AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782743649340
Éditeur : Payot et Rivages (08/01/2020)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Un roman-collage drôle, ludique et percutant sur Paris et ses habitants : ceux qui l’aiment et ceux qui la quittent, ceux qui s’y aiment et ceux qui s’y quittent.

Vous rêvez d’avoir un chien (un setter roux, vif et soyeux), vous voulez même vivre avec. Mais vous habitez un studio. Vous adorez courir dans les prés, nager en eau vive, c’est un besoin vital… Au lieu de quoi vous composez avec des piscines bondées, de tout petits parcs et des tas de part... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  24 janvier 2020
C'est très court, ca se lit très très vite et plutôt facilement, le récit comporte quelques réflexions amusantes sur le rapport Paris/ Province, et finalement contrairement à d'autres romans récentes ( tout quitter) qui rejetait totalement la capitale face aux attraits de la province, ce livre est plus nuancé et aurait tendance à trouver autant de défauts à Cholet ( la ville jamais nommée mais tellement reconnaissable de l'auteur Stephanie Arc) à Paris, ce qui est plutôt une bonne chose car évite le manichéisme.
Malheureusement, l'ensemble manque d'un vrai liant et fait surtout plus penser à un long article de journal qu'à un vrai roman...cela manque quand même d'un peu de style et de puissance littéraire pour surnager face à la prolifération littéraire actuelle...
Commenter  J’apprécie          280
Milllie
  08 février 2020
Un gros coup de coeur pour ce roman inclassable et si original.
Déjà la couverture est jolie et c'est un vrai plaisir de tenir le livre en main, choix des couleurs, dessin du bandeau et 4e de couverture qui intrigue et fait sourire.
Le contenu ne m'a pas déçue : l'auteur a un vrai style et dès les première pages je suis entrée avec grand plaisir dans le petit monde d'une parisienne qui voudrait avoir un chien et profiter de la nature... ce qui s'avère une opération difficile quand on habite un minuscule studio dans une grande métropole. Ce roman est complètement inclassable et mêle avec brio des réflexions sérieuses et des pensées loufoques, des pastiches et réécritures en tout genre (des comptes rendus des applications de running aux réflexions d'Aristote), des abécédaires inachevés et des tests de connaissance. C'est un joyeux bazar où on sourit beaucoup et où finalement derrière le méli-mélo littéraire créé par l'auteur émerge un vrai portrait de femmes plus émouvant qu'il n'y parait et de vraies réflexions sur les choix que l'on doit faire tout au long de sa vie. C'est frais, brillant, érudit, souvent très drôle, à conseiller à tous les amoureux des mots et un vrai plaisir de lecture !
Pour ma première Masse Critique, ce fut vraiment une bonne pioche et je remercie vivement Babélio et l'éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Fanvin54
  03 février 2020
Quitter Paris... s'agit-il d'évoquer les velléités de départ de la star brésilienne du PSG ? le projet d'un Premier Ministre soucieux d'assurer ses arrières en récupérant un mandat local en Normandie ? Que nenni ! Quitter Paris, c'est le souhait de la narratrice, qui rêve en outre d'avoir un chien (et dans un minuscule studio, clairement, c'est pas l'idéal). Sauf que la narratrice en question s'interroge beaucoup (trop ?), semblant très indécise au final...
Voici un petit roman plaisant (largement autobiographique je suppose) écrit d'une
plume teintée d'ironie et de fantaisie pour décrire une aspiration forte : fuir Paris. L'écriture est belle, assez léchée. On note aussi quelques touches d'originalité sur la forme (présence d'encadrés, de tableaux,...). Mais le récit finit par être un peu déroutant, car empli de digressions, de réflexions parfois un peu décousues. Résultat, la narratrice a malheureusement eu tendance à me perdre à plusieurs reprises...
Je remercie néanmoins Babelio et les éditions Payot-rivages pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une récente opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Snoopythecat
  30 janvier 2020
Quitter Paris (ou tout autre grande ville) ou ne pas quitter Paris. Telle est la question abordée dans ce livre très court.
Pourquoi vouloir aller habiter ailleurs ? L'envie d'avoir un chien incompatible avec un petit logement, l'envie de pouvoir faire du sport dans des grands espaces, l'envie de jouir pleinement de la nature, l'envie de s'évader. Pourquoi rester à Paris ? Par amour, par habitude, par amour des habitudes.
Entre psychologie, philosophie et humour, Stéphanie nous entraîne dans son cheminement de remise en question.
Il est clair que cette auteur est instruite et cultivée. Ce qui, à mes yeux, ne rend pas la lecture accessible à n'importe qui. Qui connaît le psychologue Piaget et sa théorie du développement chez l'enfant ? Peu de personnes, à mon avis.
Il ne s'agit pas d'un livre léger et humoristique. Il s'agit de réflexions, d'introspection et de liberté de pouvoir choisir. Par liberté, j'entends la liberté due par son métier et sa situation financière.
Tout au nom de son récit, l'auteur nous parle d'une ville commençant par la lettre C, ville qui semble devoir rester inconnue pour d'obscures raisons. Et puis, paf, à la fin de son récit l'auteur nous dévoile le nom de la ville de son enfance, Cholet. Pourquoi tant de mystères ?
Si vous vous pesez le pour et le contre quant à un changement de vie et de lieu d'habitation et que vous espérez trouver LA solution dans ce livre, passez votre chemin car de solution et de décision il n'y a point.
Livre lu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AuroreK
  01 février 2020
Un court roman teinté d'une grande once d'humour sur l'indicision de quitter Paris... ou ne pas quitter Paris. Cette ville, ses charmes, l'abondance d'offres culturelles à portée de main peut-elle être quittée pour pouvoir enfin posséder un chien ? Car un chien serait bien malheureux dans un studio...
L'écriture est drôle (même si toutes les références humoristiques ne sont pas toujours saisies, elles n'entravent pas la lecture), touchante et évoque un sentiment que l'on tous connu : où se situe notre place, notre bonheur ? le livre parle également d'un amour entre femmes : il n'est cependant pas le sujet principal du roman, et c'est tant mieux puisque cela concourt à la banalisation de l'homosexualité féminine.
En somme, un petit roman très intéressant qui vous happe pour ne plus vous lâcher. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
emillioemillio   01 février 2020
C'est un endroit où je m'égare. Il n'y a rien, ici, à quoi se retenir, rien entre soi et soi-même, rien que l'eau et le vent, rien que le sable, le ciel et l'abrupt granite, et dans la nuit le cri d'une chouette qui ramène au silence, celui des origines ou celui de la perte. Lorsque j'y reste seule, un peu trop longtemps, je dérive. La marée m'entraîne vers des états sauvages, je cours sur l'étendue de sable, je m'éloigne du rivage, une à une mes frusques tombent, je me dépouille, j'entre dans l'onde glacée, je me déprends.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Steph_ArcSteph_Arc   24 janvier 2020
Paris te semble unique, qui déploie, à chaque heure, ses milliers de rues, de visages, de façades, de boutiques, de musées et de multiplexes. Bien que souvent on n'y fasse rien, rien de plus que rentrer chez soi, cette multiplicité te paraît vitale. Ce qui compte pour toi, c'est de pouvoir faire, et le sentiment que procure cette abondance. Alors que rien, ici, ne nous appartient, nous croyons tout posséder, nous méritons cette chance par ce qu'elle nous coûte, nous lui sacrifions toute une vie de confort, elle nous offre en retour un supplément d'âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BazartBazart   24 janvier 2020
Je voudrais un chien, seulement, je ne sais pas comment m'y prendre. Evidemment, je n'ai jamais vécu avec quelqu'un du moins pas de façon durable, disons le pas plus de quelques heures.
Commenter  J’apprécie          50
Steph_ArcSteph_Arc   24 janvier 2020
Je voudrais un chien, je vous assure, je voudrais même qu'on vive ensemble.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Stéphanie Arc (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphanie Arc
Depuis 2007, l'association Expressions Littéraires Universelles organise le Prix première chance à l'écriture. Prix littéraire, concours de manuscrits, au lycée de l'Arc d'Orange Ligne directrice : inclure des lycéens dans le processus concret de la création d'un roman et de son édition. Offrir un contrat d'édition à un nouvel auteur. La maison d'édition Élan Sud, en collaboration avec le lycée de l'Arc et la radio lycéenne MIX à Orange, a lancé ce Prix en juin 2007. L'association intervient en tant que soutien stratégique et interlocuteur privilégié face aux institutions et sponsors, tel qu'inscrit dans ses statuts.
+ Lire la suite
Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8597 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

.. ..