AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355929459
Éditeur : Editions Ki-oon (12/05/2016)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 55 notes)
Résumé :
À 27 ans, la vie d'Arata est loin d'être celle qu'il imaginait dix ans plus tôt : sans travail, sans petite copine, il n'a même pas le courage d'avouer à ses amis qu'il est sans emploi, et se force à jouer la comédie. Son erreur a été de démissionner de son premier poste seulement trois mois après son entrée dans l'entreprise. Sur un CV, ça ne pardonne pas ! Chaque entretien d'embauche se solde par un échec. Cerise sur le gâteau : sa mère lui porte le coup de grâce ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  01 juin 2017
Quand Arata reçoit la réponse à un emploi auquel il avait postulé, il est de nouveau déçu. Il repense à ses études trop longues, à son premier emploi duquel il a démissionné au bout de trois mois… Un soir, un jeune homme lui propose un marché : s'il avale une petite pilule, il retrouve la jeunesse de ses 17 ans et doit suivre un an dans un lycée. Arata, pas tout à fait conscient de ses actes sur le moment, accepte cette seconde chance.
Un manga qui parle de la difficulté de trouver un travail, ça m'a intéressé même si finalement ce n'est que le point de départ. L'idée de la seconde chance qu'on trouve souvent par le biais d'études supplémentaires ou de formations est là remplacée par une solution miracle un peu curieuse. le concept de ReLIFE comporte quand même quelques zones floues… que les tomes suivants éclairciront peut-être plus tard. Bien aimé ce premier tome avec un Arata un peu paumé dans son nouvel environnement, un Ryo mystérieux et cette jeune étudiante avec il commence à bien s'entendre malgré son caractère (en apparence ?) froid. L'humour omniprésent rend son manga tout à fait agréable et donne envie de poursuivre pour savoir comment Arata va vivre sa nouvelle vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
garrytopper9
  07 juillet 2016
Relife est une vraie bonne surprise !
Je remercie une nouvelle fois Babelio et leur opération masse Critique, qui nous permettent toujours de découvrir des lectures vers lesquelles on aurait du mal à aller.
À la base ce manga était un web-manga, qui au Japon devient un moyen de plus en plus utilisé pour se faire connaitre. C'est donc une très bonne choses que cela voit le jour au format papier, sachant qu'il est édité tout en couleur, à un prix un peu plus élevé que la moyenne mais pas exorbitant tout de même.
La couleur apporte un réel plus, car même si les dessins sont assez basiques, la couleur des bulles de dialogues varient suivant l'intensité ou l'émotion du personnage, et de fait cela donne quelque chose de très dynamique. le seul défaut ce sont les fond, qui sont quasi inexistants, c'est un peu dommage, surtout quand on voit la qualité des quelques rares qu'on voit par moment, on aimerait en voir plus.
L'histoire en elle-même est assez classique, mais après avoir lu ce premier tome, je pense qu'il y beaucoup plus de mystères qu'il n'y parait de prime abord.
Une très bonne idée de la part de l'éditeur Ki-oon de proposer ce manga, car ils sortent un peu de leur domaine, et peuvent ainsi emmener de nouveaux lecteurs qui ne connaitraient pas cette maison d'édition, qui est pourtant d'une grande qualité.
Le soucis maintenant, c'est qu'il va falloir que j'achète les autres tomes (^-^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
JeGeekJePlay
  18 mai 2016
Web-série très prisée au Japon, ReLIFE débarque en France et c'est aux éditions Ki-oon que nous le devons. Ce manga créé en 2013 par Yayoiso était à l'origine publié sur internet et fut téléchargé plus de 400 000 fois en seulement deux semaines. Fort de son succès, le voilà relayé en tome avec plus d'un millions d'unités vendues sur les trois premiers tomes. Aussi, une adaptation animée est en chantier avec une diffusion prévue au Japon pour l'été 2016. Mais pour lors, je vais partager avec vous mon ressenti suite à la lecture de ce premier tome de ReLIFE, disponible aux éditions Ki-oon.
Arata Kaizaki, jeune homme célibataire âgé de 27 ans, est loin d'avoir la vie qu'il imaginait étant plus jeune. En plus de ne pas avoir de boulot, il n'a pas de copine avec qui partager son train de vie ou encore même ses nuits. Son quotidien n'est vraiment pas des plus brillants, mais il dispose tout de même de certains amis auprès desquels il n'est d'ailleurs pas honnête. Arata est sans emploi et ses amis ne sont pas au courant de sa situation. Cependant, il est tout de même soutenu financièrement par ses parents mais plus pour très longtemps. Lors d'une conversation téléphonique avec sa mère, cette dernière lui annonce qu'ils ne pourront plus lui envoyer d'argent l'an prochain et lui suggère de revenir vivre chez eux. Cette situation de retour en arrière est inimaginable pour Arata qui a pu quitter la campagne pour venir s'installer en ville. Il est face à un choix difficile et il ne se doutait pas en arriver là un jour.
Mais une opportunité va s'offrir à lui après une sortie bien arrosée avec ses amis où Arata fait la rencontre sur le pas de sa porte de M. Ryo Yoake de l'institut ReLIFE. Ce jeune homme l'invite à prendre part à une expérience de réinsertion dans la vie professionnelle qui lui donnerait de nouveau l'apparence de ses 17 ans mais il ne peut en parler à personne. En contrepartie, l'institut ReLIFE prend en charge toutes ses dépenses pendant 1 an : loyer, nourriture et autres besoins. Ryo lui offre alors une pilule, lui laissant un certain temps de réflexion. À première vue cette expérience tombe vraiment à pic et le choix est vite fait pour Arata, il ne lui reste plus qu'à avaler la pilule qui lui a été offerte. Arata se rend vite compte de son choix, qu'il a d'ailleurs fait inconsciemment, dès le lendemain matin lorsqu'il se regarde dans le miroir…
Vous imaginez un peu, arriver sur la trentaine pour revenir à l'époque du lycée. Bien qu'Arata revienne 10 ans en arrière, cela ne touche que son apparence physique, sa mentalité, elle, reste celle de ses 27 ans. du coup, les péripéties sont assez drôles à lire, comme découvrir son comportement à gérer cette nouvelle vie temporaire, le stress, l'angoisse de la rentrée en terminale, le contact avec les nouveaux membres de sa classe et j'en passe. J'aime assez les divers scénarios qu'Arata s'imagine et j'ai moi-même été surpris de découvrir une certaine personne lorsqu'il entre en classe pour la première fois et se retrouve nez à nez avec cette personne qu'il a déjà vu auparavant. Un petit rebondissement mais pas le seul.
Force de lire on se rend compte que cette dite personne (pour ne pas dévoiler son nom) n'en est pas à son premier retour en arrière et j'avoue que lors de la présentation des élèves je me suis demandé si Arata était vraiment le seul à avoir été contacté pour participer au programme ReLIFE. Je vous laisse le soin de découvrir ça de vôtre côté. Mais je me fais peut-être moi-même des films comme Arata, qui sait. En tout cas, ce premier tome pose les bases sans trop nous faire patienter, on est dans le vif du sujet assez vite et c'est tant mieux. J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce tome d'autant plus que le travail fourni par Yayoiso est très agréable à lire, haut en couleur que ce soit dans les bulles comme dans les vignettes. Je trouve d'ailleurs que ce choix de proposer entièrement le manga en couleurs permet d'apprécier davantage le genre avec de beaux effets de dégradé notamment. Cependant, on retrouve quelques vignettes légèrement pixelisée.
J'ai pris un plaisir certain à découvrir ce premier tome de ReLIFE et je comprends mieux le succès rencontré au Japon. La disposition des vignettes est très bien faite, la mise en scène des personnages bien menée et je trouve qu'Yayoiso maîtrise le souci du détail dans bien des situations : étonnement des personnages, gouttes de sueurs, onomatopées qui viennent accentuer une situation et bien d'autres. J'aime aussi le coup de crayon assez précis, les effets d'ombres, la retranscription des pensées sombres et les visages sont très expressifs. Ce dernier point est d'ailleurs l'une des choses que j'ai le plus apprécié en plus d'une excellent qualité de l'édition. Une fois en main vous sentez que ce tome fait un certain poids, Ki-oon propose une fois n'est pas coutume du papier de qualité bien épais avec un bel encrage colorisé. Ce premier tome dispose aussi en toute fin d'un rapport bonus, les rapports correspondant dans ReLIFE aux divers chapitres du tome. Suite à cela, Yayoiso laisse un petit message de remerciements à ses lecteurs et autres fans et le tome se termine par contre par 8 pages blanches...
Me concernant, j'aime beaucoup ce que l'auteur nous propose dans ReLIFE, un petit vent de fraicheur pour un adulte qui revit son adolescence mais d'une autre manière dans le sens où il a tout de même la mentalité d'un homme de 27 ans. du coup, les péripéties d'Arata sont assez drôles à voir, surtout aux contacts avec de jolies filles et bien qu'il est l'apparence de ses 17 ans, il est perdu quant à ses pensées ou agissements envers la gente féminine, allant même à penser au détournement de mineurs. Cette web-série populaire au Japon a eu raison de moi, l'éditeur a su piquer ma curiosité et il me tarde d'en savoir davantage sur le tome 2. On s'attache à notre « jeune » lycéen, on aime le voir se torturer gentiment les méninges tout en ayant des pensées d'adultes. Sa nouvelle vie au lycée est plaisante à lire de part l'apport d'un tome en couleurs qui donne à cette édition proposée par Ki-oon une qualité de lecture optimale. Un très bon point pour l'éditeur !
« Ce premier tome de ReLIFE mélange habillement l'humour à l'émotion et cela se voit davantage accentué par une palette graphique haute en couleurs. Je kiffe et j'en redemande ! »
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Thalyssa
  24 mai 2016
J'ai pris connaissance de la parution de ce manga via la page facebook de l'éditeur. le synopsis m'a immédiatement interpelée parce que je me sentais proche du personnage principal. Même si je vis très bien mon célibat et refuse même de m'en défaire, je me pose beaucoup de questions sur mon avenir. J'ai eu des problèmes de santé à un âge où on est censé préparer son avenir et ça a duré un paquet d'années. À trente-quatre ans, j'ai un CV trop léger et cela me handicape à un point où je ne parviens jamais à décrocher ne serait-ce qu'un entretien pour montrer qui je suis, ce dont je suis capable… Je comprends donc parfaitement Arata, partagé entre frustration et découragement, tenaillé par ce sentiment que sa vie est finie avant même d'avoir réellement commencé, que le train a déraillé et qu'il ne peut plus rien faire pour y remédier… Arata, un jeune homme en colère d'être ainsi réduit à une seule décision passée quand il aurait tant à de choses à offrir au présent. J'arrête là le côté mylife.com ; j'ai remporté le premier tome lors du concours Ki-oon, j'étais aux anges et ne l'ai pas laissé prendre la poussière dans ma PAL !
J'ai été étonnée de voir que le manga était intégralement colorisé, c'est une information que je n'avais pas captée quand je me suis intéressée à ce tout nouveau shonen. D'où le prix plus conséquent. Mais j'avoue que cela apporte un réel plus. le nuancier est doux et harmonieux, les ombres simples et bien gérées, les reflets approfondissent nettement les regards. le tout réhausse également les décors comme cette case où le coucher de soleil teinte le ciel d'orange et de pastels. En contrepartie, le lining de certaines pages apparaît parfois un peu pixellisé, comme si l'on avait agrandi l'image de base, entraînant par là-même une légère perte de qualité dans la définition. Cela n'entache en rien l'intérêt de l'ouvrage, mais je tenais à soulever ce point par honnêteté.
Concernant l'histoire en elle-même, j'ai été très agréablement surprise. On sent que la mangaka a pris le temps de réfléchir à son histoire et à ses personnages, de peaufiner les détails et de présenter les événements avec une touche d'humour très appréciable. Malgré le caractère loufoque de cet employé ReLIFE et l'incongruité de sa démarche (et de son timing !), Arata se pose les bonnes questions au sujet de Ryo Yoake et en prenant en compte le contexte de ce soir-là, l'imprudence qu'il va commettre en ingérant la gélule paraît justifiée.
Je m'attendais au départ à quelque chose de différent, davantage dans la lignée d'un voyage dans le temps. Or, ici, Arata perd dix ans d'âge physique, mais reste bien ancré dans sa vie présente. Il garde son indépendance et s'est simplement engagé à revivre son année de première dans un lycée local, choisi par les laboratoires qui le rémunèrent. Mais Arata reste un jeune homme assez maladroit et commet des erreurs dès le jour de la rentrée des classes. Derrière les rires et les taquineries, on voit déjà quelques liens d'amitié se forger, ce qui nous permet également de mieux cerner le potentiel du héros. Les premiers résultats semblent prometteurs pour Ryo, le superviseur d'Arata, mais l'on sent déjà qu'il a des choses à se reprocher. Suspense, quand tu nous tiens ! L'intrigue est beaucoup plus riche que je ne m'y étais attendue, laissant présager un shonen au message fort, avec une trame ne misant pas tout sur la linéarité de l'action.
En bref, voici un premier tome prometteur, avec des personnages variés et attachants, le tout illustré par des graphismes frais et modernes. de par les questions qu'il soulève et la pertinence de ses choix, Sou Yayoi a su d'ores et déjà me conquérir. Un titre et un auteur à suivre assurément de très près !
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SerialBookineuse
  20 mai 2016
J'avais beaucoup entendu parler de ce manga avant même sa sortie en français et c'est avec enthousiasme que je me suis jetée sur le premier tome publié chez Ki-oon Éditions​. J'attendais avec impatience de pouvoir le lire et je dois dire que la mangaka a su satisfaire mes attentes car j'ai passé un très bon moment de lecture !
Pour faire simple, Arata un homme de 27 ans n'a pas vraiment la vie à laquelle il aspirait plus jeune. En effet, sans emploi, sans petite amie et dans une situation financière qui laisse à désirer, Arata est au bord du gouffre. Alors, lorsque ses parents l'appellent et lui annonce qu'ils vont lui couper toute aide financière d'ici un an, c'est le coup de grâce ! Il se retrouve dans une situation délicate surtout qu'il n'a aucune envie de revenir vivre à la campagne après tout le mal qu'il s'est donné pour s'installer en ville.
Toutefois, sa vie va prendre un tournant inhabituel le jour où, après une soirée bien arrosée entre amis, Arata fait la rencontre de Ryo Yoake alors qu'il rentrait chez lui. Ce dernier lui propose une opportunité d'emploi s'il accepte de participer à une expérience du laboratoire ReLIFE dans le cadre d'une réinsertion dans la vie professionnelle. Pour se faire, il devra prendre une pilule qui le fera rajeunir de 10 ans et en contrepartie, le laboratoire s'engage à payer toutes ses dépenses pendant un an. Méfiant, Arata est bien décidé à y réfléchir à deux fois avant de se lancer mais qu'elle n'est pas sa surprise lorsque il se réveille le lendemain et découvre qu'il est à nouveau dans le corps de ses 17 ans. Ayant de façon inconsciente avaler la pilule de ReLIFE, il est contraint bien malgré lui à retourner sur les bancs du lycée mais pour réussir cette expérience, il y a une condition : il ne doit en parler à personne !
Etant à l'origine un webcomic, ReLIFE se distingue des autres mangas d'une part, par le fait qu'il soit tout en couleurs, atout non négligeable qui nous change du traditionnel noir et blanc et d'autre part, par ses chapitres assez courts qui lui donnent un rythme rapide et dynamique. L'histoire n'a rien d'original en soi mais je me suis laissée prendre au jeu à me demander ce qui va arriver à cet adulte redevenu adolescent. Par ailleurs, le point fort de ce manga est sans contexte l'humour ! J'ai beaucoup ri des situations dans lesquelles se retrouve Arata car bien qu'il ait retrouvé un apparence de jeune lycéen, sa mentalité d'adulte n'a pas changé. du fait du choc des générations, il aura un peu de mal à interagir avec camarades et en particulier avec la gent féminine où il n'aura de cesse de se remettre en question, allant jusqu'à évoquer le détournement de mineurs.
Qui dit manga dit dessin, alors qu'en est-il ici? Yayoiso a un trait fin et précis mais semble avoir occulté le graphisme des arrières plans en mettant l'accent sur les personnages. En effet, là où les décors sont très minimalistes, le chara-design est détaillé. Ainsi, les visages sont particulièrement expressifs et laissent transparaître les différentes émotions, ce qui ajoute une note de réalisme rendant les personnages d'autant plus vivants et attachants.

En bref, ce premier tome pose les bases du récit et introduit les différents personnages (que je vous laisse découvrir ^^) tout en maintenant une part de mystère pour attiser la curiosité du lecteur. On est d'ailleurs en droit de se demander s'il n'y aurait pas d'autres cobayes parmi les camarades d'Arata. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire et j'ai hâte d'en apprendre d'avantage dans le prochain tome !
Lien : https://serialbookineuse.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (3)
ActuaBD   13 juin 2016
Tranche de vie lycéenne, la web-série ReLife apporte du baume au cœur grâce à une trame poignante et un humour bien placé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   23 mai 2016
Une fable agréable à suivre, usant d’un polymorphisme raisonnable et agrémenté d’un pétale de fleur bleue.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   23 mai 2016
Ce manga est atypique, il suffit de l’ouvrir pour s’en rendre compte, les couleurs sautent aux yeux.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AngelSoraAngelSora   15 juin 2018
Argh...c'est le pire premier jour de classe que je pouvais vivre...
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   08 juillet 2017
Arata: Et pourquoi tu ne me l'as pas dit?
Yoake: Hein? Et louper la tête que tu allais faire?
Arata: Espèce de sadique!!!
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   08 juillet 2017
"Comme il a été pris avec des clopes dès le premier jour, je pensais que c'était un élève à problème ou un truc du genre mais c'est facile de lui parler! Plutôt qu'un type dangereux, on aurait tendance à dire que c'est juste un idiot!"
Arata: Pourquoi vous rigolez, tous les deux?!
Commenter  J’apprécie          00
boumabouma   14 octobre 2016
S'amuser ou se laisser aller, c'est le choix de chacun...
Le mieux, c'est que tu fasses ce qui est le plus confortable pour toi !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Yayoiso (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Yayoiso
ReLife - Opening
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
736 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre