AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Vidéos de Aimé Césaire (86)
Ajouter une vidéo





videos31 août 2021
video
Extrait du recueil LA BALLADE DE LEÏLA KHANE de Abdourahman A. Waberi

«La ballade de Leïla Khane» est un grand poème ou peut-être un étrange bateau. Leïla nomme l'absence. Cette légende fait de l'amour une île qui évite aux amants la mort et la folie. C'est encore Leïla qui dit l'exil, les ports, les déserts, les océans et les villes.

Alfred Alexandre est né en 1970 à Fort-de-France, en Martinique. Après des études de philosophie à Paris, il retourne sur sa terre natale où il vit et exerce pendant un certain temps la profession d'enseignant-formateur en français. Son premier roman «Bord de canal» (Dapper, 2004) a obtenu le Prix des Amériques insulaires et de la Guyane 2006 et son premier texte théâtral «La nuit caribéenne» a été choisi parmi les dix meilleurs textes francophones au concours général d'Écriture Théâtrale Contemporaine de la Caraïbe (2007). Il a publié chez Mémoire D encrier l'essai «Aimé Césaire, la part intime» (2014), le roman «Le bar des Amériques» (2016) et le recueil «La ballade de Leïla Khane» (2019). Il est l'une des nouvelles voix de la littérature antillaise.
+ Lire la suite
videos31 août 2021
video
Extrait du recueil RÉCITATIF AU PAYS DES OMBRES de Rodney Saint-Éloi

Je marche. Je marche. le poème est un cheval fou, se rappeler, la barque est la route. L'horizon est dans le regard du promeneur. Découvrir une chose douce et amère: des îles, il faut se résigner à foutre la mer dehors afin de pouvoir marcher librement pour célébrer la terre, dans le récitatif qui offre aux mots et aux choses le contrepoint du chant: éloge et mystère. Surtout l'élégance. L'élégance sauve le poème comme le soleil l'été.

Poète, écrivain, essayiste, éditeur, né à Cavaillon (Haïti), il est l'auteur d'une quinzaine de livres de poésie, dont «Je suis la fille du baobab brûlé» (2015, finaliste au prix des Libraires, finaliste au Prix du Gouverneur général), «Jacques Roche, je t'écris cette lettre» (2013, finaliste au Prix du Gouverneur général). Il dirige plusieurs anthologies. Il a publié «Haïti Kenbe la!» en 2010 chez Michel Lafon (préface de Yasmina Khadra). Pour la scène, il a réalisé plusieurs spectacles dont «Les Bruits du monde», «les Cabarets Roumain», «Senghor, Césaire», «Frankétienne». Il est l'auteur de l'essai «Passion Haïti» (Septentrion, 2016). Lui a été décerné le prestigieux prix Charles-Biddle en 2012. Il a été reçu en 2015 à l'Académie des lettres du Québec. Il devient Compagnon de l'Ordre des Arts et des Lettres du Québec en mai 2019. Il dirige la maison d'édition Mémoire D encrier qu'il a fondée en 2003 à Montréal. «Les racistes n'ont jamais vu la mer», coécrit par Rodney Saint-Éloi et Yara El-Ghadban, paraîtra en octobre 2021.
+ Lire la suite
videos22 mai 2021
video
« LA POÉSIE COMME MODE D'EMPLOI DU MONDE ? »
Soirée proposée par les Midis de la Poésie
« Luttes, lettres et forces »
Avec Bwanga Pilipili & Rokia Bamba
Lecture & musique

L'autrice et comédienne Bwanga PiliPili viendra, entre hip-hop et poésie, dire les textes qui nourrissent son travail. Elle sera accompagnée par l'artiste sonore et DJ, Rokia Bamba.

« La poésie vient d'une cité Tout-Monde : Andromède

où le hip-hop transforme des bancs en trônes,

nos quartiers en constellations,

les jeux en rites.

où IAM nous apprend plus sur Notre Histoire que les pères de mon école jésuite.

Elle vient d'une cabane

où les Pendus de François Villon ont croisé les Poursuivants d'Édouard Glissant

Maya Angelou est Nicky Minaj

Ken Bugul est la source de Fatou, Léonora et les autres.

Ma poésie est Grands Lacs »

Originaire du Kivu, Bwanga Pilipili est diplômée de l'INSAS en 2012. Au théâtre, on la voit notamment dans « les Monologues du Vagin » mis en scène par Nathalie Uffner, dans « Une saison au Congo » de Aimé Césaire, mis en scène par Christian Schiaretti. Au cinéma, elle joue entre autres dans « Black » de Adil El Arbi et Billal Fallah et « Les empreintes douloureuses » de Bernard Auguste Kouemo. En 2018, elle écrit et met en scène « Datcha Congo », adaptation de « La Cerisaie » de Tchekhov, sur la scène du Tarmac des Auteurs à Kinshasa. Depuis 2012, elle anime des rencontres littéraires au sein de l'association Lingeer, et est également co-organisatrice du festival Bruxelles/Africapitales.

Rokia Bamba est DJ dans des lieux afro-féministes bruxellois et parisien, tels que Globalicious, Afropunk, La Colonie, Massimadi et le festival « New Afro Ke-Pon », dont elle sera commissaire pour la première édition belge en 2020. Elle possède un style unique mélangeant a cappella, groove et punk. Elle travaille également comme compositrice de pièces sonores artistiques et a participé au concert de l'Orchestre Populaire de Bruxelles à L'Ancienne Belgique avec le chanteur Arno (2017) et à la pièce de poésie « Ceci n'est pas un poème II » (Bozar 2016).
+ Lire la suite
videos11 mai 2021
video
Lecture par Greg Germain, Mariann Mathéus, Roberto Jean, Sophie Bourel & Steffy Glissant
Accompagnés de Viktor Lazlo (chant), Marie-Claude Bottius (chant) & de Grégory Privat (piano)
Mise en musique par le Trio Mahagony

« Every great dream begins with a dreamer. Always remember, you have within you the strength, the patience, and the passion to reach for the stars to change the world. »

Harriet Tubman



Il y a 20 ans, le 10 mai 2001, le Parlement français votait la loi reconnaissant la traite négrière et l'esclavage transatlantique comme crime contre l'humanité, loi portée et défendue par Christiane Taubira. le texte stipule en son article 1 :

« La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'Océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'Océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité. »

Dans son discours de présentation du projet de loi, Christiane Taubira déclarait :

« Nous sommes là pour dire que la traite et l'esclavage furent et sont un crime contre l'humanité ; que les textes juridiques ou ecclésiastiques qui les ont autorisés, organisés percutent la morale universelle ; qu'il est juste d'énoncer que c'est dans nos idéaux de justice, de fraternité, de solidarité, que nous puisons les raisons de dire que le crime doit être qualifié. Et inscrit dans la loi parce que la loi seule dira la parole solennelle au nom du peuple français. »

Pour commémorer ce mois des mémoires, l'institut du Tout-Monde présente un « Chaos-opéra » imaginé par Sylvie Glissant et Greg Germain.



Avec les textes de Christiane Taubira, Léon-Gontran Damas, Édouard Glissant, Patrick Chamoiseau, Eugène Pottier, Gaël Faye, Marie-José Mondzain, Monique Arien-Carrère, Dénètem Touam Bona, Nicole Cage, Nancy Morejón, Léonora Miano, Estelle Coppolani, Aimé Césaire, Toni Morrison



Soirée proposée par l'Institut du Tout-Monde.
+ Lire la suite
videos11 décembre 2020
video
"La tête dans les images" est une exposition conçue par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Présentée de façon spectaculaire du 2 au 14 décembre place Aimé Césaire à Montreuil, elle a été relayée, en format adapté, par 240 bibliothèques partout en France.
Pour s'immerger dans l'oeuvre des 12 illustratrices et illustrateurs exposés, une chronique a été demandée à la Journaliste Lucie Cauwe, sous forme de petit cours, pour être diffusée sur la Télé du Salon imaginée et mis en oeuvre pour cette 36e édition spéciale. Plus d'informations sur slpjplus.fr
+ Lire la suite
videos11 décembre 2020
video
"La tête dans les images" est une exposition conçue par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Présentée de façon spectaculaire du 2 au 14 décembre place Aimé Césaire à Montreuil, elle a été relayée, en format adapté, par 240 bibliothèques partout en France. Pour s'immerger dans les oeuvres des 12 illustratrices et illustrateurs exposés, une chronique a été demandée à la journaliste Lucie Cauwe, sous forme de petit cours, pour être diffusée sur la Télé du Salon imaginée et programmée pour cette 36e édition spéciale. Plus d'informations sur slpjplus.fr
videos11 décembre 2020
video
"La tête dans les images" est une exposition conçue par le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Présentée de façon spectaculaire du 2 au 14 décembre place Aimé Césaire à Montreuil, elle a été relayée, en format adapté, par 240 bibliothèques partout en France. Pour s'immerger dans les oeuvres des 12 illustratrices et illustrateurs exposés, une chronique a été demandée à la journaliste Lucie Cauwe, sous forme de petit cours, pour être diffusée sur la Télé du Salon imaginée et programmée pour cette 36e édition spéciale.

Titre : La Collection, Marjolaine Leray,
Éditions courtes et longues / Plus d'informations sur slpjplus.fr
+ Lire la suite





Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Connaissances en littérature classique

Parmi ces livres, lequel n'a pas été écrit par François Rabelais ?

Gargantua
Le Tiers Livre
Le Roman de Renart
Pantagruel

20 questions
524 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , classique anglais , classique americainCréer un quiz sur cet auteur