AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782357070660
88 pages
La Fosse aux Ours (20/08/2015)
3.9/5   26 notes
Résumé :
Une chronique du temps qui passe exprimant les aléas du quotidien laborieux et les petits bonheurs rares qui s'y insèrent.
Le récit évoque l'importance de choses paraissant insignifiantes, survenant à l'improviste, et pouvant bouleverser l'équilibre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  27 août 2018
Des petits mots. Des mots doux. Des mots tendres. Des mots-pansements.
Des mots de tous les jours. Des mots de petit jour. Des mots volés et envolés.
Des petits bonheurs deci-delà. Éparpillés. Semés.
Des petits riens silencieux. Des petits riens qui font grand bruit.
Des instants suspendus. Un entre-deux.
Un matin gris. Des feuilles jaunes. Un diamant noir. Un ciel vert.
Des brumes bleues. Des petits jours blancs. Des matins aubépine. Des soirs orangés.
Vague à l'âme et âme soeur.
Bleu de travail. Bleus au coeur. Bleus à l'âme.
Poèmes des matins-chagrins, des matins-sourires.
Poèmes berceurs et enchanteurs. Poèmes mélancoliques.
Thomas Vinau, funambule sur le fil de la vie...
Commenter  J’apprécie          8615
blandine5674
  04 janvier 2019
Une soixantaine de petits textes poétiques sur les petits riens de la vie. du plaisir à la lecture, mais qu'en restera-t-il ? Ils m'ont moins emportée que dans ses proses.
Commenter  J’apprécie          170
GabySensei
  19 novembre 2015
Les japonais ont eu Basho. Nous, nous avons Thomas Vinau ! Un poète qui a l'art d'évoquer et de sublimer les petits riens du quotidien. Son écriture touche au coeur. Rien ne sert d'en parler, il faut juste le lire...
Commenter  J’apprécie          120
LN
  07 septembre 2015
"J'écris à l'encre noire les jours de rien. Les petits matins purpurins. Les soirs sans fin. Smicard de l'aube et des pluies fines."

Avec délicatesse et poésie Thomas Vinau chante "la petite fumée de nos vies". Il cherche le mot juste pour dire la solitude des matins gris, la lassitude des jours qui se ressemblent, puis, comme un éclair, la beauté d'un instant suspendu.
"Et les petits jours blancs dans le crachin de rien. La mousse sur les pierres. Les murs qui pourrissent. Les volets de bois mort qui ne cessent de mourir. Les pigeons gorgés de brouillard qui traversent un ciel sans question. Et les petits jours blancs dans le crachin de rien. Les matins mal coiffés. le désordre des petites lumières. La belle vie dans des chaussettes mouillées." (Les matins mal coiffés)

"Manger nos bravoures sans éclats. Nos petits pains. Nos petits matins. Mordre dans l'eau froide du temps qui passe. Laper l'onde glacée. Ca fait mal aux dents. C'est bon. le vent souffle. On marche sur les trottoirs. On regarde par la fenêtre. On essaie. On veut bien. On s'étire. On s'écoute. On tient droit. En se tenant la main." (Nos petits pains)

Sa poésie embellit la réalité par ses images : "Un wagon de lucioles s'est arrêté dans le jardin pour grignoter le crépuscule. (...) J'aurais dû dire : chaque soir avec toi est une luciole qui grignote le crépuscule."

Ses poèmes en prose sont à la fois mélancoliques et lumineux, constituant ainsi un recueil matûre et abouti. Une merveille !

"On tourne en rond. Il faudrait vider les greniers avec de grands balais qui remuent la poussière. Il faudrait rouler avec les vitres ouvertes dans le champ de luzerne. Cueillir les asperges sauvages. Planter son nez là où ça sent. Boire du vin au bord de la rivière. Prendre ce qui passe. Il faudrait se salir. Tous ensemble. Sans projet. Comme avant." (Se salir)

"Rien n'est promis à part la nuit. Mais la lumière a mille peaux. Je viens de voir à l'instant un lapin qui joue du piano. Alors." (Rien n'est promis à part la nuit)

Lien : http://www.lecturissime.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bluerock
  09 janvier 2022
De courts textes poétiques sur les petits riens de la vie quotidienne, sur la nature, sur la nuit, sur son ressenti. À lire et à relire au gré de l'humeur du jour. J'aime l'écriture de Thomas Vinau, une belle découverte qui me donne envie de lire d'autres recueils de poésie du même auteur.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
GabySenseiGabySensei   19 novembre 2015
Comme tout le monde

Je fais ce que je peux. Avec mes silences et le reste. Avec mes peurs de bête. Avec mes cris d'enfant qui ne débordent plus. Je fais ce que je peux. Dans ce petit bain de cruauté et de lumière. Dans les éclats de sucre et de mensonge. Dans la délicatesse. Dans la violence du temps qui piétine nos rêves. Dans nos petits pataugements précieux. Un matin après l'autre. Un oubli après l'autre. Un mot sur le suivant. Je fais comme tout le monde. Avec le ciel et sans les dieux.

(P55)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          700
marina53marina53   28 août 2018
Le diamant noir de tes petits yeux mouillés. Carbone d'étoile. Ton front las. Et les minuscules rides qui forment les rivières au bord de tes paupières. Tes mains qui fouillent dans la lumière, qui construisent le jour, consolident le nid, nous donnent la becquée. Ton vêtement de dame dans les brumes bleues de l'aube. L'élégance avec laquelle tu souffles sur les braises des matins de semaine. Cette même fatigue qui me rend si médiocre et qui te rend si belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
marina53marina53   01 septembre 2018
Une nuit noire. Très noire. Trop noire. Une nuit pleine de nuit. À ras bord. Jusqu'à la gueule. Mais ce n'est pas grave. Regarde. Elle ne traverse pas la peau. Elle aussi a peur de toi. Ne t'inquiète pas. Tends la main. Sens-la. Approche-toi un tout petit peu. Elle est comme un animal qui t'offre le confort de son ventre. Plonge ton nez dans sa fourrure. Fais la ronfler. Ronronner. Éternuer. Le jour lui monte au nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
GabySenseiGabySensei   19 novembre 2015
Les perles noires

On porte, quelque part, à l'intérieur de soi, ce que la vie nous a pris. On porte cette absence. Le poids, l'empreinte, le relief, du mal que l'on nous fit. Il est là le bagage. Dans ce qui manque. Dans ce qui est fini. Toutes les bêtes de notre espèce portent leur collier de perles noires. Un sac de pierres vides sur les lombaires.

(P40)
Commenter  J’apprécie          280
marina53marina53   29 août 2018
On tourne en rond. Il faudrait vider les greniers avec de grands balais qui remuent la poussière. Il faudrait rouler avec les vitres ouvertes dans le champ de luzerne. Cueillir les asperges sauvages. Planter son nez là où ça sent. Boire du vin au bord de la rivière. Prendre ce qui passe. Il faudrait se salir. Tous ensemble. Sans projet. Comme avant.
Commenter  J’apprécie          260

Videos de Thomas Vinau (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Vinau
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
985 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

.. ..