AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377170323
Éditeur : Ototo (09/06/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
L'Agence des Détectives armés est une organisation spéciale regroupant des enquêteurs tous dotés de capacités surnaturelles. Ils n'interviennent que sur les affaires que la police ne parvient pas à résoudre. Durant leurs investigations, ils se retrouvent souvent confrontés à la Mafia portuaire, qui réunit, elle aussi, des membres extraordinaires. Seulement, les assauts de la mafia deviennent plus insistants depuis l'arrivée, dans l'Agence, d'Atsushi, un jeune homme ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
garrytopper9
  19 septembre 2017
Ma chronique du jour va vous présenter les quatre premier tomes de Bungô Stray Dogs, mais sans vous spoiler quoi que se soit. Vous avez été nombreux à apprécier mon avis global sur Alderamin on the Sky et je pense que c'est une bonne chose de vous donner mon ressenti sur plusieurs tomes, plutôt que de détailler chaque tomes et vous dévoiler des pans de l'intrigue.
Le titre qui nous intéresse aujourd'hui, vous l'aurez compris, c'est Bungô Stray Dogs, LA grosse nouveauté 2017 des éditions Ototo. Les deux premiers tomes sont sortis en février et le tome cinq va sortir d'ici une quinzaine de jours.
Bungo 2De prime abord, Bungô Stray Dogs ne semble pas être le titre le plus original du monde, nous y suivons le jeune Atsushi, qui dit être poursuivi par d'étranges créatures, et qui par chance, va tomber sur L'Agence des Détectives armés qui traquent justement les créatures étranges. Cette agence est composée de quelques membres ayant chacun des pouvoirs particuliers fort utile dans leur travail.
Comme je vous le disait, c'est plutôt classique. Même si l'on est dans une époque contemporaine, on retrouve ici les codes maintes fois utilisés dans de nombreux manga. L'agence des Détectives armés, ressemble à un groupement comme il en existe par centaines. Et comme dans tout groupe, ce sont les membres qui s'y trouvent, qui vont faire toute la différence. Et c'est clairement là le gros point fort du titre, car les personnages sont ultra-charismatiques !
Nous faisons d'abord la rencontre de Osamu Dazai qui est l'un de mes personnages favoris. Très sérieux et très drôle à la fois, il cherche à tout prix à se suicider de toutes les manières possibles et imaginables. Alors qu'on pourrait penser que c'est le rigolo de service, il n'en est rien car au fil des tomes il va révéler un lourd passé qui servira parfaitement l'intrigue.
Il y a également Doppe Kunikida, qui dirige un peu toute l'équipe mais qui n'en est pas le chef pour autant. Il possède lui aussi un pouvoir très intéressant mais il reste à mon gout un peu trop en retrait.
L'autre personnage qui m'a marqué est Ranpo Edogawa, un enquêteur hors pair, qui voit tout ce que les autres ne voient pas. Un peu à la manière d'un Sherlock, il rend n'importe quelle scène de crime passionnante. Un tome lui est d'ailleurs presque entièrement consacré.
Voilà pour les membres les plus intéressants, il y en a encore d'autres, mais ils se dévoilent plutôt dans les tomes trois et quatre, et je ne voudrais pas vous dévoiler certaines choses concernant l'intrigue. Mais pour aller avec toute cette palette de personnages, il faut des mauvais gars, et là, rien de mieux que La Mafia Portuaire avec ses membres tous déjantés et particulièrement sanguinaire. Là aussi je ne vous en dirais pas plus, mais s'il n'y en avait qu'un à retenir, ce serait le très badass Ryûnosuke Akutagawa. J'ai rarement vu un pouvoir aussi stylé que le sien, et honnêtement les combats dans lesquels il se trouve impliqué, sont les meilleurs.
Ces quatre tomes constituent le premier arc du manga et va opposer L'agence des Détectives et La Mafia Portuaire. Chacun des camps va avancer ses pions à sa façon, et peu à peu l'on va découvrir le passé de nombreux personnages, qui ne sont pas tous aussi bons ou mauvais qu'il n'y parait au premier coup d'oeil. Disons que dans Bungô Stray Dogs, le bien et le mal sont des notions que l'on a du mal à définir car même un personnage cruel comme Akutagawa, ne peut pas vraiment être qualifié de mauvais, disons qu'il a ses raisons.
Si vous vous attendez à un titre bête et méchant, plein de baston, passez votre chemin, ce n'est clairement pas l'optique de ce manga. Ici tout est nuancé, tout est en subtilité et l'on se fait surprendre sans cesse par les rebondissements et réactions des divers protagonistes.
¤££¤27La Mafia Portuaire19¤££¤ce manga, il y a deux mangaka. L'un s'occupe du scénario, il s'agit de Kafka Asigiri et l'autre s'occupe des dessins, il s'agit de Harukawa35. le scénariste s'occupe également de la série animé (que vous pouvez retrouver chez Crunchyroll et qui est très fidèle au manga) et également des Light Novels du même titre. le dessinateur par contre signe ici sa toute première oeuvre, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il le fait admirablement bien. Car si les personnages sont complexes, si l'intrigue est rondement bien menée, ce ne serait rien sans la grande qualité des dessins de Harukawa35. C'est assez particulier à décrire pour un manga, mais j'ai eu l'impression que tout était dessiné en noir et blanc. Par exemple, on ne distingue pas les ombres de la même manière que dans les autres manga, ça sera forcément tranché en blanc ou en noir. Cela donne un aspect froid et intense et cela accentue la profondeur de chaque personnages.
Pour ce qui est de l'édition, Ototo a fait un super boulot. Les couvertures sont vraiment d'excellentes qualité, avec un effet mât qui colle bien à l'ambiance. Chaque tome possède des pages couleurs et le papier reste de très bonne qualité. Rajoutons à cela qu'ils offrent des marques-pages dans chaque tome, afin de nous présenter les différents personnages avec leur caractères et le spécificités. La traduction est assuré par Nicolas Pujol qui officie sur Spice & Wolf également chez Ototo mais aussi sur des Light Novel chez Ofelbe.
Un dernier mot important sur les noms des personnages qui sont en fait des écrivains nippons ayant réellement existé. Cela n'apporte rien de spécial à l'histoire mais ça fait un petit « plus » supplémentaire. Et c'est là que les marques-pages deviennent encore plus intéressants car cela nous aide à comprendre le caractère et les pouvoirs des personnages.
Pour terminer, je dirais que Bungô Stray Dogs est un excellent manga, qui gagne à être connu et à être lu même par ceux qui ne sont pas fan de manga. Je n'ai trouvé absolument aucun défaut (et vous me connaissez, vous savez à quel point je suis difficile) et chaque tome se révèle meilleur que le précédent.

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FabienS
  12 septembre 2017
Ce nouveau tome réutilise tout les ingrédients qui ont fait de ce manga un succès. Tout d'abord, un nouveau détective entre en scène: Kenji Miyazawa. La façon dont il est intégré à l'histoire reste classique, mais efficace. On le sous estime, puis il fait forte impression. Il possède un pouvoir simple mais efficace qui l'embarquera toujours dans des situations rocambolesques. Vous l'aurez compris, encore un détective haut en couleur.
Dans la suite du manga, nous avons droit à un chapitre spécialement centré sur un personnage secondaire: Higuchi, le bras droit d'Akutagawa. On la voit en plein doute, impliquée dans la mafia pas forcément par conviction, mais plus par amour. Cela nous prouve que tous les méchants ne le sont pas forcément. Tout n'est pas irrémédiablement noir ou blanc. J'ai aimé ce chapitre parce qu'il nous montre un petit peu l'organisation de la mafia en interne.
Après cet interlude, l'histoire principale reprend ses droits. Les membres d'une nouvelle organisation appelée « La guilde » font leur apparition. L'introduction de ses nouveaux personnages américains fait souffler un vent de fraîcheur sur le style des dessins. Les protagonistes commençaient à tous se ressembler, ces américains sont différents et facilement identifiables.
Je ne suis pas fan du pouvoir de Lucy Maud, la première à entrer en scène, mais ce n'est qu'une sbire alors cela n'a pas énormément d'importance. L'auteur nous promet de gros rebondissements avec l'apparition de la guilde. En comptant la mafia, il y a donc désormais trois organisations qui vont s'affronter.
De belles promesses pour la suite du manga.
Lien : https://lesinstantsvolesalav..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yoda_Bor
  10 octobre 2017
Après toute l'énergie déployée dans le tome précédent, les débuts de celui-ci sont plus tranquilles, Kyoka trouvant assez naturellement sa place dans l'Agence alors qu'Atsushi part en mission avec Kenji.
Si jusque là j'aimais beaucoup le design de ce personnage, ça a été un vrai plaisir de le découvrir un peu plus. S'il semble assez étourdi au premier abord, son caractère s'accorde assez bien avec son pouvoir, ce qui le rend redoutable.
Du son côté, la Mafia Portuaire semble avoir du mal à se remettre de sa précédente défaite avec Akutagawa dans le coma et le gang du Lezard Noir qui commence à contester les ordres d'Higuchi.
C'est une bonne idée de nous montrer un peu le fonctionnement de la Mafia et de nuancer leurs motivations. On avait déjà compris avec Akutagawa et Dazai qu'ils étaient autre chose que des méchants stupides mais avec Higuchi je trouve qu'on entre dans quelque chose d'un peu plus subtil.
Mais ce n'est rien en comparaison du nouvel ennemi qui entre dans la partie, la Guilde, un regroupement de Nord-américains aux pouvoirs surnaturels qui sont derrière les tentatives d'enlèvement d'Atsushi et les assauts sur l'Agence.
Ces nouveaux méchants sont réellement redoutables et ultra puissants et nous promettent de nouveaux affrontements.
Ils pourraient bien également redistribuer les rapports de force jusque là en place, et c'est vraiment prometteur.

Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  11 novembre 2017
Atsushi et Kenji vont mener ensemble une enquête avec des méthodes très étonantes.
Higushi doit elle pendant ce temps continuer à servir la mafia alors que son maître est toujours à l'hôpital et que les doutes s'installent.
Et nous découvrons une nouvelle force nommée La Guilde qui entend bien régner et dont les pouvoirs semblent terrifiants. Atsushi et Tanizaki seront les permiers à devoir s'y confronter.
Un manga intense et bien construit qui évoque un jeu d'échecs. A suivre !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Yoda_BorYoda_Bor   15 novembre 2017
Il a affirmé que tuer était la seule chose dont j'étais capable. C'est peut-être vrai. Seulement je veux essayer de prouver le contraire.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : mafiaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre