AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755649130
Hugo Poche (04/06/2020)
4.39/5   288 notes
Résumé :
Teagan Doe pensait en avoir terminé avec la justice mais celle-ci n’entend pas l’oublier si facilement. Alors que les ennuis sont de nouveau au rendez-vous, une vieille connaissance dit pouvoir le sortir d’affaire. Mais pas à n’importe quel prix. A-t-il vraiment plus à gagner qu’à perdre s’il accepte le marché ?
De son côté, Elena doit trouver le moyen d’aller de l’avant. Difficile cependant quand son quotidien lui rappelle chaque seconde ce par quoi elle est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 288 notes
5
40 avis
4
6 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

Beli_LivreSaVie
  02 septembre 2020
Bon j'avoue, une petite récap des faits qui se sont déroulés dans les deux premiers tomes n'auraient pas été de trop, car ça date un peu et je ne les ai pas relu. du coup, au début, j'avançais mais sans tout me rappeler et ça a un peu gêné mon adaptation au récit. Il m'aura fallu un peu de temps pour m'y remettre ! Après bien entendu, tout a été impeccable une fois tous les repères retrouvés, et j'ai beaucoup aimé retrouver les personnages de ce roman.
Dans ce tome 3, nous retrouvons tous ces personnages qui ont fait l'histoire de Adopted love. Les vies et expériences particulières de chacun d'eux nous permettent alors de continuer à les découvrir, nous avons encore tant de choses à apprendre sur ce qu'ils ont vécu, tout comme sur les répercussions de ce qu'il leur est arrivé. Les traumatismes passés ont quelques conséquences, auxquelles il faut s'adapter, mais cela n'aide pas forcément à avancer sereinement. Quand aux démons du passé qui semblent ne pas vouloir lâcher Teagan, la malchance ne le quitte pas, il va encore se retrouver dans des situations compliquées mais leur situation évolue tout de même, et finira bien par devenir stable et moins scabreuse.
Tandis que Teagan doit fait ses heures d'intérêts générales, Elena retourne au lycée, dans ses lieux où il s'est passé tant de choses. Si Teagan se doit de faire la part des choses sur tout ce qu'il vit pour prendre les bonnes décisions pour que sa vie prenne un autre tournant, Elena se confronte à ses peurs, engendrées par ce qu'elle a vécu au lycée. Tous deux sont donc à même de souffrir de leur situation personnelle instable et fragile, tandis qu'ils essayent de se raccrocher aux sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. Mais c'est sans compter sur les interventions extérieures qui viennent parfois semer le doute dans leur vie. Ils restent toutefois tous deux, bien entourés, de leur famille, proches et amis. Ils vont vivre bien des moments éprouvants, et s'ils s'aiment, ils auront aussi ces moments où ils vont s'éloigner l'un de l'autre, non pas pour ne plus être ensemble mais parce qu'ils ont besoin d'avancer seul, pour mieux s'installer ensemble par la suite. Cela occasionne de nombreux moments, où nous les suivrons en solo, chacun de leur côté, pour mener à bien quelques actions plus personnelles qui nécessitent cet isolement.
On retrouve des personnages autour d'eux qui n'ont pas changé, chacun apporte un petit plus à leur histoire. Benito par exemple, qui est un cas ! mais que j'apprécie beaucoup, pour son franc parler et ses répliques, il met tellement de peps dans cette aventure. Il complète si bien Teagan qui a toujours su garder une certaine distance avec les autres, par son manque de communication, Benito et lui forme un duo improbable mais qui fonctionne. La meilleure amie d'Elena, est pas mal dans le genre aussi, elle évolue, change, s'affirme et ces deux meilleurs amis vont bien finir par se trouver aussi à force de se tourner autour ! Puis il y a les adultes, un père qui étonne mais qui semble bien proche d'eux. Des mamans aimantes et présentes, chacune à leur manière, et d'autres encore.
L'introduction et le développement d'autres personnages donnent un rythme supplémentaire au récit. Il y a notamment un personnage qui va accompagner Teagan dans ses recherches sur son père, un orphelin comme lui, avec qui il a vécu des moments difficiles, il n'aurait pas parié sur lui. Dave est un personnage fort intéressant que j'ai grandement apprécié, il a cette belle humeur continuelle et cet entrain qui le caractérisent assez bien et qui nous portent à vouloir le suivre. J'ai beaucoup apprécié son personnage, qui a su prendre une revanche sur la vie en devenant qui il est. Il fera d'autant plus de bien à Teagan, et ça, c'était pas gagné, j'ai aimé la façon dont il s'est « imposé » à ses côtés. C'est un personnage qui m'a beaucoup plu.
Au delà de la relation Teagan-Helena, on va réellement s'intéresser à tous deux, plus individuellement. Teagan se confrontera au passé pour découvrir qui est responsable de la mort de son père, pour cela il s'associera à ce personnage de son passé que je viens de citer, Dave. Son père était le meilleur ami du père d'Helena, nous découvrirons ainsi qu'elle fut le passé de ses parents et donc comment il a fini orphelin. Helena sera quand à elle, confrontée à cette histoire désagréable et traumatisante qu'elle a vécu avec Jason, à tous ceux qui continuent d'en parler, au procès et à ses peurs sur le devenir de son avenir. Ils vivent tous deux des moments importants pour leur vie et leur avenir, qu'ils doivent régler pour mieux avancer.
Il est difficile de plus vous parler de ce tome sans vous dévoiler ce qu'il s'y passe, sachons juste que cette année semble être décisive, et leurs décisions auront un poids conséquent sur leur avenir : le choix d'une université, le fait de savoir ce que va faire Teagan pour se sortir de ses ennuis perpétuels avec les forces de l'ordre et j'en passe. Ils évoluent avec le temps, prenant en maturité même si certaines de leurs réactions sont très à vif et dans la spontanéité de leurs personnalités. C'est super plaisant de tous les retrouver, de voir comment ils changent, comment ils assument leurs faits et gestes, leurs vies et la place que prennent les autres aussi dans ce qu'ils essaient de créer pour l'avenir.
Un troisième tome sympathique à lire, leur histoire se poursuit et s'est plutôt agréable de les retrouver. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je m'y plaisais. La plume d'Alexia Gaïa nous offre suffisamment de détails et d'approfondissements dans le récit qu'elle traite, pour que nous en aillons pour combler notre curiosité. Elle a bien travaillé chacun de ses personnages, nous offrons un panel de personnalités, et elle a su jouer de la psychologie de chacun d'eux. le récit est entrainant, passionnant quand on pense que cela fait un moment qu'on suit ses personnages, et c'est d'autant plus intéressant car il nous apporte tant de réponses aux questions que l'on se posait. J'ai beaucoup aimé ma lecture, je suis ravie d'avoir pu découvrir ce tome 3, qui n'est pas de trop et qui complète à merveille cette série très addictive !
Lien : http://www.livresavie.com/ad..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kaaly
  06 mai 2022
⚠ Spoil, spoil, spoil !
Voilà, il était temps de clôturer l'histoire de Teagan et Elena.
Les deux premiers tomes n'ont pas été un coup de coeur pour moi, et ce troisième tome a suivi le même chemin.
Sans surprise j'ai retrouvé les éléments qui m'ont fait lever les yeux au ciel lors de mes précédentes lectures : la vulgarité, Teagan qui pense avec son caleçon, Elena beaucoup trop inconstante.
Et, c'est peut-être le fait d'avoir quasiment enchaîné les trois tomes, mais j'ai trouvé que ça manquait de crédibilité. Je trouve que le personnage de Daniel se comporte comme un ado, alors certes ça aurait pu être sympa de casser son image de directeur du lycée, mais là c'est trop. Il pouvait être cool sans pour autant laisser sa fille fumer planquée au lycée en partageant ses clopes, j'en passe et des meilleures.
Pareil, la maison des Hills devient un vrai moulin. En soit ça ne m'a pas dérangé, mais par exemple tout le monde sait que Benito fait du trafic, et aucun adulte n'essaie de l'en dissuader, ou de lui faire une petite leçon de morale. Sérieux ?
Pour continuer avec le manque de crédibilité/cohérence, la fin m'a laissé perplexe. On rappelle qu'Elena n'a que 17 ans, Teagan pas beaucoup plus, et tout le monde les laisse partir en France sans qu'il y ait un adulte sur place pour les chaperonner, au moins de loin. Un voyage en France aurait eu son charme, surtout si Teagan avait emmené les cendres de sa mère pour les répandre. Mais là non, ils s'en vont pour un bon moment (Elena va a l'université et Teagan va travailler), et les cendres de la mère de Teagan on en entend plus parler. Alors que Lopez avait confié à Teag que sa mère rêvait d'aller dessiner à Paris, ça aurait l'occasion de rendre hommage à cette femme qu'il a si peu connue. Pour le coup ça ne servait à rien de mettre cette info...
J'ai trouvé que la fin arrivait un peu vite, à l'instar des deux tomes précédents.

BREF, ce sont tous ces petits détails qui m'ont gênée.
En revanche, la lecture est toujours facile, ça se lit vite et bien.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Dave. Autant enfant c'était un petit c*n, autant adulte il est top. Pour le coup j'ai trouvé que Gaia Alexia l'avait bien travaillé et c'était plaisant d'apprendre à le connaître et de voir une amitié se lier entre lui, Teagan et Benito.
J'ai trouvé ça intéressant que les garçons retournent à l'orphelinat et voient Anne. Et qu'on sache que des changements ont été apportés une fois Anton parti.
L'enquête concernant les parents de Teagan était pas mal non plus, et jusqu'au bout j'ai espéré un retournement de situation.
Allez, tchao le lapin et la lionne !
🦁🐇
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Camille_cabr
  11 juillet 2021
Premièrement j'ai eu du mal a imaginer de quoi traiterait ce 3ème tome vu la fin du second, il ne m'avait pas l'air nécessaire, et j'ai crains qu'il soit de trop, surtout quand on se retrouve face à un livre de presque 600 pages.
Finalement en soit c'était plutôt intéressant, l'intrigue était bonne et complétait l'histoire, cependant je sors de cette lecture un peu déçu, je m'explique :
- Je savais déjà que cette trilogie ne serait pas un coup de coeur pour moi, mais le 2 m'avait assez convaincu, seulement dans celui-ci on revient dans une situation plus ou moins semblable au premier, ce qui signifie : réapparition des surnoms cucul de façon très -très- répétitive "mon amour" "bébé" "ma lionne" pour moi c'est vraiment trop récurent et cucul à souhait, évidemment dans un couple c'est courant, c'est des marques d'affections mais la c'est vraiment trop, et ça concerne tous les personnages en plus.
- On retombe dans des maladresses lors de description de personnage, pourtant je ne suis pas du genre à relever facilement ce genre de détails, mais la impossible pour moi de passer à côté, on est sur un livre qui est censé nous confronter au jugement des humains facent au problème de poids, et pourtant on fait face à une auteure assez maladroite, notamment lorsqu'il est dit "une femme s'approche ensuite de moi et me regarde avec un sourire. Elle n'est pas grosse et plutôt grande" alors la ... qu'elle intérêt de préciser "elle n'est pas grosse" ?? Il y a pourtant de nombreuses autres façon de décrire la corpulence de cette femme.
Puis quelques pages plus loin (p493) "un gros lard de camionneur blanc" fin d'accord nos personnages sont assez crues, et il s'agit d'une détail important, mais on revient constamment sur ce sujet et de façon très peu flatteuse, assez ironique vu la situation d'Elena, ça m'a clairement dérangé.
- Ensuite, vers la fin, on nous rappelle l'âge d'Elena, soit 16 ans, j'avoue avoir était surprise, je l'avais oublié, et je trouve ça assez peu cohérent vu l'histoire, certes on sait qu'ils sont mineur, et ça a son importance mais on a quand même l'impression d'être face à de jeunes adultes 20-23 ans lorsqu'on met de côté le fait qu'ils sont au lycée, donc certaines scène pour moi un peu exagéré, peu être les faires légèrement plus âgé serait mieux passé, dommage.
- Pour ce qui est de la fin, je suis assez déçu, je ne comprend pas l'intérêt je ne peux pas détailler pour éviter de spoiler, mais on se retrouve avec des retournements de situations finalement peu utile, et moi qui suit assez sensible de nature sur ces sujets là, je n'ai même pas eu les larmes aux yeux, donc l'autrice à clairement pas réussi à me saisir à ce niveau la.
Enfin voilà, je suis déçu, Gaïa Alexia avait pour moi de superbe base pour construire une histoire génial, mais elle n'a pas su me séduire à cause de quelques éléments, qui ont malheureusement assez impacté ma lecture et qui n'ont pas évolué avec le temps (pourtant il me semble qu'il y a eu 3 ans entre le tome 2 et 3)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
mamary57
  24 juin 2020
C'est pour moi une joie de retrouver Teagan et sa Lionne dans ce dernier Tome. Ce fut un tel bonheur d'apprendre l'écriture et la publication de cette suite, il est vrai qu'à la fin du tome 2 j'avais un goût de trop peu. Donc dès que le l'ai reçu, j'ai tout de suite arrêté ce que je faisais pour me plonger dans cette histoire.
Dès le prologue, l'auteure a réussi à me faire pleurer. Comment a-t-elle pu nous faire ça ?
Parlons un peu des personnages, nous avons Elena, une jeune femme qui soigne ses blessures, ses traumatismes, elle garde la tête haute et fait tout pour garder celle de l'homme qu'elle aime hors de l'eau. La jeune lycéenne va devoir composer avec ses secrets et ceux de son petit-ami, elle a pris du plomb dans la tête et surtout elle s'affirme, elle tient tête et ce n'est pas pour déplaire à son tatoué.
Teagan, lui, est toujours autant impulsif, il doit payer pour ses actes même si à mon sens la violence ne résout pas tout. Je le trouve plus adulte dans ce tome, les mois aux côté de sa Lionne l'ont pour moi fait grandir plus vite que ses dernières années, il va au fur et à mesure trouver la paix, la paix avec ses ressentiments, la paix avec son passé et la paix avec lui-même.
Mais bien sûr, avant tout ça, la vie ne lui accordera pas de cadeaux ou plutôt un cadeau empoisonné.
On pourrait penser que les Hills soient contre la relation entre les deux jeunes gens mais en fait ils sont plus que ravis que leur fille soit en couple avec Teagan, car au contact de ce dernier ils voient leur fille revivre, elle qui était depuis plusieurs mois devenus très discrète et renfermée.
L'humour de Benito est toujours là pour détendre l'atmosphère, il est ce maillon d'amitié qu'à besoin notre jeune tatoué pour décompresser et même si ça se voit pas se confier, mais il est aussi l'ami d'Elena, il est là pour l'épauler quand elle ne comprend pas son petit-ami, il a été en quelque sorte adopté par la famille Hills, leur troisième fils.
La plume de l'auteure est toujours aussi addictive, je trouve même qu'elle est encore mieux que dans les deux précédent tome, elle a su nous mettre au supplice, j'ai eu la boule au ventre tout du long des pages en me demandant ce qui amené à ce prologue si poignant. Les rebondissements sont des plus variés, ils sont des fois troublants et des fois révélateurs. On en apprend plus sur le passé et sur la famille de Teagan. Eh oui on va faire connaissance avec certains membres de sa famille t des fois il vaudrait mieux ne pas savoir. Mais ces rencontres seront les pièces de puzzle qu'il manquait à notre tatoué pour mettre enfin le mot fin à cette vie, ce qui lui permettra d'avancer vers un avenir meilleur.
Alexia a su nous transporter avec toutes ces émotions, de la joie au soulagement, de la colère à la tristesse en passant par la frustration.
Vous l'aurez compris ce tome nous conduira aux tréfonds du passé de Teagan en passant par la nouveauté de sa relation et aux interrogations sur son avenir avec sa Lionne.
Comme toujours j'adore quand les auteur(e)s font un petit clin d'oeil à leurs autres personnages et ici on lit le chassé-croisé avec Baby Random mais j'aurais aimé un peu plus (oui je sais je suis gourmande).
Alors pour ceux qui ne connaissent pas notre cher Lapin et sa Lionne venez les lire et apprenez à les aimer comme c'est mon cas. Merci à toi Alexia d'avoir écrit ce dernier tome qui clôture merveilleusement leur histoire même si la fin est pour moi cruelle.

Lien : https://leslecturesdemariaet..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Julie0309
  13 janvier 2021
Chronique sur les 3 tomes.
Énorme coup de coeur sur cette saga, je l'ai dévorée ! J'ai terminé 2020 sur une super bonne lecture qui m'a touchée, émue et dont je suis littéralement tombée amoureuse.
L'histoire est tellement originale ! On retrouve Teagan un lycéen de 17 ans qui a encore fait une infraction et se retrouve à cohabiter avec une famille de riche dans une maison de riche. Seulement il va rencontrer Elena, elena, qui, est une petite rebelle, elle tient tête à ses parents, ne se laisse pas faire et rend vraiment les coups qu'on lui donne.
J'ai eu un coup de coeur pour quasiment tous les personnages. Elena c'est une battante et je n'aurais jamais ne serait qu'une once de son courage. Elle est juste incroyable. On découvre au fur et à mesure une jeune femme brisée qui sous ses airs de "lionne" est généreuse et sincère.
Teagan est vraiment le personnage qui m'a le plus touchée. Il est si vrai, si brisé lui aussi. Tous les flashs-backs qui nous montre dans ses familles d'accueil ou à l'orphelinat m'a fais tombé sous son charme. On sent que c'est un personnage qui agit perdu foi en la vie mais qui cherche la rédemption quelque part. Il n'accepte jamais l'aide qu'on lui propose. C'est un personnage qui évolue énormément sur les 3 tomes.
Solis est vraiment un personnage en or, c'est la personne que tout le monde voudrait connaître ou avoir dans vie. Elle est douce, gentille, solaire, adorable, elle ne veut que le bien des enfants dont elle s'occupe. J'ai vraiment aime son personnage.
J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Ben, du père d'Elena. Enfin j'ai aimé tous les peronnages sauf Anton que j'ai eu envie de tuer tout le long des romans.
J'ai apprécie tous les tomes qui sont tous différents les uns des autres. Dans le premier tome, on découvre principalement les personnages, une partie de leur histoire, et surtout leur psychologies etc... Dans le deuxième tome on tombe plutôt sur un histoire beaucoup plus critique envers la société dans laquelle on vit et j'ai vraiment aimé ça. Et dans le dernier tome, on retrouve la reconstruction, l'émancipation et la rédemption.
J'ai été surprise plusieurs fois par les évenements, je ne m'y attendais quasiment jamais. J'ai vraiment adoré ce côté surprenant et original. En fait même si l'intrigue pouvait commencer à devenir plus classique, il se passait toujours quelque chose de nouveau et c'est ce qui donne un rythme au récit.
La plume de Gaia Alexia est tellement addictive, je ne pouvais pas lâcher mon livre. Son écriture est plutôt simple mais sans prise de tête et vraiment agréable. Je me suis tellement attachée à ces personnages, j'étais trop triste de les quitter. Les chapitres sont plutôt courts et alternent les points de vue dans les tomes 2 et 3 ce qui rajoute de l'addiction.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
SignificantlySignificantly   24 janvier 2021
𝑱𝒆 𝒑𝒂𝒔𝒔𝒆 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒅𝒐𝒔 𝒆𝒕 𝒆𝒏𝒕𝒓𝒆 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒍𝒆 𝒃𝒖𝒓𝒆𝒂𝒖 𝒅𝒖 𝒅𝒊𝒓𝒍𝒐 𝒔𝒂𝒏𝒔 𝒕𝒐𝒒𝒖𝒆𝒓. 𝑰𝒍 𝒆𝒔𝒕 𝒑𝒆𝒏𝒄𝒉𝒆́ 𝒑𝒂𝒓 𝒍𝒂 𝒇𝒆𝒏𝒆̂𝒕𝒓𝒆 𝒐𝒖𝒗𝒆𝒓𝒕𝒆 𝒆𝒕 𝒔𝒖𝒓𝒔𝒂𝒖𝒕𝒆 𝒂𝒗𝒂𝒏𝒕 𝒅𝒆 𝒃𝒂𝒍𝒂𝒏𝒄𝒆𝒓 𝒍𝒂 𝒄𝒍𝒐𝒑𝒆 𝒒𝒖'𝒊𝒍 𝒔𝒆 𝒈𝒓𝒊𝒍𝒍𝒂𝒊𝒕 𝒕𝒓𝒂𝒏𝒒𝒖𝒊𝒍𝒍𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕.
- 𝑺𝒆́𝒓𝒊𝒆𝒖𝒙 𝒍𝒆 𝒗𝒊𝒆𝒖𝒙 ? 𝒆𝒏𝒗𝒐𝒚𝒆́-𝒋𝒆.
- 𝑶𝒏 𝒕'𝒂 𝒋𝒂𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒂𝒑𝒑𝒓𝒊𝒔 𝒂 𝒇𝒓𝒂𝒑𝒑𝒆𝒓 ? 𝒓𝒆́𝒑𝒍𝒊𝒒𝒖𝒆-𝒕-𝒊𝒍 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒂𝒈𝒂𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕.
- 𝑺𝒊 ! 𝑩𝒊𝒆𝒏 𝒆́𝒗𝒊𝒅𝒆𝒎𝒎𝒆𝒏𝒕. 𝑳𝒆𝒔 𝒃𝒐𝒊̂𝒕𝒆𝒔 𝒂𝒖𝒙 𝒍𝒆𝒕𝒕𝒓𝒆𝒔, 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒆́𝒕𝒓𝒐𝒔, 𝒍𝒆𝒔 𝒋𝒐𝒖𝒆𝒖𝒓𝒔 𝒅𝒆 𝒃𝒂𝒔𝒆-𝒃𝒂𝒍𝒍. 𝑱𝒆 𝒔𝒂𝒊𝒔 𝒇𝒓𝒂𝒑𝒑𝒆𝒓 𝒔𝒖𝒓 𝒅𝒆𝒔 𝒕𝒂𝒔 𝒅𝒆 𝒕𝒓𝒖𝒄𝒔 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
loveisobadloveisobad   30 décembre 2020
Mon frère, pour tout ce qui te passe par la tête, ferme ta gueule. Dis juste à ta femme que tu l'aimes tant qu'elle est là. Parce qu'elles sont tout ce qu'on a, nous, les gosses orphelins du Queens.
Commenter  J’apprécie          50
mamary57mamary57   24 juin 2020
Comment peut-elle me manquer alors qu’elle est à côté de moi ? Je suis vraiment atteint, sérieusement… En plus, c’est une furie, aujourd’hui. Pourtant, je la regarde et je me sens un peu mieux. Le dirlo devait avoir raison en disant qu’on sait qu’on est amoureux quand on aime avoir mal.
Commenter  J’apprécie          30
loveisobadloveisobad   30 décembre 2020
Tu vas me manquer, maman... C'est te quitter toi qui est le plus difficile, parce que c'est laisser derrière moi les plus beaux moments de mon enfance... Je ne t'ai jamais vraiment remerciée de m'avoir sauvé. Si j'en suis là aujourd'hui, c'est grâce à toi.
Commenter  J’apprécie          30
laurineleostlaurineleost   28 juillet 2021
" — Peut-être un Jason Dash s'en prendra-t-il à toi, ou à toi. Peut-être l'a-t-il même déjà fait. Mais tu as la force pour t'en relever. Tu ne le laisseras pas impacter ton avenir. Il n'a pas réussi avec moi, il n'y arrivera pas avec toi non plus, même si tu n'as pas un trou du cul d'orphelin du Queens pour te soutenir." (p. 553-554)
Commenter  J’apprécie          20

Video de Gaia Alexia (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaia Alexia
Mélusine reçoit Gaïa Alexia, l'auteure d'Adopted Love.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
autres livres classés : new romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4512 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre