AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226622056X
Éditeur : Pocket (11/04/2013)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Lenie Clarke a survécu à l'explosion nucléaire qui a détruit la station des abysses dans laquelle elle travaillait. De retour sur la côte américaine, elle découvre les ravages du tsunami qui a laissé sans domicile des millions de gens. Parqués derrière un immense mur par les autorités militaires, ils sont maintenus sous contrôle grâce à des tranquillisants administrés à leur insu. Dans le chaos ambiant, personne ne remarque Lenie, personne ne sait quel danger elle r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
GalaxioN
  01 avril 2015
Nous quittons les eaux profondes pour la terre ferme dans ce deuxième tome, mais cela n'enlève rien à la qualité du récit, bien au contraire, je l'ai trouvé meilleur. Pendant 400 pages de course poursuite, on alterne avec différents personnages, Lenie, Perreault, Lubin etc... puis on découvre petit à petit le réel but de cette traque.
Le style de l'auteur est vraiment très appréciable, que ce soit dans le côté hard science, qui décrit assez ce que j'étudie ou le développement de ses personnages, toujours atypiques, avec une personnalité vraiment particulière (mon dieu, cette Lenie Clarke!). J'ai aussi beaucoup aimé les parties sur le « Maelström » , pas toujours évident à tout bien interpréter, mais l'idée de son évolution presque biologique est vraiment original, j'ai eu quelquefois l'impression de plonger dans la 'matrice '.
Malgré ces points positifs, certaines parties sont plus difficiles à comprendre, ne voyant pas trop où l'auteur voulait nous emmener, cette sensation de rester dans la flou, de ne pas tout cerner m'a un peu déranger.
Heureusement que la fin nous apporte des réponses sur la plupart des questions que l'on se pose au court du récit (et aussi du tome 1).
Bref, une lecture qui aurait pu être parfaite mais qui reste néanmoins très bien menée et très plaisante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          114
Malahide75
  03 décembre 2013
A l'issue de l'opus précédent, « Starfish », nous avions laissé Lenie Clarke en bien mauvaise posture ; une bombe nucléaire venait d'exploser sur le rift, évidemment posée par ses employeurs... Présumée morte pour les sécheux, elle prend la route de la surface avec, comme qui dirait, une petite envie de régler ses comptes...
Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est qu'un virus s'est attaché à ses basques, celui-là même que ses patrons voulaient éliminer : Béhémoth.
Semant maladies et désolation sur son passage en surface, Lenie devient vite un mythe urbain, puis une chimère, puis une légende dans le Maelstöm. Légende de plus en plus imposante dans le virtuel depuis qu'un virus au fort potentiel s'est attaché au codage « Lenie Clarke ».
Une course poursuite s'engage entre Lenie qui sème la fin du monde et les employés des corpos qui veillent à la sauvegarde de l'humanité. Mais certains d'entre eux commencent à se questionner et à mettre en doute les motivations et l'éthique des corpos...
Quel bonheur ! Quel pied que ce livre ! le premier épisode m'avait déjà bluffé, mais là, je reste sans voix !
Tous les éléments de la SF hard science sont là : biologie, thermodynamique, génie génétique, informatique, sciences de l'information... Et l'ensemble, évidemment, est bien plus grand que l'addition de ses parties.
« Rifteurs » est un livre compliqué, dense, intelligent et je n'ai pas la prétention de croire ni d'affirmer que j'ai tout compris. Mais le flot est si extraordinaire qu'on se laisse porter avec délectation dans cet étonnant grand huit intellectuel.
Avec une acuité et une sensibilité très fines, Peter Watts nous montre ici un monde qui pourrait bien être le nôtre demain... Précurseur, il est indéniablement un auteur à lire, à suivre et à écouter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mazuay
  20 avril 2012
[...]
J'avais compris que Watts proposait de la hard science (comprendre de la science fiction à base de sciences, très réaliste et très détaillée). J'avais eu une expérience un peu décevante avec la lecture des Univers Multiples de Baxter, alors je craignais un peu le style. Mais l'auteur s'en sort ici magistralement.
Tout d'abord, nous ne sommes pas dans le même registre de sciences. Là où Baxter se focalisait sur la physique, voire l'astro-physique, Watts donne dans l'informatique, la biologie cellulaire et la neuropathologie. Un cocktail grisant ! Dans un récit pré-apocalyptique, il joue de l'allégorie virologique avec virtuosité. Il lance des mèmes dans la sphère électronique et regarde les humains danser sur leur musique. La psychologie, ou psychatrie parfois, est également à l'honneur, avec une belle mixture sur fond de techniques neuro-chirurgicales.
Le style du Monsieur est très agréable à lire et le roman est construit comme un thriller. C'est pour moi une très belle réussite. Petit bémol, cependant, de même que pour Baxter, j'imagine qu'une personne n'ayant pas de formation, ou d'intérêt particulier pour les sciences, puisse avoir vraiment du mal sur les passages un peu plus techniques. Certaines allusions à des comportements ou process biologiques doivent être assez cryptiques pour les non initiés. de même, les champs lexicaux informatique et médical ne sont pas si aisés à s'approprier.
Je ne peux néanmoins que recommander cette lecture. L'étude psychologique sur l'interaction des personnages, dans une société formatée à accepter, est horrifiante. C'est un condensé de défiance sur les politiques et les consortiums industriels, une bombe d'analyse de dérive comportementale, une leçon de manipulation à grande échelle (même si le doubleur se fait doubler par ****, pas de spoiler ici, désolée).
[...]
Lien : http://question-sf.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Guitou
  08 septembre 2014
Peter Watts m'avait déjà agréablement surpris avec le premier tome de cette trilogie. Et bien ce deuxième tome est encore mieux ! L'intrigue gagne nettement en intensité et l'auteur ne tombe pas dans les pièges classiques des romans "apocalyptiques". de plus l'introduction du monde du Maelström est vraiment intéressante puisque l'auteur nous dévoile juste assez pour que l'on soit intéressé mais suffisamment peu pour que l'on comprenne tout. Je me suis donc retrouvé à tourner les pages de façon frénétique en me disant "aller dis nous pourquoi !". La psychologie des personnages semble caricaturale dans le premier tome et on comprend enfin pourquoi dans celui-ci. Il ne reste plus qu'à lire le dernier tome de la trilogie pour voir comment Peter Watts va finir par s'en sortir. Gros challenge !
Commenter  J’apprécie          20
henrimesquida
  28 janvier 2018
Encore une fois c'est un livre très bien documenté, comme en attestent les multiples références en fin d'ouvrage, desquelles l'auteur semble puiser une inspiration sans limite. C'est vraiment quelque chose que j'aime beaucoup dans la SF : emmener des concepts plus ou moins connus mais réalistes dans leurs retranchements, et laisser aller son imagination pour voir où cela peut mener. Que ce soit avec "Rifteurs", "Starfish", "Vision aveugle" ou encore ses multiples nouvelles, Peter Watts nous montre l'étendue de son talent dans ce domaine. Il se laisse parfois un peu emporter, en témoignent certains chapitres que j'ai trouvé un peu moins "lisibles". C'est cependant toujours un régal à lire
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
GalaxioNGalaxioN   31 mars 2015
Étudie la physique d'une araignée en train de tisser sa toile. Merde, ou d'un chien en train d'attraper une balle... c'est des maths balistiques, mon gars. Le monde est rempli d'animaux stupides qui agissent comme s'ils manipulaient mentalement les différentielles du troisième ordre alors que c'est seulement l'instinct. Ce n'est pas la liberté. Pas même de l'intelligence. Et toi tu me dis que t'es autonome juste parce que tu es capable de suivre un arbre de décision avec quelques dizaines de variables?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
finitysendfinitysend   22 août 2012
L'océan pacifique pesait sur son dos . Elle l'oublia .
Il écrasait le corps de ses amis . Elle les oublia .
Il absorbait la lumière , aveuglant jusqu'à ses yeux miraculeux .
Il la mettait au défi de céder , d'allumer sa lampe frontale comne ces infirmes de sécheux .
Elle poursuivit son chemin dans les ténèbres .
Commenter  J’apprécie          80
Malahide75Malahide75   03 décembre 2013
A une époque, on pouvait combattre soi-même épidémie et parasites, rien qu'avec ses propres systèmes corporels, sans avoir besoin d'acheter un remède à un consortium pharmaceutique qui avait sans doute modifié la maladie pour vous obliger à acheter leur gènes de merde. D'après le paternel de Vive, il y avait même eu une époque où la police était sous contrôle.
Commenter  J’apprécie          60
GalaxioNGalaxioN   28 mars 2015
La chose qui lui parlait n'était pas "programmée" : elle avait appris à parler par tâtonnement, établi ses propres règles grammaticales et syntaxiques. Lubin avait déjà assisté à des démonstrations de ce genre d'appareils - ou d'organismes, ou d'il ne savait quoi. Ils comprenaient assez facilement les règles, mais semblaient toujours glisser quelques excentricités stylistiques de leur cru. Il n'était pas facile de retrouver comment au juste. La logique 'évoluait', synapse par synapse. Elle restait inaccessible à l'analyse conventionnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
GalaxioNGalaxioN   27 mars 2015
Il s'éveilla en sursaut, squelette dans une couverture sur le sable. Gris et terne dans la pénombre annonciatrice de l'aube, chaud et lumineux en infrarouge. Des yeux caves qui, à peine ouverts, exsudèrent de la haine sur toutes les longueurs d'onde.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Peter Watts (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Watts
Interview de Peter Watts par Actusf aux Utopiales 2010.
autres livres classés : biologie marineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2648 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre