AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.46 /5 (sur 762 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Suresnes , le 18/10/1956
Biographie :

Luc Lang est un écrivain français.

Luc Lang habite en région parisienne et enseigne l'esthétique aux Beaux-Arts à l'École Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy.

Il est l’auteur d’une dizaine de romans et de recueils de nouvelles. C'est également un théoricien de l'art auteur de monographies d'artistes et de textes d'esthétique sur l'art contemporain, l'architecture et la littérature.

Il a été en 1995 lauréat de la Villa Kujoyama. Il a reçu le Prix Goncourt des lycéens en 1998 pour son roman "Mille six cents ventres".

Il a obtenu, en 2019, le prix Médicis, pour "La tentation".

Source : France Culture
Ajouter des informations
Bibliographie de Luc Lang   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Luc Lang - La tentation

Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (163) Voir plus Ajouter une citation
Luc Lang
colka   27 avril 2020
Luc Lang
Un sentiment sinue, de dispersion et de solitude, qui danse et creuse du fond des flammes, ici, dans l'âtre, un retour d'enfance où tous les trois s'emboîtaient sans le moindre soupçon d'un horizon d'adultes éparpillés, avec ce besoin qui monte et taraude de refaire l'emboîtement des présences Jean-Pauline-Thomas. Un besoin qui les fait taire, juste un regard échangé au-dessus du feu dans une lente chute ensemble, les deux frères embrassés.
Commenter  J’apprécie          290
FredMartineau   03 septembre 2017
Mother de Luc Lang
L'idée du masculin ne va pas de soi, le fils éprouve au côté de la mère protectrice et nourricière la sensation prégnante que le mal s'incarne en ce genre, qu'il est même déplorable et navrant d'avoir un sexe qui pendouille ou qui s'érige dans l'entrejambe des garçons, au regard des malheurs que cet appareil semble engendrer chez le seul genre aimable, celui de la mère, le fascinant, le bouleversant féminin.
Commenter  J’apprécie          240
Cannetille   01 avril 2020
La tentation de Luc Lang
L’entrée dans le monde adulte, François l’a noté, est si résolue qu’elle signe chaque fois, sans le trouble d’une hésitation, la diaspora des enfants. Ils ont pourtant partagé les jeux et les rêves, les liens semblaient scellés pour l’éternité, mais rien ne résiste à l’euphorie du sacrement, devenir adulte, devenir, croit-on, libre et puissant, du moins le temps de se cogner aux limites des possibles, faisant alors remonter l’enfance en chacun comme un désir éperdu des confins où se vivaient pour de vrai les odyssées les plus folles.
Commenter  J’apprécie          210
carre   01 mai 2017
Au commencement du septième jour de Luc Lang
Attention au soleil ! La peau noire brûle autant que la blanche, et il faut les deux pour écrire une partition !
Commenter  J’apprécie          210
Fandol   19 février 2019
Au commencement du septième jour de Luc Lang
Elle avait admis appartenir à cette cohorte rare de Blancs qui mendiaient leur pitance sur le continent noir, parce qu'ils étaient égarés dans le rêve illusoire de l'Afrique somptueuse et sauvage.
Commenter  J’apprécie          180
gouelan   28 novembre 2019
La tentation de Luc Lang
Son visage perle comme un feuillage dans la rosée du matin, les pétales d'une fleur livide dans la rosée du soir plutôt, avant que la nuit l'emporte sans retour.
Commenter  J’apprécie          170
Annette55   20 février 2020
L'autoroute de Luc Lang
«  Il était si facile de s’abandonner à ces marais de tendresse nourricière, je n’étais même plus irrité par cette attention fiévreuse, je me considérais plus sociable, plus aimable même pour accepter de la sorte leur amitié puisque je n’étais pas de leur monde malgré tout , puisque j’arrachais des betteraves en attendant d’être un musicien .....
Commenter  J’apprécie          150
hcdahlem   19 septembre 2019
La tentation de Luc Lang
Il patauge dans le feuillage pourrissant, la mousse, il rue lui-même dans la terre détrempée, le sang frais qui suinte à nouveau du cuissot troué, qui poisse, il suffoque dans l’odeur musquée du gibier aux abois, dans l’arôme du larmier, huileux et entêtant à l’époque des amours, un corps-à-corps absurde, un pugilat abruti dans l’éclat cru des phares, mêlant ses jurons et ses grognements aux cris d’effroi de la bête. Il parvient enfin à serrer les nœuds, les quatre pattes ficelées ensemble au plus près. Il est à genoux, tête basse, les mains sur les cuisses, il cherche l’air, ses veines saillent aux tempes, aux poignets, le cœur cogne dans les côtes. Il demeure prostré deux longues minutes, vide, sans force, se relève lentement, s’approche du plateau, ramasse le boîtier de télécommande, enclenche le treuil électrique, le câble se tend, puis la corde, l’animal vissé à la terre s’allonge, se distend, dépasse sa marge d’élasticité, les pattes puis le tronc s’engagent sur la rampe d’accès, le froissement râpeux du pelage sur l’alu rainuré a la sécheresse d’un Tergal, François maintient haut sur son bras libre la tête et la coiffe, accompagnant sur la rampe la montée du cerf à la vitesse de l’enroulement du câble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Renod   21 septembre 2016
Au commencement du septième jour de Luc Lang
La déchirure s’agrandit, le plan de lumière vive gravit la pente, il approche, inondant l’ensemble du cirque, Thomas se sent seul dans un paysage qu’il pensait frappé d’obsolescence, c’est le souffle d’une déflagration qui le repousse vers ce qu’il pensait révolu, c’est l’absence de Camille qui le déporte en cet endroit où il ne devrait plus être. Il pose les coudes et les avant-bras sur la pierre fraîche, le menton dans les mains, il s’endort dans le soleil.
Commenter  J’apprécie          130
Annette55   12 janvier 2020
La tentation de Luc Lang
«  Combien de fois s’est - il senti aimanté par ce silence blanc et poudreux au point de s’y jeter physiquement , enfant et adolescent , y plongeant mentalement à l’âge adulte .Ce soir , cette splendeur lui est douloureuse, il est interdit, congédié de son propre sentiment . Jennifer, Mathieu, Loïc, Mathilde, le manège des noms est une roue de torture qui lui charcute l’esprit . » ...
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

au commencement du septième jour

quel est le nom du héros?

Pierre
Paul
Jacques
Thomas

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Au commencement du septième jour de Luc LangCréer un quiz sur cet auteur