AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nadine Gassie (Traducteur)
EAN : 9782743604301
464 pages
Éditeur : Payot et Rivages (02/01/2004)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Fred Scully et sa femme Jennifer ont décidé de quitter l'Australie pour une vie nouvelle en Europe. Ils tombent amoureux d'une vieille maison dans le sud de l'Irlande.

Les jours sont longs dans cette maison inconfortable au bas du château de Leap hanté par les cavaliers fantômes, que Scully retape en attendant sa femme et sa fille reparties régler quelques affaires en Australie. Leur retour est annoncé mais, à l'aéroport, Scully ne voit que sa fille ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
isanne
  18 avril 2019

Autant le dire tout de suite, j'ai adoré ce livre que je n'ai pas su lâcher avant de tourner la dernière page.
Quand Scully accepte de comprendre que Billie est seule à descendre de l'avion, c'est comme si sa vie, sa raison se perdaient.
Et c'est ce cataclysme que raconte ce livre : les situations les plus banales deviennent terrifiantes pour ce père et sa fille car celui-ci, ivre d'incompréhension, décide de se lancer à la recherche de sa femme.
C'est un roman d'atmosphère, où règne un sentiment de perte inconsolable, un sentiment de solitude immense. Scully, dans son chagrin, ne sait pas voir tout l'amour que lui porte sa fille.
Et de croiser une kyrielle de personnages qui ont connu la petite famille soudée et qui donnent désormais leurs opinions sur les acteurs de cette séparation : ce qui nous fait découvrir les uns et les autres avec des yeux différents.
J'ai été happée par le récit et suis curieuse d'en découvrir un autre, histoire de voir si le sortilège opérera encore. Je l'espère vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Cronos
  12 juillet 2020
Très bon début avec plusieurs trames, milieu un peu embrouiller et fin qui fait un flop.
Ca avait si bien commencé, la femme disparue, la fille muette et le père perdu au milieu de tout ça, j'ai bien accroché. La cavale à travers l'Europe aussi m'a plu, là où j'ai moins apprécié c'est malheureusement la narration, qui devient confuse. Alors oui, le personnage principal perd la boule et le lecteur vit cette confusion en même temps que lui et c'est une bonne chose selon moi, hélas on perd beaucoup en substance plus on avance dans le roman. La solitude du père se ressent, elle pèse sur sa fille qui passe à la trappe et j'aurais aimé qu'elle serve un peu plus, qu'elle serve de fil rouge entre les parents.
Ca se lit sans problème et même si tout s'embrouille au trois quart, la fin arrive vite. Pour l'ambiance et l'originalité oui, pour le récit en lui-même je préfère du Lovecraft. Bref il ne méritait pas de rester sept ans dans ma pile à lire.
Commenter  J’apprécie          30
Fuelyod
  30 avril 2012
Une intrigue sans dénouement.
L'histoire de cette quête désespérée, très prometteuse au début du livre, devient de plus en plus confuse, cauchemardesque et peu crédible au fur et à mesure que l'on avance dans le roman, pour se terminer... comme ça… comme si l'auteur en avait assez de cette histoire, ne savait pas comment la terminer, n'avait plus d'inspiration.
Mais je n'ai peut-être pas compris l'intention de l'écrivain…
Commenter  J’apprécie          20
Maya33
  18 novembre 2017
je sors de la lecture de ce livre avec une drôle d'impression.
Je ne sais pas si j'ai aimé ou non ! J'ai beaucoup aimé le début mais trouvé la fin cauchemardesque et improbable. Comment une enfant de 7 ans peut-elle se sortir des situations hallucinantes dans lesquelles la recherche effrénée de son père les plonge ? Un film pourrait certainement bien rendre tous les éléments. Que voulait dire Tim Winton ?
Commenter  J’apprécie          10
Fleitour
  05 avril 2015
J'ai su que ses cheveux noirs tisseraient un piège que je pourrait regretter ....
OUI certes mais pas le livre , allez y
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CronosCronos   20 novembre 2013
Sur Raglan road par un jour d'automne
Je l'ai vue pour la première fois et j'ai su
Que ses cheveux noirs tisseraient un piège
Que je pourrais regretter un jour...

Raglan road (Chanson traditionnelle).
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Tim Winton (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tim Winton
Entretien avec Tim Winton (en anglais), deuxième partie. 2008.
autres livres classés : littérature australienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les métiers du cinéma

Elle (il) est chargé(e) pendant le tournage de la préparation et de l'entretien des costumes des comédiens et figurants

la couturière
l'habilleuse
la vêtementière

20 questions
15 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre