AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070751761
154 pages
Éditeur : Gallimard (12/02/1998)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 13 notes)
Résumé :
J'ai beaucoup d'amitié pour vous et j'en aurai plus encore si vous êtes franche.
- Vous me le jurez ?
- Je vous le jure", répondit-il, et "Gilberte parla. Elle lui raconta que la lettre que Cécilie avait perdue dans un taxi contenait non seulement les propos très compromettants qu'il avait tenus sur M. Doublard-Despaumes, ses moeurs et sa vénalité, mais aussi, ne comédie satirique dont lui, Gustave, était le héros.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
herve_bleiz
  27 décembre 2015
Pour Kléber Haedens : "Ce livre est effleuré parfois par l'aile du merveilleux. la fin de l'histoire, tendre et déchirée, avec son taxi qui s'éloigne dans un vol de papiers blancs, fait songer aux dernières images d'un film de René Clair."
Pour les références cinématographiques, j'ai de mon côté pensé aux dialogues de Sacha Guitry ou à La Règle du jeu de Renoir.
Quoiqu'il en soit cette valse-hésitation du personnage principal, femme enfant hésitante au seuil de l'adultère, m'a laissé un très bon souvenir. Plaisir à peine assombri par la complexité et la finesse d'un style parfois trop ciselé à mon goût.
Un marivaudage léger et plaisant.
Commenter  J’apprécie          20
Maphil
  15 juin 2017
Court roman ou plutôt longue nouvelle dans un style pur, délicat, dépouillé de toute emphase. Il est question d'une lettre qu'une femme destinait à son frère, lettre qui contenait des propos désobligeants sur son mari et sur le patron de ce dernier et qu'elle a perdue dans un taxi; d'un maître-chanteur qui ne demande pas d'argent mais de l'amour...
Commenter  J’apprécie          10
Veromy
  28 février 2020
Une lecture un peu théâtrale. Une femme un rien loufoque, une lettre compromettante égarée et une petite histoire d'amour. Un petit moment détente bien agréable.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Actualitte   19 juin 2017
A notre époque où toute production littéraire parait grave et lourde, l’écriture de Louise de Vilmorin conserve impeccablement le charme du vol du papillon qui est toujours si léger, si charmant.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   24 mars 2018
Quand j'avais dix-sept ans, j'aimais Gustave Dalfort et j'espérais l'épouser mais il me préféra Cécilie Teck, une jeune fille de mon âge, plus douée, plus amusante et plus belle que moi. La déception que me causa son mariage avec Gustave ne jeta pas d'ombre sur notre amitié et c'est d'elle que je tiens la plupart des épisodes d'une histoire dont je connais chacun des personnages. Gustave, à l'époque où Cécilie devint Mme Dalfort, était un bâtisseur de châteaux en Espagne. Il avait de grands projets et il était sans fortune. Elle le crut aventureux, elle vit en lui un confident et un compagnon idéal et comme ils rêvaient ensemble des douceurs et des sauvageries de la mer, il décida de devenir assez riche pour acheter un bateau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Louise de Vilmorin (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise de Vilmorin
Louise de VILMORIN – Une Vie, une Œuvre : 1902-1969 (France Culture, 1994) Émission "Une Vie, une Œuvre", par Blandine Masson, diffusée le 8 décembre 1994 sur France Culture. Invités : Guy Beart, Yves Builly, Bicot Colcombet, Jean Bothorel, Renaud Machart et Jean Chalon.
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2372 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre