisir de retrouver la plume unique de K.A. Tucker. J'aime ses mots, sa douceur mais aussi son humour. Et ce roman est particulièrement ponctué d'esprit, de jeux et de malice.
Mais s'il y a quelque chose dont il faut parler, c'est bien de l'énorme élan affectif qui lie les personnages. C'est LE point fort de ce roman, selon moi. Comme souvent chez K.A Tucker, l'histoire prend son temps ; si le développement ne s'accélère réellement que dans le dernier tiers du livre, les deux premiers tiers n'en sont pas moins inintéressants. Ils sont l'échafaudage d'une dynamique, le portrait de l'affection que se portent les personnages autour de Calla, de Jonah et évidemment, de Wren. Dans une succession d'occasions, même les plus simples, même avec des personnages très secondaires, cette affection est mise en relief. J'ai été touchée en plein coeur plus d'une fois.
Parlons des personnages. Calla est une jeune femme à qui on s'attache vite et Jonah, oula, oula oulala, quel charisme ! Je veux bien un Jonah dans ma vie, quand vous voulez, où vous voulez. Plus sérieusement, ce qui définit pour moi l'auteure est l'humain. Ses personnages sont imparfaits, font de mauvais choix, des erreurs et tout ne s'arrange pas toujours à la fin. Ainsi va la vie. Les protagonistes principaux sont exactement de cet acabit, leurs échecs et leurs carences ne sont pas édulcorés, au contraire… Et en fait, pire, car dans ce livre tous les personnages, même d'importance infime, ont droit à ce traitement.
Pour tout vous dire, la fin m'effrayait. Je la redoutais. J'ai été reconnaissante que l'auteure épargne un peu ma fragilité. Sauf que, paradoxalement, je voulais plus. Je voulais encore de cette affection collective autour de Wren. Ça m'a un peu déstabilisée. C'était bien, c'était même beau, mais j'ai eu le sentiment qu'il y avait un manque — je pense surtout à Jonah, Agnès et Mabel. Mais, MAIS, avec le recul je me dis : pourquoi revenir dessus ? Il n'y avait plus rien à prouver de ce côté-là, pourquoi faire dans la redondance inutile ?
Pour le reste, c'était parfait. le rappel du prologue. Tout. Et je trouve la toute-fin en totale adéquation avec les personnages de Calla et Jonah, à l'image du roman. Pas besoin de plus.
En bref ?
Alaska Wild est bien de la veine de K.A. Tucker, c'est un autre roman d'immersion dans la vie de personnages vrais. Parce que, je le répète, même dans les moments de grande simplicité l'auteure sait tirer le meilleur. Qui plus est dans un environnement aussi singulier, mais fascinant. Si vous connaissez l'auteure, foncez. Si ce n'est pas le cas, pourquoi ne pas profiter de ce roman dépaysant pour découvrir sa plume ?
Lien : https://nosbookboyfriends.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissCroqBook
  13 février 2019
Charmée par la série Ten tiny breaths et intriguée par le résumé de ce nouveau roman, j'avais hâte de pouvoir me plonger dans sa lecture. Et même si au début, j'ai eu quelques doutes quant à l'histoire, je referme complètement conquise et avec un gros coup de coeur.
(...)
En commençant ce roman, je ne m'attendais pas à avoir un tel coup de coeur. En fait, je m'attendais à lire une énième romance comme j'ai l'habitude d'en lire, classique et sans réelle surprise. Et c'est là que fut mon erreur car cette histoire n'est pas qu'une romance, c'est aussi une très belle histoire de rédemption et de pardon. Une histoire tellement touchante et émouvante que je n'ai pas pu retenir mes larmes sur le dernier quart du roman. Et c'est d'ailleurs cette dernière partie qui fait que j'ai eu un coup de coeur. Je vais être honnête avec vous, au départ, j'ai trouvé l'histoire entre Calla et Jonah longue à se mettre en place. Passée la moitié du livre, alors que leur relation était toujours aussi tendue et conflictuelle, j'ai compris que finalement le point névralgique du scénario ce n'était pas la romance mais plutôt la réconciliation entre un père et une fille qui sont de parfaits étrangers l'un pour l'autre. Voir leur relation éclore, leur complicité se créer, leur amour l'un pour l'autre grandir, c'est ça qui m'a plu et autant touché dans ce livre...
La suite sur le blog :
Lien : https://misscroqbook.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesDeMelanie
  08 février 2019
J'ai beaucoup aimé ce livre que je recommande fortement, les personnages sont attachants, les relations touchantes, le tout dans une écriture propre et très fluide.
Calla Fletcher une jeune citadine tente de renouer les liens perdus avec son père, et se retrouve sans le vouloir déchirée entre son désir de retourner dans l'agitation de Toronto et une relation naissante avec un pilote de l'Alaska.
C'est plus qu'une simple romance. C'est une histoire d'amour merveilleusement écrite sur la famille, les regrets, le pardon et la complexité pour trouver l'amour de sa vie.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LesLecturesDeMelanieLesLecturesDeMelanie   17 février 2019
À mes yeux, ce n'était qu'un yéti et il me mettait hors de moi. Mais maintenant que je le connais mieux, je me demande, en dépit de sa barbe impossible, comment je n'ai pa pu être attirée plus tôt par lui. Son regard pétille, comme s'il lisait mes pensées.
Commenter  J’apprécie          10
rowenabookinerowenabookine   08 février 2019
Papa s’est avéré être à l’image de celui que j’imaginais, un homme gentil capable de m’écouter pendants des heures au téléphone. Malgré tous ses défauts et la peine qu’il m’a causée, il est en tout point comme je l’avais voulu.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   08 février 2019
– Beaucoup de femmes aiment les barbes

– C’est faux

– Ça a du style

– Non. Le Hipster, c’est un style. Le Rockabilly, c’est un style. Mais le Yéti ? Non.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   08 février 2019
La seule brousse que j’ai vue, c’est celle que vous avez sur la figure.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   08 février 2019
Dommage. Beaux yeux, mais langue de vipère.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de K. A. Tucker (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de K. A. Tucker
Ca ne vous est jamais de sortir avec un sportif ? Quand vous êtes aussi nul que moi en sport, ça peut être une vraie galère... et je vous explique pourquoi ! ;) Big wink à Une lueur d'espoir, le nouveau roman de K.A. Tucker, qui a inspiré cette vidéo.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander Une lueur d'espoir : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2H1FJ7P Fnac : http://bit.ly/2Ec5P6h Cultura : http://bit.ly/2H4i9rk Chapitre : http://bit.ly/2BOuT5L Decitre : http://bit.ly/2BjHpZX
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2EsFvIC Fnac : http://bit.ly/2C7iNRc
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ten tiny breath, tome 1 respire" de K.A. Tucker.

Quel est la première chose que voit Livie alors qu'elle est encore dans le bus au début du roman ?

un palmier
un sapin
un pin

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Ten Tiny Breath, tome 1 : Respire de K. A. TuckerCréer un quiz sur ce livre