AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Radiant tome 2 sur 16
EAN : 9782359104868
192 pages
Ankama Editions (06/03/2014)
4.16/5   70 notes
Résumé :
Commençant à (un peu) mieux maîtriser ses pouvoirs grâce aux enseignements de son maître Yaga, Seth embarque Doc et Mélie pour Rumble Town, l'un des derniers bastions de l'ère industrielle. Leur mission : y capturer un Némésis vivant ! Mais l'Inquisition tient d'une main de fer la population de rumble town et l'arrivée des trois infectés déclenche la panique… d'autant que la traque au sorcier à cornes est officiellement ouverte et promet une alléchante récompense à ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,16

sur 70 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alfaric
  29 février 2020
Et le tome 2 commence sur des chapeaux de roue avec un bon gros foreshadowing avec l'arrivée de Grimm à Rumble Town. On ne sait pas ce qui va se passer, mais on comprend que Tony Valente va envoyer du lourd !
Pendant que Seth baptisé Jean Pedrovitch de la Noche Salomon Grispépin Wondersmith par Lord Master Majesty continue ses entraînement dragonballesques avec Yaga, on nous présente ses deux compère Doc et Mélie. Doc le trouillard n'arrive pas à faire sa déclaration à Miss Melba du Kettle Coffee, tandis que la douce et gentille Mélie fait semblant d'avoir une vie sociale et désespère d'avoir des amis alors que son autre personnalité dure et acariâtre a fait le vide autour d'elle… C'est dommage que l'auteur ne prenne pas le temps d'expliquer que sur l'Artémis tout est payant et à un prix exhorbitant, ce qui fait que tous les sorciers sont endettés (la plupart jusqu'au cou), mais que le pognon de dingue récolté par Lord Master Majesty est utilisé pour assurer la sécurité des pioupious de l'Artémis et défendre les sorciers du monde entier. Cela aurait bien plus intéressant que les blagues pipi-caca-prout et les gags ecchi ! (mais cela va sérieusement se calmer quand Tony Valente va passer en mode serious business, ce qui correspond grosso modo à l'arrivée de macron en politique : il y a tellement à dire sur ce le président par effraction qui au lieu de défendre la liberté, l'égalité et la fraternité divise le monde entre ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien)
Pour refaire leurs finances, la Team Seth rejoint la ville industrielle de Rumble Town. Une famille d'immigrés a fait appel à l'Artémis pour se débarrasser d'un némésis que les autorités prestituées refusent de chasser. On se dit tout de suite qu'il y a quelque chose de pourri dans la ville comme dans l'univers, car l'Inquisition chargée de protéger la population semble très efficace pour persécuté les minorités, mais très peu efficace pour éliminer les némésis. Utiliser la peur pour assurer sa position, voire justifier sa fonction : un vieux classique du machiavélisme… Car effectivement on nous explique que les némésis ont ravagé les terres du sud, et que les habitants ont du se réfugier à Rumble Town qui avait bien besoin de main-d'oeuvre bon marché. Sauf que voilà on veut bien le travail et l'argent des étrangers mais pas leur présence, surtout les élites qui ne supportent pas les bruits et les odeurs des basanés (et après ça vient donner des ordres est des leçons de moral macronistes : pathétique). Pour ne rien gâcher la surexploitation minière a dangereusement fragilisé les sols, et les habitants doivent constamment surveiller l'Horlomap qui leur indique où aller pour éviter les affaissement de terrain. Les élites pour renoncer à leurs tours pour alléger la pression foncière, mais ils préfèrent que disparaissent à intervalles régulier les basanés pour faire de la place et alléger la ville (et après ça vient donner des ordres est des leçons de moral macronistes : pitoyable).
Sauf qu'il n'y a pas un némésis en ville, mais toute une armée dirigée par un sorcier domitor (grosso modo un dresseur de pokémons terroriste) et que de quiproquos en malentendus la Team Seth est persuadé qu'il s'agit de Grimm et Grimm est persuadé qu'il s'agit de la Team Seth. Bien entendu le Capitaine Konrad de Marbourg, un suprématiste de la pire espèce qu'à côté de lui Adolf Hitler c'est un playmobil dans un évier, utilise les événements à son profit pour accuser les basanés, les étrangers et les sorciers de tous les malheurs du monde. Car ce gros raciste est prêt à tout et au reste, et surtout à monter des complots pas possibles, juste pour se débarrasser définitivement de tous ceux qui sont différents. Et c'est donc tout naturellement qu'il use et abuse de sa position pour déclencher le pogrom qu'il désire tant.. Il faut dire qu'il n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il est le seul responsable de la destruction du Faubourg Est et de la mort de toute sa population, et cela aurait été bien d'expliquer d'où lui vient une telle haine (avec par exemple l'enquête de Dart Dragunov), plutôt que de balancer une vanne à chaque case. Toujours est-il que la tension monte, et quand il ordonne aux forces armées de tirer sur le peuple,il n'y a plus pour défendre le peuple que la Team Seth et Grimm alliés pour la juste cause. C'est au coeur des combats qu'Hameline la sorcière domitor fait son apparition en grande pompe au sommet de l'Horlomap ! To Be Continued !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Zutto
  17 novembre 2019
Je ne sais pas encore trop quoi penser de la série. Je me suis fait chier durant les 50 premières pages et j'étais à deux doigts de juste arrêter et regarder l'anime à la place (parce qu'il faut supporter les créateurs français). Mais après du coup j'ai lu le chapitre 11 et même s'il n'a rien de révolutionnaire, j'ai mordu à l'hameçon. Je ne suis pas encore complètement émotionnellement investie dans aucun personnage. Disons franchement que je suis à genre 20% d'intérêt pour eux. Grim a l'air stylé, mais ça passe ou ça casse. J'aime bien les personnages comme lui mais Radiant me donne des vibes à la Fairy Tail (et... yikes) et j'ai peur qu'il reste juste une sorte de gimmick qu'un personnage développé.
Les dialogues... disons que le manga est clairement écrit et pensé pour les jeunes enfants et j'aime bien les blagues pipi-caca et les blagues sur le français mais quand c'est répété encore et encore... pas trop fan.
Seth est un peu plus intéressant à mes yeux mais j'attends surtout beaucoup de Torque, Grim et Dragunov.
Bon, maintenant de ce qui m'a énormément agacée en lisant ce tome : l'islamophobie. Genre, je comprends le but de certaines et scènes et l'auteur fait attention d'antagoniser les personnages qui perpétuent cette islamophobie (même si les personnages principaux ne sont pas très passionnés par le sujet mais bref), je ne comprends pas il faut encore taper sur les maghrébins, et les immigrés "basanés" ainsi que les femmes portant le voile. le monde de Radiant est un monde magique et fantastique sans aucun rapport avec notre mon et notre culture et pourtant ce sont toujours les même qui sont stigmatisés et pointés du doigt. Et je n'ai rien contre Tony Valente et ça ne veut pas dire que je pense qu'il soit raciste mais juste en lisant ce tome je me disais "bon, sang, ça se voit que cet auteur est français et qu'il est blanc". Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?
Aussi, les blagues homophobes... peut mieux faire Tony Valente, peut mieux faire.
En résumé, je suis encore franchement mitigée. J'ai encore le tome 3 en réserve, et si je n'adhère toujours pas à l'histoire, soit j'abandonne tout, soit je me mets à juste regarder l'anime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          05
LeManegeDePsylook
  19 septembre 2022
Ouh ! Ça fait déjà deux ans que j'ai lu le premier tome de Radiant !? Pourtant, il m'a tellement marqué que j'ai l'impression que c'était l'an dernier (pas moins que ça, faut pas déconner, je ne me souviens pas de tous les détails).
Seth s'entraîne avec Yaga, malheureusement ça n'avance pas assez vite à son goût. Son but n'a pas changé : découvrir le radiant, le berceau des Nemesis. Il se met donc en tête d'attraper vivante une de ces créatures maléfiques et pour ça, il a besoin d'un informateur. Pour les beaux yeux de miss Melba, Doc finit par accepter d'accompagner Seth et Mélie à Rumble Town. Ils sont loin d'imaginer ce qui les attend : un sorcier momie qui tue les Nemesis, un capitaine de la garde hyper raciste, l'intervention de l'Inquisition et enfin la présence d'un Domitor.
J'ai essayé de rester le plus vague possible pour ne pas gâcher le plaisir de découvrir ce second tome.
J'avais très envie de lire cette suite, tout en redoutant une redondance au niveau des blagues qui aurait pu rendre le récit lourd… et en fait, pas du tout ! L'auteur est parvenu à se renouveler (on verra si ça continue) et j'ai beaucoup ri à cette lecture qui m'a également touchée, et là, je fais allusion à l'un des souvenirs de Seth ; ça m'a rappelé à quel point j'adorais Alma.
Le récit est très dense : beaucoup de dialogues, beaucoup d'informations… peut-être même un peu trop des fois et comme ça part souvent en latte, je n'ai pas toujours tout retenu.
J'aime toujours autant les personnages, même Seth qui est le héros (souvent dans ce type de mangas, j'ai du mal avec le perso principal, mais pas là). Mélie a réussi à se contenir, parfois on l'a un peu aidée donc pas de crises. Doc est toujours aussi couard, il continue d'inventer des mots inexistants, mais ça reste très drôle.
Je trouvais Dragunov, membre de l'inquisition, assez naze, mais maintenant que j'ai fait la connaissance de ce facho et cet incompétent de Konrad, l'autre me paraît presque sympathique.
J'ai hâte d'en découvrir davantage sur Grimm et sur Hameline, sûrement dans le prochain qui m'attend dans la PàL de ma fille.
Les dessins sont toujours aussi beaux, même quand les personnages tirent des têtes pas possibles, ils sont chouettes. Des visages très expressifs, des combats très clairs, des actions explicites, quelques décors sympathiques qui nous plongent dans cette ambiance fantasy à la limite du steampunk que j'aime tant. Et puis les Nemesis sont trooooop mignons !
C'est un coup de coeur pour ce second tome et j'espère pouvoir me dégager du temps pour lire bientôt le troisième.
Lien : https://psylook.kimengumi.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Auroraclaroscura
  09 janvier 2020
Un bon deuxième tome avec beaucoup d'humour et une réflexion critique sur notre société.
Seth poursuit sa formation. L'auteur ne s'appesantit pas dessus. Il l'envoie directement sur de nouvelles aventures en quête des Némésis. de nouveaux personnages apparaissent, certains sont très vite estampillés ennemis jurés, pour d'autres ( un surtout) le flou persiste. On finit le tome à l'aube d'une confrontation entre plusieurs personnages.
La série est prometteuse et n'a rien à envier à ses homologues japonais. A voir comment elle évolue mais dans la mesure où elle est aussi encensée au Japon, on ne peut qu'en attendre du bon.
Commenter  J’apprécie          40
reveusedusud
  16 décembre 2016
Un deuxième tome plus complexe, souvent plus noir mais où l'humour est également plus travaillé, multipliant les bonnes trouvailles scénaristiques et nous faisant profiter de personnages toujours au top et que nous avons plaisir à découvrir un peu plus.
L'auteur prend le temps de développer ses personnages, nous faisant découvrir des facettes diverses de leurs caractères. Mélie gagne en maturité et Seth est toujours aussi attachant.
Mais le vrai bonheur de lecture se situe dans les thématiques abordés dans l'histoire. Quel plaisir de voir que le manga n'empêche en rien d'être créatif et engagé. Des thématiques sociales, culturelles et politiques sont clairement évoquées et développées de manière à faire éclore une réelle prise de conscience et cela est génial de voir que ce style littéraire s'engage également dans la défense des droits humains.
Il aborde ainsi les questions d'immigration et d'intolérance existant dans les sociétés et le fanatisme que peut provoquer l'idéal de la pureté et entraîner la persécution des « différents ». Ici les infestés endossent le rôle de ces personnes à chasser et certaines scènes du manga évoquent avec justesse les sentiments que ressentent les personnes ainsi mises à l'écart.
Contrebalancé par des scènes à l'humour bien senti et à quelques phrases bien pensées, ce manga trouve donc un équilibre alchimique entre scénario en béton, thèmes abordés de première importance, dessins de qualité et personnages attachants au possible. Une grande réussite, un tome 3 attendu avec impatience !
Lien : https://lechampdesabeilles.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
BulledEncre   29 mai 2015
Non, le premier tome de Radiant n’est pas une réussite isolée et hasardeuse. Tony Valente fait toujours preuve d’une grande maîtrise et nous fait passer un moment très agréable.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   24 juillet 2014
Débauche d’action, introduction de nouveaux personnages, élargissement de l’univers via un nouveau lieu et de nouveaux enjeux : ce deuxième volume de Radiant continue d’étoffer un monde et une histoire que l’on soupçonne vastes et particulièrement riches.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   28 mars 2014
Tony Valente confirme ici tout le talent dont il avait fait preuve auparavant, que ce soit dans Les Quatre Princes de Ganahan ou dans Hana Attori. Loin d'être un simple exercice de style, Radiant est la création d'un auteur arrivant à maturité. Il serait dommage de passer à côté par refus d'un genre, tant elle a de quoi séduire différents publics.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gwend26gwend26   18 mai 2018
C'est toujours la même rengaine... Ils ont des soucis, et, au lieu de les régler, ils cherchent un méchant. N'endosse pas ce rôle, tronche plate... Je suis là pour ça.
Commenter  J’apprécie          31
AlfaricAlfaric   08 février 2020
Rien de tel qu’un bon thé chaud pour apaiser les tensions.
Commenter  J’apprécie          100

Lire un extrait
Videos de Tony Valente (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tony Valente
Le Salon dans tes oreilles - S1E47 - L'Atelier BD animé par Jean-Dominic Leduc
Jean-Dominic Leduc (comédien, libraire, chroniqueur, auteur, etc.) présente avec tout l'enthousiasme qu'on lui connaît, aux jeunes et aux moins jeunes, l'art de la bande dessinée. Petit historique du 9e art, présentation des séries jeunesse incontournables: une activité à la fois ludique, interactive et fort instructive!
Avec : Jocelyn Boisvert, Auteurrice Masashi Kishimoto, Auteurrice Tony Valente, Auteurrice Vincent Dugomier, Auteurrice Nob, Auteurrice Pascal Jousselin, Auteurrice Pascal Colpron, Auteurrice Mikio Ikemoto, Auteurrice Jean-Dominic Leduc, Animateurrice
Livres : Radiant Volume 14 Dad Volume 6, Père à tout faire Imbattable T.2 -Super-héros de proximité Mort et déterré Tome 1 - Un cadavre en cavale Boruto T.9 Naruto t.72 Les enfants de la Résistance T.6 : Désobéir !
Le Salon dans tes oreilles est un balado issu des entrevues, tables rondes, et cabarets enregistrés dans le cadre du Salon du livre de Montréal 2020. Écoutez des auteurs, autrices et personnalités parler de livre, de lecture et d'écriture et échanger autour des cinq thématiques suivantes: le Féminisme, la Pluralité des voix, 2020, et après?, Récit et inspiration et Famille et enfance. Bonne écoute!
Abonnez-vous: https://feeds.buzzsprout.com/1678609.rss
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1192 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre