AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 2869308841
Éditeur : Payot et Rivages (18/02/1995)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 105 notes)
Résumé :
L'appartement de Susan et Dennis est le port d'attache d'un groupe d'amis, tous originaires du Middle West, venus s'installer à New York dans les années 80 avec des rêves de gosses. Quatre d'entre eux forment un orchestre de rock, auteur d'un unique album, mais qui, bien sûr, serait suivi de beaucoup d'autres... En arrivant, tous pensaient que la ville et la vie ne détruiraient pas leur solidarité et ils distribuaient des doubles des clés de l'appartement à quiconqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
carre
  21 juin 2012
Sentiment mitigé vu l'aura de son auteur, récompensé par le prestigieux prix Pulitzer pour "L'exploitation". Car le roman oscille entre plusieurs genres sans jamais vraiment nous passionner. Alors bien sur Smiley dresse le portrait de jeunes gens aux personnalités complexes (notamment le personnage d'Alice), le double meurtre dès les premières pages affute notre curiosité, la façon de mettre New York au coeur du roman est plutôt bien vu, et pourtant jamais le roman ne décolle, on reste constamment le cul entre deux chaises, ce qui vous l'avouerez est pas forcément confortable. Alors bien sur, on s'accroche, à la psychologie des personnages plutôt intéressante, à l'écriture de Smiley agréable mais décidément c'est sur mode alternatif et sans passion que l'on suit Smiley. Dommage.
Commenter  J’apprécie          210
Woland
  15 janvier 2009
Duplicate Keys
Traduction : Anne Damour
J'ai acheté ce roman au vu de sa quatrième de couverture et j'avoue en être sortie non pas déçue à cent pour cent mais ...
Oui, il y a un "mais" et pourtant, je ne saurais dire avec exactitude à quoi il tient - chose, vous l'avouerez, assez rare chez moi.
En cherchant bien cependant, je dirai que "Un Appartement à New-York" ne tient pas ses promesses. J'y attendais du piquant, de la férocité, du suspens également, puisque l'ouvrage se fonde sur un double meurtre et, si j'y ai bien rencontré tout cela, ce fut malheureusement sous une forme aseptisée. Il ne me reste donc qu'à me procurer "L'Exploitation" et à voir si vraiment - et selon mes critères personnels - son auteur méritait bien son Pullitzer.
Le thème ? Un appartement new-yorkais, dans un quartier relativement correct et dans les années 80/90. Il appartient à Suzan Gabriel, laquelle y vit régulièrement avec son compagnon, Dennis. Dans leur orbite, le frère adoptif de Dennis, Craig. Dennis et Craig sont tous deux musiciens et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont manqué le coche : leur meilleure période est derrière eux. Seul problème : Craig, qui est proche de la mythomanie, ne veut pas l'admettre et l'emprise qu'il exerce sur Dennis - et d'ailleurs sur l'essentiel de ceux qui l'approchent - est telle qu'eux aussi se refusent à voir la vérité en face.
La musique ne nourrissant pas son homme, Craig vient en plus de se compromettre en achetant une appréciable quantité de cocaïne qu'il entend bien revendre au prix fort.
Mais un jour, alors qu'elle vient arroser les plantes en l'absence de Suzan, Alice Ellis, sa voisine et amie - et notre héroïne - découvre les cadavres de Dennis et de Craig, une balle dans la tête chacun, encore assis dans le salon ...
Qui avait intérêt à abattre les deux hommes ? Un dealer non payé ? Un mari qui aurait pris ombrage des nombreux succès féminins de Craig ? Un proche ? Ou l'un de ces inconnus qui étaient susceptibles de débarquer dans l'appartement à toute heure du jour et de la nuit puisque, animés d'un esprit hippy complètement dépassé, Craig et Dennis en donnaient des doubles de clés au premier venu rencontré dans un bar un soir de concert ? ...
Les premiers chapitres passés, j'ai persévéré et tenté de m'intéresser coûte que coûte à une histoire qui me paraissait en fait très mal conduite. La découverte de l'assassin ne m'a fait ni chaud ni froid en ce sens que, renseignée par de nombreuses années de lecture de polars, j'avais pressenti son identité très tôt. Ses mobiles pourtant m'intéressaient mais, là aussi, j'ai été déçue : aseptisés et peu cohérents, voilà ce qu'ils étaient.
Donc, si vous voulez commencer à lire Jane Smiley en vous attanquant à "Un Appartement à New-York", sachez que vous risquez d'être fort déçu. ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AddyBouquine
  21 avril 2014
C'est l'histoire d'un groupe d'amis ayant formé il y a plusieurs années un groupe de musique. Mais le succès n'était pas au rendez-vous. Certains l'avaient compris assez tôt et avaient changé de vie, d'autres continuaient à y croire en espérant qu'un producteur les remarqueraient. C'était justement le cas de Dennis et Craig.
Ils avaient tous déménagés à New York dans l'euphorie de la musique, bons amis, Susan et Dennis donnant les clefs de leur appartement à qui en avait besoin. Mais ils s'enlisaient de plus en plus dans leurs vies. Et puis un jour, alors qu'elle passait arroser les fleurs chez Susan, sa meilleure amie, Alice découvre les corps de Dennis et Craig. Ce dernier vivant quasiment chez le couple.
Commence alors l'enquête et la longue liste des détenteurs des doubles de clefs. J'étais un peu sceptique au départ quand au personnage de l'enquêteur puis peu à peu je lui ai fait confiance. Par contre j'ai eu du mal avec Alice. Forcément il s'agit de la plus sensible et de la plus influençable du groupe. J'ai bien aimé quand elle a enfin coopéré avec l'enquêteur, cela lui à ouvert les yeux.
Ce roman policier m'a tout d'abord pas donné l'impression d'en être un, malgré les deux meurtres. Puis quelques événements suspects nous interrogent et commencent à nous faire froid dans le dos.
La découverte du coupable est plutôt déroutante, on essaye de recoller tous les indices. Et puis tout s'explique, j'ai été bluffée ! Jusqu'au bout on se demande si c'est le coupable ou l'enquêteur qui aura le dernier mot.
Lien : http://lecume-des-mots.skyro..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VivianeB
  10 décembre 2012
Un bon livre où sont décrites avec précision différentes personnalités qui doivent par un meurtre se remettre en question par rapport aux liens qui les unissaient et par rapport à leurs vies personnelles.
Commenter  J’apprécie          30
chocoladdict
  25 juin 2018
{UN APPART A NEW YORK ...DONT J'AI PERDU LES CLEFS} : Un double meurtre dès les premières pages, un personnage central complexe, New York en toile de fond, avec tous ces ingrédients je m attendais à un bon moment de lecture. Pourtant plus j avançais dans ma lecture, plus j'avais le sentiment que le roman ne décollait pas. Est ce parce que je me suis doutée assez vite de l'identité de l'assassin ou est ce parce pour moi Un appart à New York manque de souffle romanesque mais je n ai pas trouvé ce titre passionnant du tout. Peut être pas le bon titre de Jane Smiley.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          41
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fannyvincentfannyvincent   04 juin 2014
L'inspecteur Honey se racla la gorge. Allait-il l'emmener au poste ? Les filles de quincailler de Rochester, Minnesota, finissaient-elles derrière les barreaux pour s'être retrouvées face à face avec deux victimes d'un meurtre ?
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Jane Smiley (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jane Smiley
Jane Smiley on How Horses, Teaching, and Her Students Inspire Her Writing 05.06.2018
autres livres classés : new yorkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

XIXème siècle en vrac

Engels et Marx écrivirent ensemble le "Manifeste du parti communiste"

Vrai
Faux

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , histoire , industrialisationCréer un quiz sur ce livre