AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275563992X
Éditeur : Hugo Poche (08/11/2018)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 24 notes)
Résumé :
L'inattendu pourrait venir tout bouleverser !

Il est 11 h 05, le monde continue de tourner. Célia n'est plus debout derrière sa caisse. Max ne lui sourirait certainement pas si elle y était. Et Roman ne fera pas son apparition comme par miracle.

Célia est seule. Enfin, non. Célia n'est pas seule, Célia ne sera plus jamais seule... Elle doit désormais penser pour deux.

Mais l'ouragan qui avait décidé de mettre sa vie se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Ivre_de_mots
  14 mars 2019
Merci à Célia et aux éditions hugo new romance pour leur confiance en ce service presse.
ATTENTION, CETTE CHRONIQUE CONTIENT DES SPOILERS DU PREMIER TOME !!!
Dans le précédent opus, nous quittions Célia qui avait signé un contrat stipulant que la garde ne devait revenir qu'à elle strictement et qu'en aucun cas elle ne devait faire adopter sa fille, pas même à son frère et à sa belle-soeur. Aussi, elle devait pas prendre contact avec le père et encore moins lui demander de l'aide alors qu'il est riche. Nous la retrouvons donc mère d'une petite Lou où son quotidien ne sera pas de tout repos. En effet, la jeune femme est seule et ne devra compter que sur elle pour s'occuper de sa fille avec peu de ressources à sa disposition. Par chance, Yoni et Léo seront là pour l'aider et la soutenir ainsi que Béni, un vieillard attachant. Roman de son côté n'a pas une situation que l'on envierai. le jeune homme vit mal le fait d'être loin de sa fille et de la mère, à cause du contrat, il ne peut être auprès d'elles et va devoir se sacrifier, au détriment de son envie d'être présent.
C'est avec la boule au ventre que j'ai commencé ma lecture. Je ne savais pas à quoi m'attendre, comme le premier tome, je savais juste que, encore une fois, l'auteure n'allait me laissait aucun répit avec ce second opus. Je tiens à préciser avant, si vous lisez baby random, prenez garde de le faire en début de journée, car je n'ai pas pu m'empêcher de me faire le troisième tome en même temps quitte à me coucher à six heure du matin, et je n'exagère même pas. Cette saga est un vrai piège tellement elle est addictive. Il est vrai qu'il m'a fallu un certain temps pour me replonger dedans, j'avais encore en arrière goût la frustration du premier tome et tous les sentiments que j'ai pu ressentir telle que la tristesse par rapport aux nombreux obstacles que rencontre Célia et qui n'en finissent pas, on, non, non, loin de là même ! L'héroïne, après avoir reçus le contrat fait face à des problèmes financier conséquent et va devoir vivre de façon précaire avec sa fille.
Déjà dans le premier tome, l'auteur jouait avec le sentiments du lecteur, là, c'est encore pire. Beaucoup d'événements sont arrivés dans la vie de Célia dans le précédent livre, sa relation avec Roman, sa relation avec Max, le moment ou elle a appris qu'elle était enceinte, la rupture de sa relation amoureuse, la mort de Mona, ses problèmes financiers... Bref, la pauvre n'était pas épargné ! Je me suis dit qu'avec l'arrivé de Lou dans sa vie rendrait sa vie plus joyeuse, et bien j'ai eu raison et tord à la fois. Bien que c'était un accident, le bébé prend un place importante dans son coeur de maman, mais il est très dure pour elle de savoir quoi faire quand on est une mère monoparentale avec aucune présence féminine (si ce n'est son ami Léo) auprès d'elle. Malgré tout, avec détermination, elle va faire en sorte que sa fille se porte bien en se passant en second plan.
Du côté de Roman, j'ai apprécié en savoir plus sur lui, je savais bien qu'il n'était pas un mauvais bougre ce garçon. À cause de la manipulation de son père, il reste éloigné de son enfant sans qu'il ne le veuille. Je me sens plus attaché à lui, maintenant d'autant plus que j'arrive mieux à le comprendre. Je le trouve grandi, peut-être car on n apprend plus sur lui et sur ses sentiments. À certain moment, il m'a fait de la peine, il ressemble un peu à un petit garçon qui est sous l'autorité de son père et qui doit l'obeir s'il ne veut pas être puni. Je vais rester évasive pour mon avis sur lui afin de ne pas gâcher l'effet de surprise en ce qui le concerne !
Comme je le disais donc, beaucoup d'ennui vont arriver à Célia à cause de son manque d'argent principalement, de son nouveau rôle de mère et du contrat qui est comme une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Il est vrai qu'elle fait des erreurs qui vont beaucoup lui coûter, mais avec tout ce qu'il se passe, je peux comprendre qu'elle ne réfléchisse pas forcément. Entre son bébé qu'elle doit s'occuper seule, les ennuis avec son proprio, les mauvaises rencontre, les problèmes d'argent, Roman, etc, difficile de savoir où donner de la tête. J'ai trouvé son quotidien réaliste ce qui a eu pour effet de me briser le coeur. La pauvre, quoi. Elle n'a pas ou peu de soutien des autres et, quand elle en a, on l'abandonne ou bien on lui enfonce un couteau dans le dos.
En ce qui concerne la plume de l'auteure, encore une fois j'ai totalement accroché. C'est dingue comment c'est addictif ! Même si j'ai tardé à lire la suite, quand je l'ai eu dans mes mains, il m'était impossible de lacher le roman si bien qu'une fois fini, j'avais besoin d'une nouvelle de Baby random. Alexia Gaïa a cette façon bien à elle de faire passer les émotions avec brio. Tout est bien dosé, il y a de l'humour dans des moments difficiles, il y a du drame et il y a de l'amour aussi ! On ressent bien à travers la plume de l'auteure que c'est une maman tellement elle décrit bien comment sont les journées de Célia. J'avoue qu'en lisant ce livre, je me suis demandé comment elle a fait pour l'écrire ! Je crois que j'aurai été au trente sixième dessous si ça avait été moi l'auteure, rien que pendant ma lecture, j'avais le coeur brisé et sans même avoir d'enfant et connaître ce genre de problème.
Pour conclure, cette suite est top de chez top. Encore une fois, l'auteure m'a épaté par sa façon de faire passer les émotions aux lecteurs. Plusieurs fois j'ai eu la larme à l'oeil, des pincements au coeur, les mains qui tremblent... Les personnages n'ont pas été épargné et moi non plus tellement ça prend aux tripes. Dans le premier tome, il y avait de la romance, mais ici non, pas vraiment, cela ne m'a pas manqué pour autant alors que c'est ce que je préfère lire dans un roman. Je suis donc très satisfaire de ma lecture et vous recommande d'avoir en votre possession le troisième tome vu la fin sadique de celui-ci ! Encore plus frustrante que le premier.
Lien : https://ivredemots.weebly.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette
  24 octobre 2018
Un opus qui se consacre encore à Célia et son adaptation à son imprévu. Beaucoup de scènes touchants et tristes qui auraient attiser mon engouement mais je reproche à l'auteure beaucoup de longueur. On a tendance à s'ennuyer et à essayer de comprendre les évènements qui interfèrent dans la vie de Célia. Encore une fois je reste sur ma faim malgré que j'en apprends beaucoup plus sur Roman.
On assiste aux péripéties de Célia dont certaines m'ont laissée perplexe. Je pense à la rencontre avec Calvin dont je n'ai pas compris comment Célia a voulu aider ce parfait inconnu au point de se mettre dans la mouise. Je n'ai pas compris ce revirement de situation Yoni et sa famille. Je n'ai pas compris pourquoi Max se mêle de la vie privée de Célia et ses interventions rares et abruptes. Il y a certains éléments que je n'arrive pas à coller entre eux.
Mais voila, il y a la partie Roman qui nous démontre que l'auteure nous réserve de très bonnes surprises. Enfin je l'espère de tout coeur. La mort de Mona dans le tome précédent est enfin traité et même là je trouve que le portrait brossé pour l'héroïne ne lui rend pas hommage. J'ai eu cette impression que l'auteure voulait une héroïne qui se laisse complétement submergée et ne fait rien pour s'en sortir. En ne faisant pas face à ses problèmes Célia s'en crée plus et laisse pourrir la situation. Je l'avoue j'ai beaucoup de mal avec le personnage de Célia et j'aimerais comprendre où l'auteure veut en venir.
Elle arrive cependant à nous garder captive avec les apparitions de Roman qui encore une fois distille ses secrets doucement mais surement. Célia n'a pas toutes les cartes en mains et se laisse bercer par la présence omniprésente de Roman. Il reste beaucoup de mystères et j'espère que Gaia Alexia va y répondre.
Elle touche la corde sensible sur ce roman, une âme désoeuvrée qui essaye de s'en sortir pour rendre heureuse sa fille. Mais malheureusement les choix de Celia sont parfois puériles et irréfléchis.
Encore une fois, l'auteure tire son épingle du jeu avec son final et des mystères encore présents. Mais j'attends de voir et comprendre pourquoi Célia et Roman sont faits pour être ensemble car je reste dans le flou total.
Affaire à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Lixia
  02 décembre 2018
Ce tome m'a complètement retourné le coeur, la tête, les tripes.
J'ai mal au ventre, des larmes et des éclairs dans les yeux. Mon pauvre coeur de maman est chamboulé, énervé, bouleversé et ému aussi, tout à la fois. Je vous confirme donc mon incommensurable coup de coeur émotionnel ❤️ pour cette magnifique histoire que l'argent semble contrôler. Mais attention, les apparences sont souvent trompeuses.
Célia est rentrée de l'hôpital, le coeur en miette, complètement déroutée et perdue mais accompagnée. La petite Lou-Mona est là et il faut bien s'en occuper même si avec cette histoire d'adoption avec son frère, elle n'a absolument rien pour s'occuper d'un bébé.
Heureusement elle peut compter sur Yoni et sa femme Léo pour l'aider et la soutenir.
Peu à peu, elle prend ses marques, s'habitue à son bébé, sa responsabilité et son quotidien bien réglé à présent, malgré l'argent qui reste un problème majeur. Sa fille est son univers et rien n'est plus précieux à ses yeux que ce petit être qu'elle aime, adore, vénère et qui le lui rend bien.
Un quotidien émouvant d'une jeune femme déterminée à s'en sortir qui apprend à s'occuper de son bébé, admettant enfin qu'elle l'a toujours aimé et qu'elle passera à présent toujours en premier. le père du bébé, un fantôme qui se permet quelques intrusions incompréhensibles, furtives et bien trop douloureuses mais comment le repousser ? Roman aura maintenant toujours ce lien avec elle et elle ne peut, par acquis de conscience, le tenir éloigner de sa chair et d'elle aussi, mais ça c'est une autre histoire.
Elle l'aime mais comment surmonter toutes ces déceptions et cette douleur incessante qu'il s'amuse à entretenir sciemment ou non ?
On apprend également à voir Roman sous un angle complètement différent.
Cet homme hautain, arrogant, blessant, mesquin et calculateur à première vue, et en fait un petit garçon perdu et blessé, tout simplement. Un petit garçon qui a perdu sa mère beaucoup trop tôt et qui a dû faire face à un père absent, manipulateur et indifférent, cet homme pour qui l'argent et le contrôle sont les seuls maîtres mots dans sa vie.
Il ne connaît pas l'amour et agit comme l'exemple qu'il a toujours eu sous les yeux, pour son plus grand malheur car il le sait et s'en rend compte. Un homme en déroute, tiraillé et surtout sous le contrôle absolu d'un père vénal qui peut enfin faire ce qu'il veut aux détriments de son fils mais aussi de la famille qu'il s'est construite malgré lui. Un homme émouvant, bouleversant et bourré de contradictions. Il est amoureux mais maladroit, trop, mais au moins il essaie.
Alors quand en plus un passé que Célia pensait derrière elle se mêle à son quotidien déjà compliqué, les conséquences vont être encore plus désastreuses.
Elle va devoir faire face à son problème d'argent, à son problème d'ex fantôme mais trop présent, à son problème de beau-père et surtout à son problème de solitude. Sur qui pourrait-elle bien se reposer un peu ? À qui peut-elle accorder sa confiance ?
Roman doit, lui, faire face à ses propres démons pour enfin pouvoir aider la femme qu'il aime et sa fille comme il se doit.
Des émotions fortes et angoissantes ressortent de ces lignes: solitude, désespoir, tristesse, lutte, volonté mais aussi un amour inconditionnel.
On est prêt à tout pour nos petits bouts, Célia nous le prouve suffisamment et elle nous le prouvera encore, à Roman de se réveiller pour contrer l'ultime obstacle qui se dresse sur la route de cette famille qui mérite enfin de se poser et d'être heureuse.
Vous voulez des émotions, de l'amour et des problèmes alors n'hésitez pas à venir mettre votre coeur à rude épreuve pour aider Célia et Roman à tout faire pour le sourire de Lou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  30 décembre 2018
Après un premier opus prometteur, j'avais de grandes attentes pour cette suite… Et je vous avoue que je suis un peu mitigée sur le cheminement de l'histoire, je vais vous expliquer tout ça dans cet avis.
UNE SUITE DRAMATIQUE, PEUT-ÊTRE UN PEU TROP…
Célia ne sera plus jamais la même jeune femme, elle a vécu en très peu de temps trop de chose qui ont remis sa vie en question. Après le passage de Max et Roman dans sa vie, Célia sait qu'elle ne peut compter que sur elle-même, elle n'est plus seule maintenant et elle doit assumer pour sa petite Lou.
Célia n'aurait jamais imaginé devenir maman à son âge, elle ne sait déjà pas très bien subvenir à ses propres besoins alors avoir un bébé n'était pas vraiment au programme, mais Lou est bien là et notre héroïne va devoir faire face à toutes sortes de complications. Tout d'abord, apprendre à s'occuper de Lou en gérant son trop plein d'émotions laissé par les deux hommes qui l'ont abandonnée elle et son bébé ! Max n'est pas prêt à lui donner une seconde chance, et Roman est au abonnés absents depuis la signature de ce fameux contrat.
Célia se retrouve dans la tourmente, aux prises avec son chagrin et ses difficultés à s'en sortir. Mais c'est aussi une battante qui a toujours dû se démener pour s'en sortir. J'ai trouvé que Célia n'avait vraiment pas de chance, cette accumulation de drames dans sa vie m'a quelque peu refroidie. J'ai eu du mal à éprouver de la compassion pour elle parce que je n'ai pas eu la petite étincelle d'espoir que j'attendais dans ce second opus. le récit est assez lourd à lire car la dose de drame est énorme par rapport aux côtés positifs de l'histoire.
DES PERSONNAGES DIFFICILES A COMPRENDRE !
Ce second tome est presque entièrement narré par Célia. On sombre à ses côtés dans une espèce de brouillard de tristesse, j'ai eu énormément de mal à vivre le quotidien de Célia, ce qui expliquait forcément pourquoi notre héroïne était si mal et au bout de sa vie. Malgré la présence de sa petite Lou, Célia a du mal à reprendre le dessus, elle fait des choix discutables mais qui s'expliquent dans l'évolution de l'histoire. Célia est une jeune femme nature, elle ne surjoue pas et elle encaisse tout ce qui va lui tomber dessus. Même si je ne me suis pas attachée à elle comme je le voulais, j'ai trouvé que c'était tout de même une femme admirable.
Concernant nos personnages masculins, je suis toujours dans le flou. Je n'aime absolument pas Max, je trouve vraiment ce type imbuvable, c'est un connard, un hypocrite et même s'il se rattrape un peu par moment et bien je n'avais qu'une envie, qu'il dégage de la vie de Célia. Quant à Roman… et bien c'est paradoxal… Il souffle le chaud et le froid. Lui aussi s'est retrouvé dans une situation compliquée, il doit assumer ses actes et être dévoué à l'entreprise familiale. Roman m'a semblé avoir du potentiel dans certains chapitres qui lui étaient dédiés, et puis alors qu'il commençait à avoir ma sympathie et bien il se comportait comme un sale type. Cela m'a tellement perturbée, c'était affreux parce que j'avais la sensation d'avoir affaire à deux hommes différents… Et même si Roman avait certaines excuses et bien cela n'a pas passé avec moi.
On fait connaissance avec de nouveaux personnages qui engendrent pas mal de rebondissements, pour le coup ce fut assez divertissants même si j'ai trouvé que parfois cela manquait de cohérence.
UNE INTRIGUE SURCHARGÉE DE REBONDISSEMENTS !
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il se passe énormément de choses dans ce second tome, le début est lent à partir, on se lamente à mort avec Célia et son état dépressif et puis l'histoire reprend de plus belle. Il y a beaucoup de rebondissements dans la seconde partie du roman, peut-être trop parce que j'ai eu l'impression que cela partait dans tous les sens. Qu'il se passait tellement de choses que la moitié n'était même pas approfondie. Pourtant l'ensemble est on ne peut plus addictif, franchement j'ai lu le roman en quelques heures seulement tellement la plume de l'autrice est rythmée et addictive.
J'ai particulièrement aimé le fait que Célia devienne maman, qu'elle soit obligée d'apprendre à vivre aux côtés de sa petite Lou, tout ce qui découle de son rôle de maman est attendrissant et parfois drôle. Célia reste une héroïne très humaine et touchante, mais la succession de rebondissements m'a gêné dans le sens où j'ai trouvé certaines situations très « grosses » et inattendues. Quand je dis inattendues, j'entends que l'on ne se serait pas préparé à ce que Célia ait encore plus d'ennuis…
EN BREF :
Malgré l'addictivité et mon intérêt pour l'ensemble de l'histoire j'ai été déçue par ce second opus. Déçue de la surcharge de drame et du manque d'espoir dans l'histoire. Déçue de la romance qui n'avance pas et de nos héros qui ne forment pas spécialement un couple. le contexte de l'histoire est pourtant très intéressant mais je ne suis pas sensible à ce qu'il se passe dans la vie de nos héros. L'abondance de rebondissements et le manque d'approfondissement m'a aussi fait tiquer mais le final m'a tout de même donné envie de découvrir le dénouement de cette saga.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/12..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheLovelyTeacherAddictions
  20 novembre 2018
Mais qu'a bien pu faire Célia Fowell pour que le destin s'acharne autant sur elle. C'est incroyable ce qui lui arrive une nouvelle fois car elle n'a pas le temps de reprendre sa respiration qu'on lui remet la tête sous l'eau.

Célia devient donc la maman de la petite Lou et c'est une nouvelle épreuve qui l'attend car elle est seule et sans revenus pour parvenir aux besoins de sa fille. Ce que j'adore chez ce personnage est sa force de caractère et sa résilience . J'en avais parlé dans le précédent tome mais elle est épatante car avec peu de sommeil et tous les emmerdes qui lui tombent sur la tête, elle ne renonce jamais. Il est évident que la naissance de sa petite princesse lui a donné une raison de se battre encore plus et de tout faire pour la garder à ses côtés. Elle a aussi une épée de Damoclès au dessus d'elle et le moindre faux pas pourrait lui être fatal. Elle doit donc puiser dans ses ressources pour affronter la dure réalité et apprendre le job de maman. J'ai aimé les passages où il y a une pointe d'humour comme un petit rayon de soleil pour prendre le recul nécessaire et affronter les nouvelles tempêtes. Malgré ce qu'elle semble croire, elle est une super maman qui va se battre avec les moyens du bord et sa relation avec Lou est plus que fusionnelle. L'absence de Mona est flagrant et évidemment son "fantôme" ne quitte jamais la jeune femme qui a bien besoin d'une épauler pour se reposer.

Mais derrière la maman , il y a aussi la femme qui ne sait plus où donner de la tête. Nous allons découvrir le vrai visage de Max et sincèrement ce dernier m'a profondément énervé. Son attitude est détestable voire minable et ses excuses pitoyables. Il semble évident que Célia ne peut pas replonger et céder de nouveau à son charme mais attention à se méfier de l'eau qui dort car il pourrait amener de nouvelles indécisions dans la vie de la jeune femme. Beni sera une présence importante dans la vie de Célia. Il sera comme un lien indéfectible entre elle , Mona et lui. Il a connu cette figure maternelle et à eux deux ils pourraient faire une découverte déstabilisante . Elle pourra compter aussi sur Yoni et sa femme Leo qui seront toujours de bons conseils que ce soit pour sa vie de maman que pour sa vie de femme. Ils lui tendront la main quand elle en aura le plus besoin mais pourrait être aussi de manière inconscience une grande source de tracas.

Que dire de Roman Weiss? Cet homme est une énigme et fort heureusement , nous avons des chapitres écrits de son point de vue car nous pourrions devenir fous en tentant de déchiffrer son attitude versatile. Et si lui aussi était prisonnier de ses actes? La facette que Gaïa Alexia nous donne à voir est à la fois troublante et déstabilisante. Il ne peut pas faire ce qu'il désire mais en bravant les interdits, la situation pourrait se complexifier encore plus. J'ai adoré découvrir une facette de lui que nous n'avions absolument pas vu dans le premier tome et on espère évidemment la revoir. On aimerait qu'il assume son rôle dans la vie de Célia mais le fera t-il vraiment et en a t-il le courage? Armé de son assistante Jess, il mettra tout en oeuvre pour aider à sa manière la jeune femme et sa fille. On espère aussi qu'il trouvera un moyen de déjouer le contrat qui a été signé et qui est une réelle entrave à son bonheur .

Bref, un deuxième tome qui a su me tenir en haleine car les rebondissements sont importants tout en gardant un rythme plutôt calme. Les personnages évoluent et s'enlisent et la clé sera de savoir s'ils parviendront à déjouer les pièges qu'on va leur tendre. Que feront ils quand ils seront face au mur? Parviendront ils enfin à se poser et apprécier les côtés simples de la vie?
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
steph-fougeray35steph-fougeray35   13 juin 2019
- Tu ne risques rien, prends-là.
- Et si elle pleure ? Qu’est-ce que je fais ?
- Alors là, tu la lâches tout de suite. Ou mieux, tu la lances très loin pour ne plus l’entendre, je réponds.
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   30 décembre 2018
Oubliant mes larmes et la douleur qui se répand autour de mon poignet, je me concentre sur mon bébé, pour tenter de le calmer. Ses pleurs sont déchirants, et son tout petit visage est couvert de larmes. Lou a eu vraiment peur… Je m’en veux terriblement et je pleure comme elle parce que c’est de ma faute. Voilà la vie que je lui offre : un quotidien fait d’embrouilles, de cris et de galères.
Je la berce contre moi, mais elle en se calme pas. Elle pleure encore, alors je lui parle doucement.
– Allez, calme-toi, mon bébé… Je suis désolée, calme-toi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   03 décembre 2018
J’ai pioché la carte « Passez par la case Départ et recevez trente mille dollars ». Ou plutôt, celle qui dit « Passez par la case Nouveau départ et recevez un paquet de pognon sans faire de malaise vagal. »
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   03 décembre 2018
Je deviens une maman vigile de première catégorie. Plus rien ne m’échappe. Pas le moindre filet de bave, ni le petit pet de 9 h 12, et encore moins le crêpage de chignon avec son panda vers 10h18.
Commenter  J’apprécie          00
rowenabookinerowenabookine   03 décembre 2018
C’est cool, la vie de bébé. On se chie dessus, pas de problème. On a faim, maman accourt. Les galères de thune et le stress du futur ? Connaît pas.

C’est officiel, je veux être un bébé !
Commenter  J’apprécie          00
Video de Gaia Alexia (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaia Alexia
Mélusine reçoit Gaïa Alexia, l'auteure d'Adopted Love.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3387 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..